L’accroissement de fréquence de la Neuvième Onde du calendrier Maya a jeté le monde dans le chaos, duquel un nouveau monde naîtra


19 mai 2011 | Auteur: Jo
par Carl Johan Calleman
Le 9 mars 2011, la Neuvième et plus haute onde du calendrier maya a été activée. Ce fut le début du décompte final de la date d’accomplissement du calendrier maya, soit le 28 octobre 2011. Cette nouvelle onde, constituée de 13 périodes «uaxaclahunkin» de 18 jours, correspond à une fréquence vingt fois plus élevée, comparée à la Huitième onde de l’infra-monde Galactique qui avait débuté en janvier 1999.
Cette élévation de fréquence s’est manifestée de manière évidente à chacun comme une masse extraordinaire d’événements dramatiques significatifs, ramassés sur une très courte période temporelle. La Neuvième onde s’est immédiatement manifestée à travers le tremblement de terre au Japon ; son premier jour a non seulement inclus les conséquences du tremblement de terre et la crise nucléaire qui a suivi, mais aussi une nouvelle guerre en Libye, luttant contre le processus révolutionnaire de fond en cours dans douze autres nations arabes. Auparavant, n’importe lequel de ces événements aurait retenu l’attention de la communauté internationale mais, puisqu’ils arrivent à présent de manière simultanée, notre attention se trouve divisée en plusieurs développements d’égale importance dramatique. Ainsi, la couverture de Newsweek magasine avait titré «Apocalypse Now». Que les gens soient conscients ou non du fond de ces événements au sein de la Neuvième onde, l’accroissement fréquentiel qu’elle a apporté a remué presque tout être vivant.
Les économistes ont commenté que jamais auparavant l’économie mondiale n’a été caractérisée par autant de flux croisés, rendant présent et futur particulièrement imprévisibles, loin de tout modèle d’évolution linéaire. Les événements, à la fois au Moyen-Orient et au Japon, opèrent un travail de sape sur le système monétaire du monde fondé sur le dollar US pour devise de réserve. Les révolutions arabes sapent cet état, puisque que l’on se rapproche du moment où le dollar ne serait plus accepté pour payer le pétrole. Le tremblement de terre et la crise nucléaire au Japon ont le même impact puisque cet État, qui a prêté d’importantes masses monétaires aux États-Unis, en a maintenant au contraire besoin pour mener sa propre reconstruction.
À cela s’ajoute, au premier jour de la Neuvième onde, une manifestation d’un quart de million de personnes à Londres contre les mesures d’austérité leur gouvernement ainsi que le problème auquel s’attaque le gouvernement états-unien de savoir comment payer ses employés. Comme les options de résoudre une crise en imprimant de la monnaie semblent avoir été épuisées, le monde fait face à la possibilité d’un effondrement économique global. La fréquence additionnelle de la Neuvième onde comme conscience unifiée aura tout simplement pour conséquence de perturber, d’une manière ou d’une autre, toute tentative de stabiliser le monde autour du vieux système de domination matérialiste. C’est pourquoi le monde va vivre une situation économique très grave, beaucoup plus difficile qu’en 2008, ce qui apparaît certain au niveau de la Neuvième onde. Je crois que la Neuvième onde du calendrier maya EST le moment de la Grande Purification telle qu’elle fut relatée par exemple dans la Prophétie Hopi.
La haute fréquence de changement et les nombreux courants traversants d’énergies cosmiques qui, à présent, opèrent sur notre planète, affectent en outre les vies personnelles de nombre de personnes qui, sous l’influence de cette onde, sont amenées à faire l’expérience de changements de vie majeurs. Planifier sa vie comme si elle allait rester la même à l’avenir, devient quasiment ou carrément impossible, même à court terme. Conserver un équilibre reste un défi, alors même que de nombreuses énergies nous affectent et nous poussent en diverses directions, parfois conflictuelles. Ces impulsions semblent néanmoins avoir pour effet d’agir pour la guérison et l’unification des familles. Selon mon point de vue, le but général de la Neuvième onde est de faire en sorte que les gens réalisent qu’il n’y aura pas d’autre voie que celle d’un abandon au divin et d’un engagement à suivre ses conseils pour créer un monde en harmonie. Les êtres humains ne seront plus davantage capables d’entretenir l’illusion qu’ils conservent le contrôle. Le chemin du matérialisme nous a mené à une fin mortelle et les tentatives d’en sortir sont, à présent, comme bloquées en toutes directions. Le thème principale de la Neuvième onde sera donc de lâcher prise, et particulièrement d’abandonner toutes nos manières établies de domination. La Neuvième onde aura pour résultat ce que l’on appelle, selon notre vieille perspective, chaos et anarchie (anarchie, prise dans le sens d’absence de règle imposée) ; les gens vont de plus en plus commencer à questionner en quoi les gouvernements sont utiles et qui a besoin d’eux.
Pour un grand nombre de gens, qui n’ont pas réalisé le caractère d’accélération temporelle inhérent au calendrier Maya, ces changements auront sans nul doute de quoi effrayer. Pourtant, indépendamment de nos perspicacités intellectuelles, la plupart des changements nous mettront tous en situation d’inconfort. Pour y faire face, beaucoup chercheront à savoir «ce qu’il faut faire» ; cependant, « faire » ou « penser » n’apportera pas davantage de chemins satisfaisants. La raison en est que ce chaos est un état préalable, nécessaire à la naissance du nouveau monde, qui adviendra lorsque nous atteindrons le point culminant du calendrier Maya, à savoir le 28 octobre 2011. «Un nouveau monde ne peut naître que du chaos et la Neuvième onde est en train de produire ce chaos, duquel naîtra le nouveau monde.» Qui dit chaos dit habitudes établies perturbées : cela vise à nous rendre ouverts, afin de pouvoir prendre part à la manifestation de l’intention du plan cosmique. Cet objectif, que l’on peut saisir à partir du calendrier Maya et d’autres sources anciennes, est celui de créer un monde nouveau, très différent de l’actuel. Si nous voulons être partie prenante de cette manifestation, nous devront lâcher prise et de nous laisser guider par le divin, puisque nos intellects ne parviendront pas à comprendre des changements aussi profonds. Seul un tel abandon peut nous permettre ne nous faire co-créateurs d’un monde qui, dans l’esprit du divin, existe déjà. Ce processus d’unification de la conscience requerra, au niveau individuel, un travail de transformation intérieure mais, tout autant, il consistera aussi en événements collectifs mondiaux. Ceux qui partagent l’intention de manifester l’unité de la conscience se retrouveront et pourront unifier leurs cœurs à travers des cérémonies planétaires.
Pour appuyer une telle direction à l’évolution de l’humanité, le site treeoflifecelebration.com propose et soutient une série d’événements cérémoniels d’esprit planétaire. Ceux-ci serviront à rassembler ceux qui voient dans le chemin qui s’avance un appel à l’abandon au divin, tout comme ceux qui ont foi en l’idée d’un nouveau et meilleur monde nouveau appelé à naître. On se trompe si l’on pense que la manifestation d’une telle intention collective puisse être différée en un temps ultérieur : c’est aujourd’hui ou jamais. La Neuvième onde imprimera ainsi des événements significatifs, qui auront lieu aux points médians de ses pics (les «jours») amenant à l’achèvement de celle-ci. Ces successions d’événements reflètent le processus, de la graine au fruit mûr, que la Neuvième onde mène à bien ; leur caractère cumulatif permet, petit à petit, à de nouvelles communautés de s’ajouter à celles qui participent déjà. Pour clarifier la structure du calendrier Maya et sa neuvième onde, nous fournissons sous format pdf un diagramme gratuit, qui peut servir de guide à tous ceux qui participent aux événements menant à leur point culminant.
Source: http://www.calleman.com/
Depuis LaPresseGalactique.com
© 2011, Les Chroniques d’Arcturius.
Il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que tout c’est accéléré depuis le séisme au Japon. Depuis, on va d’évènements en évènements. Même dans nos vies respectives, rien n’est plus certain, tout est chamboulé, on a toujours l’impression de marcher sur une corde raide, que tout peu basculer à tout moment. Le lâché prise est difficile dans ces grands moments d’incertitudes, mais gardons confiance que tout est pour le mieux.

Merci cobra!
Jo^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s