É.-U.: les républicains déclarent la guerre aux ampoules à basse consommation


 1 juillet 2011 | Auteur: Jo

Ces ampoules devrait être interdites tellement elles sont nocives pour la santé…mais comme il fallait s’y attendre, on se prépare plutôt à les rendre obligatoire.

Rob Lever
Agence France-Presse
Washington

Équiper sa maison d’ampoules à incandescence est-il un droit fondamental ? Oui, assurent les républicains aux États-Unis, où une loi provoque un débat sur la liberté d’éclairer –et un début de panique chez certains consommateurs qui constituent des stocks.

Le Congrès a voté en 2007 une loi, signée par le président George W. Bush, obligeant les fabricants à réduire de 30% la consommation d’énergie des ampoules à incandescence de 100 watts: à partir du 1er janvier 2012, elles devront consommer 72 watts ou moins.

Les ampoules classiques de 100 watts ne seront pas interdites, contrairement à d’autres pays, dont la France depuis 2009, mais elles devront consommer moins.

Mais une rumeur persistante, relayée par des médias conservateurs et plusieurs élus républicains, prétend que les consommateurs seront obligés d’acheter des ampoules fluocompactes, dites à basse consommation (LBC). Elles consomment quatre à cinq fois moins d’énergie et durent six à 10 fois plus longtemps, mais coûtent aussi beaucoup plus cher que les bonnes vieilles incandescentes.

La crainte illustre le débat, alimenté par le «tea party» –mouvement politique protestataire qui critique l’État fédéral et ses impôts–, mais repris à son compte par le Parti républicain, sur le rôle de l’État.

«L’État n’a aucun droit d’obliger les gens à acheter un certain type d’ampoules», claironne l’ultra conservatrice Michele Bachmann, candidate à l’investiture républicaine pour la Maison Blanche.

«La présidente Bachmann laissera chacun acheter l’ampoule de son choix aux États-Unis d’Amérique», a-t-elle lancé très sérieusement devant des militants en juin. Pour prouver sa détermination, l’élue a déposé un projet de loi d’abrogation du texte de 2007, intitulé «loi sur la liberté de choix des ampoules».

«Washington prend trop de décisions à la place des gens», estime le représentant républicain Joe Barton.

Les ampoules LBC contiennent en outre du mercure et ne sont pas compatibles avec les variateurs d’intensité, rappellent les nostalgiques des ampoules classiques.

Un sondage, réalisé fin 2010 par le fabricant d’ampoules Osram Sylvania, montre une opinion divisée sur l’élimination progressive des ampoules à incandescence: un tiers l’approuve, un tiers la désapprouve et le dernier tiers n’a pas d’opinion.

Certains consommateurs inquiets ont commencé à constituer des stocks d’ampoules en prévision d’un avenir sombre.

«Les consommateurs doivent savoir qu’il y aura toujours des ampoules à incandescence, ce n’est pas la peine de faire des stocks», s’époumone le vice-président de l’Association des fabricants de matériel électrique, Kyle Pitsor. Les fabricants devraient commercialiser prochainement des ampoules à incandescence qui répondront à la nouvelle norme de moindre consommation, ce qui fera économiser de l’argent aux ménages, promet-il.

Certains États ont entrepris de créer des exceptions à la loi fédérale, comme le Texas, où le gouverneur Rick Perry, possible candidat à la Maison Blanche, a promulgué une loi exemptant son État tant que des usines fabriqueront des ampoules classiques localement.

Mais ces initiatives ne devraient pas arrêter la marche de l’histoire vers les ampoules fluocompactes, halogènes ou à diodes électroluminescentes (D.E.L.), selon l’ALA, l’association des fabricants d’ampoules.

«Les fabricants sont déjà passés à l’étape suivante», concède un porte-parole de l’association, Larry Lauk.

Cyberpresse

J’espère bien qu’ils vont nous laisser le droit de choisir avec quoi s’éclairer…Surtout que ces ampoules fluocompacts sont hautement dangereuse pour la santé. Je comprend pourquoi les gens  veulent faire des stocks des anciennes ampoules avant qu’ils les interdisent.

Jo ^^


Publicités

5 réponses à “É.-U.: les républicains déclarent la guerre aux ampoules à basse consommation

  1. en belgique il me semble que c’est déjà trop tard, on ne vend plus que ces ampoules éco malgré qu’elles soient nocives…

  2. Il existe les allogènes de salon assez gourmands en électricité et les petits spots entre 15 watts et 60 watts par ampoules, encastrables, en réglettes lampes fixes ou orientables les petits spots donne une bonne lumière idéale pour la lecture et les yeux sensibles. C’est pas cher il n’y a rien de toxique le seul inconvénient c’est que pour s’en servir en général nous sommes relié au réseau NUCLEAIRE… Ce qui est encore plus toxique que les lampes au mercure basse consommation….

  3. Bref pas vraiment de solution top! REvenons à la bougie…et encore il faut une vraie cire de qualité et pas ces paraffines Pfff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s