Je ne veux pas être un vieux singe!


avril 28th, 2011 Nath
 

http://www.dailymotion.com/embed/video/xcw78r?width=320&theme=denim&foreground=%2392ADE0&highlight=%23A2ACBF&background=%23202226&wmode=transparent

Lisez l’article suivant, vous allez trouver cela très intéressant…

Dans une vieille brochure gratuite d’il y a une vingtaine d’années de « L’institut international de Synergie » du Québec, on pouvait lire cet article portant le titre « Être le 100ième » qui apportait des observations formidables liées aux macaques de l’archipel des îles Okinawa Tô, au sud du 30è parallèle.

L’objectif des chercheurs était d’étudier une communauté de singes en liberté, pour voir s’il n’y aurait pas un rapport avec le comportement des « Homo Sapiens ».

Ces singes d’Asie ont été observés à leur état sauvage pendant une période de 30 ans au Japon.

En 1952, dans l’Île de Koshima, les scientifiques nourrissaient les singes avec des patates douces qu’ils laissaient tomber sur la plage. Bien sûr les singes aimaient le goût de ce légume cru, mais ils n’aimaient pas du tout manger le sable qui se collait sur la patate. Une jeune femelle du nom d’Imo trouva la solution au problème en lavant les patates.

Les observateurs ont noté que les premiers à faire pareil à Imo étaient les jeunes singes, qui l’accompagnaient tous les jours et devinrent de plus en plus nombreux et qu’ensuite suivirent d’autres femelles.

Les plus réticents à suivre le pas ont été les vieux singes, qui ne voulaient pas se débarrasser de leurs habitudes et qui observaient ce comportement en faisant des grimaces.

Entre 1952 et 1958, ce manège continu et s’amplifie jusqu’au jour ou le groupe atteignit une centaine d’individus

Alors, ce matin-là, le centième singe apprit à son tour à laver les patates et c’est à ce moment qu’il se passa un phénomène extraordinaire! Toute la communauté de singe a basculée et l’ensemble de la société a adopté ce comportement.

L’addition de l’énergie de ce centième singe créa une percée idéologique! Ceci peut aussi être appelé « Champ morphique » ou « Inconscient collectif ».

Plus merveilleux encore:

Les scientifiques découvrirent, éberlués, que ce nouveau comportement avait franchi l’océan d’un seul bond et que des colonies de singes habitant d’autres îles ou même sur le continent soit ceux de la ville de Takasaki, avait commencé eux aussi à laver leurs patates douces!

C’est donc possible que lorsqu’un certain nombre d’individus atteint un niveau de conscience, qu‘il peut être transmis d’un esprit à l’autre. Et ce même si le nombre exact d’individus touchés par ce changement peut varier, cet état du « 100ième singe » reste le même.

Si un nombre minime de personnes apprend une nouvelle façon de penser, d’agir et de vivre, cet apprentissage ne restera connu que de ces seuls initiés.

Par contre, il ne faut qu’une seule personne parvienne à son tour à ce nouvel état de conscience pour que cela atteigne presque tout le monde.

Bouddha affirmait que: « Une seule personne peut modifier l’évolution de l’espèce humaine » et il avait raison. À ce jour plusieurs études, bel et bien scientifiques, confirment que « lorsqu’il y a un nombre déterminé d’individus qui évoluent, c’est à ce moment que l’espèce entière finit par évoluer ».

Personne ne sait combien d’individus il faut pour y arriver, mais on sait que cela se passe ainsi. Nous, les humains pouvons peut-être être condamnés à refaire le même cheminement que la génération précédente jusqu’à ce qu’il y ait un nombre déterminé de personnes qui commence à se comporter autrement.

Une chose est certaine, un changement est amorcé et nous ne pouvons pas en voir les effets présentement, car le nombre de personnes n’est pas encore assez élevé pour en voir la différence étant donné le grand nombre de personnes sur terre, mais le fait est qu’il est bel et bien commencé.

Il ne suffit que d’entendre toutes les personnes qui désirent une terre plus propre a laissé à nos enfants. Un monde sans famine sachant que la terre présentement est capable de nourrir tous ses habitants. Un monde ou le pouvoir de l’argent serait bien moindre que le pouvoir d’aimer et de partager.

Je veux regarder le monde avec des yeux d’enfants et non avec ceux des vieux singes.

 Nous attendons vos commentaires ici, mais aussi sur le forum sur cette page: Forum

Vous retrouverez cet article sur les sites suivants et sur lesquels je me suis basé pour celui-çi:

http://www.naute.com/anecdotes/singe.phtml

http://2013-continuum.blogspot.com/2011/02/le-centieme-singe-un-mythe.html

http://www.letransmuteur.net/la-theorie-dite-du-100eme-singe/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s