Psychologie : comment reconnaître les vampires énergétiques ?


Posté par Néo Trouvetout le 17 mar 2011
La Psychologie qui décrit le caractère et les comportements humains prend rarement en compte la dimension “psychique” dans le sens “énergétique” et pourtant bon nombre de relations humaines peuvent être vu sous la forme de transferts d’”énergie” plus ou moins acceptés. Certaines personnes semblent par leur comportement ou leur discours qu’on peut assimiler à des formes subtiles de manipulation, littéralement vider les autres de leur énergies. On peut les considérer comme de véritables “vampires énergétiques”.
Je vous partage un texte intéressant que j’ai trouvé sur le Facebook d’une “thérapeute” nous explique ce phénomène par la description de différents types de “vampires”.

Les “vampires” existent: ce sont ces personnes dont le comportement et les propos vous vident de votre énergie vitale. Savoir les reconnaitre est le premier pas pour apprendre à s’en protéger. Nous sommes faits majoritairement d’énergie, sous des formes plus ou moins denses, et nous en brûlons tous les jours. Lorsqu’on ne sait pas faire le plein de façon saine et naturelle, on en vole aux autres. Les humains sont empêtrés dans cette lutte énergétique incessante, et une concurrence inconsciente qui explique bien des conflits, situations, et comportements.

Dans son livre jalon « La Prophétie des Andes », James Redfield décrit quatre mécanismes de vol d’énergie. Ma pratique de thérapeute m’a amenée à vérifier ces mécanismes, et à y trouver des explications dans les concepts de la médecine traditionnelle chinoise :

L’Intimidateur :
vole l’énergie en râlant de colère, opprimant, menaçant, imposant, frappant.

La peur, en effet, vide le méridien des Reins, siège du stock d’énergie vitale et de l’énergie originelle. L’Intimidateur n’a plus qu’à récupérer cette énergie qui s’échappe violemment et complètement.

L’Interrogateur :
vole l’énergie en questionnant à tout propos. Les enfants utilisent inconsciemment cette technique. Les adultes l’utilisent par curiosité excessive, jalousie, pour trouver la faille et mieux rabaisser ou critiquer. Ce mécanisme vide l’élément Terre (méridiens de l’Estomac et de la Rate), siège de la confiance en soi, le méridien de la Vésicule Biliaire (concentration, imagination, réflexion), et le méridien du Maitre du Coeur (interaction avec les autres), car ici les frontières personnelles sont violées.

L’Indifférent :
vole l’énergie en se renfermant sur lui-même, laissant l’autre s’épuiser à le questionner et se demander ce qui ne va pas, voire à se sentir coupable. Cette technique vide les méridiens de l’Élément Terre (confiance en soi, anxiété/Rate).

Le Plaintif :
vole l’énergie en se plaignant et en racontant ses malheurs à longueur de journée. Tout est noir, et il/elle a besoin de le faire savoir au monde entier pour aller mieux.

Je vous devine entrain de mettre des noms sur ces profils (« Ça c’est exactement mon mari/compagnon ! », « Ah oui, ma mère fait tout le temps ça ! »…)… Très bien ! Sachez reconnaitre les voleurs d’énergie, petits et grands.

Mais à présent, réfléchissez à votre cas personnel ! Vous reconnaissez-vous dans l’une (ou plusieurs) de ces descriptions ? Si oui, il est temps de changer de technique. Les relations avec votre entourage s’en porteront à merveille…

Comment accumuler de l’énergie sans la voler aux autres ?

· Respirer profondément

· Capter l’énergie des plantes (balades en forêt, plantes à la maison)

· Marcher pieds nus dans des lieux naturels, ou sur des matériaux naturels chauds (bois, laine)

· Manger des aliments vivants (fruits, légumes, graines germées, algues)

· Augmenter ses pensées positives

· Faire le tri dans ses relations (éviter les vampires et les manipulateurs)

· Faire de l’exercice (pas forcément du sport, il s’agit juste de se bouger !)

Les champs énergétiques des êtres vivants se mêlent constamment, s’entrecroisent et s’influencent. Faites-vous du bien, et faites du bien aux autres, en vous gorgeant d’énergie, sans la voler !

 

complément…..actualisé le  27 octobre 2013

Les Vampires d’énergie 
 » Comment savoir si vous êtes la proie d’un vampire d’énergie? Portez d’abord attention aux signes …  » Toute rencontre, tout échange entre humains implique un échange énergétique. Tous les jours, nous entrons en contact les uns avec les autres.
Une rencontre peut vous dynamiser ou au contraire vous mettre dans un état inconfortable difficile à identifier. Certaines personnes vous électrisent, d’autres aspirent tout bonnement votre force vitale. Ce sont des «vampires d’énergie ». 

ÊTES-VOUS VICTIME de Vampirisme énergétique ?

Comment savoir si vous êtes la proie d’un vampire d’énergie?
Portez d’abord attention aux signes suivants indiquant que l’on vous «pompe » :

Votre poitrine se serre-t-elle chaque fois qu’une certaine personne se joint à la conversation ?
Foncez-vous au réfrigérateur pour vous gaver après un échange avec cette personne?
Avez-vous mal à la tête, ou la nausée quand une certaine personne entame la conversation avec vous ?
Votre énergie est-elle à plat après des dîners de famille ?
À la suite de réunions de personnel ?
Vous sentez-vous attaqué, critiqué, blâmé dans une relation en particulier ?
Ce sont là des symptômes qui dénotent une soudaine fuite d’énergie qui pourrait être due à votre rencontre avec un vampire d’énergie.
N’importe qui peut être victime de ces vampires, mais votre état d’être personnel, s’il n’est pas très fort, peut faire de vous une proie potentielle alléchante.
Ainsi, vous êtes plus à risque si vous manquez de sommeil, ou d’exercice, si votre alimentation laisse à désirer, si vous êtes stressé ou malade, si vous travaillez trop, si vous êtes alcoolique ou toxicomane, ou si vous n’avez aucun ressourcement spirituel.

COMMENT RECONNAÎTRE le Vampire d’énergie et s’en protéger

Pour vous protéger des vampires d’énergie, il vous faut d’abord pouvoir identifier à quel type de « saigneur » vous avez affaire. Certains sont délibérément cruels alors que d’autres n’ont pas conscience de l’effet qu’ils produisent.
Ils peuvent tout autant être charmants et affables que carrément dominateurs. Il peut s’agir d’un membre de votre famille, d’un voisin, d’un ami, d’un collègue tout autant que d’un patron, d’un vendeur…
Mais le trait commun qu’ils partagent tous est qu’ils sapent votre énergie et vous épuisent.
Une fois que vous les aurez repérés, vous pourrez adopter l’attitude appropriée sur le plan énergétique pour vous protéger et, qui sait, établir avec eux de meilleures relations.
La célèbre intuitive médicale Judith Orloff à déterminé neuf types de vampires d’énergie, de même que la stratégie à employer selon chaque cas.
Voyons-en quelques-uns1.

1er VAMPIRE D’ÉNERGIE : la sœur sanglot

Elle se plaint sans cesse. Elle joue le rôle de la victime.
Le monde est toujours contre elle, et responsable de ses malheurs.
Si vous lui offrez une solution, elle réplique invariablement : « Oui… mais ». Elle vous relate sans scrupule les détails de ses mésaventures et répète sans arrêt les mêmes jérémiades.

STRATÉGIE : définir des frontières claires

Il est important avant tout de limiter le temps que vous passerez à écouter la sœur sanglot (ou le frère sanglot) vous parler de ses problèmes.
Déli-mitez vos frontières avec doigté: prenez d’abord une bonne respiration et centrez-vous sur votre cœur.
S’il s’agit d’un ami ou d’un membre de votre famille, expliquez clairement mais affectueusement votre position : « Je t’aime beaucoup et je tiens à toi, mais tu m’épuises quand tu ressasses sans arrêt les mêmes histoires. »
S’il s’agit d’un confrère ou d’une consoeur, vous pouvez lui souligner que vous avez du travail et que vous ne disposez que de quelques minutes pour l’écouter. Si sœur sanglot persiste à vous accaparer, changez le sujet de conversation ou mettez-y un terme poliment.
Ne vous mettez pas en colère et n’essayez pas d’expliquer votre point de vue, c’est inutile.
Il est préférable de vous en tenir à définir clairement vos frontières.

2e VAMPIRE D’ÉNERGIE : l’accusateur

L’ « accusateur » est celui qui a toujours un commentaire défavorable à émettre sur tout.
Il vous culpabilise insidieusement de ne pas faire les choses comme il faut. Il réprimande sans cesse et va même jusqu’aux insultes.
C’est un colérique et il projette sa négativité dans votre champ énergétique. Il utilise les accusations pour siphonner votre énergie, ne laissant aucune place à la discussion.

STRATÉGIE : visualiser de la lumière blanche

Certains vampires de ce type peuvent tout simplement être bannis de votre existence.
Pour ceux que vous ne pouvez éviter, il vous faut, comme avec la sœur sanglot, établir vos frontières quant à ce qui est inacceptable comme portement. C’est là votre première ligne de défense.
Pour désamorcer les vibrations de l’accusateur chronique que vous ne pouvez éviter, utilisez votre propre énergie subtile comme bouclier. Visualisez-vous enveloppé d’un cocon de lumière blanche.
Visualisez ce cocon qui vous entoure comme une barrière impénétrable, une couverture protectrice qui laisse pénétrer l’énergie sacrée mais repousse toute négativité. Dites-vous que vous revêtez votre cape d’invisibilité et demandez à la lumière blanche de vous envelopper entièrement.

3e VAMPIRE D’ÉNERGIE : la tragédienne

La Sarah Bernhardt des vampires !
Avec elle, le moindre petit incident se mue en production théâtrale.
Elle a toujours un drame sur le feu : le chaos la dynamise.
Pour elle, la vie est toujours extrême : les choses vont incroyablement bien ou incroyablement mal.
Ce vampire épuise votre force vitale par l’intensité de ses émotions.

STRATÉGIE : respirer profondément et se centrer

Avec la tragédienne, fixez d’abord des frontières, cela restreindra ses excès émotionnels.
Restez calme pour éviter d’alimenter son hystérie car elle ne tire aucun carburant de l’impassibilité : elle ne gagne que si elle réussit à vous bouleverser.
Pour vous protéger davantage, dès que vous sentez qu’elle démarre, prenez une respiration lente et profonde pour vous centrer. Vous vous reconnecterez ainsi rapidement à votre force vitale et son intensité épuisante ne s’insinuera pas dans votre champ énergétique. Concentrez-vous sur le souffle et dites-vous que vous savez ce qui se passe et que vous êtes capable de l’affronter.
Quand on est assiégé par ce vampire enflammé, il faut se rendre maître de l’instant.
La respiration permettra de libérer votre tension et de vous ancrer, vous empêchant de vous laisser piéger par son cinéma.

3 réponses à “Psychologie : comment reconnaître les vampires énergétiques ?

  1. Il y aussi des personnes que l’on peut qualifier de « pompe énergétique » et même certaine qui sont les deux pompe et aspirateur énergétique. Mais quel est la limite à partir de laquelle cela devient un problème selon vous?

    • la limite extrême : déprime ; perte appétit , perte d estime de soi . triste , perte de sourire , gout a la vie . la limite ce place bien avant ces symptômes .limite alerte : c est a dire si aucun échange positif pour l une des personnes . ( double sens positif . simple sens limite alerte )

  2. Le mien est particulier, il est réceptif au bonne ondes et les craints, cela fait cinq années que je l’ai dans mon voisinage direct, il m’accable en permanence, plus je me sens faible energitiquement plus il jouit littéralement, en se frottant contre le mur mitoyen.J’ai vraiment l’impression de vivre au milieu du 16 emme siècle avec un tel individu.Il à accumulé tellement de négativité qu’il ne peut s’en départir.Plus je rayonne et plus il devient agressif, j’ai tellement lutté pour m’en sortir, et être moi même, ce n’est pas le cas au moment ou j’écris ces mots, que dés que je sors de son emprise mon entourage direct croit avoir affaire à dieux en personne, tellment le différentiel énergitique est important, c’est devenu n’importe quoi cette histoire, je passe pour un immortel à cause de ma sapience, alors que je suis tout le contraire d’un vampire, qui eux aussi ont cette réputation, bien que l’on puisse les détruires.En tout cas le mien devrait finir par faire une crise cardiaque tellement il est nerveux.Mais le plus inquiétant c’est que ce personnage se nourrit réellement de la négativité ambiante, c’est pour cela qu’il prend bien soin de faire en sorte que mon moral ne soit pas bon, jusqu’au point que je rayonne d’une lumière noire radioactive, je ne sais pas comment on peut vivre comme cela.Enfin pour ma part c’est peut être parceque j’ai déja réussi à activer l’un de mes corps, celui qui rayonne comme celui de jésus-christ, mon aura est devenue à plusieurs fois tellement rayonnante que je n’ai put passé inaperçu, cela fait un bien fou on s’aperçoit de toute la négativité que l’on porte, et bien je peux vous dire, que tout un chacun on en porte énormément s’en même la ressentir, ni même somatiser, libre de cette expérience je peux vous révéler que l’on est loin d’imaginer de quoi nous sommes capables en termes d’éveil et de bien être psychique.
    Bien que je soit presque sur les rotules, parceque un autre vampire, une vampiresse à pris le relais, quand il ne m’attaquent pas de manière simultanée, je continue ma lutte et garde espoir, mais sait que ces être ne s’élèveront jamais, et cela c’est vraiment dur, même si je n’ait plus réellement besoin de ressentir de l’empathie pour quiconque, les réflexes sont là, ont peut m’envoyer dans l’au dela, dés que je reviens j’ai encore des sentiments humains, je me pose des questions sur l’immoralité de ces gens, avoir un éveillé à leurs cotés et rester au niveau « beta » de la conscience humaine, c’est triste.

    On n’endort pas les éveillés.
    Moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s