l’augmentation du taux vibratoire de la terre et de notre univers :



De la 3ème dimension à la 5ème dimension

Et si on essayait d’éclaircir ce que sont ces 3/4/5 dimension… ? On les appelle dimensions, densités,plans….En fait des niveaux, mais pas comme les marches d’une échelle : ces niveaux peuvent s’interpénétrer, et les niveaux supérieurs englobent les niveaux inférieurs. Il s’agit en fait de niveaux de fréquence, de vibration : tout est énergie qui vibre. Dans la matérialité (visible, monde extérieur), un taux de fréquence plus élevé correspond à une vibration plus élevée des atomes (en fait les électrons qui tournent plus vite autour du noyau), la matière devient plus légère, moins dense, moins visible à nos yeux de 3ème dimension (tout comme on ne voit plus au delà de l’ultra-violet : la lumière visible est une onde électromagnétique qui vibre dans une gamme très étroite de fréquence en 3ème dimension). Dans la spiritualité (invisible, monde intérieur), un taux de fréquence plus élevé correspond à plus de bien-être, de joie, de paix, d’Amour : on se sent aussi plus léger (d’où le nom de densité aussi utilisé pour les dimensions). Il s’agit d’un niveau de conscience plus élevé qui permet la compréhension, la connaissance et la sagesse. Bien-sûr, la matérialité et la spiritualité vont ensemble, sont complémentaires : c’est la spiritualité qui crée la matérialité, et celle-ci sert de support à la spiritualité. Mais la matérialité est obligatoirement collective, tandis que la spiritualité peut être individuelle.

La 3ème dimension dans laquelle nous vivons depuis pas mal de temps est en fait le monde de la dualité, avec tout ce que cela implique : la séparation. C’est le monde dominant du « moi je », de l’égo, de la personnalité, du mental, de l’émotionnel, de la survie. Tout est basé sur la différenciation entre moi et les autres à tous les niveaux : physique, sexe, âge, race, caractère, famille, social, travail, richesse, pouvoir…Tout nous fait croire qu’il n’y a aucun lien entre moi et les autres, et que c’est chacun pour soi. Evidemment, la confrontation entre moi et les autres (par les chakras inférieurs) qui me sont complètement séparés, différents, donc incontrôlables, crée sans cesse des peurs, heurts, disputes et autres problèmes. C’est une lutte permanente pour maintenir la tête hors de l’eau en s’appuyant sur celle des autres. 
Une autre caractéristique essentielle de la 3ème dimension est au niveau de la création : elle est très difficile pour deux raisons. D’abord, on n’a pas conscience de son pouvoir créateur à partir de nos pensées / émotions, donc nous ne les contrôlons pas pour les diriger vers ce que nous désirons : la création est ainsi inconsciente et fluctuante, donc correspond peu à nos aspirations si on en a vraiment. Ensuite, le temps de manifestation est long, dû à la non-synchronicité de la 3ème dimesion et des multiples obstacles que nous mettons sans le savoir. C’est aussi un monde linéaire (temps), et tridimensionnel (être et espace). 

Par contre, dans la 5ème dimension, la dualité n’existe plus. La polarité existe encore, mais la lumière et l’ombre ont été intégrées, équilibrées, et notre conscience se trouve au centre, au point zéro (Lumière de Vie selon Soria), au lieu de nous focaliser sur un des pôles avec un regard critique dû au déséquilibre. 
Dès lors, il n’y a plus de séparation, plus de jugement, c’est le monde du « nous Un », où je considère les autres comme moi dans une autre expérience. Tous sont reliés, et ce qui arrive à un autre arrive aux autres, et forcément à moi. Donc, je veux le bonheur des autres, je les aide, je leur rends service naturellement, et ce bonheur me revient. Il y a fusion des énergies individuelles à tous les niveaux. De plus, la création est facile et instantanée. Pas étonnant qu’il faille faire un sacré travail sur soi pour entrer dans la 5ème dimension : imaginez que toutes nos pensées / émotions de 3ème dimension créent instantanément toutes les bêtises qui nous passent par la tête, quelle catastrophe ! C’est aussi un monde non linéaire et multidimensionnel (connexion avec le Moi Supérieur). En résumé, la peur est remplacée par l’Amour.

La 4ème dimension est simplement un état intermédiaire entre ces deux niveaux de conscience, où la dualité existe encore mais moins qu’en 3ème dimension. 

Voilà en gros les caractéristiques de ces dimensions. Alors maintenant, la question qui se pose est : mais comment passe-t-on d’unedimension à l’autre ? 
L’image qui nous vient est une espèce de porte (sas, vortex, portail…) qu’on franchit pour entrer pleinement, d’un coup, en discontinu dans la dimension supérieure, et pour cela avoir réussi un examen, à une certaine date. 
Non ! En fait, à l’heure actuelle, nous sommes quasiment tous en 3D, 4D et 5D ! 
Hein, quoi ? Je suis en 5D et je ne le sais même pas ! 
Oui ! 
Revenons à la base : les dimensions sont des états de conscience, des états d’être. Donc, quand je me sens bien, quand je suis en harmonie et en paix, quand je suis isolé dans la nature, quand je m’émerveille, quand j’ai des frissons de plaisir, quand j’ai un orgasme, quand je suis en état d’extase, quand je médite en ne m’accrochant pas à mes pensées, quand je suis centré dans le coeur et dans le moment présent : je suis en 5D (en gros, quand je ne suis pas contrôlé par mon mental et mon émotionnel, autrement dit l’égo). Mais…cela ne dure pas encore assez longtemps : disons que pour une personne moyenne, cela correspond à quelques pourcents du temps éparpillés dans sa journée. Puis, le monde 3D l’aspire rapidement tel un vortex, par toute une série de préoccupations terre-à-terre…(travailler, se nourrir, confronter les autres…), ce qui la fait rester dans la 3D 80% de sa journée. Le reste, elle le passe dans l’état intermédiaire 4D. En fonction du travail sur soi, les pourcentages se modifient, et on passe globalement de plus en plus de temps en 5D. On passe de l’un à l’autre de ces états de conscience sans s’en apercevoir (du moins au début), ces « portails » intérieurs étant très subtils, indétectables.

Alors on ne peut pas dire, ça y est, je suis en 5D ! ou encore, quand est-ce que je vais passer en 5D ? Non, mais on peut dire : j’ai progressé, mon pourcentage de temps en état de conscience 5D augmente : je suis plus heureux, je crée ce qui me plaît, j’attire les synchronicités et les miracles, je prends plaisir à rendre service aux autres…Mais il restera toujours un petit pourcentage 3D, avant que la Terre elle-même n’ascensionne complètement en 5D, avec son humanité. En effet, il faudra toujours « redescendre » un peu pour continuer à vivre sur ce merveilleux support (mère) qu’est notre planète (argent, nourriture, relations sociales…), et surtout pour aider les autres qui sont toujours là ! Ce seront des descentes que nous serons poussés à faire, car nous avons bien du mal à ne pas succomber à la tentation de ne plus tolérer ce monde basé sur l’ancienne énergie masculine.

Mais comment les dimensions peuvent coexister sans qu’on s’en rende compte ? D’abord, la 5D englobe la 3D, donc notre conscience peut être en 5D et voir la 3D. Par contre, un être en 3D de conscience ne peut pas voir la 5D qui coexiste. Ensuite, pour un être qui serait 50% de son temps en 5D, il se passe deux choses. Premièrement, il n’est pas affecté par la 3D dès lors qu’il en est isolé géographiquement et vibratoirement. Il n’est plus impliqué par les remous et déboires des vieilles habitudes et croyances, il survole cela compassion, comme un observateur transparent. Il émet des pensées et des émotions positives qui le tiennent dans des vibrations supérieures hors d’atteinte du marasme « d’en-dessous ». Aussi, il se tient à l’écart des grosses villes pour créer des communautés d’êtres de fréquences similaires : ce seront les oasis de lumière. Deuxièmement, on peut se poser la question : pourquoi cet être ne verrait-il pas un monde en 5D quand il est majoritairement dans cet état de conscience ? Il s’agit ici d’un effet de masse critique : il ne pourrait créer le monde en 5D à lui tout seul, car son énergie 5D est bien trop faible par rapport l’égrégore majoritaire 3D. En effet, la 5D est avant tout un état de conscience avec des pensées / émotions créatrices de cette fréquence. Le monde 5D est à l’intérieur de nous (d’ailleurs, tout l’Univers est à l’intérieur de nous !), et nous le projetons, le manifestons, le matérialisons à notre échelle. Ainsi, les oasis de lumière (une communauté crée bien plus qu’un être seul) constitueront des graines d’hologramme 5D plantées en 3D. Ces îlots seront isolés et dispersés sur la planète en des lieux sacrés, sans interférences du monde 3D, ce qui n’empêchera pas à ces êtres d’y retourner de temps en temps pour des affaires courantes indispensables, et pour aider les autres par des enseignements et guérisons. Ces graines vont croître par le nombre grandissant de personnes qui y séjourneront avec leur conscience de plus en plus en 5D. Les formes-pensées ainsi émises en commun vont agrandir les sphères d’influence 5D (énergie des mini hologrammes), puis quand une masse critique sera atteinte, la planète entière basculera en 5D : l’hologramme sera complet et englobera la planète, en lui servant de nouveau support. Cela sera alors différent en ce sens que se sera « plus » : nous serons capables de voir (en fait, tous les sens, plus ceux extra-sensoriels) beauc! oup plus de choses que nous pouvons voir actuellement : surprise !

Autre élément important : la reconnexion aux autres moi, principalement le Moi Supérieur. Qu’est-ce que cela signifie ? En fait, nous sommes multidimensionnels, cela veut dire que nous sommes déjà dans toutes les dimensions, y compris la Source, puisque nous sommes la Source (comme une goutte d’eau pourrait dire qu’elle est l’océan, puisqu’elle est de la même essence, la grandeur n’important pas dans un univers fractal). Ce qui se passe, c’est que nous, ici en 3D, n’avons pas conscience que nous sommes aussi « là-bas » à cause du voile de l’oubli. Au fur et à mesure de notre travail intérieur et l’élévation de notre fréquence, nous prenons conscience de nos moi, de notre existence parallèle en d’autres dimensions, en commençant par les plus proches : 4D et 5D. Plus précisément, nous nous souvenons de ce que nous sommes vraiment, nous reprenons conscience de notre véritable Etre. Comme un amnésique qui retrouverait lentement la mémoire, c’est l’éveil, la levée du voile : je ne vais pas en 5D, mais je me souviens que je suis en 5D ! Donc, quand on est en état de conscience 5D, c’est reprendre conscience qu’on existe déjà en 5D, et on se reconnecte à cette facette de notre Moi Supérieur qui est bien plus grand que ce qu’on peut imaginer…Cet éclatement en facettes / dimensions a été créé pour expérimenter la Vie de la manière la plus efficace dans l’éternel Présent (l’expérience la plus enrichissante est celle en 3D). Nous réapprenons donc à présent à redevenir l’Esprit, mais enrichis d’une expérimentation extraordinaire pour le plus grand bien de tous. Plus on remonte dans les dimensions, donc plus on reprend conscience de notre Moi Supérieur, plus on fusionne vers l’état d’Unité, jusqu’à la dimension ultime où il n’y a plus que le Moi Un, l’Unité parfaite qu’on appelle Dieu. C’est ça le retour à la Maison, reprendre graduellement conscience que nous sommes la Source, que nous n’avons d’ailleurs jamais vraiment quittée.
Deniz

Il est facile de comprendre avec ces explications, comment une même situation peut être vécue selon la dimension dans laquelle on se place.
Par exemple, en troisième dimension, vous pouvez vivre de la colère, de la frustration, de l’injustice et toute blessure de l’âme qui est encore activée. En quatrième dimension, en ajoutant de l’amour et de la conscience, cette situation commence à vous indiférer et en cinquième, elle ne vous intéresse plus, elle devient neutre.

J’aime bien prendre l’explication de l’eau qui chauffe pour expliquer aussi les différents stades.
La glace représente le corps physique et la lourdeur de nos pensées et de nos émotions, c’est un peu la 3D
Mise dans une casserole chauffée, l’amour réchauffe…, l’eau peut se transformer en liquide qui est plus maléable, c’est un peu la 4D
et avec encore plus de chaleur et d’amour, elle se transforme en vapeur, devient plus subtile mais est toujours présente, c’est la 5D. La preuve, c’est qu’en mettant un miroir froid au dessus de la casserole, l’eau réapparait et en réfroidissant par un manque d’amour et de chaleur, elle peut se recongeler…
Nous vivons ces états simultanément.

Il y a cependant un piège d’illusion d’être dans la cinquième dimension, et beaucoup d’éveillés tombent dedans par l’égo spirituel, c’est le fait d’être déconnecté de la réalité et de se croire déjà réalisés.
L’orgueil spirituel est très présent actuellement. Beaucoup de personnes se sentent supérieures aux autres du fait qu’elles ont commencé à comprendre qu’elles étaient des déesses ou des dieux, plus que d’autres…
Nous sommes tous des esprits divins venus faire une expérience humaine, tous issus de la même source, mais personne n’est plus le représentant de Dieu qu’un autre.
C’est souvent cet orgueil qui crée les gourous. Et beaucoup de personnes en manquent de connaissance d’elles-mêmes en tant qu’esprits divins, honorent ces ‘dieux’ ou ‘déesses’ croyant qu’ils ou elles ont plus de valeur qu’elles.
C’est cette idolatrie qui encourage de nombreux êtres à se montrer supérieur.
La supériorité n’est pas un état de la 5ème dimension ! c’est même que la 3ème dimension pure avec l’illusion de la 5ème. 
Ne tombez pas dans ce piège. L’humilité et la simplicité sont des garants de l’intégrité de l’élévation. 

L’ascension ne se fait pas que pour les éveillés en spiritualité. Elle se fait dans tous les domaines.
L’élévation est une reconnexion à la conscience.
De nombreuses personnes ascensionnent actuellement dans divers domaines et la société commence à en ressentir les effets.
Plus de conscience dans le domaine de la science, des finances, des affaires, de la justice, de l’agriculture ou même de la politique.
Tous les domaines existants sur la terre sont obigés de passer par cette prise de conscience de l’unité et de l’interférence des uns avec les autres.
L’expérience de la dualité arrive à sa fin, mais il faut encore beaucoup d’années pour que tous mettent un terme à leurs souffrances et leur orgueil.
L’énergie fait tranquillement son ménage… la terre se nettoie partout ou il faut. Actuellement, les incendies aux Etats-Unis, dans une des parties les plus huppées de la planète, ravagents des maisons de milliardaires. Le feu montre son pouvoir sur l’argent.
Tout ce qui doit être détruit le sera, tel sodome et gomorrhe en leur temps qui n’étaient que lieux de débauches et de contradictions aux lois divines.
Ce n’est pas une punition, simplement un nettoyage afin que seul ce qui est pur puisse passer dans le nouveau monde.
Chacun possède un taux vibratoire qu’il élève ou abaisse selon ses actes, ses pensées, ses paroles, ses croyances.
Ce taux donne une ‘couleur’, une résonance propre à chacun. Personne ne peut tricher avec ce taux.
On peut se donner l’illusion d’être élevé, mais c’est le taux vibratoire qui sert de juge.
Dans la Bible il est dit, dans les derniers jours, deux personnes seront au champ, l’une sera prise et l’autre non… est-ce parce que Dieu n’aime pas l’une d’elle ? non, l’énergie divine est pur amour et aime toutes les créatures qui la représente, mais simplement, c’est leur taux vibratoire qui servira de clé pour l’entrée dans le Royaume de l’âge d’or.

 

Publicités

3 réponses à “l’augmentation du taux vibratoire de la terre et de notre univers :

  1. Merci Deniz pour ces explications 🙂

  2. c’est super, j’aime ce texte que tu as écrit c’est bien expliquer et tout concorde avec ce que je vois .

  3. bien expliqué -merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s