Archives de Catégorie: Non classé

Geoarmonie L’Art de la Guerre Hyper Dimensionnelle

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 154

[French translation of The Art of Hyperdimensional War ]

Publié en Novembre 2006 dans le magazine UNDERCOVER N°28 Pour s’abonner ou obtenir le sommaire des anciens numéros: Publié en Novembre 2006 dans le magazine UNDERCOVER N°28 (http://crom.be/fr/boutique/undercover28)

A travers ce texte, Montalk, un jeune américain de 24 ans, très perspicace, indique quelques tactiques pour faire face à ces forces qui vivent sur un plan supérieur de la réalité et que l’on doit pourtant combattre car elles sont les terribles gardiennes de la « Matrice ».

Voici un résumé de ce que j’ai appris de mes rencontres avec les démons intérieurs et extérieurs. Que cela vous donne matière à réfléchir, mais gardez-vous de prendre mes paroles aux pieds de la lettre : adaptez-les à vos propres expériences.

Tout d’abord, comprenez bien que vous ne vivez que ce que vous avez besoin de vivre, et que cela a été choisi par vous-même à un autre niveau de votre être. Vous êtes responsables de tout ce qui vous arrive, que vous l’ayez créé ou simplement permis. Chaque attaque sert à vous enseigner quelque chose, et votre attitude vis-à-vis de ces attaques détermine la facilité avec laquelle vous dépassez ces épreuves.

De plus, ayez bien conscience que, d’un point de vue absolu, la Matrice permet d’accélérer votre évolution et que, bien que ses agents vous voient comme leur ennemi, vous pouvez les utiliser comme des professeurs. Vous n’avez pas besoin d’aller les chercher car ils se mettront sur votre chemin. Et surtout, gardez en tête qu’on ne vous présentera jamais des épreuves que vous n’êtes pas capables de réussir.

Cela dit, la probabilité d’une attaque dépend de deux facteurs :

a) leur désir d’attaquer – l’attention que vous attirez

b) leur capacité d’attaquer – les faiblesses de vos défenses.

Avoir de bonnes défenses et devenir une proie moins attractive réduit la probabilité d’être attaqué.

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 151

Pour avoir de bonnes défenses

Ê tre conscient de ses faiblesses intérieures et les observer de près – défauts de l’ego, déclencheurs d’émotions, manque de connaissances ou fausses suppositions, ressentiments et envies, dépendance émotionnelle envers une source d’autorité, etc.

Ê tre conscient de ses faiblesses extérieures et les observer de près – personnes qui dépendent de vous ou dont vous dépendez, et qui peuvent devenir les instruments d’une attaque ; aspects de vos finances qui peuvent être sabotés, déclenchant une cascade de problèmes ; faiblesses au niveau de votre santé qui peuvent vous affaiblir au cours d’une attaque ; problèmes mécaniques comme un accident de voiture… et si tout cela ne marche pas, alors les personnes qui comptent pour vous seront attaquées dans les mêmes domaines.

Ê tre résolu et sage dans ses décisions – ils attaquent surtout pour biaiser les décisions que vous n’avez pas encore prises ou pour renforcer les mauvaises décisions que vous avez déjà prises. Cela est dû à la Loi du libre-arbitre : ils laissent leur cible se jeter volontairement dans leur piège. Ainsi, avant de faire le juste choix, vous serez attaqués pour être empêché de le faire. Mais une fois le choix fait, puisque toute attaque additionnelle ne pourrait que confirmer que vous avez fait le bon choix, ils arrêtent immédiatement.

Si vous êtes hésitant ou conservateur dans votre prise de décision, peut-être par peur de faire des erreurs ou d’être définitif, vous serez particulièrement attaqué car vous serez comme sur le bord d’une barrière et c’est là qu’on peut vous faire tomber le plus aisément. Ils attaquent le lien le plus faible à son moment le plus critique.

Il est préférable de prendre une décision ferme et de se tromper (puisque les résultats vous montreront votre erreur et vous pourrez la rectifier), plutôt que craindre constamment d’avoir tort, ce qui introduit de l’incertitude dans toutes vos actions et vous rend totalement indiscipliné dans votre avancée.

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 149

Pour devenir une proie moins attractive

Arrêter tout ce qui fait de vous une menace pour la Matrice n’est évidemment pas une option, vu que cela défait le but même de votre existence. Tout pas vers votre indépendance et celle des autres va naturellement diriger les projecteurs de la prison sur votre personne. Pour réduire les attaques, ne fuyez pas le projecteur en revenant à votre ancienne personnalité, mais avancez plutôt avec une défense toujours plus solide.

Avoir le désir d’apprendre de toutes vos expériences – Si vous êtes ouverts, plus ils attaqueront, plus vous devien-drez sages. Ils prennent un risque chaque fois qu’ils attaquent – soit ils gagnent et vous vous affaiblissez, soit ils perdent et vous devenez plus forts. C’est votre choix.

Garder une fréquence émotionnelle positive – Si vous êtes facilement anxieux ou craintif, vous devenez une machine à réaction, une personne si sensible qu’il suffit de lui faire « Bouh! » pour qu’elle déverse toute son énergie émotionnelle. Non seule-ment ils se régaleront de votre force vitale, mais ils pourront pénétrer plus aisément dans votre microcosme la prochaine fois. Vous pouvez ainsi devenir une marionnette qu’ils contrôlent facilement, et ils n’hésiteront pas à utiliser vos réactions à leur avantage.

Bien que ces entités puissent voir au-delà du temps linéaire et analyser nos futurs probables, leur perception est limitée à cause du spectre étroit de leur âme. Ainsi ils ne peuvent prédire que ce qui réside dans leur propre sphère de choix.

Si vous êtes d’humeur négative, votre futur probable se trouve dans cette sphère ou, dit autrement, vous êtes en résonance avec ce secteur de la réalité hyperdimensionelle qui est leur territoire.

Donc, garder votre fréquence émotionnelle à un certain niveau ne veut pas dire que vous bloquez la vérité (car, si vous le choisissez, vous pouvez gagner des connaissances tout en restant positif), mais il s’agit plutôt d’une tactique nécessaire lorsqu’on est engagé dans la guerre hyperdimensionelle. C’est une manière de parfaire votre armure et votre camouflage métaphysique.

Quelques conseils généraux

Une attaque peut réussir de plusieurs manières – En repousser une ne veut pas dire qu’on les a toutes parées et, dans ce cas, vous pouvez être votre pire ennemi. Lorsqu’ils utilisent un agent pour vous saboter ou vous harasser, ils peuvent gagner, soit en sabotant directement vos efforts, soit en vous laissant vous saborder vous-même par une réaction exagérée ou paranoïaque. Dans de telles situations, vous avez deux ennemis : eux et vous-même. « Connais-toi, connais-les, et tu ne succomberas jamais » – c’est le conseil que donne Sun Tzu dans son traité sur l’Art de la Guerre.

Vous avez plus de pouvoir que ce qu’ils veulent vous faire croire – Ils ont introduit d’innombrables mensonges au moyen des religions, de la philosophie, de la politique, de la culture, tous conçus pour vous désarmer en créant en vous un manque de foi en ce que vous pouvez accomplir. C’est cette attitude de laisser-faire qui permet aux prédateurs de courir les rues : ce n’est pas parce qu’ils sont particulièrement puissants, mais parce que les gens se rendent faibles en n’osant pas s’affirmer. Cela vaut toujours la peine d’essayer, car au moins, on teste ses limites plutôt que de les imaginer.

Vous les vaincrez rarement dans l’obscurité – C’est là leur territoire et il existe des milliers de directions depuis lesquelles ils peuvent vous attaquer. Ces êtres n’hésitent pas à faire des coups bas, à exploiter la moindre faille, car pour eux la fin justifie les moyens. Mais si vous les attirez dans la lumière rendant ainsi leurs tactiques visibles, ils s’enfuient ou deviennent fou, révélant à tous leur véritable nature.

Surveillez votre dépense d’énergie émotionnelle – Les émotions ouvrent des portes vers d’autres mondes. Normalement, elles vous aident à élargir votre champ d’action et ainsi à pénétrer dans des niveaux supérieurs d’expériences. Cependant vos émotions négatives ou vos pensées mal dirigées peuvent également être utilisées par des forces occultes pour pénétrer dans votre microcosme. Bien que les émotions négatives soient parfois utiles pour vous avertir d’un danger, évitez de vous y complaire au-delà de leur fonction initiale d’alarme.

Faites usage de votre intuition – Prêtez attention à cette petite voix qui, dans le passé, vous a toujours mis en garde des dangers et des mauvais choix : c’est votre Soi qui tente de communiquer à travers votre subconscient. Si rien n’entre en contradiction avec cette intuition, vous ferez bien de la prendre au sérieux. L’intuition et la logique sont vos outils les sûrs.

Faites appel aux « puissances supérieures » – L’aide que vous recevrez sera sous forme de connaissance ou de force, et occasionnellement d’une mise à l’écart de votre adversaire si vous êtes vraiment trop désavantagé au combat. Elles ne peuvent pas toujours vous aider directement, mais elles peuvent vous aider à vous aider vous-même d’une manière dont vous n’êtes pas forcément conscient au début. Dans l’incarnation, vous êtes très limité, mais vous pouvez vous mettre en ligne avec des puissances qui ont bien plus de force que ce que vous pourrez générer par votre stratégie et vos efforts personnels. Ayez de la gratitude pour leur assistance.

Vous ne pouvez gagner en saisissant les choix que vous donnent vos adversaires – Ayez toujours un œil sur la troisième option, la manière de dépasser, contourner les règles qu’ils essaient de vous imposer. Le meilleur moyen de gagner un jeu, c’est de ne plus suivre ses règles. Leurs jeux sont élaborés selon ce qu’ils savent de vos réactions. Alors, changez vos méthodes selon la situation. En réajustant vos manières d’agir, vous êtes toujours en avance. Mais, plus généralement, il vaut mieux ne pas entrer dans leur jeu et rester sur votre terrain.

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 147

vu sur :   http://montalk.net/french/130/lart-de-la-guerre-hyper-dimensionnelle

Publicités

geoarmonie Taux de Vitalité

 

 

 

 

A ne jamais confondre avec le Taux Vibratoire.

Les Taux de Vitalité se mesurent sur un cadran gradué de 0 à 100.

Là aussi la mesure est arbitraire.
Par convention, on fixe un point idéal, ensuite on compare.
Le Taux de Vitalité moyen d’une personne ou d’un être vivant en bonne santé est fixé à 70 / 75.

Au dessus, c’est parfait, en dessous, différents « seuils » nous permettent d’évaluer la gravité de la situation.

Mesuré sur une échelle arbitraire qui va de 0 à 100, il va déterminer la qualité, le potentiel de vie de l’être considéré (tout être vivant, végétal ou animal). Cette mesure évidemment indépendante de l’espèce, absolument personnelle, est fondamentale pour connaître l’état de santé de l’organisme étudié.

Exemple : on a dit qu’un bovin a un Taux Vibratoire structurel aux alentours de 4000 U.B., et un oiseau au dessus de 27.000.
Un jeune bovin en excellente forme va toujours avoir un T.V. de 4000, mais le Taux de Vitalité se situera aux alentours de 85 ou 90.

Un oiseau vieux et malade aura encore un T.V. aux alentours de 27.000 (même s’il est légèrement abaissé), mais son Taux de Vitalité sera de 40 ou 50 (en dessous de 40, la fin n’est pas loin).

Il est également possible, très intéressant et utile de mesurer le Taux de Vitalité de TOUS les organes du corps, organe par organe, ce qui permet très rapidement et avec une fiabilité remarquable de rechercher l’organe qui présente un problème.

Au-dessus de 70 = pleine Forme.

70 = santé normale.

de 60 à 70 = plus ou moins grande fatigue.

de 50 à 60 = état de santé déficient, maladie, nécessitant soins.

de 40 à 50 = pathologie grâve, à 40 souvent critique.
mais ces mesures peuvent être faussées par la présence d’entités…

à 30, la personne est mourante, ou l’organe est complètement dévitalisé.

Ces mesures sont également valables pour les animaux et permettent de déterminer rapidement la localisation d’un problème de santé.
Très utile également pour les plantes. Les Taux de Vitalités permettent de déterminer l’état de la plante.

Le Taux de Vitalité d’une fleur qui vient de s’épanouir est très proche de 100 !

Les mesures 

Toutes les mesures concernant les Taux Vibratoires ou les Taux de Vitalité se font par radiesthésie

 

Notre paix intérieure commence le jour même où nous lui permettons de prendre le dessus sur notre vie.

 

 

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys stephane barmes 0660560777 geoharmonie 113C’est à ce moment-là que nos émotions ne peuvent être manipulées par des croyances malsaines et des exigences de personnes nuisibles.

Cette sensation de paix est le reflet fidèle qui montre que nous avons pris une décision correcte. C’est le signe le plus évident, grâce auquel nous aurons la garantie de maintenir un équilibre mental et physique.

Ainsi, ce à quoi nous devons aspirer, c’est gérer les attentes que nous avons de nous-même. Nous devons éviter les réactions face aux offenses et aux éloges, pour ne passer ni pour colérique, ni pour vaniteux.

Lorsque nous sommes soumis à ce que les autres attendent ou cherchent de nous, nous mettons en priorité les choix des autres et nous n’écoutons pas vraiment ce dont nous avons besoin.

C’est pour cela qu’il est essentiel de prendre nos propres décisions, car il n’y a que a ce saut dans la vie qui peut nous remplir de paix et générer en nous de fortes doses de courage, de responsabilité et de bien-être émotionnel.

feux-de-detresse-et-ciel

Soyez sélectif dans vos batailles

Soyez sélectif dans vos batailles car parfois la paix est préférable à la raison.

Votre paix intérieure n’est pas négociable et ne dépend que de vous et de votre fidélité à votre alter ego, celui-là même qui se dévoile lorsque vous vous posez la question de satisfaire ou non les exigences d’autrui.

Alors, au moment de dire “Stop !”, nous devons écouter notre cœur, une fois que nous avons pris la décision de nous défaire de la pression des personnes qui veulent nous manipuler.

Nous devons devenir responsables et reprendre le gouvernail qui nous guide jusqu’à l’anéantissement de nos peurs.

Pour cela, il faut tenir compte des choses suivantes :

  • Il n’est pas facile de faire face à l’incertitude.
  • Chaque processus de changement amène avec lui un certain degré de mal-être que nous devons tolérer.
  • Il est important que chaque décision aille main dans la main avec l’intégrité.
  • Il est nécessaire de savoir que lorsqu’on ouvre une porte, plusieurs chemins peuvent se présenter, qui montrent le besoin de marcher sur plus de sentiers encore, à la recherche de notre paix intérieure.
  • Laisser derrière soi les personnes qui nous font du mal sera toujours positif. Cependant, une autre question difficile se pose : prendre de la distance physique et émotionnelle.
    Parfois, c’est seulement la première distance qui intervient. Elle semble suffisante mais elle ne l’est pas. Ainsi, dans ces cas-là, nous devons faire un grand travail intérieur.

femme-prenant-le-cafe-2

– Tout le monde te dit quoi faire et ce qui te convient. Personne ne veut que tu trouves les réponses par toi-même. On veut que tu ne croies qu’en les leurs.

– Laissez-moi deviner, vous voulez que je crée les vôtres.

– Non, je veux que tu arrêtes de recevoir des informations de l’extérieur… et que tu commences à les recevoir de l’intérieur.

Les gens ont peur de ce qu’ils ont en eux, alors qu’en réalité, c’est le seul endroit où ils trouveront ce dont ils ont besoin.

-Le guerrier pacifique-

Qui cultive la paix intérieure transmet de la tranquillité

Qui cultive sa paix intérieure transmet sa tranquillité au reste du monde.

En effet, l’esprit est comme l’eau. Quand il est calmé, il peut refléter la beauté de ce qui l’entoure. Mais quand il est agité, peu importe ce qui se trouve en face de lui, il sera incapable de le refléter.

C’est la même chose avec nous-même. Nous ne pouvons pas bien éduquer nos enfants si nous avons perdu notre équilibre en chemin.

Ce ne sera pas possible non plus  d’avoir une vie saine ou d’avoir de belles relations s’il y a une grande tempête dans notre esprit.

arbre-et-fee

C’est pour cela qu’il est important que se rendre compte que la paix intérieure est l’une des plus grandes richesses que l’on peut posséder.

Cela ne veut pas dire que nous devons supporter avec patience tout ce qui nous arrive au point de ne pas pouvoir faire autre chose qu’exploser.

Il s’agit d’éliminer les attentes extérieures et d’écouter ce que nous voulons nous-même.

Lorsqu’on écoute ce que nous voulons et que nous laissons de côté ce qui nous pèse, nous atteignons la paix intérieure à laquelle nous aspirons.

Souvenez-vous que l’amour-propre a une limite qui se nomme dignité et que nous ne pouvons donc pas admettre de rabais, de n’importe quelle nature. Personne n’est assez important par gâcher notre vie.

 vu sur :

geoarmonie Chaleur : trop boire est mauvais

 

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys stephane barmes 0660560777 geoharmonie 11321/06/2018

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 139.jpeg

Buvez-vous trop d’eau cet été ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Les Autorités de Santé nous incitent à boire beaucoup, surtout quand il fait chaud.

Combien exactement ?

Pas de chiffre précis, mais une affiche qui indique « boire beaucoup d’eau plusieurs fois par jour ».

Sur cette affiche, 3 bouteilles d’eau, soit 3 à 4,5 litres !! (l’histoire ne dit pas si ce sont des bouteilles d’un litre ou 1,5 litres) sont représentées :

Je vais être direct.

Sauf si vous courez le marathon, il est inutile de vous forcer à boire autant.

L’obsession moderne pour l’eau n’est que le fruit du marketing efficace des grands groupes agro-alimentaires (Danone, Nestlé…) qui gagnent beaucoup d’argent à vendre un produit qui avait, jusqu’à nos jours, toujours été gratuit :

Le marketing de l’eau en bouteille

Vendre de l’eau en bouteille est un des commerces les plus rentables du monde.

La matière première (l’eau), ne coûte rien. Il faut simplement la mettre dans une bouteille et on peut la vendre.

La difficulté évidemment est de convaincre les gens de payer cher pour un produit qui coule gratuitement ou quasi-gratuitement de tous les robinets, fontaines, cours d’eau, etc.

Mais le moins qu’on puisse dire est qu’ils ont réussi :

Aujourd’hui, l’eau est souvent vendue plus chère que l’essence : 1,50 €, parfois plus, pour 33 cl !!

Les 33cl d’eau sont vendus 1,60 € dans les distributeurs de la Gare Montparnasse.

C’est pourquoi les grands groupes agro-alimentaires ont massivement investi ces dernières décennies pour persuader la population de boire plus d’eau en bouteille.

Leur stratégie a consisté à faire croire aux grand public que :

  • Boire beaucoup d’eau maintient jeune, ce qui est FAUX
  • Boire beaucoup d’eau fait maigrir, ce qui est FAUX
  • Boire beaucoup d’eau est bon pour la santé, ce qui est FAUX également
Boire beaucoup d’eau ne fait pas maigrir, ni rajeunir, et n’est pas spécialement bon pour la santé, même chez les personnes âgées.

Leur stratégie a bien fonctionné. Aujourd’hui, de nombreux enfants ne se déplacent plus sans leur bouteille d’eau. Ils sont persuadés, en classe par exemple, qu’avoir soif ne serait-ce que quelques minutes est dangereux pour la santé !

Beaucoup d’enfants sont élevés dans l’idée qu’avoir soif, ne serait-ce que quelques instants, est dangereux pour la santé.

Bien entendu, ce n’est pas le cas

Nos corps ont au contraire une résistance remarquable à la déshydratation. La soif est un simple message qui nous invite à boire, pas un signal d’alarme.

Elle est d’ailleurs le meilleur indicateur qui soit : « boire à votre soif » est la meilleure règle pour savoir combien vous avez besoin de boire !!

Trop boire d’eau est mauvais pour la santé

Dès que vous vous forcez à boire de l’eau, vous imposez un travail supplémentaire et inutile à vos reins, et vous perdez de précieux minéraux.

Les personnes qui se forcent à boire 3 litres par jour, alors qu’elles n’ont pas soif, souffrent de devoir aller uriner trop souvent, et peuvent être victimes d’incontinence urinaire (impossibilité de se retenir car la vessie se remplit trop).

Si vous buvez deux tasses (thé, café) le matin, et à nouveau le soir, plus un verre d’eau pendant le repas et que vous mangez une soupe, vous couvrez probablement déjà vos besoins en eau. Si vous n’avez pas soif, vous n’avez pas besoin de vous forcer à boire plus (sauf si vous avez une maladie particulière qui vous oblige à boire plus).

Cette quantité d’eau suffit à éviter le risque de calculs et d’infection urinaire causés par le manque d’eau. Attention, ces problèmes peuvent toutefois avoir d’autres causes.

Rappelons en outre que les légumes et les fruits contiennent en moyenne 90 % d’eau. Un alimentation riche en fruits et légumes vous apportera également beaucoup d’eau. Ne vous étonnez pas de ne pas avoir envie d’eau supplémentaire dans ce cas.

Boire de l’eau ne fait pas maigrir

Les urines contiennent de l’urée et des produits d’oxydation des aliments. Elles ne contiennent aucune graisse (l’eau n’est pas soluble dans l’eau) ni sucre, ni protéines. Vous n’éliminerez ni les excès de graisses ni les excès de sucre en vous forçant à boire plus.

Vous éliminerez par contre les excès de sel : mais là encore, vous n’avez pas à vous en soucier. En effet, dès que vous avez trop de sel dans le sang, cela vous donne soif, et envie de boire. Votre corps vous donnera envie de boire jusqu’à avoir retrouvé le bon équilibre de sels minéraux.

Si jamais vos urines contiennent du sucre, c’est un signe d’une grave maladie (le diabète sucré) et c’est une mauvaise nouvelle.

Pourquoi les personnes âgées meurent de déshydratation

Lors des canicules, on déplore le décès de nombreuses personnes âgées qui meurent de déshydratation parce qu’elles n’ont pas assez bu.

La « solution », nous dit-on, est de veiller à les faire boire quand il fait chaud.

C’est le cas typique de l’arbre qui cache la forêt.

En effet, le problème des personnes âgées n’est pas qu’elles « oublient de boire », ni qu’elles ne « ressentent plus la soif », comme on le lit partout.

Ce qui se passe est beaucoup plus grave que ça.

Ces personnes âgées qui se laissent mourir, lors des canicules, n’ont pas seulement perdu l’envie de boire. Elles n’ont plus non plus envie de manger, de parler, ni de vivre, parce qu’elles souffrent et qu’elles sont souvent abandonnées à une atroce solitude.

Elles sont, logiquement, profondément déprimées, ne se lèvent plus, ne sortent plus, personne ne se soucie d’elles.

Alors évidemment, quand il fait chaud, beaucoup meurent de déshydratation seules chez elles.

On accuse la canicule. On passe des messages à la télévision et sur les autoroutes pour rappeler aux gens de boire.

Mais la vraie utilité de ces campagnes, c’est de nous pousser à frapper à la porte d’un voisin ou d’une voisine isolés. Ce n’est pas l’eau, mais le temps, l’attention, le sourire que nous pouvons leur apporter, qui fait la plus grande différence.

Alors oui, cet été, dès qu’il fera chaud, allons nous soucier des personnes seules pour savoir si elles ont assez bu. Mais en vérité, il n’y a pas de bonne raison d’attendre et nous pouvons le faire dès maintenant, car cela leur fera tout autant plaisir !

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

vu sur :  https://www.santenatureinnovation.com/chaleur-trop-boire-est-mauvais/

Savez-vous qu’il est épuisant d’écouter les gens qui se plaignent ?

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys stephane barmes 0660560777 geoharmonie 113

 

Savez-vous qu’il est épuisant d’écouter les gens qui se plaignent ?

Être entouré de personnes qui se plaignent tout le temps épuise, et peut dégrader le moral et nous nuire même lorsque le problème n’a rien à voir avec nous.

La vie actuelle est exigeante, et ce dans chaque domaine, c’est pour cela que presque tout le monde finit par se plaindre face à ce que nous devons affronter.

Même s’il s’agit d’une réaction humaine et naturelle qui nous permet de nous libérer de la tension dans des situations plus ou moins compliquées ou douloureuses, c’est aussi un sentiment qui nous soutire de l’énergie.

S’il n’est pas mauvais d’avoir de l’empathie et de la compassion quand les personnes proches de nous traversent une mauvaise situation, écouter celles et ceux qui se plaignent de tout est plus nocif que ce que l’on peut penser.

Le plus inquiétant, c’est que leur attitude devient si toxique et manipulatrice qu’elle nous fait penser que nous sommes insensibles ou égoïstes car nous n’avons pas envie d’être là où nous sommes.

C’est pour ça qu’il est primordial de savoir les identifier, de comprendre et connaître les effets de leur négativité dans notre vie et comment réagir pour y faire face.

Le profil des personnes qui se plaignent

Ces personnes vivent en refusant la vie qu’elles ont, elles veulent toujours se positionner ou être les victimes, elles se plaignent constamment pour rien et surtout, elles ne font jamais rien pour modifier ce qui les tourmente tant.

Même si au début, cela nous peut nous paraitre tout à fait normal, avec le temps qui passe, nous nous rendons compte que la plainte est avant tout une routine puisqu’elle fait partie du genre de vie des personnes en question.

Elle devient un acte délibéré ou inconscient de manipulation, avec lequel la personne qui se plaint essaie de provoquer de la culpabilité, de la solidarité ou de la compassion, presque tout le temps pour ne pas avoir à assumer ses propres responsabilités.

Puis soudainement, nous sentons que nous sommes obligés de lui venir en aide pour résoudre ses problèmes ou du moins, être le soutien de tous les instants.

Découvrez aussi : Les conséquences des pensées négatives sur la santé

Les conséquences de ceux qui se plaignent sur le moral des autres et de leur entourage

Les comportements des personnes qui se plaignent de tout sont si négatives que soudainement, on commence à se sentir plus épuisé que la normale.

Même si l’on a la capacité d’aider ou de conseiller ce genre de personnes, être exposé à leur façon d’être nous enlève une grande partie de notre énergie.

Et même si ce n’est pas facile de le remarquer, notre esprit souffre de changements à cause des émotions qui sont entraînées par la condition de l’autre.

Des sentiments tels que la culpabilité, la frustration, et la tristesse modifient des processus qui libèrent des hormones dans notre système cognitif et augmentent le risque d’avoir :

  • Des déséquilibres émotionnels
  • Des difficultés à résoudre des problèmes propres
  • La diminution de la concentration
  • Des pensées négatives

Que peut-on faire pour faire face au comportement d’une personne plaintive ?

Dans la vie, tout ne se passe pas comme nous le voudrions, et souvent, nous devons affronter des défis que nous ne voulons pas et que nous n’attendons pas.

Cependant cela ne sert à rien de vous cloîtrer dans la frustration et l’amertume, puisque ce sont des comportements qui nous empêchent d’avancer.

L’énergie dont nous nous servons pour nous plaindre est celle dont nous avons besoin pour dépasser ces situations qui semblent être des barrières.

C’est pour cela qu’en plus d’éviter de faire partie de l’entourage de ce genre de personnes, il est important de comprendre que personne n’est obligé d’écouter ou de donner des conseils à ceux qui se plaignent.

Nous ne pouvons pas vouloir résoudre les problèmes de la vie des autres personnes quand nous avons besoin d’énergie pour résoudre les nôtres.

Alors, voici comment vous pouvez y parvenir :

1. Prenez vos distances

Dans la mesure du possible, éloignez-vous au maximum de ces gens, car avec leur comportement, ils essaieront de vous manipuler.

Moins vous leur donnerez d’attention, et plus ils comprendront vite que vous ne souhaitez pas mettre votre énergie dans l’écoute de leurs paroles et pensées négatives.

2. Faites comprendre à ces personnes que c’est leur problème

Même si vous prenez le temps d’écouter leurs plaintes, faites leur savoir que les problèmes proviennent de leur manière de penser.

Faites votre possible pour que la situation vous affecte le moins possible et conseillez à cette personne de prendre des mesures pour solutionner ses problèmes par ses propres moyens.

Lire aussi : Comment reconnecter son cerveau pour se débarrasser des pensées négatives

3. Ne montrez pas d’empathie

Puisque ces gens ont la capacité de manipuler avec leur comportement, il est important d’avoir un bouclier pour ne pas montrer que l’on est disposé à les aider coûte que coûte face à tous les problèmes possibles et imaginables.

S’il est parfois inévitable d’avoir l’empathie, il est essentiel de contrôler la situation pour ne pas ressentir le besoin urgent d’aider quand le problème ne nous concerne pas.

4. Établissez des limites saines

Vous avez le droit de lui demander de ne pas partager ses plaintes et ses tragédies avec vous.

Si vous en avez assez d’écouter tout le temps des pensées négatives, dites à cette personne que cela ne vous plaît pas et que vous préféreriez ne pas être cette épaule sur laquelle elle pleure habituellement.

Vous avez un proche ou un ami qui se plaint toute la journée ? Il est temps d’agir !

Évitez de rentrer dans leur petit jeu car, et il y aura un moment où vous commencerez à ressentir l’impact de sa négativité sur votre propre vie.

 

vu sur : https://www.sain-et-naturel.com/saviez-vous-quecouter-les-gens-qui-se-plaignent-est-epuisant.html

La magie d’être une femme après 40 ans

femme

 

Il faut beaucoup de courage pour aimer les femmes marquées par le passé, celles qui ont un fort caractère mais un bon cœur. Il faut beaucoup d’amour pour soigner les blessures et les désillusions.

Mais par-dessus tout, il faut être intelligent, parce qu’elles sont si matures et si expérimentées qu’elles ne croient plus à ce qu’elles ressentent, mais plutôt à ce que vous êtes prêts à faire pour elles.

Walter Riso

Nous n’avons plus le visage de nos 20 ans, car les pierres du chemin ont façonné notre corps. Notre regard est complice, car il s’est formé pendant des années, nous permettant de maîtriser l’art d’aimer nos enfants, notre conjoint, notre famille et nos amis.

Nous accumulons parfaitement bien l’expérience et la jeunesse, ce qui nous permet de contrôler l’art et la maîtrise de notre essence, ajoutant de la vie aux années pendant lesquelles nous nous sommes amusées et à celles qu’il nous reste pour profiter.

Une femme de plus de 40 ans laisse une trace partout où elle va, se faisant maîtresse de son chemin. Elle sent que son arrivée est remarquée, qu’elle dégage une grande confiance en elle et qu’elle a atteint une stabilité et un équilibre émotionnel et personnel hypnotisants.

photo-1-420x312

Après 40 ans

Plus de 40 souffles d’air pur…

J’AI QUEL AGE ?

J’ai l’âge de voir les choses avec tranquillité, mais dans l’intérêt de continuer à évoluer.

J’ai l’âge de caresser mes rêves du bout des doigts et de voir mes illusions se transformer en espoir.

J’ai l’âge où l’amour est parfois une flamme qui a besoin de se consumer dans le feu d’une passion désirée, parfois un havre de paix, tel un coucher de soleil sur la plage.

J’ai quel âge ? Je n’ai pas besoin de nombre, car mes désirs réalisés, les larmes que j’ai versées en voyant mes illusions se briser… valent beaucoup plus que ça.

Quelle importance d’avoir vingt, quarante, soixante ans ! Ce qui importe, c’est l’âge qui me correspond.

J’ai l’âge qu’il me faut pour vivre libre et sans peur. Pour suivre mon chemin sans crainte, car je porte avec moi l’expérience que j’ai acquise et la force de mes désirs.

J’ai l’âge suffisant pour ne plus avoir peur et faire ce que je veux et ce que je ressens.

José Saramago

Les 40 et 50 ans sont des moments particuliers, pendant lesquels vous vous trouvez entre deux générations qui mettent en avant le côté éphémère de la vie.

C’est là que l’on se rend compte qu’il faut profiter et concilier ses deux mondes. Ne vous préoccupez plus du passé et de l’avenir et commencez à profiter du moment présent.

A partir de 40 ans, on comprend enfin que chaque personne que l’on rencontre a un rôle dans notre vie. Certaines personnes vous mettent à l’épreuve, d’autres vous utilisent.

Il y a celles qui vous aiment et qui vous apprennent des choses, mais les personnes les plus importantes sont celles qui font ressortir le meilleur de vous-même.

Elles sont et resteront des personnes rares et extraordinaires qui vous rappelleront que le jeu en valait la chandelle.

vivre-420x275

Après 40 ans

La magie du moment

Les femmes de ma génération sont les meilleures. Point. Elles ont la quarantaine, elles sont belles, sereines, compréhensives, sensées, mais surtout terriblement séductrices, et ce malgré leurs pattes d’oie naissantes ou cette chaleureuse cellulite qui capitonne leurs muscles, mais qui les rendent tellement humaines, tellement réelles…magnifiquement réelles.

Sharon Stone, 48 ans.

Beaucoup de femmes de plus de 40 ans se sont trouvées dans des situations compliquées.

Certaines ont été reniées de leur société. Elles ont subi des trahisons et des déceptions qui les ont fait mûrir. Elles ont senti sur leur peau le déchirement de séparations peu honorables, d’abandons et d’humiliations.

Elles sont forgées dans le feu de la bataille et guéries par les flèches les plus inattendues.

Elles ont porté sur leurs épaules une grande partie du poids de la vie. C’est pour cela que les femmes de plus de 40 ans ont développé un septième sens qui leur permet d’avancer, de rester sereines et de se réconcilier avec la vie.

facebook-420x295

Une blague dit qu’une femme de 20 ans peut être attirante, qu’une femme de 30 ans peut être séductrice mais que seule une femme de 40 ans est irrésistible. C’est le résultat d’un mélange parfait entre expérience et jeunesse.

D’une certaine manière, la femme de plus de 40 ans a consacré beaucoup de temps à la recherche de l’amour. Aujourd’hui, elle s’aime beaucoup plus que les décennies précédentes.

Femme, ne vous oubliez pas…

Après 40 ans, vous avez l’âge de voir la vie avec tranquillité mais dans l’intérêt d’évoluer. C’est là que l’amour peut être ardent ou posé. C’est là que vous pouvez crier sans peur vos craintes et faire ce que vous désirez sans avoir peur d’échouer.

Aujourd’hui, vous pouvez vous aimer, vous accepter et prendre soin de vous, parce que les années ont fait de vous une personne beaucoup plus accomplie.

 

Un grand merci au site nospensées.com pour l’autorisation de republier cet article. source :http://nospensees.com

SAVEZ-VOUS RECEVOIR ?

 

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 069

SAVEZ-VOUS RECEVOIR ?

Vous reconnaissez-vous dans les affirmations suivantes ?

* Je me sens gêné lorsque l’on me fait un compliment
* J’ai le sentiment d’être redevable lorsqu’on m’offre quelque chose ou que l’on me fait une faveur
* Je donne beaucoup de moi-même : mon temps, mon énergie, mon écoute, mon attention…
* Je culpabilise de dire non lorsque je vois quelqu’un qui a besoin d’aide
* J’ai le sentiment de ne pas mériter les cadeaux, de l’argent ou les compliments qui me sont adressés
* J’ai peur de déranger les gens, je préfère me débrouiller seul
* J’ai tendance à dire « non merci » par réflexe

Si c’est le cas, votre capacité à recevoir est bloquée.

Recevoir s’étend bien au-delà des compliments, des cadeaux et des faveurs. Puisque tout est énergie dans le monde, recevoir est une qualité extrêmement importante pour quiconque souhaite trouver son alignement et améliorer sa vie. Recevoir, c’est accepter l’énergie de la vie qui vous traverse.

La difficulté à recevoir vient toujours d’une difficulté à sentir sa valeur, et donc à sentir que l’on mérite. Ainsi, vous préférez être dans la position de celui qui donne. Les personnes qui donnent n’ont pas besoin de se sentir méritantes ou de voir la beauté en elles, elles vont naturellement vers l’autre, c’est pourquoi elles ont généralement beaucoup d’empathie. Cette empathie vous fait également ressentir la souffrance des autres plus fort que la moyenne. Et bien souvent, vous vous sentez investi d’une mission de les aider.

Lorsque vous donnez, vous êtes aussi dans une position de contrôle. C’est vrai, vous contrôlez ce que vous donnez : la quantité de temps que vous donnez, la façon dont vous aidez, le cadeau que vous faites, les questions que vous posez, les conseils que vous offrez… Vous êtes dans la maîtrise de l’énergie que vous émettez.

Donner est une immense qualité qui a un aspect maternel. C’est pourquoi les femmes ont une propension plus grande à donner d’elles-mêmes et des difficultés à recevoir. L’énergie du féminin sacré sait prendre soin des autres naturellement et insuffler une énergie vitale autour d’elle.

Toutefois lorsque vous donnez, vous donnez aussi de votre énergie subtile. Et ce don doit être compensé par un autre échange énergétique qui est celui du recevoir. Autrement, un blocage se crée en raison d’une perte énergétique. Ce blocage peut engendrer des maladies, des difficultés financières, un manque affectif, ou encore une grande fatigue émotionnelle… Imaginez un instant : un cours d’eau se déverse en permanence dans l’océan. Si ce cours d’eau se coupe de sa source, comme par exemple de l’eau des montagnes alors le cours d’eau s’assèchera. Il est vital que ce qui est vidé soit rempli, pour que la vie et l’énergie puissent s’écouler librement et naturellement. Pour que l’eau du cours d’eau soit toujours fraîche et cristalline. Cependant, recevoir est aussi au cœur de l’énergie du féminin sacré. Pour donner la vie, la femme doit recevoir dans son ventre cet embryon qui se forme et deviendra un bébé.

POURQUOI FERME-T-ON LES PORTES DE SA RÉCEPTIVITÉ ?

Les expériences que nous vivons laissent leurs traces et entraînent des croyances. Ces croyances sont d’autant plus fortes que les expériences sont vécues dans la petite enfance. Lorsqu’on est blessé émotionnellement lors d’une expérience, son sentiment de valeur intérieure diminue et on a l’impression – fausse – de ne pas mériter le positif. Ces croyances délétères sont de l’ordre de notre inconscient et nous conditionnent des années plus tard, jusqu’à ce que l’on s’en débarrasse. Vous croyez, de façon inconsciente, ne pas être digne de recevoir ce que la vie a à vous offrir. Vous croyez au fond de vous-même qu’avoir de la chance, gagner de l’argent ou être dans une relation bienveillante est réservé aux autres. Et vous avez fermé les portes de votre réceptivité !

COMMENT APPRENDRE À RECEVOIR ?

Si vous sentez qu’il y a un blocage en vous quant à votre capacité à recevoir, sachez que vous pouvez tout à fait réapprendre à recevoir. Que vous pouvez facilement rouvrir les portes à l’intérieur de vous. Il suffit de modifier la croyance délétère à l’origine des manques dans votre vie.

Je vous propose une affirmation créatrice puissante, comme un mantra, que vous pourrez vous répéter tous les jours. Afin que ce mantra soit particulièrement efficace, je vous conseille de l’écrire – l’écrit ayant un impact énergétique beaucoup plus fort. Vous pouvez le noter sur un post-it que vous collerez sur votre miroir, près de votre lit, ou dans un cahier d’inspiration. Mettez toute votre intention lorsque vous écrivez ou lisez cette affirmation, et soyez déterminé à ressentir sa vérité au plus profond de vous. Si vous êtes sensible ou intuitif, vous devriez déjà sentir ses effets. Si cette affirmation résonne faux en vous au début, ne vous en faites pas. Il faut un peu de temps pour remplacer une croyance profondément inscrite en soi. Répétez-la chaque jour et observez les changements qui se produisent en vous à mesure que vous vous familiarisez avec cette nouvelle vérité.

L’AFFIRMATION CRÉATRICE DE LA RÉCEPTIVITÉ :

JE ME PERMETS DE RECEVOIR TOUS LES CADEAUX DE LA VIE. JE MÉRITE D’ACCUEILLIR DANS MA VIE L’ÉNERGIE POSITIVE SOUS TOUTES SES FORMES : AIDE, CADEAUX, COMPLIMENTS, FAVEURS, SURPRISES, EXPÉRIENCES… J’AI DE LA GRATITUDE POUR TOUT CE QUE JE REÇOIS DE LA VIE.

ACCEPTER DE LÂCHER-PRISE

Recevoir nécessite ensuite de lâcher-prise, ce qui vous permettra de recevoir davantage dans tous les domaines de votre vie. Cessez de vouloir contrôler ce qui arrive, dans la façon et la manière, mais soyez ouvert à l’énergie de la Vie. Soyez confiant que vous attirez à vous uniquement le meilleur et que vous êtes protégé en toute occasion. La Vie vous réserve bien plus que ce que vous pouvez imaginer, si seulement vous vous autorisez à recevoir.

Ne culpabilisez pas à l’idée de recevoir. Il est temps de vous permettre la douceur, le confort, la joie et la paix d’esprit. Vous méritez autant que quiconque de recevoir des expériences et des personnes merveilleuses dans votre vie.

Reconnectez-vous à cet espace que vous avez en vous et qui est prêt à accueillir. Ressentez la gratitude que vous procurent tous les cadeaux fabuleux que vous recevez déjà chaque jour et que vous ne remarquez pas. Le bruit d’un oiseau qui chante, la joie de voir quelqu’un qu’on apprécie, de porter un joli vêtement, d’entendre une chanson qu’on aime, de respirer de l’air frais, de rentrer chez soi… ressentez cette gratitude au quotidien. La gratitude provoque l’abondance.

Afin de recevoir, osez également demander. Demander de l’aide quand vous en avez besoin, demandez à être écouté, guéri, guidé, épaulé, réconforté, rassuré… Demandez autour de vous, mais demandez aussi à votre être intérieur, à vos guides, à l’Univers ou à Dieu. N’ayez pas peur de demander à chaque instant ce dont vous avez besoin, et la Vie vous répondra. Vous n’avez qu’à être convaincu que vous serez entendu, et à lâcher-prise de la façon dont cette aide viendra.

OSEZ DIRE OUI !

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais en fermant votre capacité à recevoir, vous émettez une énergie du « non-recevoir ». Vous bloquez votre capacité à accueillir, et donc l’Univers répond à cet état : vous ne recevez pas l’aide dont vous auriez besoin, vos problèmes financiers ne s’arrangent pas, vous vous sentez malchanceux ou victime. Ce n’est pas une fatalité ! Les conseils de cet article vous permettront de transformer ce blocage en une fabuleuse ouverture.

Cependant, rien de tout cela ne fonctionnera si vous n’osez pas dire OUI ! Oui aux opportunités qui se présentent, oui à l’aide que l’on vous propose, oui à l’argent qui s’offre à vous. Vous vous dites sans doute : « Bien sûr que je dirai oui lorsqu’une opportunité ou de l’argent se présentera à moi ». Mais en vérité, n’avez-vous pas un réflexe de dire « Non merci » quand un inconnu vous propose de vous aider ? Ou que quelqu’un de votre entourage veut vous offrir quelque chose ? Ou bien d’insister pour payer votre part et refuser que l’on vous invite ? Ou encore répondre « Oh, ce n’est rien du tout » lorsqu’on vous fait un compliment sur votre tenue ? Toutes ces attitudes vous maintiennent dans cette énergie du non-recevoir. C’est pourquoi je vous propose un exercice très simple à mettre en place dès aujourd’hui :

La prochaine fois que quelqu’un de votre entourage vous fera un compliment, dites simplement « Merci beaucoup ». Rien de plus. Ne vous justifiez pas, ne diminuez pas la portée de ce compliment en expliquant que cette robe est vieille ou que vous l’avez eue en soldes pour trois fois rien. Remerciez et acceptez simplement cet acte de gentillesse qui vous est adressé. Car vous le méritez. Et observez ce qui se passe en vous.

QUELS AVANTAGES Y A-T-IL À S’AUTORISER À RECEVOIR ?
Rétablir sa réceptivité et lâcher-prise peut provoquer d’immenses changements dans votre vie. Citons quelques-uns d’entre eux :

* Vous recevrez des cadeaux… Littéralement ! Quelqu’un pourra vous offrir sa place dans le métro ou un livre qu’il a fini… vous pourriez recevoir des fleurs ou une carte, sans raison particulière, ou quelqu’un de votre entourage pourrait être guidé à vous offrir un cadeau. Alors soyez prêt à dire OUI !
* De l’argent pourrait arriver sans que vous vous y attendiez. Un chèque, un paiement que vous n’attendiez plus, une augmentation, une prime, ou toute forme d’aide financière pourrait venir à vous, si vous lâchez-prise sur la forme que va prendre cet argent !
* L’aide dont vous aviez besoin pour la réalisation de vos projets arrivera spontanément, ou certains problèmes se résoudront d’eux-mêmes.
* Des personnes bienveillantes, qui vous correspondent, entreront dans votre vie.
* Vous développerez votre intuition. Ouvrir les portes de la réceptivité permet aussi de reconnecter avec une forme de conscience plus grande et donc de recevoir des messages, une guidance, provenant de cette conscience. Que ce soit en rêve, en clairvoyance, via des signes dans votre journée, vous saurez recevoir cette aide précieuse sur votre chemin.
* Recevoir davantage permet également de donner plus. Vous serez plus disponible pour les autres quand ils en ont besoin. Vous saurez vous ressourcer afin de ne plus être vidé ou épuisé comme cela a pu être le cas dans le passé.
* Et encore bien des surprises

Avec un torrent de lumière,

par Jenna Blossoms

Source : https://jennablossoms.com/savez-vous-recevoir

Geoarmonie NaturaGreen

La spiruline cocktail exceptionnel
en micronutriments
Aujourd’hui, la spiruline est considérée comme
l’aliment le plus riche en micronutriments au
monde. Elle est une source exceptionnelle de
caroténoïdes variés (bêta-carotène principalement,
mais aussi cryptoxanthine, lutéine,
zéaxanthine, etc.). Elle contient autant de
vitamine E que les germes de blé, et autant de
calcium, phosphore et magnésium que le lait.
Le NaturaGreen:
une formule exclusive
La formule du NaturaGreen® est exclusive. Pour la première fois la
richesse nutritionnelle de la spiruline est proposée en bouteille pour
faciliter sa prise, son absorption et son assimilation. Contrairement
aux formes connues et proposées jusqu’ici (poudre, paillettes,
gélules ou comprimés) la forme liquide du NaturaGreen arrive
plus rapidement dans l’intestin. Quand les formes conventionnelles
tombent dans le renflement de l’estomac immergées dans le liquide
gastrique à pH acide, le NaturaGreen s’écoule le long du bord le
plus court de l’estomac pour être déversé dans le duodénum sans
encombre.
Un procédé technologique unique
Le procédé mis en oeuvre garantit une absorption optimale des
différents micronutriments, facilite leur assimilation et réduit le coût
énergétique lié à leur digestion. Sa forme exclusive et son procédé de
préparation en font un produit unique. Le NaturaGreen c’est 100%
des micronutriments et 100% des proteines contenus dans la spiruline
sous forme facile à absorber, facile à délivrer et facile à assimiler.
• Le NaturaGreen® est le premier complément alimentaire à la
spiruline liquide qui contient 100% des micronutriments et
100% des protéines de la spiruline.
• Un complexe unique qui associe la richesse en micronutriments
à un procédé technologique innovant qui en garantit leur
parfaite assimilation.
• Non filtré, sans tensioactifs et sans conservateurs

Geoarmonie A comme Argent

A comme Argent

 

 

 

 

L’argent est une forme d’énergie virtuelle. Inventé par l’homme, l’argent est une énergie dont le sous-jacent est basé sur l’échange de temps : « Je te donne de l’argent en échange de ton temps ». Chacun peut échanger son temps contre cette énergie qui pourra être cumulée. Au départ, l’argent est l’énergie que l’on reçoit lorsqu’on crée et offre un service à quelqu’un.

Les inventeurs en créant des produits, les artistes en créant des œuvres créent un produit qu’ils vont pouvoir distribuer à des millions de personnes : Steve Jobs avec l’Iphone, Bill Gates avec Windows, Mickael Jackson avec ses disques. Plus on distribue son temps, plus on reçoit de l’argent. Que ce soit en dupliquant son œuvre, comme c’est le cas en informatique, ou en vendant un exemplaire unique. Pour les créateurs, l’argent est l’énergie que l’on reçoit pour l’usage de l’invention ou de l’œuvre qui a été créée. Les inventeurs reçoivent des royalties sur des brevets ou des droits d’auteur par exemple.

Plus on arrive à dupliquer une idée, un service, un produit, plus on est récompensé en recevant de l’argent car il peut être utilisé par un nombre important de personne.

Bien sur le temps de chacun n’a pas la même valeur. Celui-ci est valorisé en fonction du degré de conscience de chaque individu. Le temps d’un Mozart, d’un Picasso, d’un Einstein, d’un Steve Jobs a une très forte valeur, grâce à leur niveau d’expertise. On retrouve ce principe dans tous les domaines : la cuisine, les affaires, la sculpture, la peinture, la musique, le sport, la spiritualité, la science, la médecine, etc…

Pour évaluer la valeur du temps d’un individu, il faut se poser la question : qu’est ce qu’à déjà effectuée cette personne dans le passé ? Quelles sont ses réalisations ? Combien de personnes a-t-il déjà aidé ?

On peut voir le monde de cette façon : parfois nous offrons des produits et services et parfois nous utilisons ces produits et services. Bien évidement, nous sommes tous créateur et utilisateur. L’argent est l’énergie qui en permet l’usage. Quelqu’un qui n’a besoin de rien ou de très peu n’a pas besoin de beaucoup d’argent. Entre les créateurs et les consommateurs, il y a bien sur les entreprises qui créent, qui distribuent, le système financier international qui rend compatible les différentes formes d’argent : les monnaies.

Certains ont l’impression d’avoir de l’argent, des biens matériels. En réalité, rien ne leur appartient.

« Rien ne t’appartient, tu ne me crois pas ? Meurs et tu verras ! »

Kundun 2010

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 135

L’énergie de l’argent est une énergie permettant le partage, l’accès à des services et à des objets. Mais en réalité, cette énergie n’est plus utilisable après la mort du corps. L’âme continuera son chemin sans ces biens matériels. La notion d’appartenance est illusoire, en réalité il s’agit toujours d’un droit d’usage temporaire et non d’une propriété. Et ce droit d’usage peut s’arrêter à tout moment avec la mort.

Il est souvent préférable de prendre en compte ce facteur si on veut être heureux, car c’est toujours ici et maintenant qu’on peut « vivre » et « exister ». Beaucoup, parmi nous dépensent beaucoup de temps à accumuler de l’argent qu’ils n’utiliseront jamais. Quel est le sens d’une telle démarche ?

De plus, on surestime toujours le temps qu’il nous reste à vivre !

L’argent est une énergie magnifique qui a permis à l’humanité de se développer, de créer une concentration des capitaux nécessaires à la création des grandes industries. Utilisé pour le bien du groupe plutôt que d’un seul individu, l’argent permet de nourrir des familles, d’éduquer les enfants, de créer des emplois, de soutenir l’économie.

L’argent est une énergie, et comme toute énergie, elle peut être utilisée pour construire ou détruire. C’est en augmentant son niveau de conscience de façon générale qu’on peut apprendre à utiliser cette énergie.

Comme toute accumulation d’énergie, concentrée, l’argent se transforme en pouvoir. Alors l’argent bénéficie de la loi de l’attraction et attire autour d’elle tout ce qui lui permet de grandir, de se développer. L’argent attire l’argent car cette énergie a besoin de grandir, de circuler, de se développer.

Actuellement, l’argent est une des énergies qui relie tous les hommes et les femmes de notre planète. Avec de l’argent, on peut échanger son temps contre de l’argent et utiliser tous types de services ou produits quelque soit l’endroit. L’argent est devenu l’énergie universelle d’échange de temps et de valeur.

Les grandes transformations en cours sur notre planète sont liées aux déséquilibres concernant la valeur du temps de chacun. Un salarié Indien, Thaïlandais, chinois coûte 250 € par mois charges comprises alors qu’en Europe, il coûte 2500 €.

L’interconnexion de toutes les entreprises, de tous les êtres humains sur terre a permis de créer un « village mondial » ou tout s’équilibre un peu plus chaque jour. L’intelligence d’un homme a la même valeur quelle que soit sa localisation géographique. Seul compte son environnement. Grâce à l’interconnexion généralisée, à la mondialisation, il y a de moins en moins de frontières, de séparations. De plus en plus, le savoir faire d’un homme ou d’une femme peut être utile de façon global. Alors des sociétés s’implantent à l’autre bout du monde pour diminuer leurs coûts. Des géniesvont dans des pays développés pour exploiter au mieux leurs capacités.

L’argent, et donc le temps offert par chacun des habitants de la planète est de plus en plus fluide, de plus en plus partagé. Un jour viendra ou il n’y aura plus qu’un seul grand pays, avec une seule monnaie. Tout en gardant leurs spécificités régionales, les êtres humains continueront à tous être producteurs et consommateurs de temps et d’argent. Aujourd’hui, l’énergie de l’argent s’investit là ou le temps ne coûte pas cher pour être revendu sous forme de services ou produits là où il a une plus grande valeur.

D’une certaine façon, il est amusant de considérer que l’argent est une forme de temps « stockable ». Avec de l’argent, vous pouvez demander à d’autres de réaliser des tâches que vous n’avez pas le temps de faire : faire à manger (restaurants), construire une maison, créer des vêtements, etc…

Certaines personnes ont tellement d’argent que des dizaines de milliers de personnes travaillent pour elles, réalisant leurs projets. En réalité, ils achètent le temps des autres pour réaliser plus.

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 213.jpeg

L’argent est donc une énergie comme une autre, bien utilisée, elle rend des services très importants à l’humanité. C’est uniquement lorsqu’elle est stockée à ne rien faire que l’argent perd de sa valeur. Aussi, le système financier actuel a de très nombreux défaut puisqu’on l’autorise à créer de l’argent à partir de rien. (Spéculation)

La création d’argent devrait obligatoirement être en lien avec des sous-jacent réel : le temps de personnes qui travaillent et qui créent réellement quelque-chose, que ce soit un produit ou un service. Tant qu’on laissera le système financier créer de l’argent à partir de rien, nous aurons des bulles spéculatives, des cracks mondiaux.

Il serait temps d’imaginer un système plus régulé ou il serait impossible de créer de l’argent sans valeur, sans un sous-jacent basé sur une réalité matérielle.

Messieurs et mesdames les économistes, à vos plumes !

Kundun sept 2012

 

 

 

Geoarmonie SI J’EFFAÇAIS LES ERREURS DE MON PASSÉ, J’EFFACERAIS LA SAGESSE DE MON PRÉSENT

geoarmonie bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 049

Vous êtes encore en train de vous inquiéter et de regretter ce qu’il s’est passé, ou ce que vous avez fait.

Le discours est toujours le même, ennuyeux et répétitif, et vous vous culpabilisez des erreurs que vous avez commises ou des décisions que vous n’avez pas prises. 

Les images vous reviennent en permanence, les mots que vous avez dits résonnent comme un écho, et vos sentiments deviennent une prison qui vous limite.

Pendant ce temps, les minutes passent sans que vous ne vous en rendiez compte et sans que vous ne puissiez les apprécier…

«Peut-être que si vous lui aviez dit ce que vous pensiez, vous ne vous seriez pas éloignés», «Si j’avais choisi l’autre option, je ne serais pas ici dans cette situation», «Pourquoi je ne lui ai jamais dit que cela m’embêtait quand il m’a demandé comment j’allais ?»

Et ainsi, les lamentations et les questions peuvent devenir une spirale infinie, dont vous connaissez le début mais qui n’a pas de fin…

Vous pouvez vous flageller et vous détruire petit à petit si c’est que vous voulez, même si votre for intérieur n’est pas en accord avec cela.

Détendez-vous et pensez : Pourquoi faites-vous cela ? Jusqu’où vont vos plaintes et ce bruit mental dont vous parlez ? Dans quel but ? Pourquoi ?

Si vous êtes sincère avec vous-même et que vous répondez à cette question, vous pouvez découvrir beaucoup plus que ce que vous imaginez, et atteindre ce besoin caché.

Et maintenant, plongez-vous dans cette question : Cela sert-il à quelque chose de regretter ses erreurs ? Pensez-vous que ce sont vraiment des erreurs ?

Avant de continuer avec votre dynamique «victimisante», sachez que ce ne sont pas seulement des erreurs, mais des opportunités.

 

SI J’EFFAÇAIS LES ERREURS DE MON PASSÉ

Combien d’apprentissages se trouvent derrière elles ?

Il ne s’agit pas seulement de vouloir avancer et évoluer, au lieu de rester stagnant et embrigadé.

Choisissez l’une de vos erreurs et réfléchissez à ce que vous pouvez apprendre de cette situation ou de cette expérience.

Découvrez l’opportunité cachée …Peut-être que vous l’avez déjà fait et que vous ne vous en êtes pas rendu compte.

De plus, ce que vous êtes aujourd’hui, c’est grâce à vos succès, mais aussi à vos échecs.

De tout ce que vous avez parcouru jusqu’à présent, il y a certainement beaucoup de choses dont vous êtes fier.

Tout ce qu’il s’est passé, tout ce que vous avez ressenti et fait, a des répercussions qui se reflètent également sur votre intérieur.

Cela dépend de vous et de la manière dont vous voulez les utiliser: passer au-dessus ou vous plonger dans leurs profondeurs et trouver la sagesse qui les accompagne.

Les erreurs sont les portes de l’apprentissage.

Chaque fait, chaque pensée et chaque sentiment expérimentés ont eu une série de conséquences dans notre vie.

L’important est d’être conscient que ce que vous êtes aujourd’hui se trouve affecté par ce qui est arrivé ou non, un jour dans le passé. Si vous effacez toutes vos erreurs, l’apprentissage partira également en fumée.

Alors, au lieu d’occuper son temps à s’inquiéter de la possibilité d’avoir fait les choses différemment, inquiétez-vous de savoir comment vous comporter le mieux possible dans chaque situation à venir, à chaque moment, à chaque seconde…

Source  ERREURS DE MON PASSÉ : http://nospensees.com/