L’Amour Naturel


Il est naturel d’aimer. C’est un état bio-énergétique constitutif de la vie biologique en nous. S’en passer crée des troubles, automatiquement, plus ou moins graves avec le temps. L’obligation d’aimer est inscrite dans la nature où nous puisons nos racines. Heureuse obligation !

L’amour naturel est un comportement spontané sans inhibition ni complexe, une aptitude fondamentale à l’ouverture du cœur et au contact avec les autres.

Nous ne parlons pas ici de l’amour des philosophes, des romanciers, des théologiens, des spiritualistes universels, des théoriciens du new-age. Ce n’est pas non plus l’altruisme, la charité, « l’amour du prochain », l’amour maternel ou filial, l’harmonie universelle, la compassion, l’empathie, l' »amour de l’Homme » ou d’une sociabilité humaniste, toutes valeurs que nous connaissons, apprécions et respectons par ailleurs. Ce n’est pas non-plus l’acceptation virtuelle et universelle de l’autre, sans fondement sur une réalité.

L’amour naturel est avant tout un élan naturel, spontané, vibratoir et simple vers l’autre.
Il est corporel d’abord, fait de tendresse désintéressée, de contact et de respect, de liberté et d’échange, de superposition cosmique, d’orgasme et de spiritualité ouverte. Il est partage, désir d’échange, communication.

L’amour naturel est ouverture et accueil. Non pas comme stratégie momentanée, mais comme état naturel permanent. Ce n’est en rien une attitude volontaire (ou volontariste) vers un objectif à atteindre, ni même une stratégie de vie, mais un état de laisser-être, d’abandon, sans projet sur l’autre.

L’amour naturel commence par :Laisser être l’autre. Il se prolonge en aidant l’autre à être.
Il est à l’opposé de (c’est-à-dire incompatible avec) la possessivité, l’exclusivisme, la jalousie, la symbiose (la fusion mystificatrice à deux). Il est respect de la liberté totale de l’autre, ce qui suppose que l’autre ait les moyens de vivre cette même liberté.

L’amour naturel est la capacité à créer une relation, un lien avec l’autre, et les autres. L’amour naturel est une approche facile de l’autre, que l’on aime d’abord approcher lentement, toucher doucement, où il y a une ouverture à tout soi-même et à tout l’autre, un repos dans le plaisir d’être ensemble.

L’amour naturel n’est pas un état de carence, de manque, de vide qu’il faut combler, et encore moins une proie à posséder. C’est le désir qui fait ébranler vers l’autre, aller à sa recherche, qui exprime une plénitude et une assurance de rencontrer quelqu’un avec qui échanger, essayer de rentrer en résonance avec son etre, se laisser vivre à son contact.

Le chemin de l’amour naturel s’appelle l’amitié, la decouverte de soi a travers l’autre. Son arme la tendresse. Il est élan, douceur ou fougue, attente, approche et respect. Il est ouverture, contact et vibration. Il est superposition cosmique. Il est cœur et corps. Il est liberté, don et générosité. Il ignore la jalousie, la possessivité. Il est vécu dans le cœur et transcendé dans la conscience.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s