2013 – An zéro de l’Age galactique


Au solstice d’hiver, le 21 décembre 2012, le Soleil et la Terre étaient parfaitement alignés au milieu du centre galactique, la Voie Lactée, ce qui a marqué la fin du cycle de la précession des équinoxes de 26.000 ans et le début d’un cycle nouveau dans la Lumière galactique. Mais, pour beaucoup de gens qui attendaient des événements spectaculaires ou la « fin du monde » à cette date, ce fut une grande déception. Pour eux, l’alignement galactique de 2012, qui était un événement quantique, fut un non événement et le monde continuait comme avant. Mais que signifie réellement l’alignement avec le centre galactique ? Combien de temps dure cet alignement et que se passe-t-il après 2012 ? Cet article voudrait apporter des réponses à ces questions.

J’ai attendu plusieurs mois, depuis 2013, avant d’écrire cet article et révéler cette vérité que peu de gens ont comprise. Il fallait d’abord laisser passer la peur de 2012 et bien s’installer dans l’énergie nouvelle de 2013 avant d’entrer dans le cœur du sujet.

L’alignement du 21 décembre 2012 avec le centre galactique a donc suscité beaucoup de déceptions et de désillusions pour une majorité de gens qui s’attendaient à des événements apocalyptiques ce jour-là. Une fois cette date dépassée dans le calme total, la peur collective est retombée et le monde est retourné à sa routine habituelle comme si de rien n’était. Pour la plupart des gens qui voient le monde à partir d’une conscience linéaire, du mental, l’alignement de 2012 était un non événement.

Dans la communauté New Age, beaucoup de gens croient que l’ascension a été reportée à une date ultérieure et certains ne cessent d’avancer des dates pour l’ascension chaque fois reportée. La désillusion est totale. D’autres croient que la date du calendrier maya n’était pas exacte, car pour eux, les événements apocalyptiques doivent se produire à la date présumée de la fin du calendrier maya. Le problème, c’est que beaucoup de gens ont une mauvaise compréhension de l’ascension, et certains croient qu’ils seront transportés comme cela, par magie, ou dans des vaisseaux dans un monde 5D, où règne la paix et l’harmonie absolues, sans avoir à affronter leur côté obscur et à subir les épreuves de purification. Dans le milieu New Age, l’ascension est pour beaucoup une espèce d’échappatoire à l’effondrement de ce monde illusoire, devenu vide de sens et à la dérive. Il ne s’agit là que des égarements du mental et de la fuite de sa propre ombre. L’ascension est avant tout un processus d’illumination et de maîtrise de l’Esprit sur la matière. Et cela doit passer nécessairement par l’alignement avec le trou noir galactique, où a lieu la purification et l’activation de notre ADN quantique, avant de fusionner avec les dimensions supérieures.

La traversée du Dark Rift : alignement avec le centre galactique (1994 – 2030)

Dans cet article, j’ai expliqué le fait que notre système solaire traverse un nuage d’énergie interstellaire à l’état de plasma qui affecte le noyau du Soleil et les planètes. J’avais insisté sur le mot « plasma » qui est le quatrième état de la matière en même temps que conducteur d’électricité. A cela, il faut ajouter l’arrivée de la naine brune, l’étoile sombre, dans notre système solaire. L’action conjuguée de ces deux phénomènes cosmiques est responsable des bouleversements observés sur notre planète et dans tout le système solaire. Déjà, plusieurs rapports alarmants des scientifiques montrent que le champ magnétique terrestre est devenu une vraie passoire et certains scientifiques n’hésitent même pas à parler de « catastrophe mondiale » à venir.

Ce que je n’avais dévoilé dans cet article, c’est que nous traversons en fait le Dark Rift, le centre galactique, que nous voyons dans le ciel comme la Voie Lactée. En d’autres mots, nous traversons le trou noir galactique ( matière/énergie noire), comme c’est toujours le cas tous les 13.000 ans. C’est le retour au point zéro galactique, ce qui entraîne des transformations radicales et des bouleversements géophysiques de notre planète. Voilà la réalité, le grand secret, connu de tous les anciens, que les élites ont peur de dévoiler au public, car cela signifie la fin de ce monde linéaire 3D et le basculement dans un monde multidimensionnel/quantique. Les Maya connaissaient le Dark Rift, ils l’appelaient « Xibalba be » ou « la route noire », ils associaient la traversée du Dark Rift au retour de Quatzacaolt.

La particularité du trou noir galactique, c’est qu’il altère la lumière et le temps. Le temps et la distance n’existent pas au sein de l’énergie unifiée/quantique du trou noir galactique. C’est le point le plus important à comprendre pour saisir le sens quantique de l’alignement avec le centre galactique. Dès qu’on entre dans le Dark Rift, le temps et la lumière sont altérés et on est instantanément au centre galactique. Au niveau galactique, toutes les lois de la physique (Newton, Einstein) s’effondrent complètement, comme cela été démontré par le physicien Michio Kaku dans cette vidéo.

Quand les scientifiques observent le Dark Rift ou la Voie Lactée, ils observent une lumière complètement altérée. Le problème, c’est qu’ils appliquent à la Voie Lactée les lois de notre physique linéaire, basée sur les concepts de temps et de distance, ce qui fausse complètement leur interprétation. C’est le même problème avec l’alignement galactique de 2012. Les gens ont focalisé avec une vision linéaire 3D sur le solstice d’hiver du 21 décembre, quand le soleil se levait au milieu (mid point) du Dark Rift, en oubliant que nous traversions déjà le trou noir galactique dès que la Terre est entrée dans le Dark Rift.

La question intéressante à ce propos est de savoir à quel moment nous avons pénétré dans le Dark Rift et combien d’années va durer cette traversée. Selon les calculs de l’astronome Jean Meeus, le « mid point » du centre galactique était atteint en 1998. John Major Jenkins, le chercheur indépendant qui a popularisé le calendrier Maya, s’est appuyé sur ces travaux de Jean Meeus pour déterminer la « zone » d’alignement galactique, ce qu’il appelle « ère – 2012 ». Sachant que la traversée du Dark Rift dure 36 ans, il en a conclu que la zone d’alignement galactique est : 1998 +/- 18 ans : 1980 – 2016. Cependant, il y a une erreur dans les calculs de Jean Meeus, puisque le « Mid point » a été atteint au solstice d’hiver le 21 décembre 2012.

Cela veut dire que la « zone » d’alignement galactique est 2012 +/- 18 ans : 1994 – 2030. John Major Jenkins s’est laissé induire en erreur par ces calculs, sans doute parce qu’il y trouvait une base mathématique pour appuyer sa thèse. Le fait est que si nous avions pénétré dans le Dark Rift, en 1980, nous serions déjà presque à sa sortie (2015) et tous les réajustements géophysiques de la planète devraient être déjà accomplis (inversion des pôles). Cela est d’autant plus vrai que l’alignement avec le centre galactique coïncide toujours avec le mouvement de la Kundalini de la Terre. Cela montre que John Major Jenkins n’a pas compris la nature quantique du trou noir galactique.

Le 21 décembre 2012, le point du milieu du Dark Rift est un marqueur temporel, le point de départ et d’arrivée de la précession des équinoxes, lié à l’oscillation de l’axe de la Terre. C’est cela qu’il faut retenir de cette date sur le plan linéaire. Mais sur le plan quantique, le « mid point » du Dark Rift, c’est la fin définitive de l’énergie obscure sur la Terre et le passage dans un monde nouveau de lumière et multidimensionnel. Donc, en 2013, nous sommes en l’an zéro du nouveau cycle de Lumière galactique. C’est le début de l’âge galactique de l’Humanité.

Le mouvement de la Kundalini de la Terre

Il y a un événement sacré et secret qui coïncide toujours avec l’entrée dans le Dark Rift : le mouvement de la Kundalini de la planète. Ce mouvement se produit tous les 13.000 ans selon le cycle de la précession des équinoxes. Plus haut, je disais que les Maya connaissaient le Dark Rift et l’associaient au retour de Quetzalcóatl. En fait, Quetzalcóatl signifie le mouvement de la Kundalini de la Terre et le retour de l’énergie Divine/Créatrice sur la Terre. Le lien entre le Dark Rift et Quetzalcóatl n’est pas dû au hasard. En effet, le Serpent de lumière de la Terre (Kundalini) est une représentation de l’énergie Divine/Créatrice au centre galactique et il n’est réveillé qu’en face du trou noir galactique. Cela est vrai aussi pour la Kundalini dans le corps humain.

On le sait déjà, la Kundalini de la Terre quitte l’hémisphère nord (Inde et Tibet) vers l’hémisphère sud (Chili et Péru). Le mouvement de la Kundalini de la Terre inverse les lois de polarité entre les deux hémisphères Nord/Sud et crée un équilibre entre les forces masculines et féminines sur la planète, ce qui change complètement le cours de l’histoire et entraîne des bouleversements géophysiques. L’énergie de la Kundalini terrestre est une énergie galactique qui est connectée à notre ADN et éveille la conscience des humains à leur divinité et à la compassion. La Kundalini terrestre est une force d’ascension qui connecte les cœurs des humains et les entraîne vers une conscience supérieure.

Mais ce qui est encore plus remarquable, c’est que le développement complet de la Kundalini de la Terre correspond exactement à la durée de la traversée du Dark Rift. Selon la philosophie hindoue, le serpent Kundalini est enroulé trois fois et demi sur le lingam dans le coccyx. Il s’éveille quand les forces masculines et féminines sont équilibrées dans le cœur et s’élève le long de la colonne vertébrale, en traversant tous les chakras. Il ne s’agit pas d’une poussée de lumière, comme certains le croient, mais un mouvement lent qui se fait par étapes, selon les « mérites du cœur », comme le disait le maître gnostique, Samaël Aun Weor.

Les initiés ont toujours su que « Trois fois et demi » est la formule pour le développement complet de la Kundalini. Une « fois » représente une décade et trois fois, cela fait 30 ans. Un demi, 5 ans. En tout, trois fois et demi représentent 35 ans. Les 3 tours (ou enroulements) représentent les parties de montée des énergies relativement facile, tandis que la dernière moitié de 5 ans représente la partie la plus éprouvante, qui conduit à l’illumination divine et l’équilibre. Cette formule s’applique aussi à la Terre. 35 ans, c’est le temps qu’il faut pour que la Kundalini de la Terre se développe complètement. Le mouvement de la Kundalini terrestre a commencé en 1994. En 2012, le mouvement était centré et il reste encore 17 ans pour arriver au terme du processus. Il y a donc une synchronisation parfaite du mouvement de la Kundalini avec la durée de la traversée du Centre galactique. Cela veut dire qu’en 2013, nous entrons dans la transition finale de l’ascension à travers le Dark Rift, jusqu’en 2030. A ce moment-là, tous les réajustements géophysiques de la planète à sa nouvelle fréquence devront être terminés. Voilà pour le timing de l’ascension.

La fin des ténèbres et le triomphe de la Lumière

Une autre conséquence de l’entrée dans le Dark Rift, c’est la purification et l’élimination complète de l’ombre dans l’énergie de la planète et dans notre ADN. En effet, les radiations cosmiques du Trou noir galactique pénètrent nôtre matière et la transmutent radicalement, en éliminant toutes les couches d’obscurité que nous avons accumulée durant des millénaires. Soumises aux radiations cosmiques du trou noir, les grilles planétaires (le champ magnétique et la grille cristalline) commencent alors à se transformer radicalement, pour s’aligner avec le champ unifié/quantique de la galaxie. En fait, c’est un champ quantique du Merkaba de la Terre qui est activé et qui prend progressivement le relais, au fur et à mesure que le champ magnétique de la dualité se désintègre dans le vide et disparaît. Si l’humanité n’élève pas sa conscience pour intégrer l’énergie galactique et passer dans une dimension supérieure, elle se détruit dans un cataclysme planétaire. C’est ce qui est arrivé plusieurs fois dans le passé.

Comme je l’ai dit dans cet article, le champ magnétique terrestre de la dualité a été débranché complètement lors du passage d’Elenin à l’automne 2011. Parallèlement, la grille cristalline de la Terre, la mémoire qui enregistre la vibration et l’énergie de l’Humanité, et permet à notre conscience de créer la réalité, a été complètement purifiée de toute obscurité et énergies karmiques du passé. La grille cristalline de la Terre ne réagit plus qu’à la Lumière et à la compassion. L’énergie obscure disparaît définitivement après le passage du 21 décembre 2012. La nouvelle énergie galactique de la Terre n’est accessible qu’à ceux et celles qui sont installés dans le Cœur, car aucune vibration inférieure ne peut pénétrer dans les radiations du Dark Rift. Les énergies négatives et obscures ne peuvent plus affecter la Terre ni donc les humains qui s’installeront dans la fréquence du cœur.

Alors que la Terre entre dans une phase de relâchement du champ magnétique 3D à partir de 2013 pour intégrer pleinement son champ quantique (Merkaba), l’humanité est poussée dans le vide, le gouffre insondable, où elle va se retrouver face à face avec une force cosmique inaccessible au mental humain. C’est le moment de se dépouiller de tous les schémas de pensée et conceptions étroites de la vie pour intégrer dans notre conscience des forces cosmiques. C’est donc une phase de purification et de grandes épreuves qui s’ouvre pour l’humanité durant la seconde moitié du Dark Rift.

La nouvelle mission de l’humanité : découvrir la divinité intérieure

Nous venons donc de sortir de l’obscurité millénaire, la matrice, qui enserrait notre psychisme dans une toile d’araignée d’où il était quasiment impossible de s’extraire et de s’échapper. Dans l’ancienne énergie, la mission des travailleurs et des adeptes de Lumière était de combattre l’obscurité, en maintenant la Lumière pour l’équilibre de la planète. Cette mission est désormais terminée. Cette chape de plomb obscure a été désintégrée et transmutée dans le trou noir galactique et l’obscurité est effacée dans l’énergie de la planète. Les forces obscures vont s’évanouir devant la lumière telle des fantômes. Chacun est désormais face à son ombre qu’il doit affronter et transmuter en laissant la lumière galactique entrer en lui. Malheureusement, beaucoup de gens qui n’ont pas encore compris cela et restent dans l’ancienne énergie obscure disparue, ils vont se fabriquer eux-mêmes un ennemi extérieur fantôme qu’ils vont continuer à combattre.

Dans l’âge galactique, où nous entrons, c’est une nouvelle mission qui est assignée à l’humanité. La nouvelle responsabilité porte sur la découverte du Dieu intérieur, la connaissance quantique et l’exploration de l’énergie bienveillante de l’Univers. Il s’agit aussi de construire et de semer les graines du monde nouveau. Les nouvelles technologies qui vont émerger seront basées sur l’énergie quantique.

« C’est l’onde, idiot »

Pour conclure mon texte, j’ai choisi délibérément ce titre provocateur, en référence au slogan de campagne de Bill Clinton en 1992 : « C’est l’économie, idiot ». (It’s the economy, stupid). Le but, c’est de faire passer un message fort, d’espoir et de responsabilité. Pour survivre dans le monde multidimensionnel où nous avons basculé, il est primordial de comprendre les règles de fonctionnement du monde quantique.

L’univers est un hologramme. David Bohm disait que le cerveau est hologramme qui analyse l’hologramme de l’univers. Nous ne vivons pas dans une réalité physique, extérieure à nous, mais c’est la réalité physique qui habite dans notre conscience, d’où elle est projetée à l’extérieur, à partir du cerveau. La réalité physique est une réflexion, un miroir, de ce qui est dans notre conscience. L’expérience de la « double fente » en physique quantique a révélé ce secret qui était caché à l’humanité pour la maintenir dans l’ignorance, les conditionnements et l’asservissement. La lumière (ou l’électron) qui est « onde », pure potentialité, « décide » de devenir « particule », c’est-à-dire matière, seulement quand elle est observée par la conscience humaine. Le monde existe seulement, parce que nous le regardons. L’observateur fait partie du monde qu’il observe et expérimente. La question est : quel monde regardez-vous en ce moment ?

L’onde, c’est la conscience/énergie quantique, qui est partout, autour de nous et dans notre ADN quantique. Cette conscience/énergie unifiée réagit à la conscience humaine et nous permet de créer notre réalité, en reflétant notre conscience sous forme de réalité physique. L’onde, c’est aussi l’énergie d’amour, de lumière, de compassion, et d’abondance de l’univers, qui est partout.

C’est l’heure de nous aligner aux normes galactiques. L’onde, c’est la rencontre avec votre partie divine qui répond à vos besoins et transforme vos rêves illimités et ressentis en réalité. C’est le magicien en vous. Voulez vous le tester ? C’est le moment !

©Anthère Michaël, le 15 octobre 2013.

source  ;  http://consciencequantique.com/2013/10/16/2013-zero-de-lage-galactique/

Une réponse à “2013 – An zéro de l’Age galactique

  1. SUBLIME…..VRAI….EXACT…..ENFIN LA VRAIE CONNAISSANCE
    QUE TOUT CEUX QUI ONT COMPRIS AVANCE….CAR CELA SERA DE PLUS EN PLUS FACILE….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s