Les sons de la Terre et du Ciel


Publié le 9 novembre 2012 par Le Passeur

Nous parlions récemment des sons puissantsentendus aux quatre coins de la planète, certains semblant provenir de la terre et d’autres du ciel. Il semble qu’il s’agisse des harmoniques hautes d’infrasons par nature inaudibles à l’oreille humaine. Officiellement, la communauté scientifique fait mine de ne pas s’y être intéressée. La réalité est toute autre et un scientifique, le Dr. Elchin Khalilov, géophysicien spécialisé dans la géotectonique et la géodynamique, s’est exprimé sur la question au cours d’une interview réalisée pour le magazine Geochange.

Le Passeur.

Interview :

Q : M. Khalilov, quelle est la nature des sons graves, insolites, signalés par un grand nombre de personnes dans différents endroits de la planète, depuis l’été 2011, et que beaucoup appellent « les sons de l’apocalypse » ? Avez-vous des informations sur ce qui se produit partout dans le monde : États-Unis, Royaume-Uni, Costa-Rica, Russie, République Tchèque, Australie, etc… 

Dr Elchin Khalilov :  Nous avons analysé les enregistrements de ces sons et constaté que la plus grande partie de leur spectre se situe dans la plage des infrasons, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas audibles pour l’homme. Ce que les gens entendent est seulement une petite fraction de la puissance réelle de ces sons. Ce sont des émissions acoustiques de basses fréquences dans la gamme comprise entre 20 et 100 Hz, modulées par des ondes infrasonores ultra-courtes de 0,1 à 15 Hz. En géophysique, elles sont appelées des ondes acoustiques de gravité, elles sont formées dans la haute atmosphère et à la limite atmosphère-ionosphère en particulier. Il peut y avoir de nombreuses causes par lesquelles ces ondes sont générées : tremblements de terre, éruptions volcaniques, ouragans, tempêtes, tsunamis, etc. Toutefois, l’ampleur des bourdonnements observés en ce moment, tant en ce qui concerne la zone couverte que leur puissance, dépasse de loin ceux qui peuvent être générés par les phénomènes mentionnés ci-dessus.

Q : Dans ce cas, qu’est-ce qui pourrait causer ce bourdonnement dans le ciel ?

Dr Elchin Khalilov :  À notre avis, la source de la manifestation puissante et de grande amplitude, comme des vagues de gravité acoustique, doit être un processus énergétique à grande échelle. Ces processus comprennent les éruptions solaires puissantes et leur flux d’énergie énorme qui, en se précipitant vers la surface de la Terre, déstabilisent la magnétosphère, l’ionosphère et l’atmosphère supérieure. Ainsi, les effets de ces puissantes éruptions solaires entraînent des ondes de choc dans le vent solaire. Ces flux électromagnétiques sont les principales causes générant des ondes acoustiques de gravitation, en fonction de l’augmentation de l’activité solaire.

Compte-tenu de la flambée de l’activité du Soleil qui se manifeste par un plus grand nombre d’éruptions solaires et de plus grande intensité depuis la mi-2011, on peut supposer qu’il y a une forte probabilité que l’impact de l’augmentation substantielle de l’activité solaire, soit une des causes à l’origine de ces sons. Il convient de souligner que l’activité solaire a commencé à augmenter fortement depuis le début de 2011, avec une amplitude significativement plus élevée que toutes les prévisions réalisées en 2010 et 2011 par un certain nombre de personnalités influentes des institutions scientifiques.

Pendant ce temps, l’augmentation observée de l’activité solaire est pleinement compatible avec les prévisions du Comité international GEOCHANGE, dans son rapport de juin 2010. Si ce taux de croissance continue d’augmenter d’ici la fin de l’année 2012, on se dirige vers un apogée en 2013-2014, de l’activité solaire, dont l’amplitude a été prédite comme devant être de 1,5 à 1,7 fois supérieure à l’amplitude du 23ème cycle. (cycle solaire n°23, entre 1996 et 2006).

Q : Mais vous avez dit que la cause de ce « Om céleste » peut se situer dans le noyau de la Terre, qu’est-ce que ça veut dire ?

Dr Elchin Khalilov : Il y existe une origine possible de ces sons qui peut se situer au niveau du noyau de la Terre. Le fait est que l’accélération de la dérive du pôle magnétique terrestre a plus que quintuplé entre 1998 et 2003, et pointe aujourd’hui en direction de l’intensification des processus énergétiques dans le noyau de la Terre, car il y a des mécanismes à l’intérieur du noyau même qui forment le champ géomagnétique terrestre. Pendant ce temps, comme nous l’avons déjà signalé le 15 novembre 2011, tous les centres de géophysique ont enregistré des variations du champ gravitationnel de la Terre presque simultanément, ainsi  qu’une forte impulsion gravitationnelle. Il s’agit des stations situées à Istanbul, Kiev, Bakou, Islamabad et à Yogyakarta, la première étant séparée de la dernière de plus 10.000 km. Un tel phénomène n’est possible que si la source de cette émanation se situe au niveau du noyau terrestre. Cette énorme libération d’énergie à partir du centre de la Terre à la fin de l’année dernière, était une sorte de signal de départ indiquant la transition de l’énergie interne de la Terre dans une nouvelle phase active.

L’intensification des procédés énergétiques dans le noyau de la Terre peut entraîner un phénomène de variation géomagnétique qui, à travers une chaîne de processus physiques affecte l’ionosphère à la limite de l’atmosphère, cela génère cette onde de gravité acoustique en différents endroits de notre planète.

Dans les deux cas, même si les causes de la gravité des vagues acoustiques sont d’une nature géophysique tout à fait compréhensible, elles sont révélatrices de l’augmentation attendue significative de l’activité solaire et de l’activité géodynamique de notre planète. Il ne fait aucun doute que des processus dans le noyau terrestre sont en cours et par conséquent, nous devrions nous attendre d’ici la fin de l’année 2012, à une forte hausse des tremblements de terre, des éruptions volcaniques, des tsunamis et des événements météorologiques extrêmes avec des niveaux de pointe en 2013 – 2014.

Dr. Elchin Khalilov.

Source originale en anglais : http://www.datelinezero.com/

Traduction http://www.neotrouve.com/?p=2559 - Révisions linguistiques par LaPresseGalactique.com et Le Passeur.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s