« Alerte sur des gélules à base de chair humaine »


Le gros site Internet Medisite, spécialisé sur l’actualité médicale, diffuse un inquiétant article intitulé « Alerte sur des gélules à base de chair humaine ». (1)

En fait, il s’agit d’une information reprise du journal coréen Korea Times, qui explique que, depuis août 2011, les douanes sud-coréennes ont arrêté près d’une trentaine de personnes circulant avec des gélules produites en Chine à partir de fœtus et de bébés mort-nés.

Ces gélules sont supposées avoir des vertus rajeunissantes et être recommandées pour les malades du cancer en fin de vie. (2) Elles sont vendues dans les herboristeries chinoises. Selon un officiel des douanes sud-coréennes : « Certains mettent des herbes avec les gélules pour éviter que les douaniers ne puissent identifier l’odeur et la couleur caractéristiques des gélules contenant de la chair humaine ».

Cette histoire témoigne d’un consternant manque de culture médicale qui conduit certains patients à faire n’importe quoi. Les autorités coréennes, évidemment, réclament « plus de moyens » pour faire cesser ce trafic. Espérons qu’elles aient plus de succès que dans le combat contre les ventes de poudre de sexe de tigre séché et de corne de rhinocéros (vendus pour leurs vertus prétendument aphrodisiaques) – où leur échec est aujourd’hui total.

Vifs remous suite à l’article sur le don d’organes

De nombreuses personnes m’écrivent qu’elles sont choquées par mon message de vendredi dernier, où j’explique que les « morts » à qui on prélève des organes doivent souvent être anesthésiés, et où j’affirme que la « mort cérébrale » n’est pas la même chose que la vraie mort.

Je comprends l’émotion que cela puisse susciter. Mais je tiens à souligner que personne n’a contesté les cas que j’ai rapportés, où des gens à qui des médecins voulaient prélever des organes se sont réveillés et ont repris une vie normale. Au contraire, une lectrice, Hélène, a ajouté ce témoignage sur notre site Internet :

« Je ne veux pas entrer dans la polémique de savoir s’il faut ou non donner ses organes, mais juste donner mon témoignage.

Un membre de ma famille a eu un grave accident, est entré dans le coma puis a été déclaré mort cérébralement. Notre famille a refusé le don d’organe ayant la sensation d’infimes réactions à la venue de certaines personnes auprès de lui et de sa présence, exactement comme c’est raconté dans l’article. Ces sensations sont indescriptibles avec le vocabulaire médical.

Il a quand même été décidé de « le débrancher » sous la pression des médecins afin de procéder dans les jours suivant à ses funérailles. Le corps médical affirmait qu’il arrêterait de respirer puis mourrait physiquement cette fois.

Contre toute attente, il a continué à respirer. Tout le monde se relayait auprès de lui pour guetter un signe de conscience et lui parler.

Après plus d’un mois, il a fini par réagir (il a légèrement levé l’auriculaire à la demande pressante d’un proche pour nous monter qu’il était là !)

Cela fait bientôt 30 ans et il se porte maintenant à merveille.

Je sais la pénurie d’organe; je sais le cruel dilemme, la difficulté de prendre une décision dans un sens ou dans l’autre.

Je ne porte aucun jugement ni dans un sens ni dans l’autre. Je voudrais juste des moyens plus sûrs d’investigation pour savoir si quelqu’un est réellement mort cérébralement, car dans mon entourage, ce cas n’est pas unique. »

Chère Hélène, un grand merci : vos paroles sont sages.

Dans un domaine aussi sérieux que la médecine, tout amateurisme doit être banni. Et quand des questions se posent, il faut avoir le courage de les aborder ouvertement.

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

**********************

Publicité :

L’action conjointe de l’Union Européenne et des lobbys de l’industrie pharmaceutique menace les médecines naturelles. Bientôt, non seulement les traitements alternatifs risquent d’être interdits, mais les sources d’information sur les médecines naturelles disparaîtront elles aussi.

Prenez dès aujourd’hui les devants ! Abonnez-vous à Santé Nature Innovation et restez en permanence au courant des dernières découvertes en pointe de la médecine naturelle.

Découvrez les nouveaux traitements que Bruxelles n’a pas encore eu le temps d’interdire en cliquant ici.

**********************

Sources de cet article :

(1) Alerte sur des gélules à base de chair humaine, Aurélie Blaize, http://sante.planet.fr/a-la-une-alerte-sur-des-gelules-base-de-chair-humaine.197119.2035.html?xtor=EPR-26-192333[Medisite-a-la-Une]-20120511

(2) Traffickers of « human-flesh capsules » arrested, The Korea Times, le 5 mai 2012,http://www.koreatimes.co.kr/www/news/nation/2012/05/117_110427.html

**********************

Si vous n’êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, cliquez ici.

**********************

Si vous souhaitez commenter cet article, vous pouvez vous rendre sur :www.santenatureinnovation.fr/gelules-chair-humaine

**********************

Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment accrédités auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d’information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Santé et Nutrition n’est pas responsable de l’exactitude, de la fiabilité, de l’efficacité, ni de l’utilisation correcte des informations que vous recevez par le biais de nos produits, ou pour des problèmes de santé qui peuvent résulter de programmes de formation, de produits ou événements dont vous pouvez avoir connaissance à travers ce site. L’éditeur n’est pas responsable des erreurs ou omissions. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.
Santé et Nutrition est un service d’information gratuit des Nouvelles Publications de la Santé Naturelle, SARL au capital de 2000 euros, 6 rue Watteau, 92400 Courbevoie. Pour toute question, merci d’adresser un message à contact@santenatureinnovation.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s