L’illusion du corps d’athlète


Si vous n’êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, rendez-vous ici.

Je viens de terminer l’important livre du penseur suisse Rolf Dobelli, « Die Kunst des klaren Denkens » (« L’art de la pensée claire »).

Ce livre paru en septembre 2011, resta au top de la liste des bestsellers du magazine allemand Der Spiegel pendant 30 semaines, et a été traduit dans toutes les grandes langues. Il n’est toutefois pas encore paru en français…

Voici une idée intéressante qui en est tirée. J’invite toutefois les lecteurs de Santé Nature Innovation qui lisent l’allemand à acheter le livre. (je ne touche bien sûr aucune commission).

L’illusion du corps d’athlète… et des produits de beauté

Les publicités pour les cosmétiques sont toujours faites avec des mannequins triés sur le volet, puis encore « améliorés » sur Photoshop.

Les acheteuses en déduisent naturellement que les cosmétiques les rendront plus séduisantes. Mais ce n’est évidemment pas les produits de beauté qui ont fait la beauté de ces mannequins. Elles sont nées comme ça, et c’est la raison pour laquelle elles ont été sélectionnées pour la publicité.

Il en va de même pour le « corps d’athlète ». A regarder à la télévision des hommes à la musculature superbe gagner des médailles de course ou de natation, nous en déduisons que, pour avoir un si beau corps, nous devrions nous mettre nous aussi à la course, à la natation… Mais c’est parce que ces hommes sont nés avec un corps bien proportionné et puissant qu’ils ont eu, dès le départ, des capacités exceptionnelles pour courir ou nager, puis qu’ils ont eu la possibilité de devenir des champions.

Prenez un adolescent un peu pataud, les jambes courtes, les cuisses larges, les bras longs, le cou épais et la tête grosse. Mettez le dans une piscine, et soumettez-le au même entraînement qu’un futur champion olympique. Vous pourrez l’encourager, lui promettre monts et merveilles, le menacer, le punir, jamais il ne développera le torse de Brad Pitt.

Chaque fois que nous confondons les critères de sélection et les résultats, nous sommes victimes de l’illusion du corps d’athlète.

Polytechnique est-elle une bonne école ?

Le phénomène fonctionne aussi pour l’esprit. L’Ecole Polytechnique a la réputation de former des ingénieurs brillants. Cela veut-il dire que l’Ecole Polytechnique est une bonne école ? Nous n’en savons rien, en réalité.

Depuis le début du 19e siècle, tout le système scolaire français travaille à identifier, dans toutes les classes du pays, les meilleurs élèves, pour les diriger vers les classes préparatoires à l’issue desquelles les plus brillants et travailleurs entreront à Polytechnique.

Il se trouve que ces élèves, une fois sortis de Polytechnique, font très souvent de belles carrières, et accèdent aux postes de pouvoir. Mais est-ce la formation qu’ils ont reçue pendant leur courtes années à Polytechnique qui explique leur succès professionnel ? C’est impossible à dire, mais il est tout-à-fait probable que ce ne soit pas le cas du tout. A quelques « exceptions culturelles françaises » près, comme les grandes entreprises publiques qui promeuvent souvent leurs dirigeants par copinage, le succès professionnel de la plupart des élèves de Polytechnique tient à leur intelligence et leur ardeur au travail déjà particulièrement élevées. Le fait de passer par Polytechnique n’a pratiquement rien changé à leurs aptitudes.

Dans le monde entier, des Universités proposent aux cadres dirigeants des entreprise des MBA ou « Master of Business Administration », un diplôme de gestion et de management. Pour attirer les candidats, elles publient des chiffres sur le revenu moyen gagné par les personnes qui ont reçu leur diplôme, chiffres toujours largement supérieur à la moyenne. Beaucoup de personnes cherchent donc à passer ces MBA en espérant ainsi gagner plus d’argent !!

Il s’agit là encore essentiellement d’une illusion, car ce sont en réalité les Universités qui ne prennent, pour leur cursus MBA, que des personnes à haut revenu.

La morale de l’histoire

Il ne sert à rien de demander à un Polytechnicien ou à un titulaire de MBA pourquoi il réussit si bien professionnellement, comment il fait pour gagner plus d’argent que les autres.

Il vous donnera toutes sortes d’explications théoriques sans aucune valeur pratique pour vous : « j’ai toujours beaucoup travaillé » ; « je fais confiance à mes collaborateurs » ; « je ne me laisse pas abattre par les échecs » ; « je sais prendre des risques », etc.

Tout cela est vrai mais n’est qu’une partie de l’explication. Cela masque d’autres raisons essentielles de son succès, qui sont les aptitudes particulières qu’il avait en lui-même.

C’est la même chose avec l’entraînement des athlètes et les cosmétiques ou les régimes des mannequins. Ils permettent surtout à quelqu’un de déjà fort ou beau au départ de devenir encore plus fort, encore plus beau. L’immense majorité d’entre nous doit faire beaucoup plus d’efforts.

Alors la prochaine fois que nous enfilons notre maillot-de-bain ou que nous mettons nos baskets pour l’entraînement, regardons-nous sans complexe dans le miroir… et soyons indulgents avec nous-même, pour ne pas nous fixer d’objectifs irréalistes.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

******************************

Publicité:

L’action conjointe de l’Union Européenne et des lobbys de l’industrie pharmaceutique menace les médecines naturelles. Bientôt, non seulement les traitements alternatifs risquent d’être interdits, mais les sources d’information sur les médecines naturelles disparaîtront elles aussi.

Prenez dès aujourd’hui les devants ! Abonnez-vous aux Dossiers de Santé & Nutrition et restez en permanence au courant des dernières découvertes en pointe de la médecine naturelle.

Découvrez les nouveaux traitements que Bruxelles n’a pas encore eu le temps d’interdire enregardant la présentation ici (lien cliquable).

******************************

Si vous n’êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, rendez-vous ici.

******************************

Pour être sûr de bien recevoir la lettre Santé Nature Innovation sans qu’elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante.

******************************

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici.

******************************

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s