Comment se débarrasser d’un cadavre (qu’on ne peut pas porter)


Les abeilles protègent en général bien l’entrée de leur ruche, mais il arrive qu’une souris ou qu’un lézard parvienne à s’y introduire. Inutile de dire que la durée de vie de l’imprudent animal est courte.

Mais les abeilles sont alors confrontées à un épineux problème : comment se débarrasser du cadavre ??

Elles ne peuvent pas le laisser sur place, à cause de l’infection. Le manger ? C’est oublier que les abeilles, si elles piquent, sont de pacifiques herbivores. Quant à transporter le cadavre, il n’en est évidemment pas question.

La solution que les abeilles ont trouvée est de momifier le cadavre en le recouvrant d’un enduit qu’elles fabriquent, la propolis. Cet enduit est un puissant anti-infectieux, qui empêche le cadavre de se décomposer. Les Egyptiens ont imité les abeilles et utilisaient eux aussi la propolis pour faire leurs momies.

Un concentré exceptionnel de substances naturelles bienfaisantes

Les abeilles produisent la propolis à partir de la résine des bourgeons. C’est une matière brune dure, qui devient visqueuse au-delà de 30 °C. Elle est faite d’un mélange de résine, de cire, de pollen, d’huiles essentielles, et de sécrétions d’abeilles. Elle contient également beaucoup d’autres éléments comme des acides organiques, de très nombreux flavonoïdes (antioxydants), des oligo-éléments, de nombreuses vitamines : plus de 300 composants différents ont été identifiés !

C’est donc un concentré exceptionnel de substances naturelles bienfaisantes.

Les abeilles maçonnes se servent de la propolis pour recouvrir toutes les surfaces intérieures de la ruche afin d’en assurer l’étanchéité et la solidité. Mais en plus d’empêcher les courants d’air, la propolis bloque les maladies, les champignons et les moisissures. C’est en effet un puissant anti-fongique (tue les champignons), et même un antibiotique (tue les bactéries).

La propolis est si efficace pour tuer les microbes en tout genre que le luthier Stradivarius l’utilisait pour vernir et protéger ses précieux violons, fabriqués pour durer des siècles. On fait d’ailleurs toujours aujourd’hui un vernis à base de propolis, le « vernis de Russie », pour protéger les bois très exposés.

Mais vous aussi, vous pouvez utiliser la propolis contre les infections.

Cicatrise les plaies

La teinture-mère, ou la pommade de propolis, permettent d’assainir et cicatriser les plaies, en particulier les brûlures, de traiter les mycoses, l’herpès génital et les vaginites. (1) (2) (3)

La propolis faisait partie de l’équipement de base du légionnaire romain, pour désinfecter ses blessures. Les médecins de l’armée anglaise l’employèrent aussi comme désinfectant et pour faciliter la cicatrisation durant la Guerre des Boers en Afrique du Sud, à la fin du XIXe siècle.

A mâcher lorsque vous avez mal à la gorge

La propolis permet de lutter contre les infections dans la bouche (gencives, dents) et dans la gorge, que ce soit la toux, les angines, les extinctions de voix, les rhumes en tout genre. (4)

La propolis contre le cancer

Mais son application la plus spectaculaire concerne le cancer : selon une étude parue dans la revueCancer Prevention Research, la propolis posséderait des propriétés antimitogène (empêchant la division cellulaire, en cause dans le développement des tumeurs cancéreuses) et anticancérigène. Elle pourrait fortement ralentir la croissance de cellules de cancer de la prostate humaine. Ce serait dû à la richesse naturelle de la propolis en phénéthylester d’acide caféique (CAPE). (5)

Où, comment ?

Vous pouvez acheter de la propolis en pharmacie et en boutique bio. Elle se présente sous toutes les formes : petites boules à mâcher, gommes, teinture-mère (c’est-à-dire de la propolis dissoute dans de l’alcool), spray, pommade, sirop…

Ne vous laissez pas abuser par une simple étiquette « à la propolis » : vérifiez toujours le contenu réel en propolis du produit que vous achetez. Un spray ne vaut pas l’autre, si l’un est un concentré de propolis pure, et l’autre de l’eau sucrée avec 1 % de propolis… Ne vous étonnez pas si le produit qui contient le plus de propolis est également le plus cher.

Les médecins conseillent de prendre une dose contenant 1 gramme, trois fois par jour, et de ne pas poursuivre le traitement plus de 2 semaines à cause du risque de développer une allergie.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

******************************

Publicité :

La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l’Association Mondiale de Médecine anti-âge.Cliquez-ici.

******************************

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n’hésitez pas à le lui transférer.

Si vous n’êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, cliquez ici.

******************************

Sources :

(1) Vynograd N, Vynograd I, Sosnowski Z. A comparative multi-centre study of the efficacy of propolis, acyclovir and placebo in the treatment of genital herpes (HSV). Phytomedicine. 2000 Mar;7(1):1-6.
(2) Santana Perez E, Lugones Botell M, et al. [Vaginal parasites and acute cervicitis: local treatment with propolis. Preliminary report]. [Article en espagnol, résumé en anglais]. Rev Cubana Enferm. 1995 Jan-Jun;11(1):51-6.
(3) Imhof M, Lipovac M, et al. Propolis solution for the treatment of chronic vaginitis. Int J Gynaecol Obstet. 2005 May;89(2):127-32.
(4) Szmeja Z, Kulczynski B, et al. [Therapeutic value of flavonoids in Rhinovirus infections]. [Article en polonais, résumé en anglais]. Otolaryngol Pol. 1989;43(3):180-4.
(5) http://cancerpreventionresearch.aacrjournals.org/content/5/5/788.abstract

******************************

Voici quelques livres sélectionnés dans la bibliothèque de Jean-Marc Dupuis :

– Sur le cancer, Anticancer : Les gestes quotidiens pour la santé du corps et de l’esprit, de David Servan-Schreiber.
– Sur l’ostéoporose, Lait, mensonges et propagande, de Thierry Souccar.
– Sur le diabète, Nouveau régime IG Diabète, de Jacques Médart et Angélique Houlbert.
– Sur la maladie de Lyme, Maladie de Lyme : Mon parcours pour retrouver la santé, de Judith Albertat.
– Sur l’alimentation, Les surprenantes vertus du jeûne, de Sophie Lacoste.
– Sur le cancer et les maladies cardiovasculaires, Vitamine D : Mode d’emploi, du Dr Brigitte Houssin.
– Sur l’amincissement, Le Nouveau régime Atkins, d’Eric Westman.
– Sur la maladie d’Alzheimer et le diabète, Boire mieux pour vivre vieux, du Pr Roger Corder.
– Sur la vivacité cérébrale, Un cerveau à 100%, d’Eric Braverman.
– Sur le cholestérol, Cholestérol, mensonges et propagande, de Michel de Lorgeril.
– Sur la fibromyalgie et les maladies chroniques, Les clés de l’alimentation santé : Intolérances alimentaires et inflammation chronique, du Dr Michel Lallement.

Cliquer sur l’un des liens ci-dessus vous emmènera directement vers le site Amazon.fr qui offre les conditions les plus avantageuses pour vous procurer l’un de ces livres.

******************************

Pour être sûr de bien recevoir la lettre Santé Nature Innovation sans qu’elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, cliquez ici.

******************************

Si vous souhaitez commenter cet article, vous pouvez vous rendre sur :http://www.santenatureinnovation.fr/quels-problemes-de-sante/infections/comment-se-debarrasser-dun-cadavre-quon-ne-peut-pas-porter

******************************

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s