La Fondation Keshe a lancé la production de générateurs d’énergie libre à Plasma dans le monde !

Il y a 2 ans Mr keshe avait donné sa technologie sur une clé USB à tous les gouvernements du Monde. 
Taïwan a fait suivre ! Et qu’en est-il des autres ?

Cette fois, le 16 octobre 2015 à Rome devant 30 ambassadeurs ainsi qu’un membre du Vatican, il a dit fermement :  « Vous avez à partir de maintenant 10 jours pour donner cette technologie à votre peuple, après cette date, je me verrai autorisé à le faire moi-même« , car il m’avait bien dit qu’il ne voulait pas passer outre les gouvernements… Les pays appartenant à l’OTAN et l’UE ont boycotté la réunion de Rome c’est pour ça qu’on y a vu surtout beaucoup de pays africains à la conférence de Rome.

Voir les articles : http://changera.blogspot.fr/2015/10/les-ambassadeurs-ont-recu-un-generateur.html
et http://changera.blogspot.fr/2015/10/keshe-lenergie-libre-pour-la-paix.html 

Mais, maintenant est venu le temps de la libération de l’humanité.
Donc, à partir du 26 octobre 2015, cette technologie sera mise à disposition des peuples de la terre, après avoir été bloquée si longtemps.

lire la suite    :   http://stopmensonges.com/la-fondation-keshe-a-lance-la-production-de-generateurs-denergie-libre-a-plasma-dans-le-monde/?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=facebook&utm_source=socialnetwork

La dernière ruse du Dragon – premiére partie

vu sur http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2015/04/la-derniere-ruse-du-dragon-premiere.html

La dernière ruse du Dragon – premiére partie


Après 4 années passées à tenir ces chroniques  des « dernières convulsions d’un monde voué à la destruction », le moment est venu de tirer ma révérence. Je précise qu’il ne s’agit pas d’un choix mais d’une nécessité imposée d’une part par une certaine fatigue accumulée mais également par l’approche de l’époque fatidique de la grande rupture, ce moment où la vie quotidienne sera impactée par les prémices de la grande catastrophe annoncée depuis la nuit des temps.

En réalité, ces prémices sont déjà présents et la liste est longue. On peut notamment les observer dans la corruption de la société, dans les bruits de  guerre et les divers dérèglements climatiques. Mais comme ils n’affectent pas les gens dans leur vie de tous les jours et qu’en fin de compte, les journées se succèdent indéfiniment à l’identique, ceux ci n’imaginent pas que l’immense machinerie à la base de leur routine monotone puisse soudain s’arrêter et les plonger dans un chaos indescriptible que d’habitude ils contemplent bien à leur aise sur les écrans de leur télé.

Ce chaos c’est celui qui se répand d’ores et déjà de manière inexorable à travers le monde, de la Libye à l’Ukraine en passant par la Syrie et l’Irak. Hormis le chaos dû à la guerre, ils auront également à subir celui causé par le déferlement des éléments déchaînés à l’instar de ces tsunamis, de ces séismes et de ces ouragans qui sont encore dans toutes les mémoires.

Cette conjonction dramatique des forces destructrices de la nature et de la barbarie humaine a été prophétisée il y a prés de 2 000 ans et en cela, elle constitue un signe de ce que l’on a coutume d’appeler la fin des temps :

Vous allez entendre parler de guerres et de rumeurs de guerre. Attention ! ne vous laissez pas effrayer, car il faut que cela arrive, mais ce n’est pas encore la fin.

On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume ; il y aura çà et là des famines et des tremblements de terre.

Or tout cela n’est que le début des douleurs de l’enfantement.

(Evangile de Matthieu – discours sur la fin des temps)

Au commencement de ces chroniques, l’intitulé « dernières convulsions d’un monde voué à la destruction » pouvait sembler ridicule. 4 années plus tard, après avoir traversé un déluge ininterrompu d’anomalies climatiques, de séismes, d’ouragans dévastateurs, de chutes de météores, de tempêtes solaires, le tout associé à une crise financière et des conflits barbares permis par une classe politique corrompue, il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que nous touchons effectivement à la fin d’une ère marquée par une vie facile et que nous nous préparons à entrer dans celle de la survie.

À ce stade, je conçois très bien  que celui qui n’est pas un de mes lecteurs habituels aura du mal à trouver un fil directeur dans cette liste échevelée d’événements en tous genres. Pourtant, ce fil directeur existe bel et bien et année après année, des centaines de pages furent consacrées à démontrer son existence. Il s’agit d’un astre qui pénètre dans le système solaire à intervalles périodiques, la fameuse planète X !

Sur Internet, tout a été dit à propos de cette planète X et à peu prés tout ce qui a été dit est faux. En tout premier lieu, il ne s’agit pas d’une planète géante, elle n’est pas habitée par des extraterrestres et son orbite n’est pas de 3600 ans. En réalité, il s’agit d’un planétoïde doté de plusieurs lunes et dont le cœur en Fer-Nikel confère un champ magnétique d’une grande intensité.

Quant à la périodicité de son passage au voisinage de notre planète, il me suffit de dire que des générations de sages punissaient de mort ceux qui avaient le tort de révéler ce secret. L’un d’entre eux fut Pytagore et il consigna ce secret dans la figure de la Tetraktys. La résolution ce cette énigme demandait, entre autres choses, de la mettre en corrélation avec la doctrine des âges de la Tradition hindoue, ce qui faisait que seuls de grands érudits étaient capables d’en déduire la solution.

La Tetraktys de Pythagore
Comptez le nombre de points sur les lignes horizontales de bas de en haut pour avoir la solution

En quelques lignes, la prodigieuse augmentation des cataclysmes naturels enregistrés depuis l’an 2000 est due à l’influence du champ magnétique de cet astre. Des connections magnétiques (magnétons) s’effectuent entre cet astre et notre planète, ce qui a pour effet de perturber la circulation des courants atmosphériques, de vastes régions de l’atmosphère sont désionisées ce qui a pour effet de faire jaillir des gaz dans l’espace. Comme il y a moins d’air, la couche nuageuse perd de l’altitude et l’atmosphère filtre moins les rayons du soleil qui apparaît blanc. Le rayonnement solaire est devenu tellement nocif qu’il constitue une entrave au développement de la vie sur Terre (cancers de la peau en hausse de 2000%) et les principales nations du monde ont du mettre au point plusieurs programmes de géo-ingénierie connus sous le nom deChemtrails.

Il est désormais de notoriété publique que la magnétosphère terrestre est devenue une véritable passoire qui ne protège plus efficacement des rayons cosmiques, ce qui a pour effet d’entraîner une quantité phénoménale de morts d’animaux. De vastes trous laissant jaillir des colonnes de lumière ont même été observés un peu partout à travers le monde notamment par des pilotes.

Ces connections magnétiques s’effectuent également au niveau du noyau terrestre, ce qui entraîne des mouvements magmatiques qui engendrent un regain d’activité volcanique. Les pôles magnétiques bougent à une vitessejamais vue (parfois plusieurs centaines de km par an) ce qui laisse craindre un possible inversement du champ magnétique terrestre.

À noter que les médias atténuent l’impact de ce phénomène sur le public en diffusant l’idée que l’échéance d’une éventuelle inversion des pôles est très lointaine et qu’elle n’aurait des effets que sur certains animaux migrateurs. En réalité, une telle inversion serait soudaine et entraînerait une perte totale du bouclier protecteur de la Terre, elle serait même susceptible d’entraîner le basculement de l’axe de rotation terrestre.

Déjà, cet axe est lui même en train d’osciller de manière dangereuse et divers témoins situés à proximité du cercle polaire arctique rapportent que le soleil ne se lève plus à l’endroit qui a été le sien depuis des siècles.

http://www.bengarneau.com/2014/08/la-terre-oscillation-orbite-et-axe-de-rotation-1-3.html

Au regard de ces quelques lignes, on voit que loin d’être le fruit d’une imagination débordante, la planète X exerce des effets réels et mesurables sur le monde dans lequel nous vivons. On notera que les scientifiques et les médias complices font tout pour atténuer l’impact des changements qu’elle entraîne. C’est le règne de l’omerta, on remarquera par exemple que personne n’a jamais mentionné ce fait ô combien révélateur du changement de couleur apparent du soleil. En l’espace de deux décennies, celui ci est donc passé de jaune à blanc sans que la communauté scientifique ne s’en émeuve !

Dans le même registre, on remarquera qu’en 2010 et en 2011 au moment de 2 terribles séismes engendrés par des alignements avec la planète X, les médias ont fièrement annoncé que l’axe des pôles s’était modifié (pôle shift) à cause du déplacement des masses continentales alors qu’en réalité il fallait comprendre que c’est à cause du pôle shift que les tremblement de terre ont eu lieu. D’une manière machiavélique, cette inversion de l’effet et de la cause, permettais d’occulter le facteur externe à l’origine du pôle shift, la fameuse planète X !

Tout au long de ces 4 années, je me suis évertué à dénoncé la loi de l’omerta et la désinformation mise en place pour occulter la présence de cet astre. J’ai tout d’abord mis en évidence le fait que son existence était soupçonnée et même reconnue au début des années 80. J’ai publié les anciennes coupures de presses, les témoignages d’astronomes et j’ai mis en évidence les déclarations contradictoires de la NASA sur ce sujet.

Pour compléter le tableau, j’ai exposé divers mythes antiques qui témoignent de son précédent passage. J’ai même appelé à la barre des figures légendaires que l’on ne peut accuser de complotisme comme Platon et Hérodote. J’ai mis en évidence le précédent passage de la planète X dans les archives de l’ancienne Égypte, celles de la Chine et celles des civilisations précolombiennes et toutes racontent la même histoire.

À ce propos saviez vous que les archives de la Chine ancienne racontent qu’au moment du règne de l’empereur Yao,  le soleil ne s’est pas couché pendant 10 jours, que la nature a brûlé et  qu’il s’en est suivi une inondation générale des terres ?

L’empereur Yao est né en -2324 av JC, c’est à dire il y a 4340 ans. Son histoire nous est parvenue grâce au livre du marquis de Fortia d’Urban « Histoire Antédiluvienne de la Chine« . Ce marquis était un érudit qui vivait au 19 ème siècle, on ne saurait donc l’accuser de colporter l’hérésie complotiste. Dans ce livre, il indique très clairement la date de la grande catastrophe précédente et elle correspond exactement à celle indiquée par la Tetraktys de Pythagore.

Mieux encore ! Dans cette ère d’ignorance crasse dans laquelle nous vivons, combien savent que le célèbre Hérodote que certains considèrent comme le premier historien indique dans sa célèbre « Chronologie« , la date précise du déluge universel et que celle ci correspond à peu de choses prés aux deux exemples précités ?
Et combien savent que le véritable calendrier est celui qui débute à partir de ce déluge et que le décompte tenu par le calendrier dit « Chrétien » était appelé « ère vulgaire » par les anciens érudits ?

Plusieurs livres ne suffiraient pas à faire la liste de toutes les informations concernant la précédente catastrophe. Dans les faits, il existe pas moins de 274 récits antiques qui rapportent le même événement et tous se recoupent à l’identique. Au regard de tous ces témoignages, il s’impose de manière évidente que le cycle de la grande catastrophe qui voit à la fois l’embrasement et l’inondation du monde a été consigné dans les archives de l’humanité.

Un calcul d’arithmétique élémentaire permet de connaître la date du prochain cataclysme. L’arithmétique ale grand avantage de procéder indépendamment de tout critère de jugement subjectif. Ainsi, de la même manière qu’il est incontestable que 1+1 font 2, une fois connue la date de la précédente catastrophe et la durée de son cycle, on peut fixer de manière irréfragable celle de la prochaine et que cela plaise ou non, le résultat indique que l’échéance est imminente.

Au regard de ces quelques éléments qui ne représentent je le rappelle, qu’une infime portion de ceux qui sont à notre disposition, je met au défi quiconque raisonnant sur une base rationnelle, de contester l’imminence de cette grande catastrophe cyclique caractérisée par le(s) basculement(s) de l’axe de rotation terrestre sur le côté. Et dans le cas qui nous préoccupe, il bien entendu que seul un facteur externe d’une puissance inouïe serait à même de causer ce phénomène : la fameuse planète X !

Tout le monde connaît la sentence d’Archimède :  » Donnes moi un endroit où je puisse me tenir ferme, et j’ébranlerai la Terre » . Par ce propos, Archiméde demande un lieu où il puisse se tenir ferme c’est-à-dire un endroit, situé sur une seconde planète, où il puisse s’arcbouter pour exercer un effort musculaire de traction qui lui permettra de mettre en mouvement, non pas le Monde, c’est-à-dire l’Univers sidéral, mais la Terre supposée immobile dans le système géocentrique de l’Antiquité.

Ce propos d’Archiméde illustre à merveille le cas qui nous préoccupe. Il suffit de savoir que c’est l’influence magnétique de la planète X qui servira de levier au basculement de la Terre et qu’elle aura pour point d’appui (elle sera focalisée) par le soleil.

À ce stade, on a vu qu’une quantités phénoménale de signes trahissaient déjà l’imminence la catastrophe à venir et en principe, des milliers de gens informés, des érudits, des savants et des lanceurs d’alerte auraient dû avertir la population qui se serait préparée en conséquence et sans céder à la panique car la providence a fait que l’ordre naturel des choses offre une solution à la fois simple et idéale pour survivre au cataclysme : Les montagnes !

C’est vers les montagnes que Jésus exhorte ses fidèles de Judée de se réfugier quand viendra la fin du monde (Mathieu 24/16).

Même son de cloche dans le Coran qui insiste longuement sur le rôle protecteur des montagnes vis à vis du  grand séisme de la fin du monde  :

« Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu’elle ne branle pas en vous emportant avec elle » (Coran, 16:15)

« N’avons-Nous pas fait de la terre une couche? Et placé les montagnes comme des piquets ?  »
(Coran, 78:6-7)

Et, c’est à partir des montagnes que dans le mythe grec du déluge, Deucalion est chargé de repeupler la Terre. Celles ci sont symbolisées par les pierres jetées par Hermés et Pyrrha.

http://www.islam-guide.com/fr/ch1-1-b.htm

Une quantité phénoménale de récits décrivent la même chose, trop pour être listés mais en fin de compte, l’idée principale qui ressort est que seuls ceux qui seront sur des montagnes pourront survivre à la fois à la grande inondation et au séisme universel découlant du basculement des pôles.

Compte tenu des informations que nous ont laissés des générations de sages, la question de savoir si oui ou non un tel cataclysme est possible ne serait même pas un sujet de débat mais une évidence et des plans auraient étés mis au point pour protéger le maximum de gens possibles.

Et même, à considérer que ces informations devaient êtres rendues secrètes sous peine de créer une panique et un chaos ingérable, la seule lecture des événements actuels aurait suffit à mettre les gens sur la piste de ce cataclysme cosmique entraîné par le passage de la planète X.

Pendant  toutes ces années passées à essayer d’avertir le public sur l’imminence de la catastrophe de cette fin de cycle, je me suis heurté à plusieurs obstacles. Ce furent tout d’abord, comme je l’ai déjà souligné, les mensonges et la désinformation répandus par la communauté scientifique et les médias complices. Mais par la suite, j’ai constaté quelque chose qui allait bien au delà de ce que l’on était en droit d’attendre dans une société constituée d’individus à priori normaux.

Au fur et à mesure de mes investigations, j’ai dû me rendre à l’évidence et constater qu’une sombre entité cachée en arrière plan des institutions humaines manipulait les événements à sa guise. En outre, cette entité d’une intelligence que l’on peu qualifier de surnaturelle, disposait de moyens tellement colossaux que l’on pourrait affirmer sans crainte de se tromper qu’elle règne véritablement sur la sphère humaine.

Plusieurs événements d’une portée historique trahissaient cependant sa main. On peut citer en exemple le 11 septembre dans la mesure où n’importe quel être humain ne peut rester que bouchée bée devant cet étalage de puissance malfaisante au grand jour et à la vue de tous.

Mais l’action de cette entité ne s’est pas limitée à ce genre d’événements spectaculaires, elle a également concernée le thème qui nous préoccupe actuellement, à savoir celui de la planète X. Et ce faisant, par le biais de l’intelligence machiavélique qui l’anime, elle a porté la recherche de la vérité à des niveaux inconcevables du point de vue d’une conscience humaine ordinaire.

Cette entité, je l’appelle « le Dragon » et dans la suite de l’exposé nous verrons comment malgré, l’accumulation grandissantes de preuves en tous genres, ce dernier est parvenu à étouffer toute la vérité autour de la planète X.

NASA confirme les capacités humaines -SUPER acquise grâce Sungazing

article en anglais  vu sur https://charbelmaklouf.wordpress.com/2013/06/08/nasa-confirms-super-human-abilities-gained-through-sungazing/

traduction….:

NASA confirme les capacités humaines -SUPER acquise grâce Sungazing


Ne vous engagez pas dans Sungazing pratiques sans une formation adéquate et une surveillance médicale. Des lésions oculaires permanentes et la cécité peuvent se produire. Ne tentez pas de
modifier votre régime alimentaire et de vivre la lumière du soleil ou de l’eau seule. Avant de tenter toute pratique spirituelle ou diététique radicale, consulter un médecin qualifié et
supervision spirituelle. Vous avez toujours voulu être dans plus d’un endroit à un moment? Cela est vrai, je parle des capacités de super-humains qui peuvent être acquises par ceux qui suivent le protocole pour ce qui est connu comme le soleil contemplant, une pratique valide récemment confirmé par la NASA. De nombreux partisans de cette technique ancienne, utilisée par de nombreuses cultures telles que maya, égyptienne, aztèque, Tibetian et yoga indien, rapport non seulement la guérison des avantages aux maladies courantes, mais l’obtention de capacités de super-humains tels que la télépathie avancé et aller complètement sans la nécessité de alimentaire.

Qu’est-ce que Sun Gazing?

Sun Gazing (également connu sous le soleil de manger) est une pratique stricte d’introduire graduellement la lumière du soleil dans vos yeux au plus bas fois ultraviolet-indice de la journée – le lever et le coucher du soleil. Ceux qui enseignent la pratique disent qu’il ya plusieurs règles à la pratique. Tout d’abord, il doit être fait dans l’heure après le lever du soleil ou avant le coucher pour éviter d’endommager les yeux. Il est important de ne regarder que le soleil quand il est orange ou rouge selon les anciens. Regarder le soleil quand il est jaune ou blanc, ou mal à l’aise en aucune façon est déconseillée.

Deuxièmement, vous devez être pieds nus, en contact avec la terre réelle – sable, de poussière ou de la boue; et enfin, vous devez commencer avec seulement 10 secondes, le premier jour, augmentant par intervalles de 10 secondes chaque jour que vous pratiquez. Suite à ces règles rendent le coffre-fort de pratique, dit sources.

Nikolai Dolgorouki de l’Ukraine appelle lui-même un «soleil-eater». Il a pratiqué le soleil regardant pour les 12 dernières années et a largement subsisté à l’énergie solaire depuis qu’il a commencé. D’autres ont signalé la perte de la nécessité pour la nourriture après seulement 9 mois de soleil contemplant (date à laquelle le praticien a travaillé jusqu’à un maximum de 44 minutes).

Après 9 mois de pratique, il vous suffit de marcher pieds nus sur la terre pendant 45 minutes par jour, 6 jours d’affilée pour faire avancer le processus de ce qui a été initié par le soleil contemplant.

Sun-observer est une pratique aussi appelé le phénomène de la GRH, inventé en tant que telle après Hira Ratan Manek, l’homme qui se soumit à la NASA pour des tests scientifiques pour confirmer qu’il ne possède en effet la capacité presque «super-humain» de ne pas manger, a gagné par son dévouement à cette merveille intéressant.

Financé par la NASA, une équipe de médecins de l’Université de Pennsylvanie observé Hira 24 heures par jour, 7 jours par semaine pendant 100 jours. NASA a confirmé qu’il était bien capable de survivre en grande partie sur la lumière avec de temps en temps une petite quantité de babeurre ou de l’eau pendant cette période.

Qu’advient-il de l’organisme au cours Sun Gazing?

Pendant les 3 premiers mois de pratique, l’énergie soleils se déplace à travers les yeux et les voies de charge de l’hypothalamus, dit ceux qui ont étudié cette technique et l’a utilisé. Cette / équipe médicale science voulait observer et examiner sa rétine, glande pinéale et le cerveau, donc cette équipe d’observation a été dirigée par le Dr Andrew Newberg B., une sommité sur le cerveau et aussi en vedette dans le film récent « What the Bleep Do nous savons », et par le Dr George C. Brenard, la principale autorité sur la glande pinéale. Les premiers résultats ont constaté que les cellules grises dans le cerveau de GRH se régénèrent. 700 photographies ont été prises où les neurones ont été signalés à être actif et ne pas mourir. En outre, la glande pinéale était en expansion et ne diminue pas qui est généralement ce qui arrive après milieu des années cinquante et sa taille maximale moyenne est d’environ 6 x 6 mm, cependant pour la GRH, il a été mesuré pour être à 8 x 11 mm. Le tube de l’hypothalamus est la voie vers l’arrière de la rétine qui conduit au cerveau.

Le cerveau puis, au fil du temps, devient activé par la fourniture d’énergie étant reçu par le soleil. Vous devrez d’abord éprouver un soulagement de la tension mentale et d’inquiétude, puisque la plupart inquiétude est alimentée par l’énergie reçue par les aliments que nous mangeons. Comme la nourriture obtient de l’énergie du soleil, il est dit d’être facilement accessible aux chaises mangeurs sans prendre la peine de la digestion. Bien que la faim est dit cesseront à terme, il est bien de continuer à manger régulièrement au cours des étapes initiales, jusqu’à ce que l’appétit disparaît naturellement.

Un autre avantage dès le début est dit être une augmentation de la confiance et la capacité de résoudre facilement vos problèmes, comme vous êtes sans tension. Tout le monde a au moins un peu de la psychose, mais au cours des premiers mois de pratique soleil contemplant, il est rapporté que ces attitudes disparaissent et un caractère positif remplace gracieusement le vieux persona pleine de craintes.

A la fin de 3 mois, le temps regardant aura augmenté à 15 minutes par jour.

Rapports sur le soleil contemplant disent que les mauvaises qualités normalement associées à toute personne disparaîtront progressivement et de bonnes qualités resteront, expliquant que «mauvaises qualités» ne se développent en l’absence de la lumière du soleil. Mauvaises qualités comme la colère, la peur, la jalousie, la convoitise – sont dits disparaître – et être remplacé par une certaine confiance et «spirituelle savoir» qui détecte plus purement cœur d’une question.

À 3-6 mois de contempler, les études montrent que les maladies physiques commencent à disparaître.

Ils disent que le temps que l’on regardait 30 minutes par jour (la construction en hausse de 10 secondes par jour) toutes les couleurs du soleil auront atteint le cerveau. Couleur thérapeutes attribuent leur guérison de certaines maladies à inonder le cerveau et le corps avec la couleur particulière qui manque – en fonction de l’affection. Par exemple, dans une maladie du foie, la couleur verte est déficiente. Les reins doivent rouge, et le cœur, jaune. Tous les organes et tous les systèmes sont dits pour répondre aux différentes couleurs de l’arc en ciel, qui est pourquoi il est aussi recommandé de manger une alimentation riche en une variété de couleurs. Il est recommandé au cours de la période de 3-4 mois que vous utilisez l’autosuggestion pour voir votre corps déjà guéri de toute faiblesse ou de maladie perçue.

Cette action facilitera le processus de retour à la plénitude.

Comme vous continuez le processus, il est rapporté que, après six mois, l’énergie stockée de la technique est plus utilisé pour réparer le corps ou l’esprit et peut maintenant passer en vous soutenir à acquérir plus de capacités surhumaines.

Au-delà de ce qui est la guérison?

En sept mois et demi de regarder, maintenant à 35 minutes, le besoin et le désir de la nourriture est en baisse. Selon les experts de soleil regardant, la nourriture est pas réellement nécessaire pour maintenir le corps, seule l’énergie – ou «sun-manger» prévoit que l’énergie. En neuf mois, tout goût pour la nourriture, y compris les arômes, les douleurs de la faim et les envies disparaissent. Ceux qui font à ce point dire qu’ils rapportent un «changement» perceptible dans la façon dont leur cerveau se sent – comme il est « . Creuser » Après 9 mois de soleil regardant – atteignant un maximum de 44 minutes – il est conseillé que vous donnez jusqu’à soleil regardant et rediriger votre attention maintenant à la Terre.

Pour 6 jours consécutifs, on est de marcher pieds nus sur la terre, 45 minutes par jour.

Au cours de cette marche pieds nus, la glande pinéale est dit pour devenir actif. Contemplateurs soleil professionnelles et ceux des recherches sur la science de dire que chaque orteil est relié à une glande spécifique, et par la marche pieds nus sur la Terre, vous activez ces glandes. Le gros orteil est pensé pour être aligné avec la glande pinéale, le deuxième orteil avec l’hypophyse, l’hypothalamus, le thalamus et enfin le petit orteil est corrélée à l’amygdale. Marcher pieds nus, avec le soleil tombant maintenant sur le dessus de votre tête, les praticiens affirment pour créer une sorte de champ magnétique dans et autour de votre corps que vous et votre cerveau recharge.

Apparemment, cette partie marcher pieds nus est l’aspect le plus important de la pratique. Comme vous continuez de marcher sur la Terre, ceci est quand la magie commence vraiment. La glande pinéale est activé plus en plus par cette procédure de marche. Intellect est dit d’augmenter, avec la mémoire. La glande pinéale a des capacités de navigation et psychiques, la télépathie qui signifie, la possibilité de vol … maintenant nous obtenons quelque part! Avez-vous déjà pensé que vous aimeriez avoir votre corps dans plus d’un endroit à un moment? Eh bien, le soleil contemplant est dit être la clé magique pour de telles capacités.

Si vous pouvez marcher pieds nus 45 minutes chaque jour pendant un an – vous êtes d’or. À ce moment, seul un entretien de 3-4 jours par semaine est nécessaire pour maintenir les capacités que vous avez acquises.

Yat-il des dangers?

Médecins et professionnels de soins oculaires en garde contre de regarder directement le soleil, en disant que cela peut endommager la rétine. Toutefois, si cela est fait correctement, le soleil en regardant les temps corrects de la journée, le lever et le coucher du soleil, des études montrent qu’il n’y a pas de risque d’endommager les yeux.

Ceux qui ont été soleil regardant depuis de nombreuses années ont eu leurs yeux vérifiés pour montrer aucun dommage, mais il est conseillé que vous avez vos yeux vérifiés dans les premières semaines de votre pratique, vous pouvez donc savoir pour vous-même.

Pour résumer le tout …

Rappelez-vous, il est 10 secondes, le premier jour, au lever ou au coucher du soleil, ajoutant 10 secondes par jour chaque jour là après. Après 90 jours de contempler cumulative égale 44 minutes, vous cessez le regardant fixement et commencer la marche pieds nus 45 minutes par jour pendant 6 jours. À ce stade, je ne pouvais l’imaginer, hey – si vous rendu à ce point, ce qui est une année de marcher pieds nus d’une heure par jour pour garder tout cela? Vous devrez essayer et voir par vous-même. homme

Cet article a été écrit par Stasia Bliss – The Guardian Express (guardianlv.com). Stasia a gracieusement donné la permission de transférer cette matière.

La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…

 article vu sur le blog de Merlin…. http://homme-et-espace.over-blog.com/2015/06/la-glande-pineale-ce-3eme-oeil-d-horus-que-l-on-nous-empeche-d-utiliser.html

Nous allons dans ce sujet voir pourquoi elle est si importante dans les anciennes cultures, dans les religions et les sociétés secrètes à travers les âges.

Nous verrons comment et pourquoi tout est mis en oeuvre par ceux qui nous « dirigent » pour calcifier notre glande pinéale, et nous empêcher par tous les moyens d’utiliser notre pinéale, à savoir notre 3e oeil…

Nous allons voir en quoi elle est reliée à la spiritualité, et pourquoi il est important de la « détarter ».D’ailleurs, comment s’entartre t’-elle ?

« Pinéal » vient de « pin », la pomme de pin.

La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…

Quelques notions médicales : La glande pinéale ou épiphyse est une petite glande endocrine de l’épithalamus du cerveau des vertébrés. À partir de la sérotonine, elle sécrète la mélatonine et joue donc, par l’intermédiaire de cette hormone, un rôle central dans la régulation des rythmes biologiques (veille/sommeil et saisonniers)

Dans l’espèce humaine, l’épiphyse a la forme d’une pomme de pin (d’où son nom) ou d’un petit cône (d’environ 8 mm) situé en position médiane en arrière du troisième ventricule, entre les deux thalamus, au-dessus des colliculi supérieurs derrière la stria medullaris. On parle ainsi de cette glande comme du «troisième œil».

La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…

Je vais m’arrêter la avec les notions médicales aux risques de perdre le lecteur, avec des termes et des explications trop technique qui nous éloigneraient du sujet, retenons simplement que chez les mammifères, dont l’homme, l’épiphyse a perdu cette fonction photoréceptrice.

Je vais au maximum ‘’retirer’’ les termes trop technique, si vous voulez ensuite creuser le sujet de façon plus approfondi et plus tehnique, libre à vous…

La production de mélatonine a lieu principalement pendant la nuit, et ceci y compris chez les espèces nocturnes.  La synthèse de la mélatonine se fait en quatre étapes. Dans l’espèce humaine, la glande pinéale croît en volume jusqu’à l’âge d’un à deux ans puis se stabilise  mais sa masse augmente à partir de la puberté. En effet, il se produit souvent une calcification de cette glande chez l’adulte qui est associée à la baisse de production de mélatonine.

Il semblerait que l’épiphyse joue donc aussi un rôle dans la régulation du développement sexuel causé par la mélatonine qui inhibe l’apparition des caractères sexuels secondaires. La baisse de production de mélatonine à la puberté correspondrait donc à une levée de cette inhibition. Cela expliquerait le fait qu’un dysfonctionnement de l’épiphyse peut se manifester par une puberté précoce (développement accéléré des organes sexuels et du squelette). Enfin, l’épiphyse participe aussi à la régulation des rythmes infradiens liés aux saisons.

Elle sécrète la mélatonine (dérivé de la sérotonine sécrétée elle par les tissus nerveux), et joue par son intermédiaire un rôle central dans la régulation du rythme biologique. Chez les oiseaux, la glande pinéale est située juste sous la surface du crâne d’où elle capte l’intensité lumineuse extérieure et permet ainsi d’ajuster le rythme circadien de l’animal. Avec une approche plus générale, l’embryologie et l’anatomie comparée vont jusqu’à la dénoncer comme le troisième œil avorté des vertébrés, qui est d’ailleurs un œil véritable chez certains lézards et chez le sphénodon.

Mythologie…

La glande pinéale fut la dernière des glandes endocrines dont la fonction fut identifiée. Cela explique sans doute les spéculations tant physiologiques que métaphysiques qui ont entouré son rôle supposé central dans la pensée du fait de sa position dans l’encéphale.

La plus célèbre de ces théories est sans doute celle du philosophe français René Descartes qui désigna la glande pinéale comme le  » siège  » de l’âme. Pour justifier cette hypothèse, Descartes se basait sur le fait que la glande pinéale aurait été l’unique organe de la tête à n’être pas conjugué, c’est-à-dire ne se présentant pas sous une forme de paire d’organes symétriques situés de part et d’autre du plan sagittal.

Par ailleurs outre sa position centrale, la glande pinéale se trouve juste au dessus de l’aqueduc de Sylvius dont Descartes pensait qu’il guidait les esprits animaux qui faisaient naître les sensations dans l’âme en frappant la glande pinéale. Aujourd’hui, les études histologiques ont montré que la glande pinéale est bien un organe conjugué mais les deux hémisphères qui la constituent sont presque fusionnés.

Dans la mythologie védique du Yoga, la glande pinéale est associée, tantôt au chakra Ajna ou 3ème oeil, tantôt au Sahasrara ou chakra de la couronne, situé au sommet du crâne.

Dans la plupart des interprétations du Discordianisme la glande pinéale est supposée servir d’organe de communication avec la déesse Eris, et est tenue pour sécréter du DMT (diméthyltryptamine), une substance psychotrope hallucinogène qui jouerait un rôle dans les rêves.

La glande pinéale est parfois aussi appelée « le troisième œil atrophié ». D’après Paul Foster Case, la glande pinéale est la « montagne » de la Bible où se fait la communication avec le Très Haut. Exotériquement, Moïse reçoit les tables de la loi « sur la montagne », d’un point de vue ésotérique, cette montagne ne serait autre que le siège de la glande pinéale.

Glande Pinéale & DMT…

Quand la force de vie individuelle entre dans le corps du fœtus vers 7 semaines, c’est le moment où nous devenons véritablement humains, elle passe à travers la glande pinéale et déclenche la première crue primordiale de DMT (N-diméthyltryptamine).

Plus tard, à la naissance, la glande pinéale libère plus de DMT. Le DMT est un médiateur des expériences pivots de la méditation profonde, des états de conscience chamaniques, des psychoses, de l’émergence spirituelle et des expériences de mort imminente.

La glande pinéale est profondément enfouie dans le cerveau, ce qui semble donné à entendre son importance cachée. Il a été découvert que cette glande pourrait voir au-delà de l’espace-temps dans les jours avant sa fonction comme un œil physique, elle a été considérée comme un mystère lié à la superstition et au mysticisme.

La glande pinéale est activée par la lumière, et elle contrôle les différents biorythmes du corps. Elle travaille en harmonie avec l’hypothalamus qui dirige la soif du corps, la faim, les désirs sexuels et l’horloge biologique qui détermine notre processus de vieillissement. Quand elle se réveille, on ressent une pression à la base du cerveau.

Bien que la fonction physiologique de la glande pinéale ait été inconnue jusqu’à une époque récente, les traditions mystiques et ésotériques des antiques écoles ont reconnu depuis longtemps ce domaine dans le milieu du cerveau à être le lien entre les mondes physique et spirituel.

Considéré comme la source la plus puissante et la plus élevée de l’énergie éthérée à la disposition de l’homme, la glande pinéale a toujours été importante dans le déclenchement des pouvoirs surnaturels. Le développement des talents psychiques a été étroitement associé à cet organe de vision supérieure.

Pour activer le «troisième œil» il s’agit d’élever la fréquence et de se déplacer dans une conscience plus élevée.

Tout est expérience de conscience et celle-ci est perçue à travers l’œil de temps ou le troisième œil. La méditation, la visualisation du yoga, et toutes les formes de voyage «hors du corps», ouvre le Troisième Œil et vous permettent de «voir» au-delà du physique. Plus vous le pratiquerez, et plus vous l’aurez rapidement et plus fréquemment. Vos capacités mentales augmenteront ainsi que les messages reçus en rêve.

Vous pouvez d’abord commencer avec vos yeux fermés, mais au fur et à mesure que vous pratiquez, vous serez en mesure d’ouvrir votre troisième œil en concentrant votre attention et de recevoir des messages avec vos yeux physiques ouverts. La fréquence vibratoire planétaire s’accélère de façon exponentielle, permettant aux âmes de scruter d’autres domaines beaucoup plus facilement que par le passé. Les fréquences vont continuer d’augmenter jusqu’à ce que la conscience évolue hors du plan physique.

La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…

L’OEIL D’HORUS serait-il une représentation de la glande pinéale ?

Une forme évocatrice. Les similitudes ne sont pas seulement étrange elles sont exactes. Pourtant, ceci est considéré comme rien de plus qu’une coïncidence, parce que dans la pensée moderne, il est supposé que les Égyptiens ne pouvaient avoir eu cette connaissance. Ainsi nous sommes aveugles à l’évidence.

L’œil d’Horus a également été divisé en six composantes de base, chacune représentant un sens différent, l’odorat, le toucher, le goût, l’ouïe, la vue et la pensée. Le thalamus est la partie du cerveau humain qui traduit tous les signaux entrants à partir de nos sens. Est-ce que le symbolisme de ceci pourrait être plus clair ?

La glande pinéale est considérée comme étant le «TROISIEME OEIL» car elle dispose d’une membrane qui capte les images comme celle au fond de la rétine des yeux, la glande pinéale est remplie d’eau et c’est la partie la plus magnétique du corps humain.

La glande pinéale ressemble à une pomme de pin d’où d’ailleurs elle tire son étymologie. Et chose étonnante, on la retrouve partout dans les religions, preuve de son importance… CAPITALE !

Quelles est la plus importante statue de la place principale du Vatican ? Une pomme de pin !

La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…
La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…

Une coure lui est même dédiée au sein du Vatican, c’est la cour de la Pigna !

Elle doit son nom à une immense pomme de pin en bronze, d’environ 4 mètres de haut, placée dans la niche du Palais du Belvédère. À l’époque classique, elle se trouvait à Rome près du Panthéon, dans ce qui est devenu le quartier de la Pigne, au Moyen Âge, elle fut probablement transportée dans l’ambulacre de l’ancienne basilique Saint-Pierre, avant d’être placée ici en 1608. De part et d’autre, on remarquera deux paons de bronze, copies d’originaux du IIe siècle apr. J.C, conservés dans le Braccio Nuovo.

C’est également le symbole utilisé par le Pape pour illustrer le trait d’union entre la terre et le ciel, la chair et le spirituel…

La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…
La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…

« Ils » doivent en fait prier, pour que nous restions dans cet état d’ignorance total, afin de conserver leur pouvoir sur toute l’humanité !

C’est également le symbole Bouddhiste pour illustrer l’illumination, le symbole des illuminatis le plus utilisé, l’un des symbole franc maçons,  un symbole présent dans tous les temples asiatiques, et c’est le symbole dont parlaient les égyptien quand ils parlaient de « L’Oeil qui voit tout », et le symbole que l’on retrouve sur presque toutes les tablettes Sumériennes !

La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…
La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…
La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…
La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…

L’épiphyse joue un rôle central dans les phases du sommeil, de la reproduction, voir du bien être. Elle est constituée de cristaux d’apatite. Ces cristaux vibrent en fonction des ondes électromagnétiques captées.

L’épiphyse est stimulée par certaines longueurs d’onde de la lumière : de la lumière réfléchie comme de la lumière directe. Ceci, sur une très large palette du spectre, bien au-delà du seul spectre visible.

Si l’épiphyse coordonne le rythme, alors elle est confrontée au temps cyclique. Elle est donc l’unique organe du corps directement relié à la quatrième dimension : l’espace-temps.

Dans un très grand nombre de courant spirituels et religieux, l’épiphyse serait capable de détecter des dimensions invisibles aux yeux ordinaires. Pour certains philosophes et mystiques, elle serait le siège de la conscience, de l’âme.

Elle pourrait être liée aux phénomènes tels que la clairvoyance (voyance d’événements non encore advenus), la télépathie (communication au moyen de la pensée) et la capacité d’entrer en contact avec d’autres dimensions (médiumnité).

La lumière du soleil est donc extrêmement importante pour l’épiphyse. Elle est captée et « digérée » par les yeux et la peau. De là à lier le troisième œil au symbolisme du soleil (représenté dans de nombreuses civilisations) il n’y a qu’un pas.

Pour l’anecdote, dans les années 70, la NASA aurait conduit une série d’observations et de tests sur des sujets humains pratiquant une visualisation directe de la lumière solaire plusieurs minutes par jours.

Des cristaux d’apatite…

L’étude par la diffraction des rayons X a donc permis de découvrir l’existence des cristaux d’apatite. L’apatite est un minéral que l’on trouve aussi dans la nature sous la forme de pierres taillées. Des recherches montrent que ce cristal réagit aux champs électromagnétiques. Dans l’épiphyse, on a pu observer qu’une microcirculation sanguine maintenait métaboliquement les cristaux réceptifs.

Ces cristaux donnent à la glande une structure semblable à celle d’une caisse de résonance : l’apatite comporte de nombreux électrons (charge négative) à sa superficie : ils repoussent le champ magnétique. Lorsqu’un champ magnétique s’approche de la glande, il touche l’un des cristaux qui ricoche sur un autre, et ainsi de suite. Jusqu’à ce que le champ soit fait prisonnier et fasse résonner tous les cristaux de l’épiphyse.

Après vérification, on sait de nos jours qu’aucune épiphyse n’est semblable à une autre…

Plus on est âgé, plus on a de fines lamelles. Ce n’est donc pas la quantité de cristaux d’apatite qui indique l’âge, mais le nombre de lamelles qu’un cristal possède. Plus une personne dispose de cristaux, plus elle aura de possibilités de capter les ondes électromagnétiques.

Personne ne peut augmenter ou diminuer cette concentration de cristaux. C’est là une caractéristique biologique, au même titre que la couleur des yeux ou des cheveux.

Nous sommes donc tous dotés de différentes quantités de cristaux d’apatite. Et bien que nous n’ayons aucun pouvoir pour en augmenter la quantité, il nous est cependant possible d’en stimuler fortement le fonctionnement.

Par exemple, en améliorant ses qualités de réception par la réduction de sa calcification.

Épiphyse et calcification

La calcification est l’accumulation de cristaux de phosphate de calcium dans diverses parties du corps. C’est un processus naturel causé par les nanobactéries qui forment de minuscules coquilles de phosphate de calcium autour d’eux, essentiellement pour se protéger du système immunitaire.

De par sa position dans le cerveau, l’épiphyse n’est pas protégée par la barrière hématoencéphalique. Elle reçoit donc plus de sang que tous les autres organes à l’exception des reins. Comme elle n’est pas protégée du flux sanguin, elle accumule des dépôts de minéraux qui s’attachent aux cristaux qui la constituent.

Ainsi, on constate que chez la plupart des êtres humains l’épiphyse est fortement calcifiée. Tant et si bien qu’elle apparait comme un morceau de calcium lors d’une IRM.

La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…

Comme l’épiphyse contient des cellules photosensibles (qui perçoivent la lumière et qui déclenchent la production de mélatonine) leur propriété ne peut plus s’exercer. La sécrétion de mélatonine étant réduite, les effets de la calcification peuvent être la dépression, l’anxiété, la boulimie/anorexie, la schizophrénie et d’autres formes de troubles…

Et bien sur, tout est mis en œuvre par la société, pour que cela reste ainsi, et même pour détériorer au maximum notre épiphyse !!

La calcification de l’épiphyse est causée principalement par le fluorure de calcium qui circule dans notre sang. La glande pinéale contient la plus grande concentration de fluorure dans le corps.

Le fluorure (tout simplement le fluor) vient essentiellement des dentifrices, de l’eau du robinet et des médicaments psychotropes comme le Prozac, qui contient 30% de fluorure !

Il est ici intéressant de souligner que le Prozac, à cause de sa forte concentration de fluorure de calcium va :

– augmenter jusqu’à saturation la calcification de la glande pinéale

– déséquilibrer les rythmes hormonaux (règles, reproduction, sexualité)

– favoriser les troubles du sommeil (et plus généralement du comportement)

D’autres causes de calcification…

– Suppléments de calcium parfois recommandés par les médecins

– D’autres halogénures comme le chlore et le bromure

– Le calcium dans l’alimentation (presque tous les aliments transformés en contiennent)

En résumé, c’est surtout par le dentifrice, les antidépresseurs et la qualité de l’eau que nous buvons qui provoquent la calcification.

Dans notre histoire récente, c’est dans les camps de concentration de l’Allemagne nazie que, pour la toute première fois, de l’eau potable a été fluorée. Du fluorure de sodium était ajouté à l’eau afin de rendre les prisonniers stériles et de maintenir des comportements dociles.

« La fluoration de l’eau peut être un suicide national lent ou une liquidation nationale rapide. C’est de la folie criminelle. Une trahison ! » E.H. BRONNER, Ingénieur chimiste, Los Angeles.

La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…

Ainsi donc, avec « entre autre » le besoin le plus basique pour l’homme, à savoir boire, on nous gave de fluor qui ainsi sature notre glande pinéale, à savoir notre 3e oeil… Mais ce n’est pas tout !

la Glande Pinéale, est l’œil relié à l’esprit, celui qui voit tout, sait tout et qui une fois « activé » illumine le corps tout entier !

Ce n’est pas un hasard si les microprocesseurs sont, eux aussi, dotés de cristaux de silice, ou quartz, et sont une copie conforme de la glande pinéale.

Il existe pourtant, entre la glande et son imitation, une différence majeure qui rend leurs fonctions totalement opposées : à la base, les cristaux de silice utilisés pour créer les puces informatiques ne sont pas conducteurs. Au contraire, ils s’opposent au passage du courant électrique. Il est alors nécessaire de procéder à ce que l’on appelle en termes scientifiques, le dopage de ces cristaux. Cela revient à y introduire de fines particules de métal conducteur.

Le silicium ainsi dopé ne peut plus résister totalement au passage de l’électricité et devient alors un semi-conducteur.

La silice est liée à la lumière. Un beau cristal ressemble à de la lumière condensée. Mais lorsqu’il est soumis au passage de l’électricité, il s’opacifie pour devenir complètement noir. Or, les scientifiques savent que lorsque deux cristaux de même nature sont mis côte à côte et que l’on dirige des ondes vers l’un d’entre eux, ils entrent automatiquement en résonance.

C’est par ce processus de résonance qu’au contact d’un ordinateur, le fonctionnement de notre glande pinéale est radicalement modifié. La sécrétion de mélatonine est altérée après quelques heures seulement passées devant un écran ! Notre support de perception devient de moins en moins opérationnel. Et notre glande pinéale devient aussi sombre que le silicium dopé au passage de l’électricité. Le monde médical en est tout à fait conscient !

La conscience de chacun est ainsi attaquée !

La glande pinéale ce 3ème Oeil d’Horus, que l’on nous empêche d’utiliser…

Détartrer la glande pinéale…

La glande pinéale pourrait être la partie la plus importante de notre système nerveux tout entier. Il s’agit essentiellement d’une antenne spirituelle, notre équivalent physique d’un troisième œil. Il est essentiel pour atteindre des niveaux plus élevés de conscience tout en restant dans un corps physique.

Activer la pinéale pour accéder aux mondes parallèles, un mécanisme naturel qui fera passer l’humanité à l’ère spirituelle.

La glande pinéale se trouve au centre géométrique du cerveau. Elle est creuse et rempli d’un fluide contenant des cristaux. D’une manière technique, la glande pinéale ne fait pas partie du cerveau.

La calcification vient aussi perturber la sécrétion de la mélatonine.

La mélatonine, souvent dénommée hormone du sommeil, est sécrétée par la glande pinéale en réponse à l’absence de lumière. La mélatonine semble avoir de multiples fonctions, autres qu’hormonales, en particulier comme antioxydant (anti-cancer). Elle semble aussi jouer un rôle dans le système immunitaire.

Je ne vous laisse pas ainsi, dans la misère, vous pouvez voir sur les sites sources, ‘’Pourquoi et comment détartrer votre glande pinéale ‘’ et  voir aussi comment « REMETTRE EN FONCTION SA GLANDE PINÉALE…

SOURCES : Station 1022.net & GlobalChange.com

Juste pour enfoncer le clou, faites une simple expérience chez vous avec un portable que vous approchez d’une boussole, que fait la boussole ? … elle s’affole !

Or, il y a des millions de micro-boussoles magnétiques dans les cellules de notre cerveau qui sont concentrées… dans notre glande pinéale… !

La preuve en image, comme une image vaut 1 000 mots…

La Matrice… ADN, Conscience et Multidimensions

Leonora CarringtonIl y a un certain temps que je me demandais comment détailler les clés du fonctionnement de la Matrice dans une perspective à la fois précise dans le concret et large au regard de la Vie.

J’ai déjà évoqué le fait que la plupart de ceux qui sont sur leur chemin d’éveil pensent que la voie qui s’ouvre est un changement radical de société s’inscrivant dans une conscience maîtrisée plus étendue. C’est une voie, une nouvelle matrice, un nouvel Âge d’Or… Et c’est vrai sous cet aspect finalement restreint. C’est aussi un choix que tente d’orienter le mouvement New Âge, à la fois par manipulation de la part d’intérêts qui ne sont pas les nôtres et par une vision encore limitée de ceux qui s’en font l’écho en toute sincérité.  C’est donc une voie possible qui en ravira déjà la plupart, mais c’est encore une captivité, une prison dorée.

Il y a en réalité, pour ceux qui en font le choix, une porte de sortie de la Matrice. Celle-ci est étroite et ne se révèle que si l’on plonge encore plus en profondeur dans la prise de conscience de l’Illusion, que si l’on aspire en dehors de toute projection égotique à réveiller pleinement les dieux créateurs que nous sommes. J’en ai parlé le 21.12.12 dans « A la lumière de la Nébuleuse d’Or », mais j’ai entendu que c’était plutôt passé inaperçu alors que c’est essentiel. Sans doute me suis-je alors mal ou insuffisamment exprimé là-dessus.

L’Amour n’est pas quelque chose qui s’atteint ou se crée en soi. Il EST et nous n’avons d’autre élan pour passer le chas de l’aiguille que l’abandon de tout en nous. La dissolution dans l’Amour Absolu. Pour ceux qui résonneront avec cela, il n’est vraiment plus temps de picorer…

Je passe à présent la parole à Myrha, dans l’idée que quelques uns sauront activer en eux quelque chose auxquels ils aspirent sans avoir encore eu tout à fait le déclic.

Le Passeur.

Par Myrha.

La Magie Matricielle®

Ce que j’appelle Magie Matricielle est la capacité de la Lumière-Amour, notre véritable nature, de restructurer et piloter la Technologie de Lumière qu’est notre être physique multidimentionnel ; à savoir : un assemblage d’hologrammes et de trous noirs inter-reliés aux hologrammes et trous noirs qui structurent chaque aspect de cette dimension 3D, eux-mêmes reliés aux autres dimensions et multiples niveaux de conscience.

Les magiciens de nombreuses traditions et temps maîtrisaient et maîtrisent différents aspects de cette Magie tel que je vais vous l’expliquer. Par exemple, les Lignées reptiliennes à l’origine du génome humain, “infiltrées” par nos Lignées štellaires Rédemptrices ayant pris corps en certains d’entre eux, étaient d’experts magiciens dans l’art de la métamorphose. (Note 1)

La Magie n’a pas toujours été utilisée par Amour. La Magie utilise les lois qui sous-tendent la Technologie de Lumière qu’est La Matrice pour manipuler la Lumière.

Chaque dimension des multi-univers est une Technologie de Lumière où la Conscience joue et manipule la Lumière ; ce sont les différents niveaux de Conscience.

Seul le vécu de l’Absolu-Amour-Lumière est hors Technologie de Lumière. 

En cet aspect captif de La Matrice qu’est la manifestation-matière de ce monde 3D, la Lumière a été courbée par une Technologie de Lumière et c’est de ceci que provient l’Anneau et sa Magie.

L’aspect captif de La Matrice où s’expérimentent la manifestation Matière et l’oubli de l’Unité est le résultat d’une Technologie de Lumière ayant courbé la Lumière au point de former une bulle dans laquelle les reflets permettent le Jeu des projections. C’est le résultat d’une expérience créative qui à l’origine n’a pas été rêvée dans l’intention d’asservir une humanité en gardant captives des extensions d’âmes. Mais comme vous le savez, le champ des possibles est infini… ceci a permis la Falsification responsable de l’Enfermement.

Leonora CarringtonUne part des êtres jouant cette expérience s’est laissée prendre par les reflets de sa création en cet aspect captif de La Matrice issue de la Lumière courbée.

L’aspect captif de La Matrice 3D est la seule dimension où la Lumière joue en ayant oublié qu’elle est Libre. En cette dimension 3D, la Lumière (que nous sommes) s’est confondue avec ses reflets, ceci est permis par la structure même de l’Anneau.

Ceci est un défaut de perception ; notre Véritable nature Lumière-Amour anime TOUTE la manifestation matière par les centres trous noirs “in-out” la composant. Nous sommes la Lumière Amour Libre et nous l’avons oublié pris par les projections de nos propres créations.

Je vais jusqu’à dire que cette dimension matière n’est qu’un assemblage holographique plus ou moins structuré de centres trous noirs “in-out”… 

Nos défauts de perception animés de nos croyances ont créé le temps linéaire, l’espace, les cycles galactiques et les mondes parallèles de l’après-vie, les bardos, karma, samsara, le bien et le mal, et tutti quanti…. Personne d’autre que nous, les Divins Magiciens, n’a créé ce qui se projette comme film dans cet aspect captif de La Matrice. (Note 2)

Jamais la courbure de la Lumière n’a été rêvée dans le but d’asservir d’autres êtres ! Ce qu’en ont fait certains est leur choix d’expérience. (Note 3)

Ainsi, l’aspect captif de La Matrice de troisième dimension permet d’une part un vécu libre, et d’autre part un vécu enfermé uniquement par un défaut de perception.

Ce qui est proposé à l’Humanité aujourd’hui, c’est de vivre le Centre. Et nous le savons, notre système solaire est en train de s’enfiler dans le centre trou noir “in-out” de la galaxie ; le même phénomène se vivant en chacun de nous, en chacun de nos atomes, et en chacun de nos cœurs, nous sommes appelés à vivre le Centre du centre…

Par le vécu du Centre, la Technologie de Lumière qu’est notre corps physique laisse émerger la dimension cristal de son corps Lumière. L’ADN-ARN et leur deux brins “visibles” en cette dimension active la totalité de son aspect cristallin à 12 brins correspondant au vécu multidimensionnel conscient. C’est la Libération de l’aspect captif de La Matrice.

Le Centre du centre de l’ADN-ARN ?

C’est le Treize-Or.

Là où est ton Cœur,

là est le Treize-Or.

Anneau

Le vécu du Centre des centres est le vécu de l’Absolu libre de toute attache et projections, c’est la dissolution de l’Illusion générée par l’aspect captif de La Matrice. (Note 4)

Otto RappUn des effets de ce vécu est de retrouver nos Lignées štellaires jouant librement de leur Lumière en la multidimension de La Matrice, mais ceci n’est pas un but. En faire un but est une illusion, un enfermement, une projection de plus. Le mouvement New Age contribue à cet enfermement par la croyance d’une évolution vers un monde meilleur, alors que nous sommes l’Amour-Lumière : la Perfection. Qui voudrait faire évoluer la Perfection ???

Je vais vous expliquer le fonctionnement quantique de la Magie Matricielle ; ensuite je vous donnerai un moyen pratique pour laisser émerger l’Absolu-Amour-Lumière, notre véritable nature, et le laisser piloter la Technologie de Lumière de nos assemblages holographiques.

Cohérence quantique des champs morphogénétiques

Un Processus est à l’œuvre en chaque humain actuellement, et ce, en synergie avec la Terre, le système solaire et notre galaxie. Ceci est encore relativement inconscient pour la plupart des personnes qui se plaignent de “problèmes” de tous ordres fortement accentués, alors qu’il s’agit d’une Vitale mutation, transformation, transcendance humaine et galactique.

Nous quittons TOUS un mode de vécu et de conscience limités, où nous nous rendons compte (parfois rudement) que ce vécu “ancien” est une voie sans autre issue que celle d’un changement total de regard et de vécu du Vivant. L’Humain est appelé (il s’appelle lui-même) à se découvrir Absolu au-delà des lois de la Causalité.

Devant et par l’aberration de ce qui a été programmé et entretenu par des croyances depuis des millénaires, ceci permis justement par le Jeu des polarités, dont la causalité, l’Humain aujourd’hui n’a pas d’autre possibilité que de se laisser extraire de ses projections limitées, névrotiques et artificielles qui créent un futur alimenté par les croyances issues d’un passé perverti. En fait, il ne se laisse pas extraire des ses créations holographiques, ce sont celles-ci qui se transforment, et dans l’absolu cela peut aller jusqu’à la disparition de toute la Matrice projective. L’Humain lui, ne disparaît pas, vu qu’il est Vie, la Perfection, qui anime le Jeu.

Ce cirque projectif pourrait durer longtemps… Il s’appelle karma et samsara, et n’a plus aucune raison d’être. D’ailleurs, en l’Ultime, il n’a jamais eu de raison d’être, vu qu’en cet éternel instant, nous sommes TOUS l’Absolu.  Au-delà de tout commencement et de toute fin, chacun de nous est Vie, et non pas les modalités de l’expérience, ni nos créations.

Aujourd’hui, l’Humain découvre qu’il n’est RIEN de ce à quoi il s’identifie, ceci n’a jamais existé ailleurs que dans un théâtre projectif. Ceci est donc a juste titre appelé : Illusion.

Nous ne sommes pas des êtres humains qui vivons des expériences spirituelles, nous sommes des êtres spirituels qui vivons l’expérience humaine. «  – Pierre Teilhard de Chardin…

Et ceci peut encore être élargi : nous sommes des êtres spirituels qui créons et vivons toutes les expériences en même temps en de multiples espaces, et plus encore : nous sommes la Vie elle-même qui, Absolue et Ultime, ne vit aucune expérience car elle n’en a pas besoin pour se sentir Vie.

Nous ne sommes donc pas cet être dissocié, résigné, à conscience limitée vivant (ou survivant) une évolution hasardeuse dans un corps de chair limité , vivant une “petite” vie vivotante et souffrante par cycles, dont la préoccupation majeure est d’engranger des choses à transmettre à une progéniture future… et au “mieux” cherchant à projeter un futur se voulant meilleur, mais toujours relatif aux critères du passé.

Cet être résigné, dissocié et répétitif est le résultat d’un fonctionnement de conscience erroné permis par cette troisième dimension où s’expérimentent les polarités.

La Vie n’est pas cela, mais a permis cela. Nous ne sommes pas cela mais nous avons permis cela. Et c’est ce cela, ce vécu perverti et alimenté de croyances diverses qui est sérieusement secoué actuellement. Devant le précipice qui se montre lorsque le rideau tombe, il n’y a pas d’autre issue que de sauter ! Sauf que le Précipice a toujours été là, sans lui, pas de Vie possible, il est la Vie, nous sommes le Précipice. Hahaha ! La bonne blague…

Vladimir KushNous nous offrons une possibilité nouvelle en et par cet espace-temps. Chacun de nous a créé cet espace-temps mais aussi la possibilité nouvelle et le timing évènementiel. Des aspects de nous-même jusqu’alors dissociés, se mettent en cohérence.

Pour faire court, il s’agit de se laisser œuvrer en notre corps de chair par la syntonisation des champs morphiques ; il s’agit de vivre la cohérence des trous noirs “in-out”. Autrement dit : les trames matricielles des multiples univers se syntonisent avec les champs morphogénétiques multiples animant et structurant notre aspect d’âme incarnée en cet espace-temps. Ceci relié aux autres âmes incarnées en cet espace-temps et relié à nos autres aspects d’âmes multidimensionnels et le tout relié à la Terre et au Ciel, bi et multidimensionnellement.

Ceci est une histoire d’âmes, La Matrice est le théâtre de Jeu multidimensionnel des âmes. 

Au delà de La Matrice, l’Esprit est.

Le vécu de ce TOUT Unifié est le Sans Nom que nous sommes dans l’Absolu. C’est l’Inconnu.

Le connu est La Matrice et ses divers degrés de conscience, animée et structurée de multiples matrices aux vérités relatives ; l’Inconnu est CE qui permet de faire germer les potentiels multiples émergeant dans les matrices.

Je pourrais dire que nous sommes la non-vie de ce que nous croyons la vie, ou encore le non-être de ce que nous croyons l’Être.

CECI se manifeste actuellement ; nous nous découvrons non projectifs, hors Jeu et hors Je. Ce hors Je est donc sans la participation du vouloir de notre ego.

Ainsi nous découvrons que nous sommes le Vivant qui crée et anime les hologrammes, mais que nous ne sommes pas les hologrammes. Nous nous découvrons Vie et Magiciens des hologrammes engendrés par la Vie que nous sommes.

La Magie Matricielle ?

Nous sommes capables de TOUT faire apparaître du Néant, du Rien.

C’est d’ailleurs ces potentialités qui permettent la manifestation en ce plan.

Regardez le résultat… Tout dépend donc de quel aspect de nous pilote la Magie.

Françoise MYRHA LeskensMyrha.

Extrait du Livre « L’Envol de la ŠerpenTerre : La Rédemption » Livre 2 : La Matrice.

Note 1 : « L’Envol de la ŠerpenTerre : La Rédemption » Livre 1 : Le Processus
Note 2 : « Le Codex des Divins Magiciens » livre en cours d’écriture.
Note 3 : Camelot, le nom du château du Roy Arthur est un nom d’origine celte CAMU-LOT signifiant : La Lumière courbe.
Note 4 : Ceci à ramène au texte relatif à la Technologie de Lumière que sont l’ADN-ARN : Livre 2 : La Matrice. Il s’agit de l’activation de l’ADN-ARN multidimensionnel et du fonctionnement de la Technologie de Lumière qu’est le corps humain ; à savoir : un Vaisseau de communication transdimensionnel.
« Là où est ton Cœur, là est le Trésor » sont les mots de Yéshoua.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

//

Chamanisme et psychanalyse

Max ErnstPar Philippe Lenaif.

Dans cet article, je vous propose d’aborder le chamanisme par le regard de la psychanalyse.

Pour commencer, comment fonctionne l’homme ?

Le CA, le MOI, le SUR MOI et le Soi. Petits rappels freudiens et jungiens…

Le destin cosmique de l’homme est de grandir en conscience, en transformant de l’énergie matérielle (nourriture) en énergie psychique.

Chaque être humain, au moment de son incarnation, est avant tout un réservoir colossal d’énergie de Vie – comparable au Ca freudien. Jour après jour, il va devoir harmoniser la manifestation de cette Vie au travers de ses pulsions, de ses instincts, de ses besoins, de ses désirs, avec le principe de réalité qu’est la densité terrestre.

La rencontre de cette manifestation libre et débridée de l’énergie avec la densité et les lois terrestres va créer des frictions qui seront vécues comme des frustrations concourant à élaborer le Moi freudien. La réponse aux besoins de conservation de la Vie n’étant pas systématique et instantanée, le Moi va grandir dans l’apprentissage de la frustration due à la réalité terrestre. Le processus de croissance de la conscience commence.

Ce processus de croissance est complété par les règles de vie en société, le système éducatif, l’environnement socioculturel, la religion,… qui vont constituer le Sur Moi freudien : outre la réalité de la densité terrestre, les règles de vie en société vont elles aussi apporter leur lot de frustrations.

En résumé, mon réservoir d’énergie, ma force de Vie, va se heurter dans son expression d’une part à la réalité terrestre et d’autre part à la culture de l’humanité qui va m’enseigner ce qui est bien et ce qui est mal, ce que je peux faire et ce que je ne peux pas faire. C’est ce processus qui va m’apprendre le monde, construire mon adaptation à mon environnement.

En principe, la sagesse de la communauté qui m’accueille dès la naissance devrait faire en sorte que cette adaptation à ma nouvelle nature (d’être incarné sur terre) se passe pour le mieux. C’est malheureusement de moins en moins le cas.

Pourquoi ?

Le cerveau reptilien, le cerveau mammifère, le cortex.

En cours d’apprentissage, je traverse des évènements où la non réponse immédiate à mon besoin représente un danger pour ma survie, à 2 niveaux.
Le premier, physique, si ayant faim je ne trouve pas de nourriture – à terme, je meurs.
Le deuxième, physico-psychique, si étant frustré, je n’arrive pas à dissiper l’énergie contenue dans l’émotion qui naît de ma frustration – elle va stagner et dégrader peu à peu ma vitalité (au sens large).

Max ErnstExemple :
Prenons une proie en prise avec un prédateur. Une colossale quantité d’énergie est produite  afin de garantir sa survie et de là, la pérennité de la Vie.

Face à l’ennemi, trois possibilités :
– l’attaque
– la fuite
– la paralysie

Dans les deux premiers cas, l’énergie est utilisée, consommée. Dans le troisième, elle est bloquée : un pied sur le frein, l’autre sur l’accélérateur. Je suis tout en tension à la périphérie du corps et totalement anesthésié de mon ressenti intérieur : si l’autre me croque, même pas mal – la nature est bien faite !

Si le prédateur dédaigne une proie apparemment morte et qu’il s’en va, dans les secondes suivantes, je vais lâcher le frein, et bondir de toute mon énergie retenue, les gaz à fond : sauts de cabri dans tous les sens !!!
Ça, c’est ce qu’à prévu notre cerveau reptilien depuis l’époque des âges farouches. Malheureusement, nous avons développé notre cortex et notre capacité à réguler et censurer nos réactions instinctives et l’expression de nos émotions.

Dans notre apprentissage à faire face à la frustration, on nous entraîne à postposer la réponse à notre besoin/désir. C’est une des fantastiques possibilités de l’homme grâce à son cortex et sa capacité inhibitrice. Malheureusement, on nous invite rarement à revenir sur nos frustrations pour terminer le processus en cours, c’est-à-dire libérer l’énergie retenue jusqu’à lors et ainsi éviter le refoulement. Un peu comme si on privait la proie de ses sauts de cabri salvateurs, ce qui aurait pour effet de maintenir en elle une part d’anesthésie, de figement, de mort.

Très rapidement, pour raison de paix collective, on fait tout pour ne pas nous laisser la place pour exprimer notre frustration. Plus la culture d’une société est grande, plus son niveau de civilisation est élevé, moins il y de la place pour l’expression des émotions résultant de ma frustration.

A chaque fois que je rencontre un évènement à l’issue duquel je ne peux pas dissiper mon énergie (exprimer mon émotion), celle-ci s’installe en moi. En même temps, en fonction de la qualité de l’émotion refoulée, un sens, une interprétation sont donnés à l’événement. C’est cela qui construit progressivement ma représentation subjective intérieure du monde.
Plus cette image, cette représentation se construit et se complexifie en raison des émotions refoulées, plus elle m’éloigne de la réalité énergétique de la Vie.

Vu que c’est l’environnement socioculturel qui est responsable de la privation de l’expression de mon émotion, il agit comme un système d’exploitation informatique et me formate dans son langage propre afin que je puisse interagir correctement avec le reste du monde. Ainsi, je deviens prisonnier d’une interprétation collective qui me tient de plus en plus loin de la réalité
énergétique du monde.

Pourtant, une part de moi comptabilise toutes les doses d’énergies non dissipées. Cette part de moi, écologique, cherche à faire le ménage dès qu’elle en a l’occasion. Ainsi, inconsciemment, elle va s’arranger pour recréer la situation dans laquelle j’ai échoué afin d’avoir une deuxième chance pour dissiper toute l’énergie cristallisée en moi et, ainsi, faire un «reset» sur les parts d’anesthésie, de figement, de mort… accumulées.

On peut dire cela encore autrement : d’un point de vue purement physique, action égale réaction. Toute tension en moi va générer de la tension dans mon interaction avec le monde. Ainsi, tout chaos intérieur (même refoulé et inconscient) va appeler, partout où je me trouve, une réponse chaotique de l’extérieur. Ce désagrément devrait – au bout d’un temps plus ou moins long et dépendant de ma volonté de subir en victime ou d’agir en responsable – me pousser à désirer mieux pour moi, plus confortable, plus paisible, plus fluide. D’autant que si je ne m’occupe pas de toutes ces parts d’énergie refoulée, de tous ces chaos intérieurs, de toutes ces petites morts, tout mon être va finir par me le rappeler par tous les moyens, allant de désagrément psychologique à l’accident ou la maladie graves. En revanche toute paix réinstaurée en moi va générer de la paix dans mon interaction avec le monde.

Malheureusement, une autre part de moi cherche à garantir ma survie en évitant de me confronter à toute situation inconnue, l’inconnu contenant en soi en permanence, potentiellement, une issue fatale. Dès lors, si j’ai survécu jusque-là, c’est que toutes mes réactions ont été salvatrices – même si certaines ont été peu élégantes ou ont manqué totalement d’écologie pour mon être. Ainsi, plutôt que de m’inventer une nouvelle issue à une situation que je connais bien, je vais choisir ce que je connais de mieux et qui a l’avantage de m’avoir maintenu en vie jusqu’à présent. Et dans certains cas, ce que je connais le mieux, c’est éviter de m’exprimer, préférant refouler l’énergie plutôt que de me mettre en danger dans une attitude nouvelle dont j’ignore la réponse que l’environnement m’opposera et qui pourrait bien m’être fatale.

Ainsi, la société «moderne» dans laquelle nous vivons, nous privant de la nature saine de nos réactions instinctives pour raison de «civilisation», nous invite à sur-traumatiser et à aggraver la vision subjective et déformée de la réalité plutôt qu’à nous libérer et accéder à l’objectivité de la nature dans ce qu’elle représente comme énergie pure. C’est ainsi que l’homme est prisonnier de son passé : chaque pas qu’il croit faire vers son futur se fait dans les traces des pas laissées derrière soi.

Chaman_amazonieEt le chaman ? Que cherche-t-il ?

C’est un guerrier qui cherche la liberté, qui tente de conquérir son futur en effaçant son passé.
Mais pour s’attaquer à son passé, à sa propre histoire, il doit affronter l’inconnu. C’est-à-dire se re-confronter avec l’issue systématiquement improbable des événements dans lesquels il a, une ou plusieurs fois, échoué à dissiper son énergie.
C’est ainsi qu’il choisit de se confronter quotidiennement avec la mort.

Qu’est ce qui le sécurise ?

L’Instinct et l’Esprit.

Malheureusement, notre culture nous coupe rapidement de nos instincts, de notre animalité, et par ailleurs, les rituels religieux qu’on nous propose et par lesquels on devrait avoir la possibilité de faire l’expérience du divin, de l’Esprit, sont devenus stériles. L’instinct parle de la nature de la Vie et l’Esprit en donne le sens. Ce sens qui fait tellement défaut dans l’analyse occidentale des maladies.
Selon CG Jung (et d’autres), les névroses naissent d’une perte de connexion aux instincts, mais également de manque de sens, de rituel, de connexion à l’Esprit, c’est-à-dire de nourriture pour l’âme.
Le chaman, aligné entre sa connexion aux Instincts et sa relation à l’Esprit, se veut être l’artisan de la rencontre avec la totalité de lui-même.

Qu’est ce qui lui permet de faire ça ? 

Il a une structure psychique psychotique : il a donc une blessure psychique qui fait de lui un dissocié. Mais contrairement aux psychotiques habituels, il a une constitution telle qu’il est maître de sa folie et qu’il l’utilise comme une arme de guerrier.

Alors que le psychotique, lui, est débordé par sa blessure et erre entre deux mondes, le chaman s’y identifie, s’en laisse déborder afin de pouvoir l’exprimer totalement et ainsi dissiper l’énergie cristallisée dans ses tissus.
Au fil du temps, les auteurs qui se sont penchés sur la nature psychique du chaman l’ont d’abord décrit comme un psychotique pour arriver à une définition qui fait relativement l’unanimité, à savoir qu’il serait un expert en crises d’hystérie dissociative «contrôlées». C’est donc un être à part qui vit des états psychiques extrêmes tout en restant structuré, agissant et aidant pour ses pairs, là où tout être normal vivant le même état psychique serait déstructuré, à  la dérive et dans le besoin d’aide de ses pairs.

C’est au nom de ces raisons que CG Jung a dit : seul un chaman est capable de descendre seul dans son ombre et d’en ressortir indemne. Lui-même, bien qu’ayant présenté tous ses travaux sous une forme scientifique, avait une nature de chaman pour s’être aventuré de la sorte dans son auto-découverte par les rêves.

Voici ce qu’en pense Juan Ruiz Naupari, chaman andin.

Le chamanisme essentiel (extraits) :

Le chamanisme était anciennement pratiqué par une élite sacerdotale, il y a 500 ans. Ce que nous connaissons au Pérou à l’heure actuelle n’est pas le chamanisme authentique parce qu’il n’intègre plus le travail d’auto-découverte. Nous pouvons comparer le chamanisme actuel à la médecine officielle où le praticien tente de trouver une solution à la maladie à travers une substance chimique sans arriver à l’essence de la maladie.

Pour le chamanisme andin, il y a trois niveaux dans lesquels se découvrir :
– le monde spirituel,
– le monde d’ici et maintenant, des actes et des pensées de la vie quotidienne,
– le monde de l’ego, le plus dense.

Le chaman sait que ces trois mondes existent extérieurement et intérieurement. Les chamans modernes restent dans le deuxième monde sans aborder le thème de fond. De plus, évitant le monde supérieur du spirituel et de l’Esprit, il n’y a pas d’analyse du subconscient pour découvrir l’ego.

Auparavant, il existait un chamanisme de haut niveau de conscience, basé fondamentalement sur l’auto-découverte, qui allait plus loin que ces actions de magie ou de sorcellerie qui se pratiquent communément aujourd’hui et qui n’ont rien à voir avec ce que fut le chamanisme essentiel qui existait à des époques anciennes dans tous les coins de la Terre.

Le chamanisme moderne a abandonné le travail psychologique et spirituel parce que cela requiert un effort. Pour aller à la recherche de l’auto-découverte et aller vers d’autres sphères spirituelles, il faut de l’énergie.

Nous avons tant de tentations dans le monde physique, tant d’occupations et de préoccupations que nous nous coupons fortement de cet objectif qu’est le travail intérieur. Or il nous faut viser cet objectif et ce dessein doit être inébranlable…
S’il n’y a pas cet objectif considéré comme sacré, nous mourrons sans avoir expérimenté le beau, sans avoir expérimenté l’amour. L’amour pour lequel nous sommes venus ici sur Terre.

JaguarLe chaman qui ne se fixe pas cet objectif pourra voir les serpents, les jaguars, les muses, mais il ne pourra pas voir l’Essence de l’Esprit, il ne pourra par réaliser un excellent travail d’auto-découverte.

Chaque émotion non dissipée se transforme en cristallisation qui freine progressivement la circulation de l’énergie vitale en nous. Peu à peu, nous perdons de l’énergie, de la vitalité, de la santé physique, psychique, spirituelle.
Le chaman, effaçant peu à peu l’emprise de son passé en faisant face à la mort et à l’inconnu, dissout ses agrégats d’énergie, retrouve de plus en plus de vitalité, diminue progressivement l’emprise de l’interprétation collective subjective du monde et revient au contact de la réalité énergétique de la vie.

– C’est grâce à cette capacité à «voir» la réalité qu’il peut percevoir les troubles énergétiques des ses patients.
– C’est grâce à sa capacité à s’identifier totalement aux émotions dans ses crises d’hystérie dissociative qu’il peut s’identifier aux émotions refoulées de son patient et à tout son vécu.
– C’est grâce à son extraordinaire vitalité, au «pouvoir» conquis en effaçant son histoire personnelle qu’il peut intervenir dans la bulle d’énergie de son patient et y opérer des changements.

C’est au nom de ces raisons que ne devient pas chaman qui veut, et qu’il serait injurieux d’assimiler un pied tendre qui a fait trois week-ends de découverte du chamanisme avec un guerrier qui traque sa liberté en frôlant sa mort psycho-spirituelle jour après jour.

La quête proposée par le chamanisme de se libérer du filtre subjectif de la réalité que nous impose notre histoire pourrait se définir en psychanalyse comme l’accès au Soi jungien en ayant totalement fluidifié puis dissout Moi et Sur Moi.

En fait, c’est le chemin de tout homme, chaman ou non. La différence tient dans la conscience de ce chemin, de l’intention pour le faire, et des moyens pour y arriver. C’est là que la structure psychotique du chaman est un atout considérable, car là où il se laisse sombrer dans la crise en ayant foi dans l’issue (grâce à sa «folie contrôlée»), le commun des mortels est tétanisé par peur de voir sa structure psychique exploser dans l’épreuve.

De ce fait, le commun des mortels parcourt ce chemin vers la liberté de manière forcée et contrainte par les évènements et les charges émotionnelles qu’il rencontre et subit, alors que les chamans vont au devant de leur destin.

Philippe LenaifPhilippe Lenaif.
Article paru pour la première fois dans le journal du Centre 77, Aksanti n°6 – 2008

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

//

DéConstruction INTÉRIEURE

Très Gros Boulot

Ici, nous entrons dans un sujet un peu particulier. Beaucoup de personnes s’éveillent.

Si on dit « s’éveillent », c’est donc qu’elles dormaient avant ?

Quant vous vous réveillez donc, vous changez petit à petit votre façon de voir les choses. Ce qui vous apparaissait comme vérités absolues deviennent juste des vérités, pour passer ensuite à des bêtises et par la suite, vous vous demandez comment vous avez pu vous laisser berner de la sorte.

Il n’y a pas de problème si vous pensez que vous, vous êtes « éveillé », et que ce sont les autres qui ne le sont pas, qu’ils ont fumé la moquette ou qu’ils sont à côté de leurs godasses. Si vous pensez que vous êtes sur le bon chemin, quelque soit l’endroit ou vous êtes et le chemin parcouru, vous êtes la ou vous devez être, ni plus ni moins.

Si vous ne croyez a rien et n’avez aucun dogme religieux ou autres, c’est tant mieux, il vous sera plus facile d’accepter certaines choses, tant et soit peu que vous soyez prêt(e) a le faire, que vous vous pensez raisonnable, que vous êtes logique et que vous soyez ouvert(e) ou pensez l’être.

Donc ne vous formalisez pas si ce que vous lisez vous donne des boutons, vous finirez ailleurs ce que vous prenez pour votre réalité, donc il n’y a pas de soucis. C’est juste le passage qui vous sera un peu pénible, mais ça, comme vous l’oubliez a chaque fois, c’est un peu normal.

Ne jamais croire ce que l’on vous raconte sans le vérifier vous même, mais n’attendez pas que ça passe à la télé ou sur votre journal préféré même (et surtout) scientifique.

vérifiez le vous même ne veut PAS DIRE demander a quelqu’un (organisme officiel ou autres véreux moins officiels) de le valider pour vous, sauf si vous êtes un gros feignant. Soit vous donnez votre pouvoir à d’autres (de vous manipuler, soigner, conforter, informer, comprendre) soit vous le gardez. 

Utilisez votre discernement est ce qu’il y a de plus important, et ça se travaille. 

1ère chose a faire : Apprendre comment votre cerveau fonctionne, c’est le minimum !!! 

  • Savoir comment vous interprétez ce que vous lisez, entendez et voyez est la PREMIÈRE CHOSE A ESSAYER DE COMPRENDRE. 
  • C’est avec votre conscience que vous interprétez votre réalité, ne confondez pas intelligence et conscience, cela n’a strictement rien à voir,  car vous pouvez avoir 180 de Qi et être aussi éveillé qu’une palourde en fond de vase (il suffit de regarder les ingénieurs nucléaires, ou ceux travaillant à inventer des armes de destruction massive, ceux du projet ITER ou n’importe quoi d’autre et de faire la relation avec les accidents du même type, ou ce type d’énergie qui ne peut amener qu’à la destruction totale de la planète, que ceux qui sont pour et qui ont le courage de leurs opinions aillent faire un peu de ménage à Fukushima pour voir si ils ont autre chose que du flan à la place des « coronés »… lâche et inCONscient ça existe aussi, quand l’intelligence et la CONnnerie humaine se rassemble, on a ce que vous regardez aujourd’hui à la télé, un effondrement de civilisation. 
  • On pourra sans problème aller sur d’autres terrains comme le génie génétique avec les OGM, les nanotechnologies et le reste ou la majorité travaille contre le vivant, et donc contre eux même (!). Qui vous a dit que vous n’aviez pas le choix de bosser pour ce que en quoi vous croyez. La vie est un choix de tous les jours.
  • Pour les débutants, on dira que ça passe par le cerveau qui est la boite de décodage de vos croyances. Vous ne voyez ou ressentez que ce que vous êtes capable de concevoir par exemple, directement lié a votre état de CONscience. Donc pour savoir si nous parlons bien de la même chose et ne plus avoir de problème d’interprétation, il faut aborder notre décodeur perso, le cerveau. Cliquez ici pour en savoir beaucoup plus
  • pour les CONfirmés qui ont donc bien lu le fonctionnement du cerveau reptilien, cliquez ici

On parle souvent de réveil, même si on n’a pas toujours l’impression d’être passé d’un stade d’endormi à celui de réveillé, ce serait plutôt l’intégration de vérités vécues et qui ne correspondent plus aux croyances que que l’on pouvait avoir.

LES THÉORIES

Pour paraître moins neuneu, pour ceux qui vous prendraient pour des débiles, il suffit de leur proposer cette théorie.

Des simulations soutiennent la théorie selon laquelle l’Univers serait un hologramme

Si ils ne la comprennent pas, c’est normal, cette théorie est tout de même réservé a un public averti, mais il n’empêche qu’elle explique beaucoup plus de choses et l‘Univers pourraient donc bien être un hologramme, c’est en tout cas ce que l’étude de physiciens japonais affirme.

Ou encore ici sur Futura-Sciences (très moyen pour certains sujets ou le dogme scientifique relativiste est très bien ancré) pour la description quantique des trous noirs.

NOTA  :  Nous sommes dans une gigantesque farce, un super jeu ou on se prend tous un peu trop au sérieux, ne tenez pas compte des absurdités qui suivent si cela vous fait déjà dresser les cheveux sur la tête, zapper ici   ou cliquez là  si ça vous démange.

Construction extérieure (la maison, le boulot, la famille)

Construction intérieure (le soi)

Pour la construction intérieure, on pourrait dire plutôt, la déconstruction…

Le sujet qui suit est donné pour des personnes ouvertes et qui ont de l’humour, ce qui ne veut pas dire débiles ou crédules, si vous êtes choqué, indigné, interloqué, meurtri, estomaqué, baba, offusqué, que vous vous étranglez ou que vous vous préparez à appeler l’armée ou le GIGN, installez vous plutôt confortablement dans votre fauteuil, faites vous une tisane et après, sortez de chez vous respirer un grand coup et criez très fort.

Si il ne se passe rien et que vous êtes toujours à 45 de tension, que vous vous frappez la tête sur le mur en scandant des champs païens, en urinant et en crachant sur les passants, c’est normal. Arrivé à un moment, ça va s’arrêter tout seul. 

Soit que le passant était en fait le chef de la garnison de CRS du coin en exercice, soit que la tension est monté d’un cran (vos proches recevront un courrier pour expliquer la raison après l’autopsie), ou vous arrêterez de vous cogner la tête sur le mur, car vous aurez pris conscience d’un coup d’un seul, que vous n’avez plus d’aspirine et que même la pharmacie de garde est fermée, ou que sur le mur en fait, il y avait un porte manteau mais sans les manteaux.

Quand vous vous apercevez que vous vous êtes fait balader toute votre vie, pas facile de parler de construction, car vous ne pouvez même pas garder les bases originelles pour remonter quelque chose par dessus. Quand les bases sont pourries, mieux vaut recommencer de zéro.

Pour vous faire votre propre avis et opinion sur les sujets suivants, je vous indique certains liens, il vous faut aller chercher d’autres sources même (et SURTOUT) contradictoires. Ceci pour faire jouer votre discernement.

C’est votre intuition si vous en avez, qui vous permettra de différencier le vrai du faux. Le mental n’est d’aucun secours, car pour quelque chose que vous ne connaissez pas, lui se repère par rapport à votre vécu, votre éducation, vos peurs ou vos croyances.

Libre arbitre

  1. C’est une chose qu’il vous faut travailler aussi, à quoi sert le libre arbitre si vous êtes passif devant votre poste de TV a avaler tout et n’importe quoi… Les pubs et le 20h sont de puissants analgésiques pour votre libre arbitre, alors faites un effort, changer de vos programmes habituels.
  2. Vous avez votre libre arbitre et vous êtes entièrement responsable de votre chemin de vie.
  3. Personne ne vous contraint à écouter ou lire ce que vous ne voulez pas.
  4. Pour savoir ou vous mettez les pieds, il vous faut donc vous renseigner, lire, écouter et lire encore, ou alors méditer si c’est votre dada.

Il y a ceux qui sont mauvais et à combattre (comme moi par exemple), et les bons, celui qui par exemple lit ce texte et qu’il est persuadé qu’il a une mission : Faire connaître sa vérité en combattant celle des autres si il pense que ça peut porter préjudice à ceux qui sont faibles, fragiles ou influençables, et que cela contredit sa propre certitude sur une vérité qu’il pense indéfectible.

Car il sait au fond de lui, certificats d’études, expériences et diplômes en main, qu’il est plus intelligent que vous, et que de son point de vue, il doit rétablir la (sa) vérité pour vous remonter du bas astral ou des lymbes ou vous êtes tombé par ignorance ou plutôt par bêtise, et empêcher les autres d’y aller par la même occasion.

Donc si je raconte mes conneries, c’est que je fais partie d’une secte, que j’ai été lobotomisé ou manipulé, et qu’à ce titre, il faut me combattre et que donc, le chemin vers la taule, une grotte ou un asile est plus indiqué pour moi, histoire de vous laissez dormir encore un peu et de pouvoir vous la raconter aussi par la même occasion.


S’éveiller ne veut pas dire que l’on rêve les yeux ouvert , en fait, normalement, pour le quidam qui ne croit pas qu’il dort, il se prend pour l’acteur qui joue dans un film qu’il visionne en tant que spectateur pour être plus précis, quand on se réveille, on commence a se rendre compte que l’on n’est pas l’acteur qui joue, tout simplement.

Quand a ne pas avoir les pieds sur terre, pour ma part, construire sa maison vous enfonce automatiquement les pieds dans la terre et vous les gardez. Vous pouvez être cartésien, parfaitement logique et avoir de l’intuition, l’un n’empêche pas l’autre. Si déjà vous ne croyez pas aux chemtrails, le plus gros bobard visible par n’importe qui, n’importe quand et n’importe ou, n’allez pas chercher plus loin pour savoir qui croit encore au Père Noël et a de la laine sur le dos.

Entre ceux qui pensent que Jésus va débarquer pour sauver tous les ch´tis n’enfants ou que la science est la clé de notre évolution, restons modeste et essayons simplement de voir les choses telles qu’elles sont, et non telles qu’elles paraissent.

Celui qui juge, c’est vous, mais au fait, c’est quoi le jugement ?

Vérités qui pour la plupart d’entre nous sont acquises (Disons plutôt vous, puisque pour ma part ce n’est pas mon point de vue, sauf si bien sûr, vous avez levé au moins 1 paupière, même sans le faire exprès)

Domaine des croyances

  • Nous naissons, vivons et mourrons, paradis et enfer pour ceux qui y croient, les autres iront là ou il y a de la place, ou nul part… La réincarnation est une connerie ou un délire.
  • Dieu existe et nous a créé à son image, mais nous avons besoin d’un super joker, déjà que Jésus a accepté d’être crucifié pour payer nos fautes, en fait, il faudrait le refaire passer sur la croix tous les ans, voir tous les six mois aujourd’hui, vu les saloperies qu’on fait subir à la terre et même à l’espèce humaine (accidents nucléaires, pollutions mondiales, exterminations d’espèces animales, végétales, d’écosystèmes, ect…) Donc, faut la jouer fine pour espérer au minimum le purgatoire.
  • Dieu existe, c’est un mec très grand avec une longue barbe, tout puissant, omnipotent et sympa quand tout va bien, quand ça va mal, il nous punit. C’est lui qui fait la pluie ou le beau temps. Dieu est un peu soupe au lait en ce moment, faut pas l’chatouiller. Il faut le prier pour qu’il nous pardonne nos fautes, les curés et autres personnages de l’église sont ceux qui font le lien entre le ciel (la où est Dieu) et nous.
  • Le mot DIEU n’est pas un égrégore puissant inculqué par les religions-moutons
  • Quand je vais pisser ou que j’ai la gastro, Dieu reste à la porte des wc. Quand je flingue un bout de nature, je sais qu’il ne me voit pas, et il arrive seulement quand je pense a lui. Donc quand je viens de me faire voler ou que j’ai un accident, il a du avoir un moment de distraction, il était avec des potes à lui ou il était en congé, et le diable ou la faute à pas de chance m’est tombé sur le pif.
  • Pour Jésus, c’était un maître (blond aux yeux bleu ) et on ne pourra jamais lui arriver a la cheville. C’est Judas qui l’a trahi. Jésus n’est pas juif.
  • Quand je vais à l’église, je prie pour mon salut devant un mec mort, cloué sur un poteau et je trouve ça tout à fait normal.
  • De toute façon, il l’a dit, Jésus reconnaîtra les siens et reviendra sur terre sauver ses brebis quand ça tournera au vinaigre, pour les autres, ça fera toujours du compost.
  • Il faut expier nos fautes soit en allant à l’église pour confesse, faire des sacrifices (se raser la tête) ou allumer une bougie. D’ailleurs les assassins iront en enfer. Le suicide ne pose pas de problème pour ta prochaine incarnation, car de toute façon, la réincarnation c’est de la connerie.
  • Le diable s’appelle aussi Lucifer, il est le mal incarné et il faut le combattre par tous les moyens pour faire gagner la lumière. Le diable est l’antithèse de la lumière et c’est l’ennemi de Dieu.
  • Il faut que tu souffres pour mériter l’amour de Dieu
  • Tu es né pour réussir ta vie, avec une belle maison, le plus de pognon si possible et une belle nana (ou un beau mec), D’ailleurs pour t’aider dans ta réussite et pour faire avancer le jeu et donc que tu réussisses ta petite vie, pour savoir si tu plais à une femme ou si tu es une plaie pour elle, il faut savoir (la) décoder. Après ça, tu seras un vrai détecteur de meufs (désolé les filles, mais un mec fonctionne avec des stéréotypes débiles) sur pattes. Le petit séducteur , on dit petit, par ce que si tu étais un grand séducteur, tu n’aurais rien a faire, beau & feignant ça c’est top.
  • et quand t’es trop vieux, tu meurs et tu vas au paradis si t’as été gentil, point barre…
  • Quant tu meurs, toi en tant que Bob l’éponge, tu montes la haut avec qui tu pensais être sur terre, avec ta petite personnalité ; médecin, femme, sportive, belle, riche et intelligente ou l’inverse, chômeur, homme, gras du bide, moche, pauvre et con et tu y restes (pouvez mélanger les genres, vous pouvez être sans le sous et heureux, ou très riche et super con, le bonheur n’est pas l’apparence, c’est un état d’être. Donc on reprend en cœur, quand je raccroche les gants pour de bon, je vais faire un tour chez St Pierre (pour ceux qui ont des croyances) avec mon passeport ou ma carte d’identité car ma véritable identité là haut, c’est celle là ! )
  • Tu es le fils de ton père et de ta mère et c’est eux qui t’ont choisis.
  • Si j’était une étincelle de vie, ça se saurait
  • La méditation, c’est quand t’as rien d’autre à foutre.
  • Quand je suis malade ou qu’on m’a largué, c’est que le monde m’en veut, Dieu me punit, ou que c’est de ma faute, je suis nul, moche ou trop con.
  • D’ici peu, un sauveur genre Jésus, viendra nettoyer tout le (mon)  bordel et me sauver les « miquettes » si je crois en lui…c’est écrit partout,
  • Une palanquée d’extra terrestre va aussi peut être débarquer pour jouer les femmes de ménage après l’effondrement de notre civilisation pas du tout voulu (juré, craché, si je mens je vais en enfer.. ça brûle les gars, poussez pas !!! ) et arranger mes petites affaires par la même occasion

Domaine des certitudes (Vous encore, sauf si vous avez ouvert subrepticement les 2 paupières)

  • Notre vie est vécu selon la dualité bien/mal, homme/femme, noir/blanc, chaud/froid ect… Et il ne saurait en être autrement.
  • La science reste la pièce maîtresse de notre évolution car elle nous fournie tous les outils pour une meilleure compréhension de l’univers et de tout le reste d’ailleurs. Si la science n’arrive pas à répondre à des questions, il n’y a pas de réponse a donner, ça n’existe pas. Donc si la théorie de Newton n’est pas valable pour le mouvement des étoiles et des galaxies, c’est que les étoiles et les galaxies c’est du flan.
  • Nous sommes né égaux, mais ça c’est juste sur le papier, car il y en a qui naissent avec des infirmités, dans des pays en guerre, même chez nous, l’égalité homme femme n’est pas toujours respectée. Donc il y a ceux qui ont de la chance, et puis il y a les autres.
  • Nous ne sommes pas responsable de tout ce qu’ils nous arrivent, car la société dans laquelle nous vivons, ne permet pas de faire ce que nous croyons bien de faire ou nous nous sentons limités dans nos actions. Il faut donc changer la société ou que la société change pour que le monde se porte mieux.
  • Il n’existe pas de conspiration mondiale, les OGM, les vaccins, la mal bouffe, la pauvreté, les famines, les guerres sont des conséquences inéluctables de notre société actuelle, et je n’y suis pour rien.
  • La nature et la terre, j’fais ce que je peux mais les autres y massacrent tout !!!
  • D’ailleurs, si on me dit que le fluor c’est bon pour les dents, c’est que c’est vrai. Pourquoi j’irai remettre en doute ce que tout le monde accepte. L’aspartham dans les produits de consommation posent soit disant des problèmes, mais tant qu’on en vend, c’est que cela n’est pas prouvé. C’est comme le E150d dans le coca ou le vinaigre, c’est cancérigène si tu y crois et le macdo, c’est pas forcément mauvais. Les ondes électromagnétiques et le wifi, ça ne pose pas de problème, sinon on ne vendrait pas de téléphone portable.
  • Les illuminatis ont existé, mais aujourd’hui, ils ne vivent plus que dans les esprits tourmentés ou en mal de sensation.
  • Les multinationales agissent chacune de leur côté, pas forcément pour le bien, plus par appât du gain, elles ont de l’influence sur la politique, mais elles ne dirigent pas le monde, il existe bien des politiciens véreux mais on les connaît. Heureusement, nous avons des organisme officiels de santé qui sont la pour nous protéger.
  • Tout ce que j’ai appris a l’école est vrai, les pyramides comme celle de Gizeh sont des tombeaux qui ont été construis par les égyptiens, les 20 millions de blocs qui ont été taillés à la main ont été transportés par bateau. Les liens qui ont été fait par rapport au cosmos ou aux nombres d’or sont du délires. Les autres pyramides à travers le monde n’ont pas de lien entre elles. Donc si les profs racontaient des conneries, ça se saurait !
  • L’humain est l’être le plus évolué sur la planète, et aussi de la toute la galaxie. Et les extras terrestres, il y en a, mais juste dans les films.
  • Pour ceux qui croient aux extra terrestres, ils sont plus fort et plus avancés que nous, donc la peur est une bonne solution. Pour ceux qui en ont vu, on les classe généralement dans les siphonnés, dérangés ou mythomanes, c’est plus facile et en fait, ça m’arrange.
  • Comme je suis une brebis égarée, j’aurais toujours besoin de quelqu’un ou de quelque chose de terrestre pour me guider et me retrouver , un gourou, une secte, une institution, un magasin de fringues, un steak tartare, mon banquier, mon compte bancaire, ma maison, mon boulot, mes habitudes, mon programme télé, une bonne bière, un curé, une église, mon ipad, mon smart phone, mon newlook, un joint, des scientifiques, Mon cursus scolaire, universitaire et tous mes diplômes, mon album photo, mon abonnement adsl, ect…
  • Le supermarché c’est génial et indispensable, notre mode de vie et de consommation n’est pas responsable de l’état de notre planète, ou alors un petit peu, donc je peux continuer à faire mes courses « trankil a carrouf », ce n’est pas parce que je vais changer mes habitudes que le monde va changer, tout seul on peut rien faire !.
  • Le bio c’est de l’arnaque et de toute façon, la pollution il y en a partout.
  • Si je fume ou que je bouffe des plats préparés, de la viande et des conserves, je fais ce que je veux, et de toute façon, faut bien mourir un jour, alors de ça ou d’autre chose !
  • Je fais entièrement confiance à La médecine actuelle, et si j’ai un cancer, j’ai des chances de m’en sortir grâce à la chimiothérapie.
  • Les vaccins c’est pour éradiquer les maladies.
  • L’eau en bouteille ou celle du robinet est bonne pour la santé, certains disent qu’il y a de l’aluminium dans l’eau du robinet et que ça provoque des maladies dégénératives comme alzheimer, c’est des conneries.
  • Les maladies dégénératives et la plupart des cancers sont inévitables, c’est exponentiel mais c’est pas fait exprès.
  • Quand je vois un tracteur qui laboure son champs, je me dis que passer des produits phytosanitaire (mortel…) pour éradiquer les mauvaises herbes et retourner la terre pour faire pousser du blé c’est normal, quand tu veux faire pousser quelquechose, il fait nettoyer et labourer.
  • Si il n’y avais pas les industriels de l’agro alimentaire, il faudrait les inventer. Sinon comment on ferai pour faire manger tout le monde.

Mais alors on fait quoi ?


solution 1

Fortement conseillé, il faut juste se hâter lentement (!). Difficulté *********

Pour ceux qui lâchent en cours de route, allez directement à la solution 4

La théorie du double de jean-pierre garnier mallet + DVD (observatoire du réel)

Les pyramides + DVD (observatoire du réel) et les tablettes sumériennes par la même occasion

Méditation si vous le sentez entre chaque paquet d’info, pour que votre petite voie puisse vous dire si vous vous gourez ou pas et si c’est utile pour vous

Vidéos : Jacqueline Bousquet et ses vidéos. Vous avez juste a vous assoir devant l’ordinateur et écouter.

Lecture : Vie et Mort d’Emile Pinel pour ceux qui ne sont pas convaincu. Un petit livre pour une grande vérité.

D’accord, ça tranche un peu avec le foot et le journal tv, mais ça permet de bien assoir ce que vous avez pu comprendre de Jacqueline Bousquet.

Encore un livre, mais il y en a tellement d’autres : la Divine Connexion de Melvin Morse

Incontournable, Jean-Jacques Charbonnier et le docteur Mickael Newton

Un podcast parmi des centaines : Pierre Jovanovic  et aussi tous ses livres bien sûr, sur le site Fréquence évasion (qui  peut être un chouille long a ouvrir)

Une fois que vous avez eu une synchronicité, donc en ayant lu le double de JPGMallet, le mental ou l’égo aura pris un coup dans les joyeuses et vous laissera un peu de mou, le temps de se refaire une santé, vous pouvez passer à la deuxième phase.

Chez Interkeltia à lire dans l’ordre que vous voulez.

l’Humanité Revisitée est le livre le plus révélateur pour qui a décidé d’ouvrir un peu les yeux, après, reste à savoir comment appréhender la fin du livre, pour la majorité, ce sera un rejet violent, car le discernement et l’intuition sont les 2 choses les plus  importantes a travailler pour ne pas se la raconter, et bien sûr, ce sont les 2 caractéristiques de l’humain les plus ratatinés et inexistantes, sinon vous auriez quitté le mode conso, média & culturel depuis bien longtemps.

Le jeu se termine, alors comment voulez vous finir la partie ?

  1. La Bible comme vous ne l’avez jamais lu, si vous ne croyez a rien ou pas grand chose, lisez le !!!!!!  c’est une bombe, un exterminateur pour les croyances judéo-chrétiennes et donc pour ceux qui ont fabriqués les beaux moutons que nous sommes. Si vous ne l’avez pas lu, alors prenez celle là, au moins vous ne serez pas déçu, et si vous pensez que ce n’est pas sérieux et que ce livre reste de la manipulation ou un ersatz, aucun problème, vous pouvez remettre les infos et continuez à lire votre journal habituel. Par contre si vous lisez ce livre, restez ouvert et mettez de côté au moins pour la lecture du livre, toutes les croyances que l’on vous a si gentiment gravés a coup de masse dans la tronche. Accepter la vérité n’est pas confortable, c’est comme découvrir d’un coup que vous pouvez ouvrir les yeux en plein soleil dehors, alors que vous avez vécu toute votre vie dans un cachot sans le savoir, ça fait mal…l’intérêt de ce livre qui est très facile et agréable à lire, c’est que plus limpide que ça comme vérité, tu meurs !
  2. L’Humanité Revisitée, des origines a demain, découvrir ce que peut être la véritable histoire de l’espèce humaine et ce qui l’attend dans les années a venir, une transition à la fois dramatique et bénéfique, c’est sûr que si vous êtes habitués au foot, aux mangas ou aux émissions de télé réalités, ou encore accroc a vos journaux habituels ou au journal tv, il y a très peu de chance que vous puissiez sortir quoique se soit de ce livre, ou alors si, en le prenant comme un livre de science fiction. Votre intuition si vous en avez, saura de toute façon faire le tri, ne vous inquiétez pas. Un livre dont on ne sort pas forcément indemne, surtout si vous avez des croyances.
  3. Les lettres du Christ (si vous pensez que les religions vous ont un « petit peu » raconté n’importe quoi, alors ce livre est fait pour vous. Si vous pensez que les religions ne vous ont pas raconté n’importe quoi, alors ce livre est VRAIMENT fait pour vous, et RIEN que pour vous, chanceux va, on pense à vous là haut !) un tout petit peu orienté religion judéo chrétienne mais très intéressant à lire tout de même.
  4. 0,001% l’expérience de la réalité (absolument génial, mais comme le titre ne le dit pas, ce livre ne concerne que 0,001% de la population, seriez vous de ceux là ? Pour les autres, vous pouvez continuer à dormir. Le sommeil à quelquefois du bon. Seul 0,001% des personnes sont affranchis des systèmes de croyance proposé par l’éducation, les religions, les médias, etc… donc si vous avez des croyances, ce n’est surtout pas ce qui va être abordé dans ce livre, qui ne traite que d’expériences.
  5. Christophe Allain avec ses 3 livres. 2 podcasts à écouter aussi, mais pas pour tout le monde non plus. Sélection naturelle comme on dit.
 
Texte repris de Christophe Allain, tellement vrai! 
« Le degré d’endormissement et d’inconscience de l’homme aujourd’hui atteint des niveaux inégalés. Il préfère tuer son ressenti de la vie, et finalement la vie elle-même plutôt que de faire évoluer sa manière de fonctionner qui, pourtant, le mène de manière évidente à sa perte. Quand l’instinct le rend malade pour lui délivrer un message, il n’écoute pas le message et prend des médicaments pour ne plus entendre »
Un texte vraiment très intéressant qui permet d’appréhender votre réalité, qui est toujours basée sur vos croyances et rien d’autre, si ça vous parle, vous pouvez lire le reste, ça vous débouchera sûrement quelques tuyaux : pensees-decodage-perception-de-la-realite-comment-ca-marche
Sous la douche, vous pouvez faire Ho’ oponopono , ce n’est pas un truc débile qu’on chante si c’est votre première impression, vous avez des mémoires erronées inconscientes, et comme c’est inconscient, vous ne le savez même pas (ben mince alors !), donc plutôt que de vous farcir le psy, la pharmacie (pas la pharmacienne), ingurgiter Freud et ses copains, faire des séances de retour vers le futur ou le passé, faire le tri dans ce qu’il faut garder et jeter (jetez tout, de toute façon, c’est le bordel), vous prenez le week end pour lire le bouquin – pour comprendre a quoi ça sert et comment ça marche – et avec ça, les mémoires erronées, vous leur foutez la misère…ou vous leur donnez de la lumière, c’est vous qui voyez.
 Après ça, vous pouvez attaquez ensuite la grosse bertha, c’est un résumé très complet du bétail que nous sommes devenu.

La, c’est du lourd ! www.la-grande-revelation.com

  • Faites un tour ici et lisez si vous le sentez, les quelques réponses aux questions des internautes sur le site de « la grande révélation.com », vous vous apercevrez alors qu’il n’est pas question de croyance ou de je ne sais quelle bizarrerie mentale, mais d’une expérience vécue et dont les explications fournies sur notre séjour carcérale sur cette jolie planète bleue, parleront a votre inconscient, même si votre conscient lui n’y entend pas grand chose. Tout dépendra ici de votre degré d’ouverture et de conscience (rien a voir avec la crédulité ou l’intelligence, l’intuition et le discernement reste ici vos meilleurs atouts pour ce que vous avez a apprendre)

Pour 3,50 euros, vous pouvez vos réveiller via la radio ici&maintenant et les rimcast en cliquant ici, comme avec Marc Auburn d’une émission d’Avril 2014, 0,001% l’expérience de la réalité, avec 7h00 d’écoute, vous pouvez vous assurer un réveil progressif et pas trop violent pour les personnes qui ont mis leurs croyances dans la poches ou au recyclage pour les plus courageux.

TOUS les livres d’ANTON PARKS, le MUST !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Son dernier ouvrage, le livre de NURÉA est une pure merveille 


C’est du collector à sa sortie, le mien est numéroté car pré-commandé bien avant sa sortie, quand on lit ANTON PARKS, on joue du démonte pneu sur notre cerveau qui s’apparente à une vulgaire boîte de conserve en papier mâché.

Et le tout dernièrement paru, un excellent texte (pdf et vidéo) du site Bienvenue sur la nouvelle terre  :

Dialogue avec mon Ange N°36        de Janvier 2015

 » Savoir regarder bien au-delà des apparences  » &  » Service à Soi et Service à Autrui « 

vous comprendrez en ayant lu ce texte, que le monde n’est pas vraiment celui qu’il paraît. Cette lecture pourra réellement vous faire gagner un peu de temps (quelques milliers d’incarnations pour les moutons) si bien sur, votre chemin en fait partie. Le new-age vous apparaîtra enfin sous un jour nouveau, et pas forcement celui qui vous attendez. 

Pour ceux qui n’y croient pas ou qui ont sauté en cours de route, passer à la solution 4


solution 2

Conseillé. Difficulté ********

Une sortie Astrale consciente

3 secondes qui changent tout ce que vous pouviez croire et penser auparavant. Pas facile à faire de façon consciente pour la majorité d’entre nous, même si ça nous arrive toutes les nuits en dormant. On le fait à la mode zombie et on ne se rappelle même pas qu’on l’a fait les doigts dans le pif. L’essayer c’est l’adopter. Bon, j’ai encore du chemin, moi, ça ne marche pas.

Pour ceux qui ont passé avec succès l’étape 1 mais qui n’y croient toujours pas, passer directement à la solution 4, car pour vous, il n’y a rien a faire, vous êtes aussi ouvert qu’une huitre sous 10 m de fond de vase


solution 3

Déconseillé formellement. Difficulté * avoir un accident !!!!

2 secondes de NDE ou EMI (expérience de mort imminente) suffisent pour que vous changiez radicalement tout ce que vous pensiez auparavant. C’est le chemin le plus court pour s’éveiller, mais pas conseillé bien sûr. Ce type d’accident est par nature, un accident comme son nom l’indique, est donc soumis au fait qu’il faut en avoir un pour faire une NDE. Et rien n’indique que, quand vous en aurez un (d’accident), que vous en aurez une (de NDE) et que vous pourrez revenir faire le mariole pour raconter vos exploits.

Les seuls qui n’y croient pas, sont les seuls, et ils sont encore nombreux, qui n’ont pas fait de NDE. comme c’est bizarre…

Pour ceux qui n’ont rien demandé, qui ont expérimenté la solution 3 et qui sont revenus pour faire la fête, ne soyez pas timide et transmettez aux aveugles/sourds/muets autour de vous, c’est juste pour économiser du temps pour les feignants qui prennent la solution 4. 

Celle là, elle est pour tout le monde (ou presque) de toute façon. pas de jaloux


solution 4 

si aucune des autres pistes n’a marché et que pour vous, c’est du grand n’importe quoi et que vous pensez que la personne qui écrit ce texte est un débile profond ou est le taré de service, Pas de problème. cette piste 4 est vraiment faite pour vous. C’est du cousu main !!

Difficulté : AUCUNE, c’est très facile et il n’y a rien a faire

Pas besoin de sortir du pognon, être beau ou très très moche, avoir des diplômes, vous pouvez même ressembler à E.T.,  être de couleur jaune avec des points verts, avoir des écailles de tortue sur la tronche et une haleine de chacal, être super très con (même juste con ça marche),  hyper intelligent (si vous prenez cette solution,on peut associer l’intelligence et la connerie, ça ne pose pas de problème, en fait c’est même fait d’office a ce niveau et vous gagnez par la même occasion un abonnement à vie a jézouyzounnmoutonne magazine), si vous ayez un Qi proche de zéro en lisant des mangas ou plutôt de 160 avec une palanquée de doctorats de physique quantique, d’astronomie ou de mathématique en bandoulière, si vous pensez que tout le monde vous a abandonné et que vous êtes le caliméro ou le raté de service, que votre copine ou votre mec vous a largué comme une vieille chaussette, que les enfants vous jettent des pierres, que vous pensez être l’incarnation de Jésus ou celle de Winnie l’ourson, ça marchera aussi pour vous …

Si ça ne vous parle pas, et qu’il ne se passe rien, que vous pensez que le monde ou vous vivez correspond parfaitement à votre réalité, il suffira d’attendre un peu, ou beaucoup suivant votre âge et votre état de santé. Il y a un moment ou vous finirez par comprendre, il n’y a donc pas de soucis à vous faire, et c’est valable pour (presque) tout le monde. d’ailleurs, d’ici quelques temps, ça devrait s’accélérer un peu. Va y avoir de la bousculade au portillon et ça va sentir le méchoui !!

Qu’elle est pas belle la vie !

Nota :

Tout n’est pas parfait en ce bas monde, et ça je tenais à le dire, surtout pour ceux qui prennent la solution 4, car on aimerait tout de même avoir un feed-back des truffes au moment ou ils passent le voile, juste voir les tronches… bon d’accord, c’est pour se marrer, mais au moins on aurait des histoires drôles a raconter aux gamins pour les longues soirées d’hiver.

Désolé pour la blague pour ceux que ça choque, pour me punir, j’ai demandé a me réincarner en mouton pour la prochaine fois, ça vous fera des vacances et pour ma pomme, je passerai inaperçu.


EN RÉSUMÉ

Vivre le moment présent, c’est la première chose.

Faire confiance à sa petite voie, son ressenti, son sixième sens, tu l’appelles comme tu veux, pas ton égo à la noix qui te (re)sert les mêmes trucs pour que tu te les glandes peinard… en pensant que t’es le meilleur ou que t’as pas de bol. Et comme tu vas chercher ta petite voie et que tu ne sais même pas ce que c’est, là, tu as D’Joe l’ambrouille (ton égo qui s’est déguisé) qui arrivera toujours a te faire croire que c’est lui ta petite voie (ton intuition si tu veux) et tu te feras emplumer comme d’hab. et quand tu en auras assez pris dans le sifflet, tu laisseras tomber ses conneries, et il aura gagné et toi tu seras encore bon pour un tour…

Te faire confiance et croire en toi et à l’univers en même temps, car tu en fais partie, quoique tu dises et ce que t’en penses

POUR AUJOURD’HUI ET ENCORE POUR LE TEMPS QUE TU VAS METTRE A TE REVEILLER

BIENVENUE AU PAYS DES BISOUNOURS

MoutonLAND !!!!!!!!!

Quelques éléments contradictoires.

A vous aussi de bosser un peu.

le docteur qui donne son point de vue, n’a pas fait de NDE, ni aucune expérience de ce type, sinon ce ne serait pas drôle…

http://www.charlatans.info/neurologie-etrange.php

J’ai vu un E.T.  ! (Extra Terrestre)

Si les martiens viennent vous voir en fait, c’est surtout parce qu’ils se demandent pourquoi des êtres divins (donc vous) peuvent rester aussi débiles, aveugles sourds et muet (toujours vous, et moi aussi, merde !), c’est comme si vous étiez Superman couplé au surfer d’argent version ultra améliorée et boosté à la Hulk, et que vous étiez un train de vous trainer lamentablement par terre en vous lamentant sur vos conditions de vie, (ou content et ça c’est encore plus débile), habillé avec un scaphandrier à la vitre cramé , une énorme ceinture en plomb de 3 fois votre poids, des chaines aux pieds avec un boulet . Ils voient en plus que vous avez toutes les clés autour du cou, et que vous n’avez qu’a enlever tout ce qui vous gène pour redevenir ce que vous avez toujours été.
Donc ils ne comprennent pas pourquoi vous restez comme ça. Ils ont découvert chez le pré-humain, le sado-masochisme primaire , et ça, ça les intrigue vachement car ils n’ont pas ça en stock chez eux…Donc quelquefois, ils en prennent un au hasard pour voir ou ça cloche.
J’ai vu un Humain !
(Hominidé Universellement Mauvais, Abruti & Inadapté Naturellement, selon les E.T. qui vous connaissent, certains voulaient même rajouter débiles et planète « confirmée » de crétins , mais les lettres ne correspondent malheureusement pas…)

Il faut aussi se rassurer, il n’y a pas que les humains qui pensent qu’il n’y a qu’eux dans la galaxie…puisque 85% des extraterrestres pensent que vous n’existez pas ! Édifiant  !!!! Lire en cliquant ici 

Résultat des courses après lecture

Vous êtes :

  1. Content
  2. Pas content
  3. Totalement Veineir (énervé)
  4. Abasourdi par tant de connerie
Après, suivant le numéro,que vous avez entouré, il faut laisser passer la nuit, et la semaine ou le mois complet pour les durs à cuire. Pour certains (voir la majorité), il n’y aura rien a faire, mais ce n’est pas grave, ils iront simplement la ou leurs croyances les portent.
Donc soit
  1. Tout ça vous laisse de marbre, vous le saviez ou le supposiez, je continu mon chemin pépère
  2. Vous n’êtes pas content, et ça vous fout les boules, mais vous avez tout de même quelques doutes et questions sur 2 ou 3 sujets, donc vous prenez quand même le temps de vous faire votre propre opinion. Je reste quand même un fieffé con..rd  le temps de vérifier.
  3. Vous vous en foutez comme de votre première chaussette, et de toute façon, le seul but dans la vie, c’est d’être heureux et d’en profiter.
  4. Vous avez un déclic et ça suivra son petit bonhomme de chemin, vous reviendrez jeter un coup d’œil ici et vous rigolerez doucement.
  5. Vous vous insurgez et insultez ouvertement l’abruti (donc moi) qui a écrit ce ramassis d’absurdités, car vous on ne vous la fait pas, et vous remettez la télé…
  6. Vous avez des envies de meurtre mais comme vous êtes un lâche et/ou taillé comme un haricot sec, Vous payez des tueurs a gage pour éliminer le problème (donc moi aussi)
  7. Vous ferez voter une loi pour que des débiles comme moi soit automatiquement torturé, pendu, empalé, écartelé et enfin brûlé vif en place de grève pour servir d’exemple. Bon, ça va être un peu compliqué pour que je sois brûlé vif si j’ai été pendu, empalé et écartelé avant, et me brûler quand je suis mort n’a que très peu d’intérêt pour le spectacle.
  8. Vous êtes un Illuminati, et ça vous emmerde qu’on déballe tout ça sur la place public, vous prenez des dispositions pour que je me suicide de mon plein gré de 52 balles dans la tête, 12 dans le dos et que je me finisse en me hachant la tête au presse purée.
  9. Vous faites un cure d’anxiolytiques et vous restez avec la tête dans le congélo toute la nuit pour réfléchir, augmenter le trou de la sécu et celui de la couche d’ozone par la même occasion.
  10. Vous vous dite « mais c’est bien sûr » et vous vous précipitez sur votre nana (ou votre mec) et vous faites l’amour comme des bêtes pendant 3 jours, car il paraît qu’on a accès au divin pendant l’orgasme.
  11. Vous avez des croyances et pour vous, les moutons se sont les autres, et en fait vous êtes content de ne pas trop vous posez d’autres questions existentielles, le problème c’est que comme la situation vous semble normale et que tout le monde pense comme vous, pourquoi se casser les roubignoles a chercher plus loin, qui je suis, c’est marqué sur ma boîte au lettre, j’aurai le temps de me faire des nœuds au cerveau plus tard, et ou je vais, à la retraite pour en profiter avant de casser ma pipe.
  12. Vous levez une armée de zombies pour éradiquer la vermine (moi encore) qui a écrit ça et faire un exemple.
  13. Vous vous découvrez une âme de bricoleur et construisez une jolie guillotine juste pour ma pomme.
  14. Vous vous cotisez tous ensemble, les illuminatis et les pas contents pour me payer un stage d’apnée très longue durée comme détecteur de vase avec des copains en béton aux pieds.

source : http://environnement.info/

//

Ouverture sans fin

Nicolai KalmakovPar Gangagi.

Un des dangers de la «vie spirituelle» est le suivant : l’ego tente d’utiliser «la vie spirituelle» afin d’éviter d’avoir le cœur brisé, pour éviter les difficultés et les schémas récurrents de haine, de vengeance et de guerre – pour échapper à l’idée d’enfer. Le désir de transcendance devient plus important que le consentement à laisser le cœur ouvert à tout, à la beauté aussi bien qu’à la catastrophe humaine. Ce consentement à faire l’expérience de tout le désespoir et l’horreur de la condition humaine libère le potentiel, éternellement présent, de mener une vie de vérité.

Vouloir être libre implique la disposition à reconnaître qu’il est impossible d’échapper à un quelconque aspect de la vie, et de cesser d’imaginer une échappatoire possible dans le futur.L’imagination peut ainsi prendre des formes multiples, qui incluent l’idée infantile de paradis ou d’illumination. La volonté d’être libre correspond au consentement à être vraiment là, au milieu de tout ce qui existe. Plus le consentement est grand et plus la capacité à être totalement présent est grande également; on finit par réaliser qu’il n’est nullement nécessaire de s’échapper. Tout ce qui apparaît peut être vécu, peu importent les limites du tolérable fixées par le mental. On a peur de devenir fou à la seule idée de rencontrer tout ce qui existe, et cette folie est entretenue par nos tentatives de fuite incessantes. En vivant totalement et complètement ce qui est là, la vérité peut se révéler, et cette révélation se situe au-delà des mots et des définitions. Elle ne s’enseigne pas.

La plupart des gens passent la majeure partie de leur vie dans leur souffrance personnelle – «ce qui m’est arrivé, ce qui pourrait m’arriver, ce qui devrait m’arriver, ce qui ne devrait pas m’arriver». Une histoire de souffrance beaucoup plus grande est indéniablement à l’oeuvre dans le monde à l’heure actuelle. Elle nous appelle à résoudre nos histoires personnelles, afin que nous puissions concentrer notre attention sur l’histoire du monde. Si vous avez pu faire face aux horreurs de votre histoire personnelle, vous pouvez aussi faire face à celles du monde. Et cela, aussi, n’est qu’un commencement.

Le fonctionnement des guerres nous est familier, qu’elles aient lieu dans notre siècle ou un autre, dans notre culture ou toute autre culture. Certaines personnes vivent intensément la douleur des horreurs de ce monde et elles aimeraient savoir quoi faire. Je vous invite à rencontrer ces horreurs, avec fraîcheur et innocence, en soumettant tout à cette force qui vous appelle à la maison.

Nicholas Roerich

Vous avez le choix, bien sûr, vous pouvez rester fidèle à votre existence conditionnée, dans laquelle vous avez appris à savoir exactement comment les choses devraient être; une autre alternative consiste à trouver une explication commune aux événements ou à développer une compréhension intellectuelle qui puisse même vous apporter un sentiment de paix, vous évitant ainsi d’être perturbé par des chagrins et bouleversé par des émotions.

Moins vous vous battez pour vous en sortir et plus vous souffrez; mais plus vous faites aussi l’expérience de la joie. C’est un paradoxe que le mental ne peut résoudre malgré ses nombreuses stratégies. Nous avons tous appris les immenses pouvoirs du mental. Ces pouvoirs comprennent notamment des stratégies de déni et de complaisance, mais toutes ces techniques peuvent se résumer en une seule : le mensonge. Le pouvoir du mental ne sert qu’à se protéger et attaquer. Si vous consentez à tout supporter, vous n’avez besoin de rien d’autre que de vous soumettre en disant la vérité et en étant vous-même.

L’invitation à arrêter est radicale. Cette invitation à s’arrêter n’existe que dans le moment présent. Ce n’est pas une invitation à tout arrêter pour le reste de votre vie, de ne plus jamais quitter votre maison, à ne plus jamais raconter une histoire ou à ne plus penser. C’est l’invitation à tout arrêter, juste en ce moment, et d’être.

Un des plus profonds enseignements de Papaji est d’«attendre et de voir». «Attendre» est actif et ouvert, et voir est l’attente. Cela consiste à regarder l’impulsion du mental, à voir les anciens programmes fixés dans la structure cellulaire qui donnent l’impression de savoir quoi faire, de savoir comment agir. Attendez simplement et voyez. Reposez-vous dans la nudité du nonsavoir. Une découverte vraie et durable ne peut avoir été lue ou entendue; une telle découverte provient de votre expérience immédiate.

Jusqu’ici, nous avons choisi de faire confiance à notre mental, au langage, aux images et aux idées, plutôt que de nous fier à la dimension spacieuse qui est à l’origine de tout. L’occasion qui s’offre à nous maintenant est de faire confiance à la dimension spacieuse et inconnue du cœur. Quelle occasion magnifique !

Oui, notre époque est pleine de beauté. L’ouverture et l’éveil se produisent dans le monde entier, mais l’horreur, le chagrin, la violence et l’angoisse ne sont pas séparés de cet éveil. Plus nous acceptons de nous ouvrir à tout ce qui arrive, plus grands sont les défis. Plus nous voyons et sommes conscients, et plus notre cœur se brise. En nous soumettant à notre cœur ouvert par la blessure, nous trouvons la liberté, à chaque instant. Lorsque nous essayons de ne pas sentir la douleur du cœur brisé, que nous cherchons à savoir comment les choses devraient être en fin de compte, nous nous enfermons.

GangajiGangagi. (Extrait : Le diamant dans votre poche Eiditions Ronan Denniel).

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

//

L’origine multidimentionnelle de l’ego

Zeljko DjurovicPar Sand et Jenaël.

» L’origine multidimentionnelle de l’ego  » &  » Le chemin transdimensionnel de l’Âme « .

« Avant d’essayer de comprendre ce texte, nous recommandons au lecteur de le prendre tel quel en ouvrant simplement son cœur. Ce texte contient beaucoup de nouvelles informations qui peuvent heurter votre sensibilité et ébranler vos croyances, donc demandez à votre Soi supérieur de vous accompagner à y trouver votre propre vérité. »

À plusieurs reprises ces derniers temps, Sand et moi avons été interpellés par l’attitude suffisante, hautaine et méprisante de certains personnages publics ou politiques, vis à vis de leurs interlocuteurs. Même à travers le comportement de certains individus se prétendant « spirituels » que nous avons rencontré, nous avons pu remarquer l’orgueil démesuré qui les dominait. Nous pressentions qu’en nous mettant en présence de l’ego exacerbé de ces individus, notre guidance nous pointait à nouveau quelque chose de particulier à comprendre. Effectivement nous l’avons accepté depuis, notre guidance nous invitait à développer le sujet brûlant de « l’origine multidimentionnelle de l’ego » et de son impact dans nos propres comportements.

Sand et moi l’avons souvent affirmé, nous connaissons nos origines stellaires et la provenance de nos Âmes. Nous avons donc accès à travers nos expériences de vie quotidienne, à certaines connaissances qui dépassent l’entendement humain. Sans aucune prétention, nous avons remonté certaines de nos mémoires d’incarnation sur d’autres lignes temporelles, depuis la Genèse de l’humain. De ce fait, nous savons qu’il existe en ce moment même, différentes lignées d’Êtres stellaires sur terre, dont certains sont incarnés sous forme humaine. C’est pourquoi, via moult expériences, nous avons fini par admettre que l’Âme qui s’incarne à travers un individu, exprime certains caractères propres à ces différentes lignées. Nous savons donc que la polarité dominante de l’Âme qui caractérise les lignées prédatrices, soumises ou rédemptrices, se reflète ainsi dans certains caractères prééminents de l’ego, que celui-ci a compilés durant toute la durée de son karma. D’avoir appris tous deux à détecter notre propre fonctionnement égotique et de ce fait reconnu notre essence, il nous est donc aisé de déceler par le jeu de miroirs multidimensionnels, le fonctionnement de l’autre et sa personnalité égotique.

D’ailleurs de cette quête de Vérité, est né spontanément un petit groupe d’amis, qui grâce à l’acceptation et le non jugement du « jeu de rôle du JE » de chacun, parvient justement par cet effet de groupe, à décoder les jeux de l’ego. En acceptant à travers notre humanité de nous révéler en toute transparence, nous sommes parvenus peu à peu à identifier notre essence galactique. C’est ainsi que nous avons appris par une entraide sincère, à accepter de dévoiler notre vulnérabilité les uns envers les autres. Cette solidarité nous permet ainsi, de mieux comprendre notre comportement actuel, qui découle de croyances liées à notre passé karmique. Nous sommes donc un groupe d’individus, qui ayant accepté de tomber ses masques, chemine ensemble pour retrouver la Liberté d’Être. Par notre intégrité envers nous-même et envers l’autre, nous avons appris à observer les pulsions égotiques des uns envers les autres. De cette façon, il nous a été possible mutuellement de remonter et libérer certains programmes-mémoires inhérents à la multidimensionnalité de chaque individu présent. Nous avons donc développé dans ce petit groupe, des capacités à percevoir au-delà de la « carapace » de chacun et déceler sa personnalité, c’est à dire son « type égotique ».

Récemment, en guise de travaux pratiques lors d’une soirée improvisée, nous avons eu affaire à une personne apparemment inconsciente de son attitude. Nous avons l’habitude de partager nos dernières expériences de vie et nous livrer sans retenue, sauf que ce jour là, cet individu a été vraisemblablement choqué par la « transparence » de nos propos et les sujets évoqués. De ce fait, du haut de son statut de thérapeute aguerri et expérimenté, son comportement est devenu hautain, méprisant et donneur de leçons. Sand et moi sommes restés un bon moment bouche bée face à son « arsenal de théories et de savoir ».

Dans ce genre de circonstance, notre première démarche est de ne pas rentrer en réaction, car nous savons pertinemment que notre guidance nous propose cette situation pour en tirer leçon. Nous nous sommes ainsi interrogés pour comprendre pourquoi nous avons attiré à nous cette personne et ce que nous avions à apprendre de sa colère. Nous avons alors remarqué que toute sa prestation masquait une profonde souffrance et que ce comportement était simplement un moyen de défense de l’ego. Par sa réaction, elle a exprimé au groupe toute la puissance de son déni. Cependant nous avons aussi compris, qu’il n’y avait pas que ce premier aspect de sa personnalité à voir. Cet individu dissimulait sous son humanité, une tout autre facette de lui-même, liée à une autre réalité temporelle. C’est alors que peu à peu, nous fiant à notre ressenti et à notre propre émotionnel, nous sommes arrivés à comprendre ce que cette personne avait à nous révéler à travers son comportement. Elle dissimulait habilement derrière son « costume d’incarnation du moment », son appartenance à une lignée d’Êtres spécifiques, qui s’exprimait ainsi à travers son humanité.

Nous avons alors questionné notre Ange à ce propos.

Question à l’Ange :

Nous avons bien compris que l’ego dévoile en partie, l’origine stellaire et multidimensionnelle d’un individu. Peux-tu nous éclairer davantage sur ce que cela signifie et nous expliquer ce que cela implique dans le quotidien ?

Il s’agit là d’un sujet extrêmement délicat puisqu’il demande à l’humain endoctriné dans ses croyances limitées, d’ouvrir sa conscience a des concepts inédits qui ont longtemps été cachés à l’humanité.

Dans les croyances de 3ème dimension, l’ego exprime la personnalité de l’individu, qui a compilé toutes les leçons de ses expériences vécues depuis sa plus tendre enfance. Les psychiatres et psychologues savent très bien que la personnalité d’un individu se construit à ce moment-là. Cependant ce que la plupart des gens n’ont pas encore compris, c’est que les expériences vécues depuis cette enfance, ne sont que la juxtaposition de certains événements douloureux non résolus, provenant des « incarnations passées » de l’Âme. Ces « mémoires du passé » se rejouent cycliquement tout au long de sa vie d’adulte d’aujourd’hui, jusqu’à ce qu’il en prenne conscience. En d’autres mots, cela signifie que la personnalité qu’incarne un individu, dépend des expériences que l’Âme a accumulé durant ses incarnations « passées ». Ces expériences se sont imprimées plus ou moins intensément dans sa génétique, en fonction de la résistance de l’ego ou inversement, au lâcher prise de celui-ci.

C’est seulement à partir du moment où l’individu accepte de regarder ses jeux de rôles dans le présent, qu’il pourra être en mesure de prendre conscience de son jeu karmique, et ce n’est que lorsqu’il aura accepté la responsabilité de son karma, qu’il aura accès à la conscience multidimensionnelle. Ce qui sous-entend que celui qui a véritablement compris le fonctionnement de son ego, sera en mesure de s’ouvrir progressivement à la conscience galactique. Toutefois avoir accès à sa multidimensionnalité galactique, ne signifie pas forcément qu’il puisse voir son impact karmiquedans sa vie actuelle et encore moins qu’il accepte d’en tirer leçon. Aussi, ce n’est pas non plus parce que certains ont accès à leurs mémoires ou à des visions de « vies antérieures », qu’ils sont nécessairement libérés de leurs jeux karmiques. Nombre de ces visions sont d’ailleurs souvent des illusions provenant du plan de l’astral qui confortent leur ego.Ces illusions génèrent de nombreuses croyances qui irrémédiablement, les maintiennentdans leur quotidien, dans des schémas de vie difficiles.

Ainsi, à mesure que vous « tombez » les illusions les unes après les autres, vous découvrez également votre propre fonctionnement égotique. En parvenant peu à peu à ne plus vous juger, vous apprendrez aussi à ne plus émettre de jugement sur l’autre. Il vous sera alors donné de percevoir le fonctionnement égotique de l’autre, qui à travers son propre comportement, donne une indication de la lignée galactique dominante inscrite dans son ADN. Il s’agit ainsi, de relever et de comprendre que le jeu de l’ego n’est pas seulement né depuis votre enfance mais que son origine provient de « beaucoup plus loin », au-delà de votre incarnation présente.

Cerveau reptilienJe vous rappelle également que l’ego est un champ magnétique qui se dilate ou se contracte en fonction de sa résistance. La fonction « d’expansibilité/élasticité » de ce champ magnétique est régi par la partie du cerveau nommé par la science : « le cerveau reptilien ». D’ailleurs, vous êtes vous déjà interrogé sur l’origine de celui-ci et pourquoi une telle dénomination ? La réponse est simplement dans la question, puisque l’adjectif « reptilien » désigne une lignée d’Êtres d’origine galactique.

Les individus ayant accès à leurs mémoires galactiques savent que ces Êtres connus par les Traditions ésotériques comme étant les créateurs de l’humanité moderne (homo-sapiens-sapiens) ont amélioré la génétique de l’homo-érectus. Ces Êtres sont pour la plupart d’aspect reptilien mais possèdent néanmoins, une morphologie humanoïde qui est proche de la votre. Toutefois, faire le rapprochement entre « l’origine de l’ego » et les lignes temporelles reptiliennes n’est pas chose aisée à accepter pour la psyché de l’humain.

Pour réaliser ce rapprochement, il faut savoir que les lignes temporelles reptiliennes se sont chevauchées puis fondues avec celles de la création de l’humanité et correspondent à la Genèse biblique. De plus, ces lignes temporelles ne sont pas seulement reptiliennes, puisqu’elles sont aussi peuplées par d’autres lignées d’Êtres stellaires qui ont également contribué à l’élaboration de l’ADN humain.

Pour le moment, je vous parlerai donc uniquement de l’origine reptilienne de l’humanité d’aujourd’hui, puisque les humains ayant hérité de la forme primaire de l’ego à travers l’oeuvre de leurs créateurs, sont directement concernés par le sujet.

Brigid MarlinDonc au moment de sa création, l’humain a été doté d’un cerveau primaire et de deux hémisphères, gauche et droit. Pour l’instant, intéressons-nous uniquement à ce cerveau primaire, qui est cette partie de l’encéphale nommée « cerveau reptilien ». Celui-ci s’est transformé tout au long de son évolution, en cerveau mammalien ou limbique. Il est le siège des grandes fonctions de survie et il est principalement responsable de certains comportements primaires comme la peur, la colère, la fuite, l’agressivité, le plaisir, l’hostilité à l’égard de ceux qui n’appartiennent pas au même groupe que lui, la territorialité, le respect de la hiérarchie sociale, la nécessité de se regrouper, l’allégeance à un chef…

C’est cette même partie primaire de l’encéphale qui est responsable de la « malléabilité » du champ magnétique de l’ego. Elle intègre des caractéristiques spécifiques de « l’héritage fonctionnel » que vous ont laissées certaines lignées de vos créateurs. C’est d’ailleurs à travers l’Évolution de l’Âme, que ce « patrimoine fonctionnel » est devenu d’incarnation en incarnation, votre émotionnel d’aujourd’hui induisant vos comportements.

Chez certains humains, les fonctions de prédateur provenant du cerveau reptilien sont encore très développées par rapport à d’autres individus. De ce fait, chez ces mêmes personnes, les fonctions du cerveau limbique ou émotionnel n’ont pas beaucoup évolué. Devinez quelle en est la raison ?

Simplement, cela est fonction du ratio/pourcentage de gènes provenant de certaines lignées reptiliennes prédatrices, qui est encore opérant dans leur ADN. Ce qui signifie que certains gènes porteurs des programmes-mémoires reptiliens/mammaliens n’ont pas encore muté, puisque à travers ses expériences de vie, l’individu n’a pas assez deconscience pour parvenir lui-même à s’en libérer. Cela sous entend aussi, que certains de ces individus sont encore immergés dans un cycle karmique, car leur Âme est encore immature. De ce fait, certains programmes-mémoires reptiliens qui révèlent spécifiquement la prédation/domination, restent encore chez beaucoup à conscientiser et à résoudre. On peut alors en déduire que l’ego-personnalité découle des caractéristiques propres à certaines lignées galactiques spécifiquement reptiliennes, par lesquelles a transité l’Âme d’un individu.

Ainsi, lorsque certains parlent des origines reptiliennes de l’humanité, la plupart des gens ressentent en leur psyché, une peur inconsidérée de l’archétype reptilien. Cette peur primaire est liée à la fonction de survie, qui est consignée dans cette partie du cerveau et donc intrinsèquement aussi, à la peur d’être découvert, débusqué ou démasqué. Pour faire la parallèle dans votre vie d’aujourd’hui, cette peur primaire suscite chez de nombreuses personnes de l’auto-jugement se traduisant par des sentiments de honte, de dévalorisation, d’humiliation, de dépréciation, de rejet… Cet auto-sabotage psychique constamment alimenté par l’ego, est issu de cette partie du cerveau reptilien.

En conséquence, la plupart des gens sont angoissés à l’idée que l’on puisse découvrir leurs failles égotiques, parce qu’ils sont tout simplement effrayés par l’idée que l’on puisse percevoir leurs fonctionnements « reptiliens » inconscients, c’est à dire leurs bas-instincts primaires.

Cependant, lorsqu’on reconnaît et qu’on sait décrypter « l’origine multidimensionnelle de l’ego » à travers son fonctionnement reptilien, il est donc possible de reconnaître approximativement l’identité des lignées reptiliennes que transporte l’individu dans sa génétique. Le cerveau reptilien est par conséquent « l’entité bio-magnétique » qui détermine « la résistance de l’ego » et qui pour ainsi dire, permet de retrouver la généalogie de sa lignée. Tout humain possède donc dans sa génétique, des programmes inhérents au système neuronal « reptilien » qui pilotent le fonctionnement de l’ego.

L’Homme dans son fonctionnement sociétal a tout simplement peur que sa nature reptilienne cachée, soit démasquée. C’est alors que certains individus ont tendance à s’orienter vers des méthodes de communication non-violentes, qui sont censées renforcer l’aptitude de l’individu à réagir avec bienveillance et tempérance. Cela ne fait que leur apprendre à biaiser leur personnalité-ego par des réactions mesurées et modérées. « En réalité », elles permettent de dissimuler magistralement la spontanéité de leurs pulsions égotiques. Autrement dit, certaines de ces méthodes contestent implicitement l’origine reptilienne qui s’exprime dans les codes de l’ADN humain.

Donc l’ego qui façonne votre personnalité correspond à l’héritage génétique que vous ont légué leslignées reptiliennes prédatrices. Il s’agit alors non pas, de faire en sorte d’être simplement bon, serviable, arrangeant, agréable, convenable, aimable et gentil dans vos comportements quotidien, mais d’avoir le courage et la sincérité d’observer en profondeur les jeux de l’ego, pour pouvoir transcender vos parties sombres, d’origine reptiliennes.

En d’autres mots, le côté reptilien prédateur porte tout simplement le côté sombre de la personnalité.Tant que cette partie de l’Être est occultée et rejetée, l’individu ne peut en aucune façon retrouver l’Équilibre, c’est à dire l’unité en soi.

Il est essentiel de comprendre que chaque individu est incarné en cette fin des temps, afin de permettre à son « Âme de se libérer de ses mémoires-programmes de dualité d’origines reptiliennes », pour pouvoir transiter vers un nouveau palier de conscience. Cela absolument personne ne peut le faire à sa place.

Question à l’Ange :

En faisant le lien entre les investigations de l’auteur-chercheur « Anton Parks » et nos expériences personnelles, est-il possible de réaliser un quelconque rapprochement avec le cheminement de l’Âme et pourquoi pas, identifier l’influence de ces différents groupes reptiliens sur le comportement d’un individu ?

Effectivement cet auteur décrit assez précisément « le bestiaire céleste de l’ère reptilienne », d’après ses propres mémoires-programmes akashiques. Cependant, il ne fait que très peu le rapprochement entre le chemin d’accomplissement particulier de l’Âme qui habite ces Êtres et l’humanité d’aujourd’hui.

Ce chemin d’accomplissement s’est réalisé essentiellement à partir de la génétique de l’homo-sapiens d’antan, qui a évolué en mutant progressivement sa génétiquereptilienne pour devenirl’humanité contemporaine. Ce cheminement que l’humain a appelé avec raison « le chemin Christique », a induit une évolution quasi artificielle de « l’Âme groupe humaine ». Ce qui a permis à certaines lignées reptiliennes exagérément prédatrices, de « rééquilibrer plus rapidement » leurs schémas de dualité extrêmes, en devenant progressivement à travers l’évolution de l’homme, de moins en moins agressives.

Le « Kiristos » est donc à la fois un accélérateur du chemin de l’Âme et un accélérateur de l’évolution de la race humaine. Cet artifice génétique implanté par les planificateurs de vie « Kadistu », a permis à la race humaine de se hisser en cette fin des temps, au rang de prétendant au peuple galactique.

Je vais donc tâcher de développer, un peu plus précisément tout cela, tout en sachant que la compréhension du cheminement de l’Âme est difficile à assimiler pour la psyché rationnelle de l’humain.

Pour commencer à répondre à votre question, les prédispositions comportementales d’un individu dépendent du capital génétique reptilien encore actif dans son ADN. Pour être le plus simple possible, voici très sommairement quelques aperçus de l’influence du « programme reptilien » sur le comportement de l’humain.

Amassutum

Prenons par exemple, les « Gina’Abul » nom qui signifie lézard en sumérien (variété de reptiliens mâles de la lignée patriarcale ou « Annunaki »). Ils ont légué à travers le cerveau reptilien, l’instinct de survie, les comportements de domination, l’agressivité, la fourberie, le plaisir… et leurs femelles « Amasutum » ont transmis l’exigence envers soi et les autres, l’intégrité, la droiture, la rigueur, l’émotionnel, l’intuition, la « conscience sexuelle »…

Cependant d’autres Êtres faisant partie de l’ère reptilienne mais n’étant pas eux-mêmes reptiliens tels que les « Abgal » (Êtres cétacés-amphibiens), ont confié dans vos programmes ADN, leur empathie, la compassion, l’abnégation, la capacité de détachement, la sensibilité, la douceur, la bienveillance, l’altruisme… Les « Urmah » qui sont des Êtres félidés, ont transmis le courage, l’ardeur, la justesse, la combativité…

(Pour information, certaines races de « Kingu » (autres variétés reptiliennes) ont légué les différentes pigmentations de la peau. La génétique de « l’Ugubi » (le singe), a été utilisé pour transmettre le capital génétique mammifère propre à la biologie de l’humain.)

Donc en décodant l’ego, son fonctionnement émotionnel, ses capacités, ses résistances et en observant la morphologie d’un individu, il est tout à fait possible de reconnaître la race d’Être prédominante par laquelle à transité son Âme et donc approximativement l’identité génétique de son ADN.

Néanmoins, il faut savoir qu’il y a encore d’autres races d’Êtres galactiques qui ont elles aussi sur d’autres lignes temporelles, contribué à l’élaboration de l’ADN humain. Parmi ces autres lignées, il y a les Lyriens, les Siriens, les Végans, les Cassiopéenes, les Vénusiens, les Pléiadiens et beaucoup d’autres. Certains représentants de cette population galactique diversifiée, bien que de forme humanoïde ne ressemblent absolument pas aux humains. D’ailleurs, ces lignées galactiques sont déjà entremêlées et gén

étiquement mélangées les unes avec les autres sur de multiples lignes temporelles. C’est pourquoi parmi eux, certains ne sont plus d’aspect reptilien mais conservent tout de même des caractéristiques physiques d’origine reptilienne, comme par exemple les Pléiadiens et les Vénusiens.

Les Âmes qui les habitent se sont elles aussi, déjà incarnées de nombreuses fois parmi cette diversité galactique. Ainsi entre tous ces peuples, certains ont développé des technologies inimaginables pour l’homme, mais sont moins avancés sur leur cheminement spirituel. D’autres inversement, ont beaucoup évolué à travers le cheminement de leur Âme et n’ont donc de ce fait, plus réellement besoin de développer de « technologie artificielle » pour leur évolution.

Il est important de comprendre que l’Âme n’a pas vraiment besoin d’un monde de densité pour progresser, cependant c’est par les jeux de l’ego que l’Âme « accélère plus intensément » son Évolution. La Terre étant une structure très dense, l’Âme peut donc y évoluer très rapidement.

C’est exactement ce que les planificateurs de vie « Kadistu » ont compris. C’est pour cette raison qu’ils ont élaboré avec leurs prêtresses planificatrices « Amasutum », un plan infiniment ingénieux afin que les Âmes des lignées reptiliennes agressives confinées dans des schémas de dualité extrêmes, puissent avoir la possibilité pour ainsi dire de « se racheter », pour revenir dans l’Équilibre des Lois Universelles. Donc en injectant une partie du capital génétique des « Dracos », « Annunaki », « Gina’Abul » et autres… dans celui de l’humain, ils permettent à l’Âme de ces Êtres d’évoluer et de « revenir dans le droit chemin libérateur » des Lois cosmiques, afin de pouvoir accéder à nouveau à des dimensions de conscience progressant vers « l’Unité galactique ».

Dans votre conception du temps linéaire, d’autres lignées reptiliennes archaïques et primitives ont existé bien auparavant comme par exemple, les grands dragons, ainsi que d’autres reptoïdes et dinosauroïdes… Cependant leur propre Évolution se réalise également par le biais d’autres lignées galactiques qui elles aussi, se sont encore améliorées « spirituellement » dans d’autres espaces-temps.

Dans votre conception du temps linéaire, d’autres lignées reptiliennes archaïques et primitives ont existé bien auparavant comme par exemple, les grands dragons, ainsi que d’autres reptoïdes et dinosauroïdes… Cependant leur propre Évolution se réalise également par le biais d’autres lignées galactiques qui elles aussi, se sont encore améliorées « spirituellement » dans d’autres espaces-temps.

Pour éviter de vous embrouiller avec toutes ces lignées galactiques et que vous puissiez comprendre pourquoi l’humanité est plus spécifiquement liée à l’évolution des lignées reptiliennes, je parlerai donc uniquement des Êtres qui ont directement contribué à la création de l’homo-sapiens, tout en sachant que cette ère reptilienne/mammalienne se prolonge à travers l’humanité d’aujourd’hui et qu’elle englobe une multitude de lignes temporelles.

Il faut savoir que la peur des reptiles et des serpents est profondément gravée dans la psyché de l’humain, puisqu’elle réveille généralement dans vos mémoires-programmes karmiques, des traumatismes très profonds essentiellement liés à la Genèse de l’humanité. Ces traumatismes peuvent réveiller des mémoires de soumission/victimisation provoquant chez l’individu des comportements d’auto-défense se manifestant généralement par des attitudes de rébellion, de révolte… mais peut aussi engendrer des schémas de passivité, de résignation, d’injustice… Ces types de comportements proviennent simplement de la génétique de certaines races reptiliennes pacifiques et inoffensives.

Ces traumatismes peuvent également réveiller des mémoires de domination/prédation, qui sont plutôt liées aux mâles des races belliqueuses reptiliennes. Ainsi, certains individus transportent encore aujourd’hui dans leur processus karmique, de gros programmes non résolus, de prédateur, de violeur, de tueur, de dominateur provenant de l’ADN de ces races reptiliennes extrêmement agressives. Certains les expriment généralement par des attitudes violentes dans leur milieu de vie pouvant devenir jusqu’à quasi-criminelles dans des cercles fermés et privés, comme par exemple dans des rituels sataniques, pédophiles ou autres… En conséquence, beaucoup d’individus bannissent de leur psyché encore aujourd’hui, ces lignes temporelles spécifiquement reptiliennes (du temps des « Annunaki ») et rejettent toute possibilité d’existence de leur Âme à ce moment-là.

Dans les mémoires cellulaires de chacun, l’empreinte de cette ère reste de ce fait très vive, alors que pour la plupart des humains, l’idée d’une civilisation reptilienne leur est totalement inconcevable. Même dans le milieu New-Âge, ces lignes temporelles reptiliennes sont pour la plupart du temps évincées et considérées comme obsolètes, voir fantaisistes. De plus, la plupart des gens ignorent que la civilisation reptilienne proto-sumérienne correspond à celle de la Lémurie. De sorte que la Lémurie est très souvent confondue avec une civilisation d’amour, de paix et de joie, du genre Shamballa ou autres… alors que la réalité pour ainsi dire, est toute autre.

La période reptilienne fait partie pour la quasi totalité des individus, « d’un passé extrêmement lointain ». De ce fait nombreux sont ceux qui n’ont pas conscience que les Âmes incarnant les Êtres reptiliens « Annunaki », créateurs des premiers spécimens humains, sont elles-mêmes à nouveau incarnées dans un espace-temps vibratoire différent, c’est à dire aujourd’hui sous la physionomie d’un corps humain.

Le commencement de l’ère reptilienne, coïncide donc avec la création d’une « configuration primitive de l’ego ». Cette configuration première des fonctions de l’instinct s’est « perfectionnée » au fil de l’Évolution, grâce au développement de l’intelligence mentale, pour correspondre chez l’humain moderne, aux fonctions égotiques enrichies de l’émotionnel. Ainsi, les fonctionnalités primaires de « l’ego reptilien », s’expriment encore dans le comportement de l’humain contemporain par son identification à la densité et l’attachement à la matérialité (c’est à dire des richesses, un territoire, des femelles…)

Il est nécessaire de comprendre que la conscience de ces Êtres appelés « Annunaki » sous leur forme d’incarnation reptilienne, reste donc limitée par le « Grand Plan » à une conscience de dualité. Ils ne sont donc pas capables d’évoluer au-delà d’une 3ème dimension de densité et leur forme reptilienne reste éternellement inhérente à ces vibrations de dualité. (D’ailleurs, la particule « ki » du mot « Annunaki » signifie « monde/fréquence de 3ème dimension ».)

Ainsi après avoir fait l’expérience de la « Chute », pour que leurs Âmes puissent achever ce grand cycle et sortir définitivement de l’ère reptilienne, c’est à dire « remonter vers la divinité » et découvrir l’Unité de l’Être, ils ont transféré une partie de leurs programmes génétiques contenant notamment les codes de prédation, à travers les cycles de l’incarnation humaine. C’est la seule façon d’accélérer la libération de leurs Âmes des mondesde dualité et de prédation interminable. Ils ne peuvent donc le faire que lorsque leurs programmes ADN sont transmués à travers l’évolution de l’Âme incarnée dans un corps humain.

Au moyen de ce plan immensément ingénieux élaboré par les planificateurs de vie « Kadistu » ayant transplanté l’ADN de leurs congénères dans la génétique de l’Homme, les Âmes les plus évoluées, pourront incessamment sous leur forme humaine, faire l’expérience de l’Ascension dans de nouveaux plans de conscience. Par ce principe Christique qui rééquilibre les polarités « du mal et du bien », ces Âmes pourront bientôt jouir de la longue Vie, autrement-dit disposer de la Conscience Éternelle. Cette Connaissance a longtemps été refusée par les planificateurs de vie « Kadistu » au peuple « Dracos », « Gina’Abul », « Annunaki » et autres prédateurs mâles, précisément à cause de la résistance de leur forme primaire égotique et de leur agressivité.

Il s’agit donc de ne pas oublier que l’ADN transporte les codes de l’évolution de l’Âme. Ainsi, plus sa génétique se mélange au cours de ses multiples incarnations, mieux l’Âme se construit des possibilités d’évoluer.

En conséquence, l’individu restant enlisé dans son ego, non seulement ne permet pas à sa partie sombre, c’est à dire sa partie reptilienne d’accéder à un plan de conscience plus élevé, mais il s’interdit tout bonnement lui-même à travers ses propres résistances égotiques, l’accès à la Connaissance et à la « Vie éternelle ».

Question à l’Ange :

Il nous arrive de plus en plus de témoignages de personnes qui prétendent voir dans l’aura des gens, des entités maléfiques ressemblant à des entités reptiliennes. Qu’en est t’il ?

Il faut aussi savoir que les individus qui perçoivent parfois d’autres dimensions parallèles, assimilent généralement les possessions démoniaques avec des phénomènes de superposition de l’espace-temps reptilien/humain. Si cela peut être parfois le cas, il ne s’agit généralement dans ce genre de phénomène, que de déceler la présence de l’un de vos « autres moi », qui peuvent en certaines circonstances se manifester sous sa forme reptilienne, dans votre champ d’énergie.

De ce fait, l’humain ignorant des autres réalités temporelles a longtemps confondu ces présences avec des démons de l’ombre ou des entités malveillantes, qu’il s’est empressé de vouloir enfumer par l’encens ou « chasser à coup d’exorcisme ». Aujourd’hui, ces réalités multidimensionnelles commencent à être révélées à l’homme au compte-goutte, car quelques physiciens sortis des rangs, ont accepté de dévoiler la réalité vibratoire et quantique de l’Univers. La science quantique a découvert assez récemment, que la fréquence vibratoire d’un objet définit sa forme dans un espace-temps bien déterminé. Ce qui signifie par exemple qu’à vos yeux un rocher, n’est pas forcément un rocher dans une autre dimension, mais peut-être une maison ou un édifice quelconque. De même qu’un corps biologique peut avoir différents aspects selon la dimension vibratoire dans laquelle son Âme exprime sa création.

Il faut savoir également que la fréquence vibratoire d’un individu est impulsée par son Âme au moment de l’incarnation et que la fréquence qu’elle impulse dans la matière à travers les particules de l’Éther, décide de la forme donnée à son incarnation. Donc, à travers une fréquence bien spécifique, l’Âme est susceptible de s’incarner d’une part sous la forme humanoïde/reptilienne (par exemple « Gina’Abul », « Amasutum » ou autres) dans « l’espace-temps reptilien », et d’autre part en générant une autre fréquence, elle peut s’incarner sous la forme humaine dans « l’espace-temps humain » .

entités-reptiliennes

Les entités reptiliennes, sous certaines conditions de pénombre ou humidité, peuvent apparaître dans les corps énergétiques des individus. Ils sont une autre expression de notre Âme et ne sont donc pas forcément belliqueux, comme on pourrait le penser.

En réalité il existe de multiples possibilités pour une Âme d’exister comme par exemple, celle d’être incarnée dans un corps humain. C’est le cas de la majorité de l’humanité. Ce sont les authentiques humains avec un corps et une conscience humains. Il sont les véritables homo-sapiens-sapiens.

Une autre forme d’incarnation que l’Âme peut utiliser, est une sorte « d’hybridation de conscience ». Il s’agit là, de la fusion entre une conscience humaine et une conscience d’origine galactique. Cette dernière se superpose à un moment donné à la conscience d’un humain, lors d’un accident ou d’une NDE (phénomène de Walk-in). Cette forme d’hybridation de conscience reptilienne/humanoïde, engendre des Êtres qui s’incarnent dans un corps humain pour parachever à travers le karma de l’Homme, la « réalisation de leur « Êtreté d’humain ». Ils ont choisit de s’incarner en nombre afin d’extraire leurs Âmes du cycle reptilien et accompagner l’humanité dans son processus d’Ascension. C’est généralement le cas pour certains « Nungal », « Amasutum », « Sutum », « Abgal », « Urmah » de la lignée rédemptrice « Kadistu », incarnés actuellement sous forme humaine (certains sont d’ailleurs des maîtres ascensionnés). D’autres dont les « Gina’Abul » ou certains « Dracos », sont devenus du fait de cette hybridation des dissidents du « patriarcat prédateur » et vivent incarnés au sein de l’humanité en parfaite harmonie, puisque leurs Âmes ayant achevé leurs cycles karmiques sont prêtes a réaliser elles aussi, l’Ascension vers une conscience supérieure.

Cependant, il existe aussi des formes d’incarnations qui ne sont absolument pas humaines mais qui savent très bien en prendre l’apparence. Certains Êtres, maîtrisant les passages dimensionnels ont la faculté de produire dans la psyché de l’humain, un « hologramme de sensations » qui mime l’apparence humaine, soit de façon momentanée, soit à plus long terme.

Par exemple, les reptiliens « Dracos », « Gina’Abul », « Annunaki », « Kingu » et bien d’autres encore, qui existent dans des réalités parallèles, peuvent intervenir dans la réalité de l’homme « déguisés » sous une apparence humaine. Ils se font passer pour humains, possèdent une conscience égotique très développée (ego persécuteur/dominateur par le savoir-intelligence)et sont pratiquement incapables de développer des émotions. Ils sont généralement placés au sein des gouvernements, des haut grades militaires, des postes administratifs importants, dans la franc-maçonnerie à des hauts degrés et verrouillent ainsi, la pyramide sociale et politique. Ils sont les représentants des différentes factions « Illuminati » sionistes, jésuites et autres qui perpétuent leurs belligérances galactiques au travers des conflits terrestres actuels.

Un autre exemple d’incarnation hybride réalisable par l’Âme peut se faire à travers la naissance d’un bébé hybride, directement issu de l’accouplement de l’un des parents avec une entité non humaine, mais dont la forme d’incarnation originelle par exemple reptilienne ou delphinidée, est capable de maîtriser les passages dimensionnels. Il s’agit donc là, de certains types d’individus nés d’une forme un peu spéciale « d’hybridation transdimensionnelle », c’est à dire qu’ils sont le fruit de l’accouplement direct entre une femme humaine et des Êtres, par exemple « Abgal », « Gina’Abul » provenant d’autres dimensions. Ce genre d’hybridation se retrouve dans les traditions religieuses sous la dénomination « immaculée conception ». De même, beaucoup de femmes de par le monde, sans se souvenir avoir eu des relations sexuelles avec un partenaire, enfantent de cette manière.

(La marine militaire US ayant découvert ce phénomène d’hybridation transdimentionnelle, « fabrique » aujourd’hui ce type d’individu dans des laboratoires secrets de manipulation génétique, pour utiliser les hybrides humains-delphinidés comme nageurs de combat. La science militaire ayant découvert dans les années 60 que la génétique du dauphin était compatible avec celle de l’homme, elle sait aujourd’hui prélever des gènes de dauphin pour les implanter dans l’ADN de l’embryon humain d’un futur soldat. C’est ainsi que la capacité respiratoire et la résistance au froid de ce « super nageur », ont été grandement améliorées. Cependant ces expériences n’ont pas abouti à long terme, puisque les hybrides humains-dauphins souvent se rebellent du fait qu’ils ont également développé la capacité d’empathie, de compassion, caractéristiques au dauphin, en contradiction avec les aptitudes recherchées du combattant à se détacher de son émotionnel).

D’autres chemins d’évolution de l’Âme existent à travers d’autres dimensions terrestres. Par exemple, les « Miminus » qui sont des Gris génétiquement clonés sont les « extra-terrestres » les plus populaires. Cependant, ils ne sont quasiment pas extra-terrestres puisque beaucoup parmi eux, ont été aussi créés afin de surveiller les humains depuis leur dimension terrestre parallèle, très proche des plans de l’astral.

Ils savent imprimer dans la psyché des gens qu’ils croisent, un hologramme d’apparence humaine.
Ils sont complètement dénués d’émotivité, parce qu’ils sont pour ainsi dire gouvernés par une Âme groupe, qui se subdivise en une multitude de « sous-Âmes » habitant chaque individu. Leur conscience individuelle est donc réduite au strict minimum, mais leur intelligence est très développée. Ainsi, lorsqu’ils « entrent » dans un corps (phénomène de possession transdimensionnelle dans certains cas de schizophrénie), ils savent très bien mimer les émotions à la perfection.

Certaines lignées reptiliennes et certaines lignées originelles de « Gris » non clonés, ont donc évolué grâce aux capacités de l’ego. D’ailleurs nombreux sont ceux quicontinuent à évoluerencore de vos jours, à travers la conscience égotique d’un humain. C’est ainsi qu’en inscrivant leur patrimoine génétique dans celui de l’Homme,ils l’ont d’abord dominé, martyrisé, assujetti à travers « leur rôle » de prédateurs, du fait que leurs Âmes à cette période-là, n’étaient pas encore arrivées à réduireleur polaritéde prédation. Elles étaient donc obligées de passer par une conscience « encore centrée sur l’ego » pour parfaire leur évolution à travers la conscience d’une 3ème dimension de densité.

Malgré leur comportement prédateur, ils font partie des civilisations dites « extra-terrestres » qui cependant ont développé des technologies de voyages extra-temporels, totalement hors de portée de l’intelligence humaine.

À l’inverse, d’autres Êtres dont l’Âme s’est complètement réalisée à travers l’incarnation humaine, donc ayant complètement dépassé le stade du fonctionnement égotique, sont capables de moduler leurs propres fréquences vibratoires et donc « se fabriquer d’autres formes corporelles conscientes » dans des espaces-temps différents. Ces Âmes « définitivement » libérées du voile de l’ego, donc aussi du cycle des incarnations, sont ainsi entièrement réalisées dans l’Unité de leur Êtreté. Elles deviennent alors capables elles aussi, de « générer » leur propre Univers et jouir de l’intemporalité de la Conscience de leur Soi supérieur. Cela correspond à la vie éternelle relatée dans de nombreuses traditions et religions.

Tous ces schémas représentent de multiples facettes de l’Évolution de l’Âme à travers l’humain et il en existeune multitude d’autres. Ainsi, vous pouvez alors bien comprendre que « l’évolution » de l’homme dépasse largement son entendement. Les humains ne sont pas tous humains, l’Homme n’est pas qu’homme. C’est à travers l’évolution de l’humain, que l’Âme se permet de transcender et rééquilibrer le karma des lignées reptiliennes auxquelles elle est intiment liée.

Alors que vous soyez hybrides ou humains, il est important de ne jamais abandonner votre quête de l’Être pour retourner vous réfugier dans vos croyances confortables et émotionnellement rassurantes.Sachez bien, que tant que vous ne discernerez pas clairement la provenance et la forme de vos croyances présentes, vous ne pouvez libérer ni votre Âme, ni votre Êtreté d’humain de son conditionnement « passé », qu’il soit terrestre ou galactique.

Sand & JenaëlTransmis par Sand & Jenaël.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

Source originale.

//

Les médicaments qu’il faut éviter

Chère lectrice, cher lecteur,

Environ 15 000 médicaments sont aujourd’hui disponibles en France, mais un groupe de médecins courageux a révélé que seuls 150 sont nécessaires.

Mieux encore, selon ces médecins, l’état de santé global de la population s’améliorerait si l’on supprimait tous les médicaments inutiles ou inefficaces car :

  • cela diminuerait le nombre d’accidents causés par des effets secondaires non maîtrisés ;
  • les énormes économies réalisées permettraient d’améliorer les soins dispensés par ailleurs.

Le « problème » est que cette information vient du Dr Jean-Claude Salomon, médecin et directeur de recherches honoraire au CNRS, republiée sur le site du Pr Jean Gadrey [1].

Les travaux ont été menés sans financement et donc sans le soutien d’une instance officielle. Ils seront donc, selon toute probabilité, passés sous silence par les grands médias et ignorés par les politiques.

Toute l’inertie du système sera mobilisée pour… ne rien faire, et rester dans un statu quo pourtant catastrophique quant aux conséquences pour nous tous (désastre sanitaire, désastre financier).

Des médicaments faussement innovants

Depuis une trentaine d’années, les progrès dans les médicaments chimiques sont de plus en plus rares.

Les médicaments « nouveaux » qui sortent sur le marché ne sont en général que d’anciennes molécules présentées sous une nouvelle forme, avec de nouvelles indications thérapeutiques.

La course s’est encore accélérée avec l’apparition des médicaments génériques, qui poussent les industriels à sortir des médicaments prétendument nouveaux dans l’unique but de pouvoir déposer de nouveaux brevets, les protégeant contre la concurrence.

Un marché de 34 milliards d’euros par an

Le marché des médicaments en France représente 34 milliards d’euros par an selon l’Insee [2].

Les intérêts en jeu sont si grands que, quand bien même on peut démontrer que l’abus de médicaments nuit à la santé, il est à craindre qu’aucun politique n’ose toucher au système.

D’une part, les médicaments sont perçus comme « gratuits » ou presque par une grande partie de la population. Se gaver de médicaments aux frais de la collectivité est considéré comme un « droit », voire un « acquis social ». S’y attaquer provoquerait une révolte pratiquement unanime, au nom bien sûr de la « liberté » des médecins et des patients.

D’autre part, l’industrie pharmaceutique risquerait d’y perdre des milliards d’euros et ne manquerait donc pas d’investir des sommes gigantesques pour contrecarrer le projet : lobbying auprès des responsables politiques, campagnes de presse, activation des relais au sein des autorités de santé, etc. (la suite ci-dessous)

Annonce spéciale

Quand la nutrition est le meilleur des médicaments

Pour connaître les meilleures alternatives nutritionnelles aux médicaments, abonnez-vous aux Dossiers de Santé & Nutrition. Chaque mois, vous découvrirez, études scientifiques à l’appui, toutes les solutions naturelles et nutritionnelles pour prévenir et soigner une grande maladie.


Suite de la lettre de ce jour :

L’exemple de la Suède

Et pourtant, un article publié dans la très sérieuse « Revue de Médecine Interne » [3], explique que la Suède a déjà fait un immense pas dans cette direction. Une liste des 219 médicaments indispensables a été publiée en 2012 par le Comité pour les Médicaments et la Thérapeutique de Stockholm.

87 % de la population suédoise estime aujourd’hui ces recommandations « dignes de confiance », avec pour conséquences une meilleure efficacité thérapeutique, moins d’effets secondaires délétères, et des économies [4].

La population suédoise a aujourd’hui une espérance de vie supérieure d’un an à celle de la France [5]. Les dépenses annuelles de médicaments par habitant sont de 341 euros contre 461 en France [6].

La liste des médicaments utiles

La liste finale des médicaments indispensables doit encore être validée au sein des sociétés françaises des Internistes (SNFMI) et des Généralistes enseignants (CNGE).

Toutefois, les deux premiers consensus ont déjà reconnu cent molécules, et la liste sera complétée par une troisième vague de cinquante, capable de couvrir effectivement 95 % des pathologies courantes. Vous pouvez consulter la liste provisoire en téléchargeant le PDF de l’étude ici.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis
Retrouvez mes meilleures chroniques dans L’ Intégrale Santé Naturelle (J.-M. Dupuis, 2013, SNI éditions, 384 p.) disponible ici (lien cliquable). Tous mes droits d’auteur seront reversés à l’ Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, association sans but lucratif qui défend le droit de chacun de se soigner autrement. Acheter mon livre est aussi un moyen de soutenir leur généreux combat.

******************************