UNE PETITE PLAIE A PANSER ?… UN MOYEN SIMPLE, EFFICACE, ET QUI NE PREND PAS DE PLACE !


Publié le 26 avril 2012 par Daniel, ostéopathe du sport

Bobo en trail ? Utilisez de la superglue !

Nouvel article de Daniel Dubois, notre ostéopathe du sport sur uTrail. RubriqueTrail et Blessures

Vous êtes victime d’une plaie par coupure, lors de l’activité sportive (..ou de bricolage pour les gens comme moi !) ?? Une petite solution simple, pratique, alternative aux pansements qui ne font que couvrir la lésion : la colle cyano-acrylique (je ne cite pas de marques, mais chacun comprend, je pense, de quelle « glues » il s’agit..) !!

Une méthode qui n’est pas récente, puisque cette substance était déjà utilisée par les militaires américains lors de la guerre du Vietnam. Une substance également qui, contrairement à l’idée reçue, et due sans doute à son odeur particulière, n’est absolument pas toxique (mais souvent confondue avec les colles néoprène, qui n’ont rien à voir, et ont-elles des propriétés totalement différentes !)

Les avantages ne sont pas négligeables :

  • Une souplesse importante du « pansement » obtenu, un véritable film flexible.
  • Une étanchéité parfaite, notamment aux agents microbiens, qui permet de continuer son activité sans crainte de ce côté, même en milieu peu propre !
  • Une strong>compatibilité biologique parfaite (l’acide acétique qui la compose principalement est parfaitement toléré par les tissus, autant que.. le vinaigre qui en contient pas mal !) et antiseptiquegrâce à ce même acide. Les autres composants sont biologiquement neutres.
  • Un pouvoir adhésif sans égal, y compris avec la transpiration ou l’humidité extérieure, qui fait une différence très appréciable avec les pansements-tissu.
  • Un encombrement très minime, puisque disponible en très petits tubes dans tous les rayons bricolage…

Le principe d’adhérence est très simple : la colle utilise l’humidité naturelle de toute plaie pour se polymériseret se maintenir en place, le tout en quelques secondes seulement, après évidemment un nettoyage soigneux, même simplement à l’eau, et un séchage complet.

Les indications sont donc toutes les « sutures » cutanées, même provisoires (car il est bien sur toujours conseillé dans les cas de plaies profondes ou suspectes de complications tendineuses, ligamentaires, etc…, de consulter un spécialiste),puisqu’il suffit de l’appliquer simplement après avoir accolé les deux berges de cette plaie. Encore une fois, rien de négatif à redouter, ce pansement s’ôte très facilement en tirant dessus, permettant même souvent l’extraction de débris résiduels qui y sont collés !

Quelques recommandations sont malgré tout utiles à retenir.

 

la suite sur  http://www.u-trail.com/une-petite-plaie-a-panser-un-moyen-simple-efficace-et-qui-ne-prend-pas-de-place/

Publicités

2 réponses à “UNE PETITE PLAIE A PANSER ?… UN MOYEN SIMPLE, EFFICACE, ET QUI NE PREND PAS DE PLACE !

  1. salut,c’est Julie du site uTrail.
    peux-tu avoir la gentillesse d’enlever cet article qui est un duplicate content de mon site ? Merci

  2. salut Julie….j’ai pris qu’une partie de l’article en citant la source de ton blog…afin que mé lecteurs se redirigent sur le tien pour lire la suite….!

    ou est le problème ? pourquoi ne pas diffuser l’info qui me semble intéressante ?

    le partage entre blogueurs est d’utilité publique …et son intérêt principale…: de toucher le plus grand nombre….sinon pourquoi poster un article …?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s