Le poulet a un secret pour vos articulations


Si vos articulations sont raides, gonflées, douloureuses, vous auriez intérêt à vous tourner vers le poulet, qui a peut-être la solution pour vous.

Ce secret se trouve dans la coquille d’œuf et plus exactement dans la membrane de la coquille.

Vous savez évidemment qu’à l’intérieur de toutes les coquilles se trouve une membrane blanche. C’est cette membrane qui colle parfois aux œufs durs, quand on essaye de les écaler.

Eh bien il se trouve qu’elle est composée de matériaux remarquables : d’abord des protéines, mais aussi 25 % de collagène, de l’acide hyaluronique, de la glucosamine, et du sulfate de chondroïtine.

Si vous suivez la lettre Santé & Nutrition régulièrement, alors vous savez que ce sont exactement les premières substances recommandées aux personnes qui veulent traiter naturellement leurs douleurs d’arthrose. Et c’est aussi ce qu’ont pensé un groupe de scientifiques qui se sont penchés sur la question.

On raconte que les Samouraïs utilisaient déjà la coquille d’œuf avant la naissance du Christ, pour lutter contre l’arthrose : ils la broyaient, la faisaient macérer dans du vinaigre, la filtraient, puis la consommaient avec du jus de citron.

Ces scientifiques ont donc mis au point un système pour extraire cette membrane, qui habituellement colle à la coquille ou se défait en petits morceaux. Jusqu’à présent, il n’y avait pas moyen de la récupérer de façon économique et naturelle.

D’abord, ils ont testé la membrane naturelle de coquille d’œuf sur un groupe de patients américains, qui souffraient tous de douleurs articulaires et de raideurs. Les chercheurs leur ont donné à chacun 500 mg, donc une toute petite quantité, de la substance pendant trente jours.

Dès le septième jour, les patients ont remarqué que leurs articulations étaient plus souples, 27,8 % plus souples exactement. A partir du 30e jour, ce chiffre était monté à 43,7 %. Et leur niveau d’inconfort articulaire avait baissé de 72,5 % (1).

Ensuite, les chercheurs ont testé deux formes différentes de membranes sur de nouveaux volontaires : la forme normale, utilisée précédemment, et une forme « hydrolysée », c’est-à-dire cassée en petits morceaux avec de l’eau.

Après 7 jours, le groupe ayant reçu la forme hydrolysée de membrane de coquille d’œuf connaissait une diminution de 31,3 % de ses douleurs articulaires, contre 18,4 % dans l’autre groupe.

Je réalise que ces chiffres peuvent paraître confus.

Imaginez que vous n’ayez aucune douleur ; associez cet état avec le chiffre zéro. Puis que vos douleurs articulaires soient à leur comble : associez le nombre 10. Maintenant, imaginez que, dans seulement sept jours, votre douleur la plus forte soit tombée à 7.

Et imaginez que, comme dans le premier essai, dans 30 jours, votre pire douleur soit au niveau 3.

Il me semble qu’il y a là quelque chose d’intéressant pour les personnes qui souffrent des articulations. En tout cas, c’est un espoir réel de pouvoir redécouvrir les joies de la marche à pied, du tennis, de la danse… Et notez bien que toutes ces personnes n’ont pris qu’une dose quotidienne de 500 mg. C’est très peu : juste une gélule le matin, et vous pourriez être parti pour toute la journée.

Enfin, dans aucune de ces études, des effets secondaires n’ont été constatés : pas de douleurs d’estomac, pas de saignements, pas de problèmes de foie.

La membrane d’œuf est entièrement naturelle, sûre, et remarquablement efficace. Cela pourrait être une des principales découvertes de ces dernières années contre les articulations raides et douloureuses.

C’est en tout cas un progrès par rapport aux thérapies actuellement recommandées sur divers sites Internet de santé naturelle, qui consistent à « broyer 7 coquilles d’œuf avec un kilo de miel, puis en manger une cuillerée tous les matins » (Yahoo Santé). Vous n’aurez plus besoin de manger la coquille elle-même !

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

**********************

Source :

(1) Ruff KJ, et al. Eggshell membrane: A possible new natural therapeutic for joint and connective tissue disorders. Results from two open-label human clinical studies. Clin Interv Aging. 2009; 4: 235–240.

**********************

Si vous n’êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, envoyez un mail à contact@santenatureinnovation.fr en indiquant simplement « inscription » en objet.

Publicités

5 réponses à “Le poulet a un secret pour vos articulations

  1. Comment récupérer la membrane ?
    Faut-il que l’oeuf soit cru ou cuit, y a -t-il les mêmes effets ?

  2. intéressant!!! merci de passer l’info (:

  3. Très intéressant comme article.
    Big Pharma nous a habitués à ses produits chimiques et nous a fait oubliés le naturel.

  4. Très intéressant comme article. Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s