Quand l’ego prend le dessus


Publié le 20 août 2013 par Le Passeur

Zdzislaw BeksinskiPar Inelia Benz.

L’Ascension est l’expansion de la conscience, et l’ego, s’il prend le dessus, contraindra cette expansion.

Quand peut-on dire que l’Ego a pris le dessus ? Il existe des signes. Nous nous mettons à juger les autres, nous pensons qu’ils ont tort, nous devenons la victime de quelqu’un, on nous fait du mal et, nous en faisons aux autres.

L’ego est un corps nécessaire à l’existence sur Terre. Cet article ne traite pas de comment «s’en débarrasser», «le tuer » ou quoi que ce soit de ce genre. Mais il traite de comment ne pas le laisser prendre le dessus.
Quelques exemples de prise de contrôle par l’ego.

Récemment, un de mes amis a subi une mauvaise passe dans son voyage de découverte. Il avait le sentiment qu’il devait trouver sa propre vérité et mener les autres vers sa vérité. Les détails sont personnels, aussi je ne les dévoilerai pas. Cependant, je tiens à mentionner ce cas particulier, car c’est quelque chose que LA PLUPART D’ENTRE NOUS vivra.

Essentiellement, ce qui se passe est que nous nous retrouvons drapés de notre propre importance. Particulièrement si notre vocation est celle du leadership, de l’enseignement ou de la diffusion, comme c’est le cas de mon ami.

La vocation de diriger comme leader peut être très puissante et s’accompagne du pouvoir. Le pouvoir est la capacité de faire. La personne qui détient le pouvoir a la capacité de faire ce qu’elle veut. C’est une chose positive. Le pouvoir, dans le royaume du spirituel et de l’illumination s’accompagne d’une grande responsabilité. La responsabilité est la capacité de réagir. Ce qui revient au pouvoir.

Dans le contexte actuel de l’éveil, les gens sont avides de jouer les meneurs d’âmes. Ceci, bien sûr, est contradictoire en soi. Les personnes qui recherchent le leadership cherchent simplement au mauvais endroit. Tout le propos de l’illumination et de l’ascension est que la personne ne regarde pas en dehors d’elle-même, ne demande pas aux autres d’apporter des réponses.

Je ne dis pas qu’une personne ne devrait pas chercher la sagesse auprès de maîtres contemporains ou disparus, au contraire. Plus la personne s’expose à la sagesse des siècles passés, mieux c’est. Cependant, à la fin, elle aura besoin de se tourner vers son être intérieur et de faire l’expérience de sa complétude; il lui faudra trouver ce qui est vrai pour elle.

Mon ami a chuté, mais vraiment chuté. Il m’a contactée pour obtenir des réponses, se demandant ce qui se passait, pourquoi cela lui était arrivé. Ma réponse: regarde à l’intérieur. Reste centré sur ton cœur et fais le calme dans ton esprit.

Il se sentait mal d’avoir laissé les gens dans sa «vérité» laquelle s’était révélée n’être rien de plus qu’un brouhaha égocentrique.   Nul besoin de se sentir mal. Les gens sont tous, sans exception, des êtres divins. Si un ou plusieurs de ces êtres divins décide de suivre une autre personne sur le chemin de leur croissance spirituelle, une connexion existe bel et bien ici, tout comme les leçons à apprendre. Il n’y a pas de victimes dans la vie.

Et vous savez quoi ? La plupart des gens ne se rendraient même pas compte qu’ils sont en train de faire une erreur. La plupart des gens avancent et vivent leur vérité au mépris de celle des autres pour le restant de leur vie. Ce n’est pas le cas de mon ami.

Signes qui indiquent que l’ego est en train de prendre le dessus :

Zdzislaw BeksinskiNous affirmons que les autres ont tort :

«tu as tort à ce sujet, ça ne marche pas comme ça.»
«Non, ce n’est pas ça du tout.»
«Si tu fais ça, tu es complètement idiot.»
«NON, tu n’as pas eu une bonne vie; tu as eu une vie pourrie, une vie horrible. Une vie de souffrances. Ce n’est pas une bonne vie.»

J’ai entendu quelqu’un dire tout ça dans une conversation.

Lorsque nous affirmons que les autres ont tort, nous atrophions leur être. C’est une manière de les abattre et de les détruire. À force d’affirmer que les autres ont tort, ils en viennent à sombrer dans la dépression ou pire encore.

On est blessé…

Récemment, j’ai parcouru des milliers de kilomètres pour apprendre à mieux connaître une personne en particulier. Cette femme est quelqu’un que j’admire et pour laquelle je ressens beaucoup d’affection. Lorsque je suis arrivée là-bas, au bout de quelques heures, elle m’a tout simplement signifié qu’il n’y avait pas de place pour moi ni dans son espace, ni dans son esprit, ses pensées ou ses sentiments. C’était honnête de sa part mais la vérité fait très mal. Voilà, j’étais là, toute disposée à la recevoir. J’avais dépensé des centaines de dollars pour être là, voyagé plusieurs heures pour être là et je lui avais donné la clé de mon espace, de mes pensées et de mon cœur; et voilà ce qui m’arrive… En réalité, c’est quelqu’un que je ne connais pas vraiment.

C’est notre égo qui s’attend à être attendu, accepté, accueilli et aimé. C’est notre égo qui recherche validation, approbation et admiration. C’est notre égo qui s’attend à trouver quelque chose ici bas, chez une autre personne, quelque chose que nous devrions rechercher en nous-mêmes. Mais lorsque nous faisons ça, nous renonçons à  trop de POUVOIR.

NE DONNEZ PAS VOTRE POUVOIR et ne soyez pas si attaché à vos propres VÉRITÉS; cela vous empêche de voir celles des autres, lesquelles sont aussi justes et aussi valables. Mais ne repoussez pas les autres pour vous protéger. Nous sommes ici pour interagir, communiquer, faire l’expérience de la proximité, de l’amitié, de l’amour, de la connexion.

Tout ce qui diminue notre conscience, par l’action du jugement, nous blesse; en faisant plaisir aux autres plutôt que d’être nous-mêmes, en doutant de nous-mêmes, en disant que les autres ont tort, ou en se sentant important, etc., sont là, très probablement, les signes que l’ego prend le dessus.

Recherchez l’humilité, l’ouverture d’esprit; autorisez-vous à être vulnérable et permettez à la vie de vous enseigner comment grandir, évoluez et ascensionnez vers le niveau suivant de votre conscience. Ne devenez jamais invulnérable au point que personne ne puisse vous blesser ou vous indiquer sur quoi vous devez travailler pour grandir encore plus.

Inelia BenzInelia Benz – Traduit pas Carine – Vu sur La Presse Galactique.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s