Le régime auquel je crois


Une campagne est en train d’avoir lieu contre les régimes amincissants. Des personnes voudraient même une intervention des pouvoirs publics pour stopper les prescriptions de régimes !

« Les données actuelles de la science permettent d’affirmer que les régimes amaigrissants de quelque nature qu’ils soient, sont inefficaces sur le long terme, aggravateurs des problèmes pondéraux, nuisibles à la santé physique et mentale, destructeurs des comportements alimentaires » affirment les Dr Gérard Apfeldorfer et Dr Jean-Philippe Zermati dans leur livre contre les régimes et sur un site spécialement conçu pour récolter des pétitions aux autorités, http://www.no-regime.com/signez-la-petition

Derrière cette campagne, l’idée, que nous avons maintes fois dénoncée, que pour bien manger, il suffirait de « manger un peu de tout ».

Surtout ne pas manger « un peu de tout »

Comme le savent bien les fidèles lecteurs de S&N, je suis opposé au fait de manger un peu de tout.

Au contraire, la plupart des aliments vendus en grande surface étant nuisibles pour la santé, manger un peu de tout vous conduira à coup sûr à manger 90 % d’aliments malsains : tous les jours,  un peu de Choco-pops, un peu de boissons gazeuses, un peu de viennoiseries, un peu de biscuits, un peu de chips,  un peu de pizza surgelée, un peu de frites, un peu de Ketchup, un peu de compote et de yaourt au fruit, un peu de chewing-gum, un peu de pain à la confiture, un peu de bonbons, un peu de glace, un peu de Mars ou de Twix, c’est exactement le régime suivi par des centaines de milliers d’écoliers en route pour l’obésité, le diabète, les maladies cardiaques, l’inflammation articulaire, les allergies, le cancer (et j’en passe).

L’obscurantisme des anti-régimes est d’autant plus scandaleux qu’on sait aujourd’hui quels sont les régimes alimentaires qui préviennent les maladies et permettent de conserver la santé. Il existe même des régimes qui permettent de guérir les personnes malades, sans le moindre médicament !

Alors aujourd’hui, je voudrais contribuer à réhabiliter un régime extraordinaire qui a été particulièrement diffamé par la presse, le régime du Docteur Robert Atkins.

Un régime amincissant qui guérit des maladies

A l’origine, le Docteur Atkins recommandait son régime aux personnes souhaitant perdre du poids.

Il est vrai que ce régime est particulièrement efficace à cet égard, et qu’il a de plus cet avantage significatif de permettre à toute personne de retrouver son poids idéal, que vous ayez aujourd’hui 5 kg ou 50 kg en trop.

Mais les chercheurs se sont aperçus que la perte de poids provoquée par le régime Atkins s’accompagne de tant de bienfaits pour la santé, qu’on peut le considérer comme une véritable thérapie naturelle pour retrouver la santé, et accroître sa longévité.

Beaucoup de régimes affaiblissent votre organisme. Vous maigrissez, mais vos os se fragilisent, vos cheveux tombent, vos ongles deviennent cassants, et vous devenez plus sensible aux infections. Le régime Atkins fait exactement l’inverse. Il ne vous fera pas que perdre du poids. C’est aussi un régime qui réduit votre risque d’autres maladies :

  • Il diminue l’inflammation chronique, source de problèmes artériels et de cancers ; (1)
  • Il améliore la tension sanguine chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle ; (2)
  • Il réduit les problèmes de glycémie ; les personnes diabétiques qui suivent le régime Atkins peuvent réduire, voir arrêter leurs prises de médicaments ; (3)
  • Il est efficace contre l’épilepsie. (4)

Un régime agréable

De plus, le régime Atkins a cet avantage d’être un des régimes les plus humains, qui vous permet de vous sentir bien. Je considère en effet qu’un régime alimentaire ne peut pas être considéré comme adapté s’il provoque une souffrance chez la personne, y compris psychique, comme la sensation de faim.

Le régime Atkins ne vous demande pas de compter les calories (ce qui est déjà en soi merveilleux pour un régime amincissant), mais surtout, il ne vous demande pas de limiter les graisses !

Or, les graisses sont essentielles pour supprimer la sensation de faim. Ce sont la catégorie d’aliments la plus lente à digérer. Elles restent beaucoup plus longtemps dans votre estomac et vos intestins que les glucides et les protéines, très rapidement assimilés. C’est pourquoi manger de la graisse vous donne un sentiment de satiété.

Au contraire, les régimes sans graisse, ou avec peu de graisse, sont très difficile à suivre sur le long terme car vous assimilez immédiatement tout ce que vous mangez. Votre estomac est vide, vous avez l’impression de mourir de faim, vous vous mettez à rêver d’aliments en tout genre, jusqu’au moment où vous finissez par craquer sur un pot de Nutella.

Et ce n’est pas tout : non seulement vous pouvez manger autant de calories que vous voulez. Non seulement vous pouvez consommer toutes les bonnes graisses que vous voulez (il suffit de choisir vos huiles et vos aliments gras, et la liste est très longue), mais vous avez en plus le droit de « grignoter » entre les repas, le régime Atkins prévoyant expressément de prendre deux en-cas par jour !

Enfin, et cela change tout par rapport aux autres régimes, le régime Atkins règle définitivement la question ô combien délicate de la phase de stabilisation, cette phase qui démarre à la fin du régime et au cours de laquelle 95 % des personnes reprennent le poids qu’elles avaient perdu. Le régime Atkins, au contraire, permet à toutes les personnes qui le suivre de conserver leur poids idéal.

Le régime Atkins fait perdre la graisse du ventre

Beaucoup de régimes vous font perdre du poids en vous faisant perdre surtout de l’eau. Le corps étant composé d’eau à plus de 50 %, les kilos en moins que vous voyez sur la balance ne sont en fait pas du tout des kilos de graisse perdus, mais des kilos d’eau. Ce qui est mauvais pour la santé !

Au contraire, le régime Atkins prévoit de boire beaucoup et de prendre un complément de minéraux dans la première phase, pour maintenir un bon taux d’hydratation, essentiel à votre santé. Ce qui signifie que, lorsque vous verrez votre poids diminuer sur la balance, cela correspondra effectivement à de la graisse perdue.

Et de fait, il a été prouvé à maintes reprises que le régime Atkins entraîne une perte importance de graisse corporelle, notamment dans la zone abdominale (5).

Changez votre corps en machine à brûler les graisses

Le régime Atkins marche si bien car il est fondé sur la science. Plus de cinquante études scientifiques ont déterminé que ce ne sont ni les graisses, ni les protéines qui font grossir, mais les glucides, c’est-à-dire non seulement le sucre et les aliments sucrés, mais également tous les aliments contenant de l’amidon (qui n’est que du sucre complexe), comme les pommes de terre, les pâtes, les céréales, et en particulier tout ce qui contient de la farine blanche.

Les graisses elles-mêmes ne sont mauvaises pour l’organisme que lorsqu’elles sont consommées en même temps que des glucides. Car alors, au lieu de les brûler, le corps les stocke.

Mais si vous mangez des graisses sans glucides, alors vous atteindrez très rapidement un sentiment de satiété, et votre corps se mettra à brûler des graisses !

Le nouveau régime Atkins

Si vous avez une mauvaise image du régime Atkins, vous n’êtes pas seul car une intense campagne de dénigrement a été menée contre lui.

Ses critiques se sont principalement appuyés sur le fait que, dans sa première version des années 1970, il autorisait toutes les graisses sans distinction, ce qui le rendait déséquilibré du point de vue des apports en acides gras, notamment oméga-6 et oméga-3.

Restreignant tous les sucres, il limitait drastiquement les fruits, ce qui le rendait difficile à suivre et potentiellement déficitaire en fibres et vitamines antioxydantes.

Pour ces raison, en 2010, le régime Atkins a fait l’objet d’une refonte profonde pour intégrer les données récentes de la recherche, sous la conduite de trois médecins universitaires américains : le Pr Eric Westman, professeur de médecine à l’université Duke, le Pr Stephen Finney, professeur de médecine émérite à la faculté de médecine de l’université de Californie (Davis) et le Pr Jefferson Volek, de l’université du Connecticut.

Les préconisations de ce nouveau régime Atkins mettent l’accent sur les légumes, qui peuvent être très riches en antioxydants et, dans une moindre mesure, sur les fruits (car trop riches en sucre). Elles prennent en compte les découvertes récentes sur la charge glycémique et le rapport oméga-6 sur oméga-3.

Il fonctionne en quatre phases : la phase de démarrage, la perte de poids continue, la phase de préstabilisation puis la phase de stabilisation définitive.

La première phase dure deux semaines ; vous pouvez manger tous les poissons, tous les crustacés, toutes les volailles (y compris le canard confit !), toutes les viandes, les œufs sous toutes leurs formes, et trois parts de fromage par jour. Par contre, des quantités modérées de légumes, salades et crudités, et pas du tout de féculents, céréales, ni de fruits, de lait ou d’alcool.

La phase suivante consiste à réintroduire plus de glucides, en commençant par les fruits à coques (toutes les sortes de noix) et les petits fruits rouges. L’objectif permanent est de vous permettre de ne jamais avoir faim. Il s’agit de déterminer quelle est la quantité de glucides que vous tolérez vraiment, c’est-à-dire que vous pouvez manger sans que cela ne vous refasse grossir. Vous restez dans cette phase jusqu’à être à 5 kg de votre poids cible.

Dans la phase de préstabilisation (phase n°3), vous pouvez réintroduire, prudemment, les légumineuses (pois, lentilles, fèves, haricots), sauf bien sûr si vous n’aimez pas. Vous essayez ensuite les fruits, puis les féculents et aliments riches en amidon, et enfin les céréales complètes. A chaque étape, vous surveillez que cette introduction de nouveaux glucides ne vous fait pas reprendre votre poids. Sinon, vous devez supprimer ces nouveaux glucides. Car l’objectif est de vous maintenir pendant un mois entier à votre poids cible.

Mais gardez à l’esprit que vous pourrez manger, à côté autant d’aliments gras non sucrés de qualité que vous souhaitez, et de bonnes quantités de protéines (végétales et animales). Vous pouvez sans aucun problème accompagner vos salades, plats de légumes, de viande, de poisson, etc. d’huile d’olive, de beurre, de crème, de parmesan et de nombreux autres condiments savoureux. Cela signifie que la question de vouloir manger plus de pain, de riz ou de pommes de terre ne sera pas du tout une obsession pour vous.

C’est alors que vous passez à la phase ultime, la stabilisation définitive. Vous ne cherchez plus à perdre du poids, ni à en gagner. Vous adopterez un mode de vie consistant à éviter les « glucides vides », c’est-à-dire tous les sucres simples et complexes qui ne sont ne contiennent pas ou peu, de fibres, vitamines, minéraux, antioxydants.

Les principales règles à suivre

  • Ne comptez plus les calories.
  • Mangez autant d’aliments autorisés qu’il est nécessaire pour arriver à satiété.
  • Ne mangez pas si vous n’avez pas faim
  • Ne vous sentez pas obligé de finir votre assiette parce qu’il reste de la nourriture dedans
  • Buvez autant d’eau et de boissons édulcorées que votre organisme le réclame. Ne restreignez pas les liquides…mais n’en abusez pas non plus.
  • Des petits repas fréquents sont à privilégier
  • Si vous vous sentez faible à cause de la rapidité de la perte de poids, c’est que vous manquez peut-être de sel
  • Prenez tous les jours un complément de multi-vitamines

Pour les personnes intéressées :

Le nouveau régime Atkins est efficace, mais il exclut l’amateurisme, et je recommande aux lecteurs de S&N qui auraient été intéressés par cet article de ne pas s’engager dans ce régime sur cette seule base, ni sur les pseudo-conseils Atkins que l’on trouve gratuitement sur Internet.

Vous avez besoin d’un guide beaucoup plus exact, avec les menus, et des conseils précis pour traverser chaque étape avec succès.

Les médecins américains dont nous avons parlé ci-dessus ont publié un livre que j’ai acheté et qui me paraît contenir absolument toutes les informations utiles. Nous avons même la chance qu’il ait maintenant été traduit en français. Si vous souhaitez démarrer le régime Atkins ou en savoir plus avant de vous décider, vous pouvez vous procurer ce livre en cliquant ici.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

******************************

Publicité :

Ayant un message très important qui concerne les nouvelles solutions contre l’arthrose, le diabète, le cancer, la dépression, les maladies de peau, les maladies cardiovasculaires, etc., j’ai décidé d’enregistrer mon message sous forme de vidéo.

Allumez le son de votre ordinateur (c’est indispensable), installez-vous confortablement, puis cliquez ici.

******************************

Sources :

(1) Archives of Internal Medicine 166 (2006), 285-293

(2) C. D. Gardner et al. : « Comparison of the Atkins, Zone, Ornish, and LEARN Diets for Change in Weight and Related Risk Factors among Overweight Premenopausal Women ».

(3) Nutrition & Metabolism (London) 5 (2008), 36.

(4) E. H. Kossoff, J. M. Rho : Ketogenic Diets : « Evidence for Short and Long-Term Efficacy ». Neurotherapeutics 6 (2009), 406-414.

(5) Voir Nutrition and Metabolism (London) 1 (2004), 13 ainsi que Lipids 44 (2008), 297-309.

******************************

Si vous n’êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, cliquez ici.

******************************

Pour être sûr de bien recevoir la lettre Santé et Nutrition sans qu’elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, cliquez ici.

******************************

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n’hésitez pas à le lui transférer.

******************************

Si vous souhaitez commenter cet article, vous pouvez vous rendre sur :http://www.santenatureinnovation.fr/le-regime-auquel-je-crois

******************************

Publicités

2 réponses à “Le régime auquel je crois

  1. Cher lecteur,

    Suite à mon message d’hier soir dans lequel je vous parlais du livre Le Nouveau Régime Atkins, nous avons constaté un afflux inattendu de commandes de ce livre qui a provoqué une rupture de stock presque immédiate. Nombre d’entre vous m’ont écrit pour manifester leur déception.

    Nous avons immédiatement augmenté les stocks de ce livre tout en nous assurant qu’il n’y aura pas de retard sur les livraisons.

    Vous pouvez à nouveau commander le livre en cliquant sur le lien suivant : https://santenatureinnovation.net/NRA01/ESF1NB02.

    Un grand merci de votre patience,

    Jean-Marc Dupuis

    ******************************

    Santé & Nutrition est un service d’information gratuit des Nouvelles Publications de la Sant&ecute; Naturelle, SARL au capital de 2000 euros, 6 rue Watteau, 92400 Courbevoie. Pour toute question, merci d’adresser un message à contact@santenatureinnovation.fr

  2. pour ceux et celles qui ont besoins de conseils….et qui sont dans mes contactes FB…..demandez en PV…..Merci….bon week end à tous….!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s