MERCI lecteurs & amis bloggeurs (:


 A l’aube d’un nouveau jour, d’une nouvelle année, il est bon d’évaluer l’année écoulée afin d’être clair quant à ce envers quoi l’on est plein de gratitude, quant à ce que l’on désire abandonner au passé et laisser aller, ainsi qu’à ce que l’on souhaite plus que tout manifester au cours des jours et des mois à venir. Vivre au présent, oui. Profitez de l’instant présent, oui. Mais si nos choix passés ont déterminés notre présent, ceux d’aujourd’hui se chargeront de définir notre futur. Alors comment agir, être et vivre dans le présent sans savoir au-moins où nous voudrions aller ou qui nous voudrions être ?

La force de l’intention

Cela s’appelle donner un sens à sa vie, une direction, car même si le voyage importe plus que sa destination, sans désir d’avancer, sans plan de route, c’est du surplace que vous ferez. Comme dirait Francisco en réponse à la question de Dagny (“Francisco, what’s the most depraved type of human being?”) dans le roman Atlas Shrugged de Ayn Rand (publié en Français récemment sous le titre de La Grèvegrâce aux soins de Sophie bastide-Foltz) : “The man without a purpose”. L’homme sans but dirait-on littéralement, je dirais l’homme sans intention. C’est l’intention qui nous maintient en vie, qui crée notre réalité, tant présente que future. Sans intention personnelle, nous ne sommes qu’une masse corporelle ; sans intention, nous n’existerions pas !

Alors quand, je relis mes intentions écrites il y a un an et les évalue en rapport avec l’attitude adoptée tout au long de cette année, je me dois de me poser certaines questions: Ai-je tenu mes promesses vis-à-vis de moi-même, ai-je été la personne que je dis être ? L’harmonie entre qui je suis, comment j’agis et mon « idéal d’être » est, selon moi, une des clefs fondamentales de l’épanouissement personnel.

Votre rôle

J’ai fait des choix cette année dont je suis fière car ils m’ont permis de dépasser des peurs, et j’anticipe leurs concrétisations en 2012 avec enthousiasme. Et en relisant mes intentions, je réalise l’importance du rôle que chacun de vous avez joué dans la manifestation de ceux-ci : lecteurs, lectrices, amis bloggeurs (voir la liste “blogroll” sur cette page, que je dois surement encore compléter). La constance et la persévérance, je les ai trouvées auprès d’amis bloggeurs qui en font preuve, mais aussi dans le souhait d’apporter de l’information à mes lecteurs et lectrices. Quand on me dit trouver des ressources pour mieux vivre ou apprendre à vivre pour soi grâce à mon blog, ou apporter de l’espoir, de la lumière dans un moment de désespoir, je suis pleine de gratitude ! La sagesse et l’envie de partager plus et mieux, je la trouve dans vos commentaires, et avec la sérénité, je ne vois pas de meilleures sources d’inspiration que Daan, un jeune ami bloggeur, qui nous a quittés plus tôt cette année des suites d’une grave maladie. La vitalité, la remise en forme, le dynamisme pour écrire et partager, ce sont vos articles qui m’en ont inspirés. Cette année, motivée par Daan d’ailleurs, j’ai aussi pris du temps pour écrire un livre qui m’offre, en l’écrivant, un vrai travail personnel. Grâce à vous, vos textes, vos idées, vos réponses, j’ai pu lui donner une réelle direction. Ce n’est plus que pour moi que je l’écris mais aussi pour ceux à qui je sais, il parlera ; et j’ai vraiment hâte de le terminer pour le partager, en espérant que le contenu aidera certains à découvrir une autre façon de penser, d’être et de construire leur propre bonheur.

Pour tout ça, je vous dis MERCI ! merci d’écrire, merci de lire, merci d’échanger, merci de partager, merci d’exister et d’être qui vous êtes : VOUS, un être extraordinaire !

Mes souhaits pour Vous

Alors, je vous souhaite vivement de vivre votre vie comme VOUS l’entendez, de donner la chance à vos rêves de se manifester ; d’être fidèle à vous-même, à votre identité, et de permettre au bonheur de résider dans votre cœur à chaque instant de chaque journée ! (Et en réponse à un bloggeur qui se reconnaitra, selon moi, le bonheur est bien plus qu’un sentiment, c’est un état d’être, il ne se trouve pas, il se vit. C’est la paix intérieure, la sérénité, la certitude que quoi qu’il arrive, tout ira bien puisque tout « est » bien, ou plutôt tout « est » ce qu’il est tout simplement. Laissez les sentiments vous traverser et puis passer, ne les refoulez pas mais détachez-vous en. Il n’y a pas de place pour l’amour ni la paix dans un cœur empli de haine, de colère ou de culpabilité. C’est l’un ou c’est l’autre, à vous de choisir ;-) )

Ps: un petit “rituel” du nouvel an pour ceux qui veulent mettre en pratique le lâcher prise et les intentions: ici

Sur ce, une merveilleuse année 2012 et… à votre liberté !

Héloïse

©  Heloise De Smet and Purenrgy.wordpress.com

http://purenrgy.wordpress.com/2011/12/31/voeux-nouvelle-annee-2012/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s