Archives de Catégorie: Non classé

geoarmonie Chaleur : trop boire est mauvais

 

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys stephane barmes 0660560777 geoharmonie 11321/06/2018

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 139.jpeg

Buvez-vous trop d’eau cet été ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Les Autorités de Santé nous incitent à boire beaucoup, surtout quand il fait chaud.

Combien exactement ?

Pas de chiffre précis, mais une affiche qui indique « boire beaucoup d’eau plusieurs fois par jour ».

Sur cette affiche, 3 bouteilles d’eau, soit 3 à 4,5 litres !! (l’histoire ne dit pas si ce sont des bouteilles d’un litre ou 1,5 litres) sont représentées :

Je vais être direct.

Sauf si vous courez le marathon, il est inutile de vous forcer à boire autant.

L’obsession moderne pour l’eau n’est que le fruit du marketing efficace des grands groupes agro-alimentaires (Danone, Nestlé…) qui gagnent beaucoup d’argent à vendre un produit qui avait, jusqu’à nos jours, toujours été gratuit :

Le marketing de l’eau en bouteille

Vendre de l’eau en bouteille est un des commerces les plus rentables du monde.

La matière première (l’eau), ne coûte rien. Il faut simplement la mettre dans une bouteille et on peut la vendre.

La difficulté évidemment est de convaincre les gens de payer cher pour un produit qui coule gratuitement ou quasi-gratuitement de tous les robinets, fontaines, cours d’eau, etc.

Mais le moins qu’on puisse dire est qu’ils ont réussi :

Aujourd’hui, l’eau est souvent vendue plus chère que l’essence : 1,50 €, parfois plus, pour 33 cl !!

Les 33cl d’eau sont vendus 1,60 € dans les distributeurs de la Gare Montparnasse.

C’est pourquoi les grands groupes agro-alimentaires ont massivement investi ces dernières décennies pour persuader la population de boire plus d’eau en bouteille.

Leur stratégie a consisté à faire croire aux grand public que :

  • Boire beaucoup d’eau maintient jeune, ce qui est FAUX
  • Boire beaucoup d’eau fait maigrir, ce qui est FAUX
  • Boire beaucoup d’eau est bon pour la santé, ce qui est FAUX également
Boire beaucoup d’eau ne fait pas maigrir, ni rajeunir, et n’est pas spécialement bon pour la santé, même chez les personnes âgées.

Leur stratégie a bien fonctionné. Aujourd’hui, de nombreux enfants ne se déplacent plus sans leur bouteille d’eau. Ils sont persuadés, en classe par exemple, qu’avoir soif ne serait-ce que quelques minutes est dangereux pour la santé !

Beaucoup d’enfants sont élevés dans l’idée qu’avoir soif, ne serait-ce que quelques instants, est dangereux pour la santé.

Bien entendu, ce n’est pas le cas

Nos corps ont au contraire une résistance remarquable à la déshydratation. La soif est un simple message qui nous invite à boire, pas un signal d’alarme.

Elle est d’ailleurs le meilleur indicateur qui soit : « boire à votre soif » est la meilleure règle pour savoir combien vous avez besoin de boire !!

Trop boire d’eau est mauvais pour la santé

Dès que vous vous forcez à boire de l’eau, vous imposez un travail supplémentaire et inutile à vos reins, et vous perdez de précieux minéraux.

Les personnes qui se forcent à boire 3 litres par jour, alors qu’elles n’ont pas soif, souffrent de devoir aller uriner trop souvent, et peuvent être victimes d’incontinence urinaire (impossibilité de se retenir car la vessie se remplit trop).

Si vous buvez deux tasses (thé, café) le matin, et à nouveau le soir, plus un verre d’eau pendant le repas et que vous mangez une soupe, vous couvrez probablement déjà vos besoins en eau. Si vous n’avez pas soif, vous n’avez pas besoin de vous forcer à boire plus (sauf si vous avez une maladie particulière qui vous oblige à boire plus).

Cette quantité d’eau suffit à éviter le risque de calculs et d’infection urinaire causés par le manque d’eau. Attention, ces problèmes peuvent toutefois avoir d’autres causes.

Rappelons en outre que les légumes et les fruits contiennent en moyenne 90 % d’eau. Un alimentation riche en fruits et légumes vous apportera également beaucoup d’eau. Ne vous étonnez pas de ne pas avoir envie d’eau supplémentaire dans ce cas.

Boire de l’eau ne fait pas maigrir

Les urines contiennent de l’urée et des produits d’oxydation des aliments. Elles ne contiennent aucune graisse (l’eau n’est pas soluble dans l’eau) ni sucre, ni protéines. Vous n’éliminerez ni les excès de graisses ni les excès de sucre en vous forçant à boire plus.

Vous éliminerez par contre les excès de sel : mais là encore, vous n’avez pas à vous en soucier. En effet, dès que vous avez trop de sel dans le sang, cela vous donne soif, et envie de boire. Votre corps vous donnera envie de boire jusqu’à avoir retrouvé le bon équilibre de sels minéraux.

Si jamais vos urines contiennent du sucre, c’est un signe d’une grave maladie (le diabète sucré) et c’est une mauvaise nouvelle.

Pourquoi les personnes âgées meurent de déshydratation

Lors des canicules, on déplore le décès de nombreuses personnes âgées qui meurent de déshydratation parce qu’elles n’ont pas assez bu.

La « solution », nous dit-on, est de veiller à les faire boire quand il fait chaud.

C’est le cas typique de l’arbre qui cache la forêt.

En effet, le problème des personnes âgées n’est pas qu’elles « oublient de boire », ni qu’elles ne « ressentent plus la soif », comme on le lit partout.

Ce qui se passe est beaucoup plus grave que ça.

Ces personnes âgées qui se laissent mourir, lors des canicules, n’ont pas seulement perdu l’envie de boire. Elles n’ont plus non plus envie de manger, de parler, ni de vivre, parce qu’elles souffrent et qu’elles sont souvent abandonnées à une atroce solitude.

Elles sont, logiquement, profondément déprimées, ne se lèvent plus, ne sortent plus, personne ne se soucie d’elles.

Alors évidemment, quand il fait chaud, beaucoup meurent de déshydratation seules chez elles.

On accuse la canicule. On passe des messages à la télévision et sur les autoroutes pour rappeler aux gens de boire.

Mais la vraie utilité de ces campagnes, c’est de nous pousser à frapper à la porte d’un voisin ou d’une voisine isolés. Ce n’est pas l’eau, mais le temps, l’attention, le sourire que nous pouvons leur apporter, qui fait la plus grande différence.

Alors oui, cet été, dès qu’il fera chaud, allons nous soucier des personnes seules pour savoir si elles ont assez bu. Mais en vérité, il n’y a pas de bonne raison d’attendre et nous pouvons le faire dès maintenant, car cela leur fera tout autant plaisir !

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

vu sur :  https://www.santenatureinnovation.com/chaleur-trop-boire-est-mauvais/

Savez-vous qu’il est épuisant d’écouter les gens qui se plaignent ?

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys stephane barmes 0660560777 geoharmonie 113

 

Savez-vous qu’il est épuisant d’écouter les gens qui se plaignent ?

Être entouré de personnes qui se plaignent tout le temps épuise, et peut dégrader le moral et nous nuire même lorsque le problème n’a rien à voir avec nous.

La vie actuelle est exigeante, et ce dans chaque domaine, c’est pour cela que presque tout le monde finit par se plaindre face à ce que nous devons affronter.

Même s’il s’agit d’une réaction humaine et naturelle qui nous permet de nous libérer de la tension dans des situations plus ou moins compliquées ou douloureuses, c’est aussi un sentiment qui nous soutire de l’énergie.

S’il n’est pas mauvais d’avoir de l’empathie et de la compassion quand les personnes proches de nous traversent une mauvaise situation, écouter celles et ceux qui se plaignent de tout est plus nocif que ce que l’on peut penser.

Le plus inquiétant, c’est que leur attitude devient si toxique et manipulatrice qu’elle nous fait penser que nous sommes insensibles ou égoïstes car nous n’avons pas envie d’être là où nous sommes.

C’est pour ça qu’il est primordial de savoir les identifier, de comprendre et connaître les effets de leur négativité dans notre vie et comment réagir pour y faire face.

Le profil des personnes qui se plaignent

Ces personnes vivent en refusant la vie qu’elles ont, elles veulent toujours se positionner ou être les victimes, elles se plaignent constamment pour rien et surtout, elles ne font jamais rien pour modifier ce qui les tourmente tant.

Même si au début, cela nous peut nous paraitre tout à fait normal, avec le temps qui passe, nous nous rendons compte que la plainte est avant tout une routine puisqu’elle fait partie du genre de vie des personnes en question.

Elle devient un acte délibéré ou inconscient de manipulation, avec lequel la personne qui se plaint essaie de provoquer de la culpabilité, de la solidarité ou de la compassion, presque tout le temps pour ne pas avoir à assumer ses propres responsabilités.

Puis soudainement, nous sentons que nous sommes obligés de lui venir en aide pour résoudre ses problèmes ou du moins, être le soutien de tous les instants.

Découvrez aussi : Les conséquences des pensées négatives sur la santé

Les conséquences de ceux qui se plaignent sur le moral des autres et de leur entourage

Les comportements des personnes qui se plaignent de tout sont si négatives que soudainement, on commence à se sentir plus épuisé que la normale.

Même si l’on a la capacité d’aider ou de conseiller ce genre de personnes, être exposé à leur façon d’être nous enlève une grande partie de notre énergie.

Et même si ce n’est pas facile de le remarquer, notre esprit souffre de changements à cause des émotions qui sont entraînées par la condition de l’autre.

Des sentiments tels que la culpabilité, la frustration, et la tristesse modifient des processus qui libèrent des hormones dans notre système cognitif et augmentent le risque d’avoir :

  • Des déséquilibres émotionnels
  • Des difficultés à résoudre des problèmes propres
  • La diminution de la concentration
  • Des pensées négatives

Que peut-on faire pour faire face au comportement d’une personne plaintive ?

Dans la vie, tout ne se passe pas comme nous le voudrions, et souvent, nous devons affronter des défis que nous ne voulons pas et que nous n’attendons pas.

Cependant cela ne sert à rien de vous cloîtrer dans la frustration et l’amertume, puisque ce sont des comportements qui nous empêchent d’avancer.

L’énergie dont nous nous servons pour nous plaindre est celle dont nous avons besoin pour dépasser ces situations qui semblent être des barrières.

C’est pour cela qu’en plus d’éviter de faire partie de l’entourage de ce genre de personnes, il est important de comprendre que personne n’est obligé d’écouter ou de donner des conseils à ceux qui se plaignent.

Nous ne pouvons pas vouloir résoudre les problèmes de la vie des autres personnes quand nous avons besoin d’énergie pour résoudre les nôtres.

Alors, voici comment vous pouvez y parvenir :

1. Prenez vos distances

Dans la mesure du possible, éloignez-vous au maximum de ces gens, car avec leur comportement, ils essaieront de vous manipuler.

Moins vous leur donnerez d’attention, et plus ils comprendront vite que vous ne souhaitez pas mettre votre énergie dans l’écoute de leurs paroles et pensées négatives.

2. Faites comprendre à ces personnes que c’est leur problème

Même si vous prenez le temps d’écouter leurs plaintes, faites leur savoir que les problèmes proviennent de leur manière de penser.

Faites votre possible pour que la situation vous affecte le moins possible et conseillez à cette personne de prendre des mesures pour solutionner ses problèmes par ses propres moyens.

Lire aussi : Comment reconnecter son cerveau pour se débarrasser des pensées négatives

3. Ne montrez pas d’empathie

Puisque ces gens ont la capacité de manipuler avec leur comportement, il est important d’avoir un bouclier pour ne pas montrer que l’on est disposé à les aider coûte que coûte face à tous les problèmes possibles et imaginables.

S’il est parfois inévitable d’avoir l’empathie, il est essentiel de contrôler la situation pour ne pas ressentir le besoin urgent d’aider quand le problème ne nous concerne pas.

4. Établissez des limites saines

Vous avez le droit de lui demander de ne pas partager ses plaintes et ses tragédies avec vous.

Si vous en avez assez d’écouter tout le temps des pensées négatives, dites à cette personne que cela ne vous plaît pas et que vous préféreriez ne pas être cette épaule sur laquelle elle pleure habituellement.

Vous avez un proche ou un ami qui se plaint toute la journée ? Il est temps d’agir !

Évitez de rentrer dans leur petit jeu car, et il y aura un moment où vous commencerez à ressentir l’impact de sa négativité sur votre propre vie.

 

vu sur : https://www.sain-et-naturel.com/saviez-vous-quecouter-les-gens-qui-se-plaignent-est-epuisant.html

La magie d’être une femme après 40 ans

femme

 

Il faut beaucoup de courage pour aimer les femmes marquées par le passé, celles qui ont un fort caractère mais un bon cœur. Il faut beaucoup d’amour pour soigner les blessures et les désillusions.

Mais par-dessus tout, il faut être intelligent, parce qu’elles sont si matures et si expérimentées qu’elles ne croient plus à ce qu’elles ressentent, mais plutôt à ce que vous êtes prêts à faire pour elles.

Walter Riso

Nous n’avons plus le visage de nos 20 ans, car les pierres du chemin ont façonné notre corps. Notre regard est complice, car il s’est formé pendant des années, nous permettant de maîtriser l’art d’aimer nos enfants, notre conjoint, notre famille et nos amis.

Nous accumulons parfaitement bien l’expérience et la jeunesse, ce qui nous permet de contrôler l’art et la maîtrise de notre essence, ajoutant de la vie aux années pendant lesquelles nous nous sommes amusées et à celles qu’il nous reste pour profiter.

Une femme de plus de 40 ans laisse une trace partout où elle va, se faisant maîtresse de son chemin. Elle sent que son arrivée est remarquée, qu’elle dégage une grande confiance en elle et qu’elle a atteint une stabilité et un équilibre émotionnel et personnel hypnotisants.

photo-1-420x312

Après 40 ans

Plus de 40 souffles d’air pur…

J’AI QUEL AGE ?

J’ai l’âge de voir les choses avec tranquillité, mais dans l’intérêt de continuer à évoluer.

J’ai l’âge de caresser mes rêves du bout des doigts et de voir mes illusions se transformer en espoir.

J’ai l’âge où l’amour est parfois une flamme qui a besoin de se consumer dans le feu d’une passion désirée, parfois un havre de paix, tel un coucher de soleil sur la plage.

J’ai quel âge ? Je n’ai pas besoin de nombre, car mes désirs réalisés, les larmes que j’ai versées en voyant mes illusions se briser… valent beaucoup plus que ça.

Quelle importance d’avoir vingt, quarante, soixante ans ! Ce qui importe, c’est l’âge qui me correspond.

J’ai l’âge qu’il me faut pour vivre libre et sans peur. Pour suivre mon chemin sans crainte, car je porte avec moi l’expérience que j’ai acquise et la force de mes désirs.

J’ai l’âge suffisant pour ne plus avoir peur et faire ce que je veux et ce que je ressens.

José Saramago

Les 40 et 50 ans sont des moments particuliers, pendant lesquels vous vous trouvez entre deux générations qui mettent en avant le côté éphémère de la vie.

C’est là que l’on se rend compte qu’il faut profiter et concilier ses deux mondes. Ne vous préoccupez plus du passé et de l’avenir et commencez à profiter du moment présent.

A partir de 40 ans, on comprend enfin que chaque personne que l’on rencontre a un rôle dans notre vie. Certaines personnes vous mettent à l’épreuve, d’autres vous utilisent.

Il y a celles qui vous aiment et qui vous apprennent des choses, mais les personnes les plus importantes sont celles qui font ressortir le meilleur de vous-même.

Elles sont et resteront des personnes rares et extraordinaires qui vous rappelleront que le jeu en valait la chandelle.

vivre-420x275

Après 40 ans

La magie du moment

Les femmes de ma génération sont les meilleures. Point. Elles ont la quarantaine, elles sont belles, sereines, compréhensives, sensées, mais surtout terriblement séductrices, et ce malgré leurs pattes d’oie naissantes ou cette chaleureuse cellulite qui capitonne leurs muscles, mais qui les rendent tellement humaines, tellement réelles…magnifiquement réelles.

Sharon Stone, 48 ans.

Beaucoup de femmes de plus de 40 ans se sont trouvées dans des situations compliquées.

Certaines ont été reniées de leur société. Elles ont subi des trahisons et des déceptions qui les ont fait mûrir. Elles ont senti sur leur peau le déchirement de séparations peu honorables, d’abandons et d’humiliations.

Elles sont forgées dans le feu de la bataille et guéries par les flèches les plus inattendues.

Elles ont porté sur leurs épaules une grande partie du poids de la vie. C’est pour cela que les femmes de plus de 40 ans ont développé un septième sens qui leur permet d’avancer, de rester sereines et de se réconcilier avec la vie.

facebook-420x295

Une blague dit qu’une femme de 20 ans peut être attirante, qu’une femme de 30 ans peut être séductrice mais que seule une femme de 40 ans est irrésistible. C’est le résultat d’un mélange parfait entre expérience et jeunesse.

D’une certaine manière, la femme de plus de 40 ans a consacré beaucoup de temps à la recherche de l’amour. Aujourd’hui, elle s’aime beaucoup plus que les décennies précédentes.

Femme, ne vous oubliez pas…

Après 40 ans, vous avez l’âge de voir la vie avec tranquillité mais dans l’intérêt d’évoluer. C’est là que l’amour peut être ardent ou posé. C’est là que vous pouvez crier sans peur vos craintes et faire ce que vous désirez sans avoir peur d’échouer.

Aujourd’hui, vous pouvez vous aimer, vous accepter et prendre soin de vous, parce que les années ont fait de vous une personne beaucoup plus accomplie.

 

Un grand merci au site nospensées.com pour l’autorisation de republier cet article. source :http://nospensees.com

SAVEZ-VOUS RECEVOIR ?

 

geoarmonie geobiologie geobiologue coach coaching natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 215.jpeg

SAVEZ-VOUS RECEVOIR ?

Vous reconnaissez-vous dans les affirmations suivantes ?

* Je me sens gêné lorsque l’on me fait un compliment
* J’ai le sentiment d’être redevable lorsqu’on m’offre quelque chose ou que l’on me fait une faveur
* Je donne beaucoup de moi-même : mon temps, mon énergie, mon écoute, mon attention…
* Je culpabilise de dire non lorsque je vois quelqu’un qui a besoin d’aide
* J’ai le sentiment de ne pas mériter les cadeaux, de l’argent ou les compliments qui me sont adressés
* J’ai peur de déranger les gens, je préfère me débrouiller seul
* J’ai tendance à dire « non merci » par réflexe

Si c’est le cas, votre capacité à recevoir est bloquée.

Recevoir s’étend bien au-delà des compliments, des cadeaux et des faveurs. Puisque tout est énergie dans le monde, recevoir est une qualité extrêmement importante pour quiconque souhaite trouver son alignement et améliorer sa vie. Recevoir, c’est accepter l’énergie de la vie qui vous traverse.

La difficulté à recevoir vient toujours d’une difficulté à sentir sa valeur, et donc à sentir que l’on mérite. Ainsi, vous préférez être dans la position de celui qui donne. Les personnes qui donnent n’ont pas besoin de se sentir méritantes ou de voir la beauté en elles, elles vont naturellement vers l’autre, c’est pourquoi elles ont généralement beaucoup d’empathie. Cette empathie vous fait également ressentir la souffrance des autres plus fort que la moyenne. Et bien souvent, vous vous sentez investi d’une mission de les aider.

Lorsque vous donnez, vous êtes aussi dans une position de contrôle. C’est vrai, vous contrôlez ce que vous donnez : la quantité de temps que vous donnez, la façon dont vous aidez, le cadeau que vous faites, les questions que vous posez, les conseils que vous offrez… Vous êtes dans la maîtrise de l’énergie que vous émettez.

Donner est une immense qualité qui a un aspect maternel. C’est pourquoi les femmes ont une propension plus grande à donner d’elles-mêmes et des difficultés à recevoir. L’énergie du féminin sacré sait prendre soin des autres naturellement et insuffler une énergie vitale autour d’elle.

Toutefois lorsque vous donnez, vous donnez aussi de votre énergie subtile. Et ce don doit être compensé par un autre échange énergétique qui est celui du recevoir. Autrement, un blocage se crée en raison d’une perte énergétique. Ce blocage peut engendrer des maladies, des difficultés financières, un manque affectif, ou encore une grande fatigue émotionnelle… Imaginez un instant : un cours d’eau se déverse en permanence dans l’océan. Si ce cours d’eau se coupe de sa source, comme par exemple de l’eau des montagnes alors le cours d’eau s’assèchera. Il est vital que ce qui est vidé soit rempli, pour que la vie et l’énergie puissent s’écouler librement et naturellement. Pour que l’eau du cours d’eau soit toujours fraîche et cristalline. Cependant, recevoir est aussi au cœur de l’énergie du féminin sacré. Pour donner la vie, la femme doit recevoir dans son ventre cet embryon qui se forme et deviendra un bébé.

POURQUOI FERME-T-ON LES PORTES DE SA RÉCEPTIVITÉ ?

Les expériences que nous vivons laissent leurs traces et entraînent des croyances. Ces croyances sont d’autant plus fortes que les expériences sont vécues dans la petite enfance. Lorsqu’on est blessé émotionnellement lors d’une expérience, son sentiment de valeur intérieure diminue et on a l’impression – fausse – de ne pas mériter le positif. Ces croyances délétères sont de l’ordre de notre inconscient et nous conditionnent des années plus tard, jusqu’à ce que l’on s’en débarrasse. Vous croyez, de façon inconsciente, ne pas être digne de recevoir ce que la vie a à vous offrir. Vous croyez au fond de vous-même qu’avoir de la chance, gagner de l’argent ou être dans une relation bienveillante est réservé aux autres. Et vous avez fermé les portes de votre réceptivité !

COMMENT APPRENDRE À RECEVOIR ?

Si vous sentez qu’il y a un blocage en vous quant à votre capacité à recevoir, sachez que vous pouvez tout à fait réapprendre à recevoir. Que vous pouvez facilement rouvrir les portes à l’intérieur de vous. Il suffit de modifier la croyance délétère à l’origine des manques dans votre vie.

Je vous propose une affirmation créatrice puissante, comme un mantra, que vous pourrez vous répéter tous les jours. Afin que ce mantra soit particulièrement efficace, je vous conseille de l’écrire – l’écrit ayant un impact énergétique beaucoup plus fort. Vous pouvez le noter sur un post-it que vous collerez sur votre miroir, près de votre lit, ou dans un cahier d’inspiration. Mettez toute votre intention lorsque vous écrivez ou lisez cette affirmation, et soyez déterminé à ressentir sa vérité au plus profond de vous. Si vous êtes sensible ou intuitif, vous devriez déjà sentir ses effets. Si cette affirmation résonne faux en vous au début, ne vous en faites pas. Il faut un peu de temps pour remplacer une croyance profondément inscrite en soi. Répétez-la chaque jour et observez les changements qui se produisent en vous à mesure que vous vous familiarisez avec cette nouvelle vérité.

L’AFFIRMATION CRÉATRICE DE LA RÉCEPTIVITÉ :

JE ME PERMETS DE RECEVOIR TOUS LES CADEAUX DE LA VIE. JE MÉRITE D’ACCUEILLIR DANS MA VIE L’ÉNERGIE POSITIVE SOUS TOUTES SES FORMES : AIDE, CADEAUX, COMPLIMENTS, FAVEURS, SURPRISES, EXPÉRIENCES… J’AI DE LA GRATITUDE POUR TOUT CE QUE JE REÇOIS DE LA VIE.

ACCEPTER DE LÂCHER-PRISE

Recevoir nécessite ensuite de lâcher-prise, ce qui vous permettra de recevoir davantage dans tous les domaines de votre vie. Cessez de vouloir contrôler ce qui arrive, dans la façon et la manière, mais soyez ouvert à l’énergie de la Vie. Soyez confiant que vous attirez à vous uniquement le meilleur et que vous êtes protégé en toute occasion. La Vie vous réserve bien plus que ce que vous pouvez imaginer, si seulement vous vous autorisez à recevoir.

Ne culpabilisez pas à l’idée de recevoir. Il est temps de vous permettre la douceur, le confort, la joie et la paix d’esprit. Vous méritez autant que quiconque de recevoir des expériences et des personnes merveilleuses dans votre vie.

Reconnectez-vous à cet espace que vous avez en vous et qui est prêt à accueillir. Ressentez la gratitude que vous procurent tous les cadeaux fabuleux que vous recevez déjà chaque jour et que vous ne remarquez pas. Le bruit d’un oiseau qui chante, la joie de voir quelqu’un qu’on apprécie, de porter un joli vêtement, d’entendre une chanson qu’on aime, de respirer de l’air frais, de rentrer chez soi… ressentez cette gratitude au quotidien. La gratitude provoque l’abondance.

Afin de recevoir, osez également demander. Demander de l’aide quand vous en avez besoin, demandez à être écouté, guéri, guidé, épaulé, réconforté, rassuré… Demandez autour de vous, mais demandez aussi à votre être intérieur, à vos guides, à l’Univers ou à Dieu. N’ayez pas peur de demander à chaque instant ce dont vous avez besoin, et la Vie vous répondra. Vous n’avez qu’à être convaincu que vous serez entendu, et à lâcher-prise de la façon dont cette aide viendra.

 

OSEZ DIRE OUI !

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais en fermant votre capacité à recevoir, vous émettez une énergie du « non-recevoir ». Vous bloquez votre capacité à accueillir, et donc l’Univers répond à cet état : vous ne recevez pas l’aide dont vous auriez besoin, vos problèmes financiers ne s’arrangent pas, vous vous sentez malchanceux ou victime. Ce n’est pas une fatalité ! Les conseils de cet article vous permettront de transformer ce blocage en une fabuleuse ouverture.

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 217

Cependant, rien de tout cela ne fonctionnera si vous n’osez pas dire OUI ! Oui aux opportunités qui se présentent, oui à l’aide que l’on vous propose, oui à l’argent qui s’offre à vous. Vous vous dites sans doute : « Bien sûr que je dirai oui lorsqu’une opportunité ou de l’argent se présentera à moi ». Mais en vérité, n’avez-vous pas un réflexe de dire « Non merci » quand un inconnu vous propose de vous aider ? Ou que quelqu’un de votre entourage veut vous offrir quelque chose ? Ou bien d’insister pour payer votre part et refuser que l’on vous invite ? Ou encore répondre « Oh, ce n’est rien du tout » lorsqu’on vous fait un compliment sur votre tenue ? Toutes ces attitudes vous maintiennent dans cette énergie du non-recevoir. C’est pourquoi je vous propose un exercice très simple à mettre en place dès aujourd’hui :

La prochaine fois que quelqu’un de votre entourage vous fera un compliment, dites simplement « Merci beaucoup ». Rien de plus. Ne vous justifiez pas, ne diminuez pas la portée de ce compliment en expliquant que cette robe est vieille ou que vous l’avez eue en soldes pour trois fois rien. Remerciez et acceptez simplement cet acte de gentillesse qui vous est adressé. Car vous le méritez. Et observez ce qui se passe en vous.

QUELS AVANTAGES Y A-T-IL À S’AUTORISER À RECEVOIR ?
Rétablir sa réceptivité et lâcher-prise peut provoquer d’immenses changements dans votre vie. Citons quelques-uns d’entre eux :

* Vous recevrez des cadeaux… Littéralement ! Quelqu’un pourra vous offrir sa place dans le métro ou un livre qu’il a fini… vous pourriez recevoir des fleurs ou une carte, sans raison particulière, ou quelqu’un de votre entourage pourrait être guidé à vous offrir un cadeau. Alors soyez prêt à dire OUI !
* De l’argent pourrait arriver sans que vous vous y attendiez. Un chèque, un paiement que vous n’attendiez plus, une augmentation, une prime, ou toute forme d’aide financière pourrait venir à vous, si vous lâchez-prise sur la forme que va prendre cet argent !
* L’aide dont vous aviez besoin pour la réalisation de vos projets arrivera spontanément, ou certains problèmes se résoudront d’eux-mêmes.
* Des personnes bienveillantes, qui vous correspondent, entreront dans votre vie.
* Vous développerez votre intuition. Ouvrir les portes de la réceptivité permet aussi de reconnecter avec une forme de conscience plus grande et donc de recevoir des messages, une guidance, provenant de cette conscience. Que ce soit en rêve, en clairvoyance, via des signes dans votre journée, vous saurez recevoir cette aide précieuse sur votre chemin.
* Recevoir davantage permet également de donner plus. Vous serez plus disponible pour les autres quand ils en ont besoin. Vous saurez vous ressourcer afin de ne plus être vidé ou épuisé comme cela a pu être le cas dans le passé.
* Et encore bien des surprises

Avec un torrent de lumière,

par Jenna Blossoms

Source : https://jennablossoms.com/savez-vous-recevoir

Geoarmonie A comme Argent

A comme Argent

 

 

 

 

L’argent est une forme d’énergie virtuelle. Inventé par l’homme, l’argent est une énergie dont le sous-jacent est basé sur l’échange de temps : « Je te donne de l’argent en échange de ton temps ». Chacun peut échanger son temps contre cette énergie qui pourra être cumulée. Au départ, l’argent est l’énergie que l’on reçoit lorsqu’on crée et offre un service à quelqu’un.

Les inventeurs en créant des produits, les artistes en créant des œuvres créent un produit qu’ils vont pouvoir distribuer à des millions de personnes : Steve Jobs avec l’Iphone, Bill Gates avec Windows, Mickael Jackson avec ses disques. Plus on distribue son temps, plus on reçoit de l’argent. Que ce soit en dupliquant son œuvre, comme c’est le cas en informatique, ou en vendant un exemplaire unique. Pour les créateurs, l’argent est l’énergie que l’on reçoit pour l’usage de l’invention ou de l’œuvre qui a été créée. Les inventeurs reçoivent des royalties sur des brevets ou des droits d’auteur par exemple.

Plus on arrive à dupliquer une idée, un service, un produit, plus on est récompensé en recevant de l’argent car il peut être utilisé par un nombre important de personne.

Bien sur le temps de chacun n’a pas la même valeur. Celui-ci est valorisé en fonction du degré de conscience de chaque individu. Le temps d’un Mozart, d’un Picasso, d’un Einstein, d’un Steve Jobs a une très forte valeur, grâce à leur niveau d’expertise. On retrouve ce principe dans tous les domaines : la cuisine, les affaires, la sculpture, la peinture, la musique, le sport, la spiritualité, la science, la médecine, etc…

Pour évaluer la valeur du temps d’un individu, il faut se poser la question : qu’est ce qu’à déjà effectuée cette personne dans le passé ? Quelles sont ses réalisations ? Combien de personnes a-t-il déjà aidé ?

On peut voir le monde de cette façon : parfois nous offrons des produits et services et parfois nous utilisons ces produits et services. Bien évidement, nous sommes tous créateur et utilisateur. L’argent est l’énergie qui en permet l’usage. Quelqu’un qui n’a besoin de rien ou de très peu n’a pas besoin de beaucoup d’argent. Entre les créateurs et les consommateurs, il y a bien sur les entreprises qui créent, qui distribuent, le système financier international qui rend compatible les différentes formes d’argent : les monnaies.

Certains ont l’impression d’avoir de l’argent, des biens matériels. En réalité, rien ne leur appartient.

« Rien ne t’appartient, tu ne me crois pas ? Meurs et tu verras ! »

Kundun 2010

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 135

L’énergie de l’argent est une énergie permettant le partage, l’accès à des services et à des objets. Mais en réalité, cette énergie n’est plus utilisable après la mort du corps. L’âme continuera son chemin sans ces biens matériels. La notion d’appartenance est illusoire, en réalité il s’agit toujours d’un droit d’usage temporaire et non d’une propriété. Et ce droit d’usage peut s’arrêter à tout moment avec la mort.

Il est souvent préférable de prendre en compte ce facteur si on veut être heureux, car c’est toujours ici et maintenant qu’on peut « vivre » et « exister ». Beaucoup, parmi nous dépensent beaucoup de temps à accumuler de l’argent qu’ils n’utiliseront jamais. Quel est le sens d’une telle démarche ?

De plus, on surestime toujours le temps qu’il nous reste à vivre !

L’argent est une énergie magnifique qui a permis à l’humanité de se développer, de créer une concentration des capitaux nécessaires à la création des grandes industries. Utilisé pour le bien du groupe plutôt que d’un seul individu, l’argent permet de nourrir des familles, d’éduquer les enfants, de créer des emplois, de soutenir l’économie.

L’argent est une énergie, et comme toute énergie, elle peut être utilisée pour construire ou détruire. C’est en augmentant son niveau de conscience de façon générale qu’on peut apprendre à utiliser cette énergie.

Comme toute accumulation d’énergie, concentrée, l’argent se transforme en pouvoir. Alors l’argent bénéficie de la loi de l’attraction et attire autour d’elle tout ce qui lui permet de grandir, de se développer. L’argent attire l’argent car cette énergie a besoin de grandir, de circuler, de se développer.

Actuellement, l’argent est une des énergies qui relie tous les hommes et les femmes de notre planète. Avec de l’argent, on peut échanger son temps contre de l’argent et utiliser tous types de services ou produits quelque soit l’endroit. L’argent est devenu l’énergie universelle d’échange de temps et de valeur.

Les grandes transformations en cours sur notre planète sont liées aux déséquilibres concernant la valeur du temps de chacun. Un salarié Indien, Thaïlandais, chinois coûte 250 € par mois charges comprises alors qu’en Europe, il coûte 2500 €.

L’interconnexion de toutes les entreprises, de tous les êtres humains sur terre a permis de créer un « village mondial » ou tout s’équilibre un peu plus chaque jour. L’intelligence d’un homme a la même valeur quelle que soit sa localisation géographique. Seul compte son environnement. Grâce à l’interconnexion généralisée, à la mondialisation, il y a de moins en moins de frontières, de séparations. De plus en plus, le savoir faire d’un homme ou d’une femme peut être utile de façon global. Alors des sociétés s’implantent à l’autre bout du monde pour diminuer leurs coûts. Des géniesvont dans des pays développés pour exploiter au mieux leurs capacités.

L’argent, et donc le temps offert par chacun des habitants de la planète est de plus en plus fluide, de plus en plus partagé. Un jour viendra ou il n’y aura plus qu’un seul grand pays, avec une seule monnaie. Tout en gardant leurs spécificités régionales, les êtres humains continueront à tous être producteurs et consommateurs de temps et d’argent. Aujourd’hui, l’énergie de l’argent s’investit là ou le temps ne coûte pas cher pour être revendu sous forme de services ou produits là où il a une plus grande valeur.

D’une certaine façon, il est amusant de considérer que l’argent est une forme de temps « stockable ». Avec de l’argent, vous pouvez demander à d’autres de réaliser des tâches que vous n’avez pas le temps de faire : faire à manger (restaurants), construire une maison, créer des vêtements, etc…

Certaines personnes ont tellement d’argent que des dizaines de milliers de personnes travaillent pour elles, réalisant leurs projets. En réalité, ils achètent le temps des autres pour réaliser plus.

geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 213.jpeg

L’argent est donc une énergie comme une autre, bien utilisée, elle rend des services très importants à l’humanité. C’est uniquement lorsqu’elle est stockée à ne rien faire que l’argent perd de sa valeur. Aussi, le système financier actuel a de très nombreux défaut puisqu’on l’autorise à créer de l’argent à partir de rien. (Spéculation)

La création d’argent devrait obligatoirement être en lien avec des sous-jacent réel : le temps de personnes qui travaillent et qui créent réellement quelque-chose, que ce soit un produit ou un service. Tant qu’on laissera le système financier créer de l’argent à partir de rien, nous aurons des bulles spéculatives, des cracks mondiaux.

Il serait temps d’imaginer un système plus régulé ou il serait impossible de créer de l’argent sans valeur, sans un sous-jacent basé sur une réalité matérielle.

Messieurs et mesdames les économistes, à vos plumes !

Kundun sept 2012

 

 

 

Geoarmonie SI J’EFFAÇAIS LES ERREURS DE MON PASSÉ, J’EFFACERAIS LA SAGESSE DE MON PRÉSENT

geoarmonie bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 049

Vous êtes encore en train de vous inquiéter et de regretter ce qu’il s’est passé, ou ce que vous avez fait.

Le discours est toujours le même, ennuyeux et répétitif, et vous vous culpabilisez des erreurs que vous avez commises ou des décisions que vous n’avez pas prises. 

Les images vous reviennent en permanence, les mots que vous avez dits résonnent comme un écho, et vos sentiments deviennent une prison qui vous limite.

Pendant ce temps, les minutes passent sans que vous ne vous en rendiez compte et sans que vous ne puissiez les apprécier…

«Peut-être que si vous lui aviez dit ce que vous pensiez, vous ne vous seriez pas éloignés», «Si j’avais choisi l’autre option, je ne serais pas ici dans cette situation», «Pourquoi je ne lui ai jamais dit que cela m’embêtait quand il m’a demandé comment j’allais ?»

Et ainsi, les lamentations et les questions peuvent devenir une spirale infinie, dont vous connaissez le début mais qui n’a pas de fin…

Vous pouvez vous flageller et vous détruire petit à petit si c’est que vous voulez, même si votre for intérieur n’est pas en accord avec cela.

Détendez-vous et pensez : Pourquoi faites-vous cela ? Jusqu’où vont vos plaintes et ce bruit mental dont vous parlez ? Dans quel but ? Pourquoi ?

Si vous êtes sincère avec vous-même et que vous répondez à cette question, vous pouvez découvrir beaucoup plus que ce que vous imaginez, et atteindre ce besoin caché.

Et maintenant, plongez-vous dans cette question : Cela sert-il à quelque chose de regretter ses erreurs ? Pensez-vous que ce sont vraiment des erreurs ?

Avant de continuer avec votre dynamique «victimisante», sachez que ce ne sont pas seulement des erreurs, mais des opportunités.

 

SI J’EFFAÇAIS LES ERREURS DE MON PASSÉ

Combien d’apprentissages se trouvent derrière elles ?

Il ne s’agit pas seulement de vouloir avancer et évoluer, au lieu de rester stagnant et embrigadé.

Choisissez l’une de vos erreurs et réfléchissez à ce que vous pouvez apprendre de cette situation ou de cette expérience.

Découvrez l’opportunité cachée …Peut-être que vous l’avez déjà fait et que vous ne vous en êtes pas rendu compte.

De plus, ce que vous êtes aujourd’hui, c’est grâce à vos succès, mais aussi à vos échecs.

De tout ce que vous avez parcouru jusqu’à présent, il y a certainement beaucoup de choses dont vous êtes fier.

Tout ce qu’il s’est passé, tout ce que vous avez ressenti et fait, a des répercussions qui se reflètent également sur votre intérieur.

Cela dépend de vous et de la manière dont vous voulez les utiliser: passer au-dessus ou vous plonger dans leurs profondeurs et trouver la sagesse qui les accompagne.

Les erreurs sont les portes de l’apprentissage.

Chaque fait, chaque pensée et chaque sentiment expérimentés ont eu une série de conséquences dans notre vie.

L’important est d’être conscient que ce que vous êtes aujourd’hui se trouve affecté par ce qui est arrivé ou non, un jour dans le passé. Si vous effacez toutes vos erreurs, l’apprentissage partira également en fumée.

Alors, au lieu d’occuper son temps à s’inquiéter de la possibilité d’avoir fait les choses différemment, inquiétez-vous de savoir comment vous comporter le mieux possible dans chaque situation à venir, à chaque moment, à chaque seconde…

Source  ERREURS DE MON PASSÉ : http://nospensees.com/

Geoarmonie Bon plan à découvrir : Soyez payé sur tous vos achats avec Emrys la carte

( geoarmonieEmrys sur  Tweeter), votre enchanteur et conseiller Emrys la Carte

Soyez payé sur tous vos achats smiley

Donnez du pouvoir à vos achats !

Une fois inscrit, vous avez le choix entre les 3 statuts ci-dessous:

Carte Orange « Acheteur »: 10€/An: Pour bénéficier de primes de 15€, 75€, et 375€

– Faites vos achats de tous les jours et construisez votre plan retraite consommateur sur 5 à 7 ans

Carte Bleue « Acheteur Enchanté » 40€/An: Pour bénéficier de primes de 15€, 75€, 375€, et 1875€ plus 4% sur les remises de vos filleuls sur 4 niveaux !

– Construisez votre plan retraite consommateur à long terme et obtenez à court terme du crédit d’achat grâce à la recommandation

Carte Noire « Enchanteur »  100€ /An: Pour devenir VDI et faire carrière avec Emrys La Carte

– Profitez d’une véritable opportunité financière et faites carrière avec Emrys La carte en construisant un réseau d’Acheteurs par le bouche à oreille. Statut VDI et Formation assurée.

  Emrys la Carte a été établi en partenariat via un système de paiement avec un réseau multi-enseignes (800 à ce jour) de plus de 60 000 points de vente, ce qui va vous permettre de récupérer de l’argent sur chacun de vos achats dans tous les secteurs de consommations.

humiugyLihJflYDKd88i5P3Hz8OA4xnH 2.jpg

Vous pourrez utiliser Emrys la Carte dans tous les domaines de consommation que ce soit dans l’alimentaire, l’habillement, le sport, le carburant, le bricolage, l’auto, la décoration la restauration etc …

maxresdefault2.jpg

Emrys la Carte est une coopérative mutualisée 100% française au service de valeurs humaines fortes, nous sommes dans l’économie solidaire et sociale. En effet, les coopératives sont des entreprises qui appartiennent à leurs membres aux personnes qui l’a font vivre, à la différence des entreprises classiques qui elles, appartiennent à un groupe d’actionnaires qui seul tire profit des bénéfices. Une particularité de la coopérative c’est qu’elle est aussi une entreprise de marketing relationnel ou MLM et la 1er au monde à fonctionner sous cette forme, la forme d’économie solidaire et sociale. (Mutualisation)

19225647_10213747696312995_4996380526420340557_n 2.jpg

A ce jour nous sommes déjà prés de 10000 membres et la croissance d’Emrys la Carte est autour de 35% ce qui est bien parti pour réaliser l’objectif de 2020 qui est de 144 millions d’euros de volume de transaction et de 200 000 membres clients.

Aujourd’hui tout le marché est à prendre, vous avez une chance exceptionnelle de découvrir Emrys la Carte maintenant, c’est une immense opportunité parce que tout est à faire, c’est vraiment votre chance !

Courte vidéo explicative:

Vous créez votre propre entreprise clés en mains GRATUITEMENT
et profitez d’un retout de 93% sur tous vos achats !

maxresdefault (2).jpg

Vous faites le bon choix si ce marketing inédit vous a convaincu puisque vous êtes sur un marché très stable :

– Les consommateurs auront toujours besoin d’acheter

– Les entreprises auront toujours besoin de vendre

Prenez dès aujourd’hui des parts de marché sur le plus grand marché du monde, celui de la consommation en devenant membre développeur et contribuez à un système économique équitable et solidaire.

Pourquoi n’être payer que sur certains produits alors qu’avec Emrys la Carte vous regroupez tous les marchés, tous les produits sans avoir rien à revendre vous-même. Les membres pourront eux-même valoriser leur pouvoir d’achat en se motivant tout seul à faire des économies en dépensant leur argent ou et quand ils le souhaitent. C’est l’énorme différence qu’il y a entre tout autre MLM et Emrys la Carte, pour moi c’est ce qui m’a convaincu.

10X10  2.png      Résultat de recherche d'images pour       Résultat de recherche d'images pour

Pour faire partie d’Emrys la Carte, 3 statuts vous sont proposés, tous permettent à des degrés différents de constituer votre épargne en faisant vos courses.

Vous allez pouvoir choisir parmi 3 statuts en fonction de vos attentes personnelles et à tous moments vous pourrez, si vous le souhaitez; évoluer au statut suivant.

– Acheteur : (Carte Orange à 10€ par an) Vous récupérez 93% du montant de vos achats à terme !
– Acheteur enchanté : (Carte Bleue à 40€ par an) Vous pourrez en plus sponsoriser les membres de votre famille et connaissances, en bénéficiant de bonus de parrainage en temps réel de part la consommation de vos filleuls !
– Enchanteur : (Carte Noire à 100€ par an) Ce statut est spécialement étudié pour ceux qui souhaitent développer l’aspect le plus lucratif de notre coopérative en fidélisant les commerces de proximité, associations…etc

Contrat VDI et plan de carrière exceptionnel pour les plus motivés

Infos complètes sur demande

Cordialement

Stéphane Barmes  ENCHANTEUR Emrys-La-Carte
Mobile:  0660560777
accès directe au site :   http://myemrys.net/7751
geoarmonie natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys stephane barmes 0660560777 geoharmonie 108

Géoarmonie LE TAUX VIBRATOIRE

LE TAUX VIBRATOIRE

« Soyez conscients, élevez votre taux vibratoire, montez sur la montagne.»
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Tout être humain possède un taux vibratoire définissant la fréquence d’énergie correspondante à son degré d’évolution spirituelle ; c’est la nature et le degré de son énergie qui caractérisent son taux vibratoire.
Ce qui implique que nous nous pouvons le modifier et le faire augmenter; c’est le but de l’évolution spirituelle. Toute l’humanité a vocation à élever sa vibration et à l’ajuster à celle de sa planète, laquelle évolue également en fonction des vibrations émises par les autres planètes de sa galaxie, et ainsi de suite à tous les niveaux de la création cosmique.

L’élévation du taux vibratoire d’un individu augmente son intuition, qui représente la capacité d’une personne à être inspirée par des êtres supérieurs désincarnés et les guides spirituels.
Les vibrations que nous émettons créent un champ autour de nous qui entre en contact avec les lieux, les êtres et les objets qui nous entourent ; cet échange de rayonnement a pour effet de créer des affinités ou des inimitiés, de nous rapprocher ou de nous éloigner les uns des autres. C’est l’application occulte du dicton populaire : « Qui s’assemble, se ressemble ». La sympathie, l’antipathie, l’amour ou la haine en découlent.
Sur le plan sanitaire, le fait d’augmenter le taux vibratoire des cellules de l’organisme a pour effet de faire barrage à la maladie qui déclenche un abaissement du même taux. Le magnétisme curatif correspond à un transfert d’énergie du magnétiseur vers le patient ayant pour effet de relever son taux vibratoire.

L’énergie est en constant mouvement; toutes les énergies vibrent à différentes fréquences. Le processus d’évolution s’accomplit par une augmentation du taux vibratoire, en réponse à l’action d’attirance des énergies supérieures. C’est la prise de conscience de ce besoin d’ajustement qui permet d’atteindre l’harmonie vibratoire nécessaire à un bon équilibre existentiel et à une progression spirituelle régulière.

Un nettoyage s’impose pour se libérer de nos peurs, de nos pulsions, de nos colères, qui nous polluent et contribuent à abaisser notre rythme vibratoire, de nos mauvaises habitudes de vie inculquées par une société de consommation, futile et matérielle, qui nous rabaissent en nous enfermant dans un comportement mécanique stéréotypé. Nous devons nous alléger, nous épurer, afin justement d’augmenter notre taux vibratoire en vivant consciemment en esprit.

Cette constatation est extrêmement importante et il est de plus en plus fréquent à présent de rencontrer des personnes dont les taux vibratoires personnels sont en cours d’harmonisation avec les nouvelles fréquences de la planète.

De nombreux radiesthésistes et géobiologues se sont aperçus que la fréquence vibratoire humaine a doublé en trois ans. Elle est passée de 6 500 à 12 500  et maintenant en 2014 elle est de 15.000 unités sur l’échelle de Bovis. La raison en est à la fois simple et fantastique : le taux vibratoire du globe terrestre est en train de s’élever à grande vitesse. Beaucoup d’humains, par manque de structuration spirituelle, ne passeront pas en toute intégralité les quatre années qui viennent car cette fréquence va encore tripler durant cette période.

Le biomètre de Bovis

Pour mesurer les taux vibratoires, on utilise le biomètre de Bovis: c’est une sorte de réglette que l’on utilise avec un pendule et qui fut conçue par le physicien Bovis. Elle détermine la valeur en Unité Bovis d’un lieu (UB). Le biomètre nous donne trois dimensions de 0 à 20 000 UB : niveau physique
de 20 000 à 40 000 UB : niveau du corps éthérique, des nadis et des chakras
de 40 000 à 90 000 000 000 000 000 UB soit 16 zéro après le 9 ce qui correspond à des fréquences  vibratoires presenti jusqu’à 10 km : domaine du spirituel, hauts lieux cosmo-telluriques, perceptible seulement dans les plus grands sanctuaires.

Un lieu moyennement équilibré, donc neutre, présente 20 000 UB. En-dessous, le lieu est affaibli et peut devenir nocif. Au dessus de 6 000 000 000 000, le lieu est trop fort pour l’homme : il ne peut y rester trop longtemps sans se déséquilibrer énergétiquement.

On peut aussi mesurer la vitalité de l’homme avec le biomètre : à 4 000 UB, l’homme est malade, à 3 000 UB, il est très malade, et à partir de 2 000 UB, il a un pied dans la tombe. Entre 12 000 et 70 000, il est en pleine forme physique (on ne parle que de physique)  !
Le biomètre de Bovis est l’instrument de mesure indispensable pour pouvoir calculer le taux de vibration énergétique. Il est divisé en deux zones : de 0 à 12 500 unités et de 12 500 à 120 000 unités Bovis.

La nouvelle référence de base en 2014 est de 12 500 unités, mesure moyenne de l’être humain en bonne santé. Toute mesure inférieure indique une perte d’énergie, toute mesure supérieure indique un gain, une réserve d’énergie.

On recense trois paliers vibratoires

Le premier concerne le plan physique qui va de 0 à 20 000 unités permet de connaitre l’intensité d’un lieu, la vibration ayant un effet sur le physique de l’être humain.

Pour le second, on dépasse la conception de Bovis et on pénètre dans le domaine du monde et des corps éthériques ; le biomètre va s’étalonner de 20 000 à 40 000 unités.

Quant au troisième, il pénètre subtilement dans le domaine spirituel et dans un univers ésotérique que l’on va mesurer dans les sanctuaires et sur les personnes en pleine évolution spirituelle qui sont de l’ordre de 40 000 UB à 930 000 000 000 000 UB.

En Égypte, par exemple, des mesures sur la pyramide de Louxor ont donné des mesures allant de 28 à 30 000 unités, il y a longtemps actuellement en 2014 elle s’évalue à 6.300 000 000 000 UB.

Le taux vibratoire correspond à une intensité énergétique, ce qui correspond à un échange d’électricité magnétique entre les divers éléments existants. Nous sommes composés d’énergie densifiée et nous vivons dans un «bain» d’énergie éthérée il y a interaction permanente entre ces différentes qualités de vibrations. Dans l’univers et sur cette planète, rien n’est neutre et immobile ; tout agit sur tout, tout vibre et ondule en permanence, tout est solidaire ; l’individualisme énergétique n’existe pas; c’est la raison pour laquelle toute action de notre part, quelle que soit sa forme, agit sur ce qui nous entoure et le modifie.

Notre planète présente, selon l’endroit où les mesures sont prises, de très grandes variations de T.V., allant de Taux négatifs très bas à des Taux extrêmement élevés.

Il faut savoir que l’absolue totalité de la Terre est parcourue par des réseaux de « canaux » énergétiques, allant de la « résille » de base (3 à 4 centimètres de largeur au centre, régulièrement espacés de 8 à 12 centimètres, présentant des polarités régulièrement inversées) résille croisée qui couvre la totalité de la surface et présente (sauf cas particuliers) un Taux Vibratoire constant et régulier allant de 6 000 à 15 000 Unité Bovis (en général), jusqu’aux grands réseaux Cosmiques ou « Réseaux Sacrés » dont certains dépassent les 5 ou 600.000 U.B.,  5.000.000 UB en passant par toute la gamme des réseaux Hartmann, Curry et autres …

Depuis une trentaines d’années, nous avons assisté à (et subi) des variations extrêmement importantes des T.V.
Lors de certaines périodes récentes (correspondant à de violentes manifestations telluriques : tremblements de Terre, éruptions volcaniques, tempêtes…) les T.V. de la résille sont « montés » jusqu’à +  1.800.000 UB. sur la bande de polarité positive, et – 1.800.000 UB sur la bande négative.
Ces périodes heureusement assez courtes (quelques jours) ont été très mal supportées par beaucoup de personnes.

En l’espace de deux ans, les T.V. de certains grands réseaux sacrés ont été multipliés par 2 voir triplé pour certain (un de ces réseaux qui passe dans ma région était mesuré à 250.000 U.B. il y a quatre ans, il y a deux ans 5.000.000 UB et est maintenant en 2014 il est à 1.700.000 UB) la pluspart du temps les T.V. de la planete se multiplient par 2 tous les deux ans.

Cette constatation est extrêmement importante, et j’en parle ici car cette augmentation des T.V. affecte évidemment les êtres vivants, et il est de plus en plus fréquent à présent de renconter des personnes dont les Taux Vibratoires personnels sont en cours « d’harmonisation » avec les nouvelles données de la planète.

Si la grande majorité des gens en sont encore aux 6 à 7000 traditionnellement admis, certaines personnes dont le style de vie (physique et spirituel) est en adéquation avec les grandes valeurs humaines et universelles, ont largement dépassé les 100.000.000 U.B. en T.V. du corps physique.
Certains enfants (très souvent couleur de naissance = indigo ou violet) « naviguent » également (et naturellement) dans ces chiffres.

Les T.V. de chacun des « corps énergétiques » doivent toujours aller en augmentant.

Le T.V. du corps « éthérique » sera un peu plus élevé que celui du corps physique,
celui du corps « Astral » plus haut que celui du corps éthérique
celui du corps « Mental » plus haut que celui du corps Astral
celui du corps « Causal » nettement plus haut.

Si cela n’est pas le cas, dés que l’un des corps énergétique présente un T.V. plus bas que celui du corps physique, il y a un problème (maladie, entités…)

Cette constatation est également valable pour les mesures du Taux de Vitalité

L’echelle de Bovis

Parmi les nombreuses façons qu’a un radiesthésiste de mesurer les énergies, l’échelle de Bovis fait partie des plus communément utilisée. Elle est habituellement graduée de 0 à 18 000 unités, la précision entre chacune d’elle dépend des informations que l’on veut obtenir.

Mais actuellement les états vibratoires ont tellement changé sur notre planète que l’étalonnage de l’échelle bovis n’est plus qualibré pour les nouveaux états vibratoires en 2014 (pour l’ère du verseau)

Par principe, on prendra la valeur 12 500 comme neutre pour la santé d’un individu moyen. Si votre taux vibratoire est de 8500, les objets ou lieux ce trouvant à des taux vibratoires de 6500 ou moins (et donc en dessous de vos 8500) ne vous conviendront pas. Comme n’importe quelle échelle, elle donne une représentation chiffrée du taux vibratoire. On peut donc connaître le taux vibratoire d’une pomme, d’une bague, d’un organe, d’une personne, d’une pièce d’une maison……
· Un homme capable de magnétiser les gens se situe, en général, entre 400 000 et plus, il n’est pas rare qu’il est de capacité de voyance.
· Les hauts lieux cosmo-telluriques sont souvent aux dessus de 60 000 000 000.
· Au centre du labyrinthe de la cathédrale de Chartres, on trouve une valeur de 4 000 000. L’autel est situé sur un lieu vibrant à 2.300 000. Devant la vierge du pilier, plus précisément les prie-Dieu, on trouve une valeur de 23 000, hors dès que l’on s’approche un peu des pieds de la vierge, la valeur tombe à 1000.
· Les minéraux ont un T.V. harmonisé avec celui du sol sur lequel ils se trouvent.
· Les bovins « vibrent » aux alentours de 4 000 Unités Bovis
· Les êtres humains sont en général entre 6 000 et 15 000 U.B.
· Les carnivores sauvages aux alentours de 12 à 16.000
· Les chevaux de 18 à 27.000
· Les oiseaux au dessus de 27.000
· Les plantes présentent un cas particulier, car les T.V. sont différents suivant les espèces, et pour les arbres, surtout les « espèces nobles » (les grands arbres), les T.V. évoluent au fur et à mesure de leur évolution.
· De grands et vieux arbres (chênes, cèdres, oliviers, vieux de plusieurs siècles) peuvent avoir des T.V. dépassant les 100.000 U.B.

Minéraux 1er règne 2.300 et 96 000 000 000 000 UB

Végétaux 2ème regne 100 et 500 000 000 000 000 UB

Animaux 3eme règne 4.600 et  730 000 000 UB

Hommes 4ème regne 4.600 et 66 000 UB

Hommes spirituelle 5eme règne 40 000 et 930 000 000 000 000 UB

Le Taux de Vitalité

A ne jamais confondre avec le Taux Vibratoire.

Mesuré sur une échelle arbitraire qui va de 0 à 100, il va déterminer la qualité, le potentiel de vie de l’être considéré (tout être vivant, végétal ou animal). Cette mesure évidemment indépendante de l’espèce, absolument personnelle, est fondamentale pour connaître l’état de santé de l’organisme étudié.

Exemple : on a dit qu’un bovin a un Taux Vibratoire structurel aux alentours de 4000 U.B., et un oiseau au dessus de 27.000.
Un jeune bovin en excellente forme va toujours avoir un T.V. de 4000, mais le Taux de Vitalité se situera aux alentours de 85 ou 90.

Un oiseau vieux et malade aura encore un T.V. aux alentours de 27.000 (même s’il est légèrement abaissé), mais son Taux de Vitalité sera de 40 ou 50 (en dessous de 40, la fin n’est pas loin).

Il est également possible, très intéressant et utile de mesurer le Taux de Vitalité de TOUS les organes du corps, organe par organe, ce qui permet très rapidement et avec une fiabilité remarquable de rechercher l’organe qui présente un problème.

Au-dessus de 70 = pleine Forme.

70 = santé normale.

de 60 à 70 = plus ou moins grande fatigue.

de 50 à 60 = état de santé déficient, maladie, nécessitant soins.

de 40 à 50 = pathologie grâve, à 40 souvent critique.
mais ces mesures peuvent être faussées par la présence d’entités…

à 30, la personne est mourante, ou l’organe est complètement dévitalisé.

Ces mesures sont également valables pour les animaux et permettent de déterminer rapidement la localisation d’un problème de santé.
Très utile également pour les plantes. Les Taux de Vitalités permettent de déterminer l’état de la plante.

Le Taux de Vitalité d’une fleur qui vient de s’épanouir est très proche de 100 !

Les mesures 

Toutes les mesures concernant les Taux Vibratoires ou les Taux de Vitalité se font par radiesthésie

Toutes les mesures faites ne sont que RELATIVES.

Quelle que soit l’échelle utilisée, elle ne correspond à RIEN dans la physique traditionnelle.

On me dit que les mesures sur l’échelle de Bovis correspondent à des Angström. Je mets au défi n’importe quel radiesthésiste de « sortir » des mesures en Angström, et que ses mesures soient vérifiables par des appareils de mesure classiques. L’Angström est une unité de mesure électrique donc physique, l’Unité Bovis que nous employons est une unité abstraite dépendant en grande partie de la sensibilité du radiesthésiste.

Il est également faux de vouloir à tout prix « enfermer » ces mesures dans une fourchette allant de 0 à 14.000 (comme sur tous les cadrans classiques).

Les mesures sont des mesures RELATIVES, et il n’y a strictement AUCUNE limite, ni en positif, ni en négatif.
Partant avec le cadran classique, on va par exemple mesurer le Taux Vibratoire moyen d’un endroit ou d’un être qui va se trouver dans cette fameuse fourchette des 0 à 14.000. Si les conditions changent, si l’être évolue, ou en mesurant un être d’une autre espèce, on va avoir des T.V. soit beaucoup plus haut, soit beaucoup plus bas : on va donc obligatoirement sortir de ce carcan qu’est le cadran 0 – 14000.

C’est pour ceci que l’on utilise fréquement ce cadran voir d’autre qui vont jusqu’a des milliards de bovis car notre planete change d’etats vibratoire et tous les etres vivants aussi

Mais il est évident aussi que si la personne qui effectue la mesure est persuadée, convaincue, que les mesures NE DOIVENT PAS dépasser ce cadran, elle influencera son pendule, et le pendule « bloquera » sur la limite possible sans jamais la dépasser…

Ne mettez pas de barrière, n’ayez pas d’à priori : IL N’Y A PAS DE LIMITES

Les Taux de Vitalitése mesurent sur un cadran gradué de 0 à 100.

Là aussi la mesure est arbitraire.
Par convention, on fixe un point idéal, ensuite on compare.
Le Taux de Vitalité moyen d’une personne ou d’un être vivant en bonne santé est fixé à 70 / 75.

Au dessus, c’est parfait, en dessous, différents « seuils » nous permettent d’évaluer la gravité de la situation.

Les polarités 

Tout dans l’Univers est partagé entre deux polarités : positif + et négatif –

Le positif est masculin, Yang et chaud, le négatif est féminin, yin et froid.

Les plantes, les animaux, et bien sûr l’homme, n’échappent pas à cette loi.

Ces polarités peuvent être particulière à chaque personne, mais en règle générale, le haut (tête) est positif, le bas (pieds) négatif, le dos est positif, le devant est négatif . . . . etc…

Sans entrer dans les détails, tout problème de santé ou de perturbations énergétiques peuvent amener des modifications de ces polarités, et donc, contrôler les polarités permet également de déceler les perturbations.

Comment remonter son niveau vibratoire ?

L’être humain vibre à une fréquence qui lui est propre et en principe harmonisée avec celle de la Terre. On s’est rendu compte que lorsque le niveau vibratoire de l’organisme baisse, l’individu est plus enclin à développer des maladies. Voici ce que nous savons aujourd’hui de ce phénomène.

Tout notre corps est formé d’énergie. Chaque cellule est un mini-circuit oscillant comme l’ont démontré les admirables travaux de Georges Lakhovsky il y a près d’un siècle. Les membranes cellulaires présentent des charges négatives à l’intérieur et positives à l’extérieur produites par des différences de concentration de minéraux (sodium et potassium) entre les milieux intérieur et extérieur. Les charges électriques constatées sont très importantes : elles sont de l’ordre de 106 volts par mètre (V/m). C’est ensuite la moyenne des vibrations de toutes les cellules du corps qui donne le taux vibratoire d’un individu.

On considère que la zone de bonne santé correspond à un taux vibratoire moyen entre 7000 et 12500 Unités Bovis (UB) mesuré par radiesthésie. Depuis plus de dix ans, on observe que le taux moyen a tendance à augmenter vers 12.500.UB, voire 1000.000 UB. Un état qui porte pour certaines personnes à la surexcitation, alors que pour d’autres elle conduit à l’ouverture de l’esprit et de la conscience sur d’autres dimensions.

Malheureusement, la baisse de ces fréquences vibratoires est beaucoup plus fréquente. Les causes proviennent d’un mode de vie déséquilibré comme on le connaît trop bien dans notre société : stress, alimentation industrielle, sédentarité, mauvaise respiration, tabac, drogue… Mais entrent aussi en ligne de compte, les pensées négatives sur soi-même et sur les autres, les perturbations géobiologiques des lieux de vie, les champs électromagnétiques artificiels, la présence d’entités, de sangsues ou de trous dans les corps énergétiques… Autant d’éléments qui pompent ou qui font perdre les énergies de l’organisme.

Ainsi, lorsque le taux vibratoire passe en dessous de 6.000.UB, la personne arrive dans une zone propice à la maladie. Chaque maladie correspond à un niveau vibratoire qui lui est propre, et plus celui-ci est bas, plus la maladie est grave.

 

Retrouver les bonnes vibrations

En cas de maladie, une des premières choses à réaliser est de remonter le niveau vibratoire de la personne malade. Un thérapeute pourra bien sûr commencer par donner de l’énergie. Mais il faudra également que la personne œuvre par elle-même. Pour cela elle doit s’employer à :

Privilégier la consommation d’aliments biologiques, frais, de saison, de pays, de préférence crus ou faiblement cuits. Car une alimentation biologique vibre aux alentours de 9 000.UB à 10.000.UB alors qu’une alimentation industrielle se situe entre 6 000.UB et 7.000.UB. Donc l’une apporte de l’énergie, tandis que l’autre en pompe pour être digérée.

Boire de l’eau énergétisée. Dans ce but on peut avoir recours à un magnétiseur, ou verser un peu de jus de citron bio dans une bouteille. On peut l’agiter (en secouant la bouteille d’eau ou en passant l’eau au mixeur). On peut aussi placer une bouteille d’eau en verre au soleil, ou y mettre une pierre de shungite, ou encore la poser auprès d’une coquille Saint-Jacques.

Respirer de l’air ionisé négativement est excellent. Cet air est présent naturellement au bord de la mer, en haute montagne, auprès des cascades… Dans les habitations, il est possible d’utiliser une lampe de sel.

Pratiquer une activité physique est important, comme le mouvement, la musique rythmée. Il a été démontré, par exemple, que l’exercice favorise la multiplication des mitochondries dans les cellules. Or ces organites fabriquent l’adénosine triphosphate (ATP), qui apporte l’énergie à l’ensemble du corps.

Vivre dans une habitation – et un lieu de travail – présentant un bon niveau vibratoire, principalement aux endroits où l’on stationne le plus longtemps : lit, bureau, canapé, cuisine… Les conseils d’un géobiologue peuvent se révéler utiles lorsqu’on se sent fatigué chez soi. Il est aussi important de prévoir de bonnes ouvertures aux habitations afin de permettre l’entrée de la lumière solaire.

Privilégier les pensées positives, les pensées élevées d’amour, de partage, de compassion est également un moyen d’augmenter son niveau vibratoire.

Utilisez des Huiles consacrées

L’utilisation des huiles consacrées est la meilleur façon d’augmenter notre états vibratoire car elle va permettre au corps physique de s’harmoniser avec l’état vibratoire de l’huile.

Conséquences physiques du changement de votre taux vibratoire

 

En ce moment la terre change de niveau vibratoire et les hommes aussi. Certains s’adaptent plus facilement que d’autres car ils ont déjà entrepris un travail sur eux mêmes depuis quelques mois ou quelques années. Pour d’autres c’est plus difficile !

Voici quelques uns des symptomes que l’on peut rencontrer lorsque notre corps a du mal à s’adapter au changement d’énergie :

MIGRAINES:

Lorsque le Chakra Coronal s’ouvre ou s’agrandit, cela peut entrainer une intense et douloureuse expérience. Vous avez parfois l’impression qu’on vous insère une tige ou une épine au beau milieu du crane. Cela peut être le résultat d’un trop fort courant d’énergie à travers le chakra coronal, ainsi que des changements hormonaux qui s’opèrent chaque fois qu’un chakra « s’ouvre ». Des fois la douleur peut s’arrêter si on demande à notre Esprit de faire un petit ajustement à ce niveau. Cependant, quand on demande cette aide pour diminuer la douleur, qui fait partie du processus d’ouverture et d’expansion de vos glandes pinéale et pituitaire, celle ci ne diminue que légèrement. Comme notre taux vibratoire augmente, les glandes pituitaire et pinéales se transforment pour accepter ces très hautes Fréquences d’énergie. Cela peut durer quelques mois ou quelques années suivant le niveau de votre développement spirituel ou du taux vibratoire de votre cheminement.

SYMPTOMES DE LA GRIPPE :

C’est commun à ce processus. Laisser la passer et ne prenez pas d’antibiotiques, cela ne fera que la prolonger. Ces symptômes viennent de la réaction physique du corps aux toxines qui sont rejetées quand les chakras commencent leur expansion. Tout ce qui comprimait ou congestionnait les chakras est chassé par le sang. De même, les nouvelles croyances et les nouveaux paradigmes impriment cette nouvelle conscience dans le sang et deviennent toxiques pour le système physique. Il est important d’aider le corps en prenant des suppléments d’enzymes pour fortifier le sang, des herbes et des huiles essentielles pour diminuer les symptômes. Du jus de citron à température normale aidera à nettoyer le corps. Ne travaillez pas trop durant ce temps là parce que vous êtes au milieu d’une sérieux changement de vibration. Gardez votre calme et cela passera.

NAUSEES, BALLONNEMENTS, DIARRHEES :

C’est une réaction commune à l’ouverture du chakra solaire qui libère peur, colère et ressentiments contenus dans cette zone. Les problèmes de famille et le karma familial produiront des relâchement de gaz. Les Fleurs de Bach diminueront ces symptômes. N’ayez pas peur d’en prendre chaque 30 minutes si nécessaire.

DOULEURS MUSCULAIRES ET D’ARTICULATION :

L’augmentation de votre vibration force l’énergie à travers votre corps Quand il y a des blocages qui gênent la circulation de cette énergie, elle se déculpe causant ces symptômes et ces souffrances. Vous pouvez demander de l’assistance à votre Esprit pour l’ajustement du courant d’énergie et la diminution de la douleur. Le corps peut donc rapidement s’ajuster à la plus haute vibration en quelques moments, quelques heures ou quelques jours

DEPRESSION :

Un symptôme très commun causé par l’augmentation du taux vibratoire. Cette nouvelle haute fréquence force toutes les maladies, virus ou infections cachés dans le corps à faire surface. Pour découvrir la vraie cause qui a contribué à cet état, examinez vos croyances et les décisions qui ont créé votre réalité. Il est également très important de contrôler votre dialogue intérieur afin de mieux maîtriser ce que vous vous créez. Observer et réaliser que l’état que vous traversez n’est pas causé par le présent, permet de passer cet état plus rapidement.

PLEURER SANS RAISON ET SE SENTIR EMOTIONNELLEMENT VULNÉRABLE :

Quand les blocages de cette vie et des vies antérieures commencent à se défaire, le corps émotionnel réagit de cette manière. Essayer de contrôler ou de résister refoule et bloque l’énergie rendant ainsi les choses plus difficiles. Pleurer, gémir, sangloter ou crier soulagent. Utilisez les Fleurs de Bach ou une huile essentielle pour aider le corps émotionnel.

PALPITATIONS, DOULEUR AU NIVEAU DU COEUR OU DES PROBLÈMES DE RESPIRATION :

C’est un symptôme que l’on ressent quand le chakra du cœur commence à s’ouvrir ou à s’élargir pour recevoir plus d’énergie. Des sensations de douleur au cœur ou de manque d’air peuvent survenir vous faisant croire que vous êtes sujet à une attaque cardiaque. La meilleure solution est de se relaxer pour ajuster la circulation de l’énergie.

SENSATIONS DE CHALEUR ET SUEURS NOCTURNES ET DIURNES :

Ces symptômes sont communs aux hommes aussi bien qu’aux femmes. Ceci est du à l’énergie qui circule trop rapidement à travers tout le corps. Quelques hommes peuvent sentir un amas de graisse sur leurs pectoraux comme s’ils étaient en train de voir pousser des seins. Si vous êtes un homme, ne vous sentez pas trop concerné par cela, parce que cette apparente poitrine ne durera pas longtemps.

EXTREME FATIGUE :

Se réveiller le matin et se battre pour sortir du lit après une bonne nuit de sommeil, ou sentir le besoin de dormir au beau milieu de l’après-midi est normal. Cela arrive quand l’énergie traverse tout le corps spirituel. Si vous pouvez créer une structure pyramidale et vous asseoir dessous, cela peut augmenter votre énergie quand vous êtes en manque. Buvez de l’eau pure pour réhydrater vos cellules ; ajoutez y du cristal pour énergiser l’eau. Mangez léger avec des légumes organiques. Faites des exercices physiques légers pour stimuler l’énergie à travers tout le corps. Les Fleurs de Bach et les huiles essentielles aideront aussi cette transition.

EXCES D’ENERGIE :

Vous vous couchez tôt, exténué, et au bout de deux heures vous êtes complètement refait. Cela est causé par l’incapacité de votre corps bloqué à absorber l’énergie montante. Il est important de ne pas se lever et de laisser s’activer cette énergie pour guérir tous les corps subtils tels le spirituel, le mental, et l’émotionnel, ainsi que le physique ; la meilleure façon d’assimiler toute cette énergie est de s’asseoir tranquillement et de lire ou de regarder la TV (programme non violent) ou d’écouter de la musique spirituelle ou de méditation afin de progressivement regagner le sommeil. Cela peut vous arriver la nuit pendant un certain temps.

GAIN DE POIDS :

On s’en plaint tous. Le corps a l’impression d’être envahi, ainsi, il ajoute quelques couches protectrices. Si vous travaillez dans la lumière, donc un peu plus d’eau est nécessaire pour créer de l’énergie. Si vous n’avez pas suffisamment d’eau, alors le corps emmagasinera plus d’eau ce qui conduira à une certaine forme de rétention. Une autre réponse majeure résulte dans le fait qu’avec l’activation du nouvel ADN, la graisse est nécessaire pour garder la vibration. Les graisses du corps retiennent une très haute vibration nécessaire pour générer la guérison et canaliser l’énergie. Beaucoup d’entre vous aussi ont donné leur accord pour matérialiser des grilles de lumière dans les environs de votre demeure. Cette matérialisation de grilles de lumière requiert que le corps crée ses graisses qui deviennent cristallines afin de pouvoir garder l’énergie.

PERTE DE MEMOIRE OU SENSATION DE SE VIDER :

Cela peut être une expérience terrifiante parce que vous ne pouvez vous rappeler ce que vous avez eu pour dîner une heure avant. Vous êtes en train de changer, de fonctionner plus avec le coté gauche du cerveau que – comme c’était le cas – celui de droite. Les zones du cerveau sont en train d’être activées afin de se jumeler avec la nouvelle énergie qui arrive. Des fois, il est difficile de parler car les mots ne sortent pas clairement ou tout embrouillés. Cette situation passera, avec le temps.

EXTREME SENSIBILITE :

Comme vous vous ouvrez à cette nouvelle énergie, vous vous découvrirez beaucoup plus sensibles aux gens, bruits, lumière, goûts, odeurs et toutes sortes de choses. Cela peut affecter le système nerveux central et peut être un peu plus difficile de vous y faire. Il vous faut prendre de la vitamine B et des multi vitamines si cela vous arrive. Si vous êtes allergiques à ces vitamines alors cherchez un remède homéopathique ou une Fleur de Bach pour extrême sensibilité.

ECLATER LES AMPOULES ELECTRIQUES ET LES APPAREILS ELECTRONIQUES :

Si cela vous arrive, alors vous avez atteint un très haut taux vibratoire et serez très probablement un très bon guérisseur ou canal pour des esprits.. Cela est du à ces extrêmes énergies qui viennent dans la forme physique. Il peut être décrit comme 50,000 volts arrivant d’un coup ; non seulement le corps ne peut l’assimiler, mais cela passe au travers, et au passage cela produit un effet sur tous les appareils électroniques.

REACTIONS ANIMALES :

Vous vous rendez compte que les chiens et les chats et d’autres animaux sont plus sensibles à votre approche et ont peur, ou veulent être avec vous tout le temps. Beaucoup d’animaux peuvent en avoir assez de cette énergie. D’autres par contre en ont très peur parce qu’ils ne la comprennent pas.

ENVIE DE CHANGER DE NOURRITURE :

Comme vous avez une plus haute vibration, il se peut que vous ne désiriez plus les choses qui vous plaisaient avant. Café, thé et viande sont trois changements importants d’alimentation que les gens font quand ils commencent à vibrer plus vite. La viande est spécialement dense et peut effectivement affecter l’énergie du corps surtout sil elle contient des hormones. Vous pouvez développer des désirs ardents pour certaines mets ou laisser tomber vos plats favoris. C’est tout à fait normal et cela fait partie du changement à la plus haute vibration. Si vous constatez que cela arrive, laissez – le se produire et explorez de nouvelles possibilités.

LE NIVEAU VIBRATOIRE DE LA TERRE

 
Le Niveau vibratoire de notre planète change grâce à l’influence cosmique.
Le bombardement constant de notre soleil et des différentes constellations aide notre système solaire à augmenter sont états vibratoire. Ainsi la terre bénéficie de ses rayonnements qui lui permettent d’évoluer.
A chaque nouvelle lune et pleine lune la terre et la mer absorbent aussi de nouvelles énergies qui augmentera l’état vibratoire de notre planète.
La terre reçoit ses énergies grâce à ses vortex ou chakras situé tout autour du globe qui lui permettent de recueillir des énergies subtiles comme l’être humain (voir les chakras planétaire de robert coon)

Le niveau vibratoire de la Terre augmente ainsi que l’indique l’évolution de son champ magnétique (résonance de Schumann). Ceci entraine un changement positif de nos mentalités : plus de compassion, de partage et de compréhension. Quand ce changement aura-t-il lieu ? Nul ne le sait, mais en attendant, nous devons nous adapter à ces énergies plus élevées.

Notre Univers n’est constitué que d’énergie. La matière elle-même ne serait que de l’énergie concentrée qui vibre, qui bouge, qui change et qui se transforme. Au fil du temps, l’Univers a évolué inéluctablement. Les particules ont donné naissance aux atomes qui se sont à leur tour regroupés pour aboutir à des molécules de plus en plus complexes et élaborées à l’image des protéines qui constituent notre organisme.
Ainsi depuis toujours l’Univers a évolué du simple vers le complexe, mais aussi vers la conscience, de plus en plus de conscience. Ceci n’a été possible que grâce à une augmentation progressive du niveau vibratoire universel.

Depuis maintenant prés de 40 ans cette augmentation autrefois très douce, a pris un nouveau tournant et le niveau vibratoire de la Terre, mais aussi de notre système solaire et d’une partie (au moins) de notre galaxie s’élève de plus en plus rapidement pour atteindre aujourd’hui un niveau inégalé. Et cela va continuer.

Ce phénomène a été observé depuis de nombreuses années, par l’élévation importante de la résonance de Schumann qui reflète le niveau du champ électromagnétique terrestre et qui est observable au niveau de la haute atmosphère (ionosphère). Cette élévation est certainement responsable des graves séismes et des éruptions volcaniques que la terre a connus ces dernières années, ainsi que du déplacement accéléré du pôle nord et de la prochaine inversion des pôles (qui peut survenir demain, tout comme dans un siècle ou deux).

Or, cette élévation du niveau vibratoire de la Terre nécessite de la part de nos organismes, une adaptation constante. Elle est en grande partie responsable des états de fatigue, des grandes émotivités, des anxiétés, des déprimes et des troubles du sommeil que l’on rencontre fréquemment de nos jours. Et si cette inadaptation persiste, cela peut mener à de véritables maladies, voire à des phénomènes d’auto combustion.

Pour aider notre corps à s’adapter à ce phénomène général, il convient de prendre un peu plus de temps pour lui permettre de récupérer, se détendre et se reposer. Une alimentation saine, biologique et équilibrée est bien sûr souhaitable tout comme des cures de détoxication à base de spiruline ou de chardon-marie.

Sur le plan psychique, il est conseillé de se libérer de toutes les vieilles peurs, les vieux conflits non résolus, les croyances erronées dont nous sommes porteurs. L’EFT, la PNL, la psychothérapie peuvent y aider.

La MEDITATION est un incontournable.

Je trouve que l’utilisation des huiles consacrées est la meilleur façon d’augmenter notre états vibratoire car elle va permettre au corps physique de s’harmoniser avec l’état vibratoire de l’huile.

VOIR HUILES CONSACREES 

 

article vu sur  : https://www.biorespire.com/2014/05/08/le-taux-vibratoire/

LA LETTRE QUI TUE.. A REMETTRE À SON MÉDECIN AVANT D’ACCEPTER TOUTE VACCINATION

image-vaccins-9a8ffLa loi Kouchner vous permet de refuser tout acte médical.

Dans tous les cas, AVANT TOUTE DECISION vous avez le droit à un consentement libre et éclairé: c’est-à-dire qu’on n’a pas le droit de vous obliger et avant toute chose, on doit valablement vous informer sur l’acte médical proposé, avec TOUTES les informations connues.

C’est l’obligation du médecin de donner toute l’information avant tout acte médical et par écrit sous peine d’être poursuivi et condamné comme dans cette affaire qui fait jurisprudence:

 

https://www.facebook.com/notes/info-vaccin-prevenar/precedent-concernant-la-condamnation-dun-medecin-pour-non-respect-de-linformatio/773250016046009

 

Voici un modèle de lettre, que vous pouvez modifier selon la situation, qui vous permet de poser AU MOINS les questions de base avant d’accepter une éventuelle vaccination obligatoire ( ou prétenduement obligatoire) et donc de mettre aussi le médecin face à ses responsabilités.Ce document est rédigé sous format courrier traditionnel, les questions sont toutes les mêmes concernant les vaccinations qu’on vous proposerait pour les vaccins obligatoires DTP.

 

Patient/Parent

 

[Nom Prénom]

 

[Adresse]

 

[Titre (Docteur, Professeur, …)Nom]

 

[Fonction]

 

[Établissement] [Service]

 

[Commune]

 

[Date]

 

Courrier [remis en main propre /adressé par recommandé AR] à [Titre Nom, Fonction]

 

OBJET: DEMANDE D’INFORMATION PAR ECRIT

 

[Titre Nom],

 

Suite à notre entretien ce jour(date) je me permets de vous demander de bien vouloir apporter par écrit la réponse à mes questions suite aux soins que vous me recommandez conformément à:

 

-la loi Kouchner du 4 mars 2002 sur l’obligation pour le patient et/ou son représentant légal de recevoir une information claire, loyale et exhaustive. Vu l’arrêt de la Cour de cassation du 25/2/97 qui indique : « Celui qui est légalement ou contractuellement tenu d’une obligation particulière d’information doit rapporter la preuve de l’exécution de cette obligation. Ainsi, il incombe au médecin, tenu d’une obligation particulière d’information vis-à-vis de son patient, de prouver qu’il a exécuté cette obligation».

 

– l’arrêt du 14/10/97 de la Cour de cassation dans le cadre de la responsabilité contractuelle qui mentionne :

 

« Le médecin a la charge de prouver qu’il a bien donné à son patient une information loyale, claire et appropriée sur les risques des investigations ou soins qu’il lui propose. Tout cela afin d’éviter tout quiproquo en cas d’accident post-vaccinal. »

 

– l’importance et l’urgence de me protéger / de protéger mes enfants afin d’éviter d’être victimes de maladies infectieuses,

 

Souhaitant prendre la bonne décision, je fais confiance à votre professionnalisme et donc vos réponses qui je l’espère m’apporteront toutes les informations nécessaires à ma prise de décision.

 

Cordialement,

 

[NomPrénom]

 

[Signature]

 

QUESTIONS:

 

-Quels vaccins me recommandez vous ?

 

-Parmi les vaccins cités lesquels sont légalement obligatoires ? Combien d’injections sont obligatoires ? Y-a-t-il un ou plusieurs rappels obligatoires , lesquels? A quelle fréquence les injections doivent-elles être faites ?

 

-Pouvez-vous me confirmer que les vaccins que vous préconisez ne contiennent aucune valence non obligatoire ?

 

-{cas d’une primo-vaccination :

Les vaccins obligatoires que vous préconisez ont-ils une AMM pour la primo-vaccination ?

 

-Concernant les injections et délai que vous me recommandez, vous fiez vous au schéma du calendrier vaccinal ou de la loi ? Le calendrier vaccinal est il la loi? Prévaut il sur le texte de loi en vigueur?

 

-Quels sont les effets secondaires de l’acte médical que vous préconisez ?

 

-Quelle est la composition du vaccin que vous me recommandez?

 

-Pouvez-vous me certifier que les vaccins que vous préconisez sont sans danger pour moi/mon enfant?

 

-Pouvez-vous me fournir la preuve scientifique démontrant l’efficacité des vaccins que vous préconisez ?Eventuellement une étude non financée par le fabriquant et sans aucun lien d’intérêt possible?

 

-Pouvez-vous me certifier que la vaccination contre {adaptez selon votre cas :} [me] protégera [mon enfant] ?

 

-Quel est le risque de faire la maladie si je ne suis pas vos recommandations vaccinales ? Et le risque réél et connu de complications de cette maladie/ ces maladies dans notre pays?

 

-Pouvez-vous certifier et prouver que la recrudescence d’une maladie qui aurait (selon vous) disparue grâce à la vaccination est due à la non-vaccination ?Avez vous les fréquences de cas de cette maladie sur les 50 années avant l’introduction du vaccin?

 

-Quels sont les chiffres officiels en France à propos des conséquences des maladies infectieuses sur ces dernières années ?

 

-Quels sont les chiffres officiels en France des accidents post-vaccinaux ?S ur quelle base (étude/chiffres/rapports) est effectué le rapport bénéfice/risque ?

 

-Quelle part de votre chiffre annuel représente la vaccination? Avez-vous une prime à la vaccination ? conformément à la convention médicale qui régit les obligations des médecins libéraux et leurs relations avec la Sécurité sociale, signée le 26 juillet 2011 entre les syndicats de médecins et la Caisse nationale d’assurance maladie, ayant introduit un nouveau mode de rémunération supplémentaire des médecins libéraux. source :

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024803740&dateTexte=vig

 

-Avez-vous des liens d’intérêts avec un ou plusieurs laboratoires pharmaceutiques ? Participez vous à des conférences ou tout rassemblement financés par les laboratoires ?

 

Afin de pouvoir réfléchir au mieux à vos réponses, je vous remercie de bien vouloir mentionner vos sources d’informations (médicales et autres).

 

[Nom,Titre]

 

[Reçu le ……………………. si en main propre]

 

[Signature]

 

vu sur https://www.infovaccinsfrance.org/-/legislatif/la-lettre-qui-tue/

La maladie, LE MAL A DIT… Relation entre les émotions et les maladies

Le ressentiment, les regrets, la haine, forment dans notre être une accumulation de nœuds, tout comme la petitesse, les envies, la jalousie. Nos peurs et nos sentiments négatifs forment des nœuds, des barrières, des kystes émotionnels… Ces nœuds, tout comme des détritus dans un ruisseau, forment des barrages, et empêchent la force de vie et le flux d’énergie de circuler harmonieusement. Cette stagnation d’énergie, comme des déchets au fond d’une poubelle, finissent par créer des maladies, le mal a dit….ce que nous ne disons pas…. Niveler ces nœuds par la sérénité, l’acceptation de ce qui est, l’oubli, le pardon, c’est laisser à nouveau circuler la vie, l’amour, et la laisser irriguer tout notre être. « Tout m’est donné, et je redistribue tout ce qui m’est donné… » « Je vis sans peur, ni de la pauvreté, ni de la maladie » Cette affirmation, quand elle est dite avec confiance, irradie, propulse un merveilleux échange, tout le mystère de la charité y vibre et cette vibration empêche l’écoulement dans le néant. Tout m’est donné, je donne tout….rien ne se perd. Voilà le grand mouvement dans lequel il faudrait s’incorporer pour être serein, confiant.

Relation entre les émotions et les maladies

« Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime! » Toutes les émotions que vous refoulez à l’intérieur de vous-même parce que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas les verbaliser, peuvent se cristalliser dans différentes parties de votre corps.

Les émotions génèrent des symptômes physiques, par exemple LA PEUR, L’ANGOISSE donnent des palpitations cardiaques, vertiges, sueurs, tremblements, mains moites.

  • LA PANIQUE peut provoquer des diarrhées.
  • LA COLÈRE retenue,
  • LA RANCUNE : une crise de foie.
  • LA DIFFICULTÉ A TROUVER OU A PRENDRE SA PLACE peut provoquer des infections urinaires à répétition.
  • QUELQUE CHOSE QU’ON NE VEUT PAS ENTENDRE OU QUAND ON NE VEUT PAS S’ÉCOUTER, des otites, douleurs d’oreilles.
  • QUELQUE CHOSE QU’ON N’A PAS OSE DIRE, QU’ON A RAVALE, une angine, des maux de gorge.
  • UN REFUS DE CÉDER, DE PLIER, D’OBÉIR OU DE SE SOUMETTRE, des problèmes de genoux.
  • PEUR DE L’AVENIR, PEUR DU CHANGEMENT, PEUR DE MANQUER D’ARGENT, des douleurs lombaires.
  • INTRANSIGEANCE, RIGIDITÉ, douleurs cervicales et nuque raide.
  • CONFLIT AVEC L’AUTORITÉ, douleurs d’épaules.
  • TOUT PRENDRE SUR SOI, également douleurs d’épaules, sensation d’un fardeau.
  • SERRER LES DENTS POUR AFFRONTER QUELQU’UN OU UNE SITUATION SANS RIEN DIRE…douleurs dentaires, aphtes, abcès.
  • PEUR DE L’AVENIR, DIFFICULTÉS A ALLER DE L’AVANT, OU BESOIN DE « LEVER LE PIED »: douleurs dans les jambes, les pieds, les chevilles.

Bien sûr, il ne faut pas généraliser, ça peut être tout simplement un problème mécanique, faux mouvement, coup de froid….mais si vous ne trouvez pas d’explications, essayez de réfléchir à ce qui se passe dans votre ressenti.

Au besoin, faites la thérapie par l’écriture, écrivez ce qui vous préoccupe, et brûlez ou déchirez. Ça permettra à l’émotion de s’évacuer.

En voici quelques extraits :

– Origines émotionnelles possibles de la FIBROMYALGIE

Les personnes qui souffrent de fibromyalgie se sentent souvent « de trop », ou se rendent malades pour attirer l’attention, pour qu’on s’occupent enfin d’elles, qu’on remarque leur existence (ceci inconsciemment, bien sûr.)

Ces personnes vivent souvent une vie qui n’est pas la leur, qu’ils n’ont pas vraiment choisie, mais ils la vivent pour suivre des principes, ou faire ce qu’on attend d’elles, mais qui ne correspond pas à leurs vrais désirs.

Ce n’est pas la vie qu’ils aimeraient vivre.

Alors ils ne veulent plus avancer, se coupent de leurs émotions.

C’est souvent de la violence retournée contre soi, de la trop grande sévérité envers soi-même. Ou se sentir pris en étau entre ses parents, ou vivre de la colère refoulée depuis longtemps.

Il semblerait que les sources de la fibromyalgie remontent très souvent à l’enfance, à la suite d’un événement ou d’un contexte qui a généré de la culpabilité.

Il est bien clair que ça n’explique pas toujours tout, mais c’est juste pour soulever une question, une possibilité éventuelle qu’il y a quelque chose de non réglé derrière cette blessure.

La fibromyalgie semble atteindre surtout chez les personnes qui culpabilisent, qui ne se donnent pas le droit d’exister et même parfois, qui regrettent d’être nées car elles pensent que leur naissance ne rend pas leurs parents heureux, ou qu’ils seraient bien mieux sans elles.

La FIBROMYALGIE est la conséquence d’une grande douleur intérieure, de l’anxiété, du perfectionnisme poussé au-delà des limites. On sent de la pression de l’entourage, ou on se la met soi-même, on a de la peine à s’affirmer, à se faire reconnaître, à recevoir de l’amour.

Comment inverser la tendance ?

Se permettre d’être qui on est, avec ses imperfections, ses faiblesses. On n’a pas à être parfait, d’ailleurs la perfection n’existe pas. C’est un chemin, et non pas un but à atteindre, comme le dit la citation de sagesse orientale.

Prendre soin de soi, se donner de la douceur, se traiter avec bienveillance.

S’épanouir dans des activités qui nous plaisent, qu’on a choisies, se faire plaisir.

Se donner le droit d’exister, on est sur terre, il y a une bonne raison, à nous de faire que notre vie nous corresponde le mieux possible, faire du mieux qu’on peut avec ce qui est.

Se donner un but, soutenir une cause, donner un sens à sa vie.

– Causes émotionnelles des maladies du FOIE ET DE LA VÉSICULE BILIAIRE

Maladies du foie : le foie représente les choix,  la colère, les changements et l’adaptation.

Causes émotionnelles possibles :

On peut souffrir du foie quand on ne parvient pas à s’adapter à des changements, professionnels ou familiaux. Difficultés d’ajustement à une situation.

Sentiment de manque continuel ou peur de manquer.

Colère refoulée.

Personnes sujettes aux maladies du foie : personnes qui critiquent et qui jugent beaucoup (elles-mêmes et les autres) et/ou qui se plaignent souvent.

Cirrhose : causes émotionnelles possibles : souvent une maladie liée à l’alcoolisme, mais l’alcoolisme est aussi maladie en rapport avec ces émotions : forme d’autodestruction, rejet de soi-même et de sa vie, culpabilité de vivre. Trouver que la vie est injuste, être au bout de ses limites.

Hépatite : cause émotionnelle possible : se faire du mauvais sang, situation personnelle difficile, relations tendues, sentiment d’échec, d’injustice.

Impression de se perdre, ne pas distinguer le bien du mal.

Avoir été obligé de faire quelque chose.

Maladies de la vésicule biliaire :

La vésicule biliaire est en rapport avec l’extérieur, la vie sociale, la lutte, les obstacles, le courage.

Se battre. Esprit de conquête.

Quelles émotions refoulées peuvent provoquer des maladies de la vésicule biliaire ? 

  • Se faire de la bile, s’inquiéter, s’angoisser. Sentiment d’injustice.
  • Colère, rancune.
  • Se sentir envahi, empiété sur son territoire par une personne autoritaire.
  • Agressivité rentrée et ruminante, mécontentement retenu.
  • Se retenir de passer à l’action.
  • Difficultés à faire un choix, de peur de se tromper.

Calculs biliaires lithiases biliaire :

Les pierres ou calculs sont des dépôts de cholestérol agglomérés et durcis.

Émotions refoulées qui peuvent provoquer des calculs ou de la lithiase biliaire :

Ces calculs peuvent résulter de pensées ou de jugements top durs envers soi-même, envers son entourage ou envers la vie, ou craindre les jugements des autres.

  • Amertume intérieure, mécontentement envers soi-même ou quelqu’un de l’entourage.
  • Désir de revanche, détester quelqu’un.
  • Envie ou jalousie non avouée. Désir de montrer au monde entier de quoi on est capable.
  • Être décidé à aller de l’avant, en étant conscient de ses capacités, mais se sentir arrêté ou limité par quelque chose ou par des peurs.
  • Peur de perdre, ou de perdre la partie, de quitter quelqu’un ou une situation, sensation de devoir se justifier.
  • Désir de clarifier une situation ou refus de d’y voir clair.
  • Difficultés à accepter ses sentiments et émotions, surtout s’ils sont négatifs.

Reconnaissez et acceptez ces émotions, si vous les éprouvez, mettez des mots dessus, acceptez votre ressenti, écrivez une lettre à la personne qui vous est la cause de ce que vous éprouvez, puis brûlez-la ou déchirez et jetez dans les toilettes, c’est libérateur. Une fois les émotions négatives reconnues, acceptées et évacuées, le corps peut cesser de vous envoyer ce message de « mal a dit. »

-Cause émotionnelle des Problèmes d’ESTOMAC

 

BLOCAGE PHYSIQUE

L’estomac est un organe important de la digestion, situé entre l’œsophage et l’intestin grêle. Grâce aux sucs gastriques qu’il sécrète, il transforme les aliments en liquide. Les problèmes d’estomac les plus courants sont les ulcères, les gastrites (brûlements), les hémorragies gastriques, les cancers et les problèmes de digestion(vomissements, indigestions, etc.) Vérifie la description individuelle du problème en question, en plus de la description qui suit.

 

CAUSES ÉMOTIONNELLES (désirs bloqués)

Tous les problèmes d’estomac ont un lien direct avec la difficulté d’accepter ou de bien digérer une personne ou un événement. Le fait d’en souffrir indique une ou plusieurs des attitudes suivantes.

  • Tu vis de l’intolérance et de la peur face à ce qui n’est pas à ton goût.
  • Tu résistes aux idées nouvelles, surtout celles qui ne viennent pas de toi.
  • Tu as de la difficulté à t’ajuster à quelqu’un ou quelque chose qui vient contredire tes plans, tes habitudes ou ta façon de vivre.
  • Tu laisses trop souvent ton « critiqueur intérieur » t’influencer, ce qui t’empêche de lâcher prise et de laisser parler ton cœur qui, lui, ne veut qu’accepter inconditionnellement.
  • Il se peut que tu sois du genre à t’accuser de manquer d’estomac, c’est-à-dire de manquer d’audace.

 

CAUSES MENTALES (peurs et croyances)

Que crois-tu qu’il t’arriverait si tu arrêtais de résister aux idées des autres? Crois-tu que tu passerais pour un vulnérable, un faible? Au lieu de croire que tu es impuissant parce que tu ne peux pas changer les autres ou une situation, deviens conscient de ta propre puissance pour créer ta vie.

Tu n’as pas besoin de dire à ton corps comment être un corps et comment faire son travail de digestion. Il en est ainsi pour ton entourage. Tout un chacun a une façon différente de voir la vie. Ce n’est pas pour rien que l’estomac est placé dans la région du cœur. Nous devons tous accepter avec amour, c’est-à-dire accepter la différence de tout un chacun. Les pensées du genre « c’est injuste » ou « pas correct » ou « idiot », etc. que tu alimentes ne sont plus bénéfiques pour toi. Elles bloquent ton évolution comme ton estomac bloque la digestion de ta nourriture. En devenant plus tolérant face aux autres, tu deviendras plus tolérant face aux aliments que tu absorbes.

Ton estomac t’envoie le message d’arrêter de vouloir tout contrôler. Tu as besoin de faire davantage confiance aux autres, tout comme tu dois faire confiance en la capacité de ton estomac de digérer tes aliments.

 

BESOIN ET MESSAGE SPIRITUEL

Ton grand besoin est de t’AIMER, d’accepter tes peurs du moment. Prends le temps de trouver ce dont tu as PEUR POUR TOI dans cette situation. Ton Dieu intérieur t’invite à accueillir cette peur qui te pousse à agir ainsi, en te rappelant que tout est temporaire. Il te dit d’accueillir tes limites actuelles et de reconnaître davantage ta propre valeur. Ce n’est qu’après t’être accueilli dans tes peurs et tes limites que tu pourras te diriger vers ce que tu veux vraiment. Souviens-toi que cette partie en toi qui a peur est convaincue de te protéger. Si tu te sens capable d’assumer les conséquences de vivre selon les besoins de ton être, rassure-la.

– Causes émotionnelles des maladies : LA GLANDE THYROÏDE

 

Quelles émotions et quelles circonstances de la vie sont susceptibles d’occasionner des problèmes à la glande thyroïde ?

  • Profonde tristesse de ne pas avoir pu dire ce qu’on aurait voulu.
  • Sentiment d’être trop lent par rapport à ce qu’on attend de nous.
  • Impuissance, sentiment d’être coincé dans une situation, être devant un mur, dans une impasse.
  • Être bloqué dans la parole ou dans l’action, être empêché d’agir.
  • Pas le droit de parler, de s’exprimer. Ne pas se sentir écouté.
  • Difficultés à s’affirmer.
  • Une déception ou une injustice n’a pas été « avalée » et est restée en travers de la gorge.
  • Chagrin non reconnu par l’entourage.

Hyperthyroïdie :

  • Désir de vengeance, besoin de prouver ses capacités.
  • Trop en faire pour être aimé.
  • Croire que tout est urgent, il faut tout « faire vite ».
  • Colère et tristesse de ne pas avoir dit ce qu’on aurait aimé ou voulu dire à une personne, ou dans une situation. Dans ce cas, on peut essayer de faire la thérapie de la lettre à brûler
  • Se sentir dépassé par les événements.
  • Non-dits accumulés.

Hypothyroïdie :

  • Profond découragement, à quoi bon ?
  • Aimerait en faire plus mais ne se demande pas quels sont ses vrais besoins.
  • Personne ne nous comprend.
  • Rancune tenace et nourrie pendant des années.
  • Résignation, abandon de la vie.
  • Désir de fuir les réalités, se mettre en retrait.
  • Rancune ancienne non réglée.

– Causes émotionnelles des maladies : LES HERNIES

L’hernie est une partie d’un viscère, pour les hernies inguinales ou du noyau gélatineux, pour les hernies discales qui saille hors de la cavité qui le contient et qui passe à travers la paroi musculaire, formant une petite boule qu’on sent sous la surface de la peau.

En règle générale de la détresse implose à l’intérieur et demande à être libérée.

  • Désir de rompre ou de quitter une situation où on se sent coincé, mais où l’on reste par peur de manquer de quelque chose, généralement du matériel.
  • Auto-punition parce qu’on s’en veut, incapacité à réaliser certaines choses qu’on voudrait.
  • Frustration de travailler dur, se sentir poussé à aller trop loin, ou essayer d’atteindre son but d’une manière excessive, qui en demande trop. Une poussée mentale (de stress) essaie de sortir.

Mais en plus, le lieu où siège l’hernie indique son message émotionnel de manière plus précise et complémentaire : 

Hernie inguinale : (dans l’aine) : difficulté à exprimer sa créativité, secret que l’on renferme et qui nous fait souffrir. Désir de rompre avec une personne qui nous est désagréable, mais avec laquelle on se sent engagé ou qu’on est obligé de côtoyer.

On aimerait sortir, s’extirper de cette situation.

Hernie ombilicale : nostalgie du ventre de la mère où tout était facile et où se sentait totalement en sécurité. Refus de la vie.

Hernie discale : conflit intérieur, trop de responsabilité, sentiment de dévalorisation, ne pas se sentir à la hauteur de ce qu’on attend de nous, projets et idées non reconnus. La colonne vertébrale représente le soutien.

Besoin d’être appuyé, soutenu, mais difficulté ou impossibilité de demander de l’aide.

Hernie hiatale : se sentir bloqué dans l’expression de ses sentiments, de son ressenti.

Refouler ses émotions.

Tout vouloir diriger, ne pas se laisser porter par la vie  mais la contrôler.

Causes émotionnelles des maladies des GENOUX

Douleurs aux genoux, genoux qui flanchent, genoux qui craquent, douleurs aux ménisques : refus de plier, de se « mettre à genoux » (de se soumettre) de céder, fierté, ego, caractère inflexible ou au contraire, on subit sans rien oser dire, on s’obstine, mais nos genoux nous disent que nous ne sommes pas d’accord avec cette situation.

  • Difficultés à accepter les remarques ou les critiques des autres.
  • Problèmes avec l’autorité, la hiérarchie, problèmes d’ego, d’orgueil.
  • Devoir s’incliner pour avoir la paix.
  • Ambition réfrénée ou contrariée par une cause extérieure,
  • Entêtement, humiliation.
  • Culpabilité d’avoir raison.
  • Colère d’être trop influençable.

Les problèmes au genou droit mettent souvent en cause un conflit avec un homme (refus de céder ou de se soumettre ou inflexibilité envers un homme) tandis qu’au genou gauche, ça peut être un problème avec une femme (refus de plier devant une femme).

– Causes émotionnelles des maladies : LES ENTORSES

La personne qui est sujette à une entorse peut se sentir obligée d’aller dans une direction contraire à ce qu’elle voudrait vraiment.

Elle se laisse diriger, va plus loin que ses limites et s’en veut de ne pas pouvoir dire NON aux autres.

Elle a peur de faire une entorse au règlement ou à ce qu’on attend d’elle.

Cette entorse lui donne l’excuse nécessaire pour prendre un temps d’arrêt.

RÉFLEXION

Il y intérêt à être plus flexible, car tu te fais mal en insistant pour voir les choses à TA façon…il serait bien de chercher à t’informer sur la motivation des autres et voir peut-être les choses d’une autre façon que la tienne.

Peut-être devras-tu apprendre à dire NON, et cesser de répondre aux attentes des autres. Si tu t’imposes toi-même une certaine direction, vérifie quelle peur te motive ou quelle raison?

En étant plus flexible envers toi-même et envers les autres, tu pourras mieux répondre à TES besoins.

– Origine émotionnelle possible des maladies LA PEAU, eczéma, acné, psoriasis

Les maladies de peau ont très souvent, à l’origine, un conflit de séparation mal géré, une séparation mal vécue, soit par la mère, soit par l’enfant, ou la peur de rester seul et un manque de communication.

Séparation aussi envers soi-même : dévalorisation de soi vis-à-vis de l’entourage. Porter trop d’attention à ce que les autres peuvent penser de nous.

Eczéma : anxiété, peur de l’avenir, difficultés à s’exprimer. Impatience et énervement de ne pas pouvoir résoudre une contrariété. Séparation, deuil, contact rompu avec un être cher. Chez les enfantsl’eczéma des enfants peut résulter d’un sevrage trop rapide ou difficulté de la mère à accepter que son enfant ne soit plus « en elle ». Sevrage de l’allaitement ou reprise du travail de la maman et culpabilité non exprimée, mais que l’enfant ressent et somatise ainsi.

Querelles ou tensions dans la famille, que l’enfant ressent. Insécurité,  il faut rassurer l’enfant sur l’amour qu’on lui porte et lui expliquer pourquoi on retourne travailler, et s’il y a des disputes et des querelles, lui parler, lui dire que c’est un problème entre adultes et que ça vous appartient.

Acné :  manière indirecte de repousser les autres, par peur d’être découvert, de montrer ce qu’on est réellement, parce qu’on pense qu’on ne peut pas être aimé tel que l’on est. Puisqu’on se rejette, on crée une barrière pour que les autres ne nous approchent pas. Refus de sa propre image, de sa personnalité ou de sa nouvelle apparence. Honte des transformations corporelles. Difficulté à être soi-même, refus de ressembler au parent du même sexe.

Vitiligo : séparation difficilement acceptée ou vécue, sensation de rejet. Souvent une personne qui veut sauver les autres, peur de perdre la face. Se sent sans défense et sans protection. Désir de disparaître, de devenir « transparent », passer inaperçu. Ou au contraire, avoir peur de ne pas être remarqué, se sentir invisible. Souvent un conflit avec le père, se sentir dévalorisé par lui ou en se comparant à lui. Culpabilité envers lui. Devoir se conformer à ce modèle paternel, mais sans vraiment vouloir lui ressembler.

Psoriasis : personne souvent hypersensible qui n’est pas bien dans sa peau et qui voudrait être quelqu’un d’autre. Ne se sent pas reconnue, souffre d’un problème d’identité. Le psoriasis est comme une cuirasse pour se défendre. Besoin de se sentir parfait pour être aimé. Souvent une double conflit de séparation, soit avec deux personnes différentes, soit un ancien conflit non résolu, réactivé par une nouvelle situation de séparation. Se sentir rabaissé ou rejeté, à fleur de peau. Se protéger d’un rapprochement physique, ou protéger sa vulnérabilité, mettre une barrière.

– Origine émotionnelle possible des maladies DES SEINS

Les seins ont un rapport direct avec notre façon de « MATERNER », soit nos enfants, notre famille, notre conjoint ou le monde en général.

Materner signifie traiter l’autre comme s’il était son enfant, dépendant de sa mère. Etre trop protectrice, trop « mère poule » ou dominatrice avec ses enfants ou son conjoint.

La personne qui a un problème au sein peut être du genre à se forcer pour avoir l’air maternelle, et pour être une bonne mère

Ou elle s’en fait trop pour ceux qu’elle aime, au détriment de ses propres besoins, ne laisse pas ses enfants devenir autonomes et prendre leur envol. Elle veut les protéger, les empêcher de vivre et veut prendre les décisions à leur place.

Ou alors qu’elle s’en demande trop, à elle-même, par manque de confiance ou d’estime de soi.

Elle peut souffrir d’une trahison conjugale ou affective, culpabilité envers un enfant ou avec sa mère, chagrin affectif, relationnel ou conjugal, avec un sentiment d’abandon.

Elle peut éventuellement aussi éprouver un sentiment d’échouer en tant que mère, ou de la culpabilité de voir souffrir sa mère.

Ou elle a été séparée d’une personne chère, qui est partie du foyer, ou qui est décédée.

Le sein droit a un lien avec le conjoint ou la famille (pour une personne droitière), ceux qu’on materne. Difficultés avec son mari ou un de ses enfants.

Le sein gauche est plutôt lié avec son enfant (ou son enfant intérieur), et l’affectif, ceux qu’on tient sur son coeur. Ca peut être aussi un « conflit de nid » avec un élément masculin, mari ou fils.

Pour une gauchère, c’est l’inverse.

Une exception, toutefois : une forte émotion liée à une douleur de séparation d’avec son partenaire peut affecter le sein droit (chez une droitière) et une émotion avec une résonance de douleur d’abandon vécue dans notre enfance peut atteindre le sein gauche.

RÉFLEXION : Il y a peut-être aussi un pardon à faire avec sa propre mère, ou avec la personne qui te cause de la peine…

Il est aussi possible que tu maternes ta mère, ou une autre personne, et que ça te cause un problème. Ta mère ou quelqu’un d’autre te demande de l’aide au-delà de ce que tu peux donner, au delà de tes limites.

Au lieu de te forcer ou de te plaindre de ce que tu vis, essaie de ne donner que ce que tu peux faire DANS L’AMOUR ET DANS LA JOIE, et dans le respect de ce que tu peux donner.

Ton sens du devoir est trop grand, tu dois apprendre à lâcher-prise de ceux que tu aimes. Donne toi le droit de ne pas pouvoir ou vouloir en faire plus, et avoue-le sans culpabiliser.

Tes limites actuelles ne seront peut-être pas les mêmes toute ta vie.

L’amour maternel peut exister en toi, sans que tu sois obligée de materner continuellement.

– Origine émotionnelle possible des douleurs de JAMBES, HANCHES, BASSIN

  • Problèmes aux cuisses : manque de confiance en soi, traumatismes vécus dans l’enfance. 
  • Mal aux jambes, problèmes de jambes : peur d’avancer, d’affronter l’inconnu.Faire face à l’avenir, se propulser en avant, aller de l’avant, peur d’avancer dans la vie ou de dépasser une situation, que ce soit dans le domaine du travail, de l’amour, s’engager dans une nouvelle relation, ou même en prévision d’un voyage.Si on a surtout mal quand on ne bouge pas : peut-être qu’on culpabilise de prendre du repos, on ne se permet pas de s’arrêter.
  • Accumulation de gras aux cuisses : colère refoulée dans l’enfance, souvent en relation avec le père, ou culpabilité par rapport à des événements du passé.
  • Accumulation de gras aux hanches : colère persistante dirigée contre les parents.
  • Douleurs fond du dos, douleurs lombaires : déception, échec. Autocritique. Contrariété ou colère. : peur de manquer, peur du changement, difficultés financières
  • Hanches : indécision, peur de passer à l’action, peur d’aller jusqu’au bout de ce qu’on désire, peur que ça ne serve à rien, peur de s’engager. C’est aussi l’autonomie, et les interdits que l’on s’impose.
  • Bassin : représente le foyer, le pouvoir et la sécurité, l’indépendance, les besoins de base. Des problèmes de bassin peuvent être en rapport avec des frustrations liées aux parents, ou à la mère. Ou peut-être qu’on voudrait être la mère de tout le monde et qu’on porte trop de responsabilités qui ne nous incombent pas.

– Émotions en relations avec les douleurs DES BRAS

Il y a de nombreuses causes émotionnelles liées aux douleurs et aux problèmes de bras.

Les bras sont le prolongement du coeur et sont liés à l’action de FAIRE et de RECEVOIR, ainsi que l’autorité, le pouvoir.

Les douleurs aux bras peuvent être liées à de la difficulté à aimer ce que dois faire. Se sentir inutile, douter de ses capacités, ce qui amène la personne à se replier sur elle et à s’apitoyer sur ses souffrances.

  • Se croire obligé de s’occuper de quelqu’un.
  • Ne pas se sentir à la hauteur lorsqu’on est le « bras droit » de quelqu’un.
  • Difficulté à prendre les autres dans ses bras, à  leur montrer de l’affection.
  • Je m’empêche de faire des choses pour moi-même, parce que je me souviens des  jugements négatifs et des interdictions durant mon enfance, ce qui m’avait blessé.
  • Je ne me permets pas de prendre ou je regrette d’avoir pris quelque chose, ou je pense que j’ai obtenu quelque chose que je ne méritais pas.
  • Ou quelque chose me revient de droit , que je n’ai pas pris, je ressens de la colère.
  • Se rapporte au fait d’avoir été jugé par ses parents.
  • Vouloir emprisonner quelqu’un dans ses bras pour l’avoir sous contrôle, mais avoir dû le laisser s’envoler, et ne plus pouvoir l’aimer et le protéger (un enfant, par exemple…).

Si j’accepte de laisser partir la personne, de ne pas vouloir la retenir, si je parviens à lâcher-prise, je peux aussi laisser aller la douleur.

Vivre une situation d’échec, devoir baisser les bras.

Essayez de modifier, clarifier ou de lâcher-prise par rapport à la situation qui vous perturbe. « Le mal a dit » = votre douleur essaie de vous dire quelque chose, de vous signaler que quelque chose perturbe l’harmonie en vous, d’attirer votre attention sur quelque chose à changer dans votre vie.

– Émotions en relation avec les douleurs des ÉPAULES

Les douleurs des épaules et des bras sont très répandues, et ont bien souvent une origine émotionnelle. Il y a de nombreuses possibilités, essayez de voir si quelque chose vous interpelle parmi ces causes émotionnelles possibles de ce que votre « mal a dit »….de ce que ce mal cherche à vous dire. Les accidents qui occasionnent des douleurs aux épaules peuvent aussi avoir une origine émotionnelle. Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime !

LES ÉPAULES : c’est ce qui PORTE. Les épaules portent les joies, les peines, les responsabilités, les insécurités.

Le fardeau de nos actions et tout ce qu’on voudrait faire, mais qu’on ne se permet pas, ou qu’on n’ose pas…

On se rend responsable du bonheur des autres, on prend  tout sur soi, on a trop à faire, on se sent écrasé, pas épaulé, pas soutenu.

Ou quand on a peur de l’avenir. Ou quand on manque de motivation, on se dévalorise suite à des efforts accomplis, et qui n’ont servi à rien.

Pour les femmes, ça peut souvent résulter d’une culpabilité de ne pas avoir pu retenir sous leurs ailes une personne qui leur était chère,  leur mari, leur enfant…elles ont du remords, elles s’en veulent.

Douleurs possibles aussi quand on nous empêche d’agir, on nous impose des choses.

Ou qu’on vit une situation dont ont ne veut plus, on désire de passer à autre chose, mais le manque de confiance en soi nous bloque.

On manque d’appui, on manque de moyens. On ne sent pas aidé.

Une personne chère ou l’un de nos parents vit de la tristesse et on aimerait prendre son chagrin et ses problèmes pour l’en libérer.

Colère retenue contre un enfant ou une autre personne qui se la coule douce alors qu’on ne se donne même pas le droit de prendre un temps de pause.

Au travail ou à la maison, avec son conjoint, on se sent dans l’obligation de se soumettre, on se sent  dominé sans oser réagir.

On vit de l’insécurité affective (douleur épaule gauche) ou de l’insécurité matérielle (douleur épaule droite).

Épaules rigides et bloquées : blocage de la circulation de l’énergie du coeur, qui va vers l’épaule, puis vers le bras, le bras donne (le bras droit) et  reçoit (le bras gauche).

Ce blocage d’énergie est souvent retenu dans une articulation ou un tissu (capsulite, bursite).

L’énergie doit circuler du coeur vers les bras pour permettre de FAIRE, de réaliser ses désirs.

On porte des masques, on bloque ses sentiments, on entretient des rancunes (douleurs dans les trapèzes, surtout à gauche). parfois envers soi-même.

On paralyse ses épaules pour s’empêcher d’aller de l’avant, de faire ce qu’on aimerait vraiment. On prend le fardeau sur soi plutôt que d’exprimer ses demandes et ses ressentis, de peur de mécontenter l’autre.

Difficulté ou impossibilité à lever le bras : conflit profond avec sa famille, difficulté à voler de ses propres ailes.

– Émotions en relation avec les douleurs de LA NUQUE.

Les problèmes de nuque peuvent traduire une inflexibilité chez certaines personnes, de la rigidité et de l’entêtement, des principes qu’elles ne veulent pas remettre en cause, un contrôle absolu des choses et des situations qui doivent se passer comme elles le désirent.

Quand il est difficile ou impossible de tourner la tête vers l’arrière, ça peut être la peur de voir ou d’entendre ce qui se passe derrière son dos, ou de quelque chose du passé….ça peut aussi vouloir dire « ne pas oser dire NON », car le mouvement de tête pour dire NON est impossible ou douloureux.

Au contraire, si c’est le mouvement de hocher la tête de haut en bas qui est douloureux, c’est la difficulté à dire OUI, à accepter ce qui est, ou avoir envie de dire OUI à quelqu’un ou quelque chose, mais ne pas se l’autoriser.

La raideur de la nuque peut aussi indiquer un manque de soutien, ou une situation d’injustice, la sensation de ne pas avoir toutes les qualités nécessaires à la réalisation d’un projet.

– Cause émotionnelle des maux de GORGE

 

BLOCAGE PHYSIQUE

La gorge est un carrefour aérodigestif en forme de cheminée, permettant la communication des fosses nasales avec le larynx et de la bouche avec l’œsophage. Elle joue un rôle essentiel dans les phénomènes de la respiration, du langage et de la déglutition.

 

CAUSES ÉMOTIONNELLES (désirs bloqués)

On peut voir, dans la description ci-haut, que la gorge a un rôle important. Son message est triple. Si le mal de gorge est accompagné d’une difficulté à respirer, il t’indique que tu as de la difficulté à aspirer la vie. Réfère-toi alors à POUMONS.

Si le mal de gorge t’empêche de parler correctement parce que tu as perdu la voix, réfère-toi à LARYNGITE.

S’il s’agit d’un serrement à la gorge, tu te sens probablement pris à la gorge c’est-à-dire que tu te sens contraint de faire quelque chose pour quelqu’un ou de dire quelque chose à une autre personne. Tu te sens sous pression.

Si ta gorge fait mal lorsque tu avales, demande-toi si tu as de la difficulté à avaler quelqu’un ou quelque chose en ce moment? Quel est le morceau qui ne passe pas? Ce peut être une simple émotion qui est devenue un drame, donc tellement grosse qu’elle ne passe pas. Tu peux aussi avoir de la difficulté à accepter une situation que tu as toi-même créée. Cela te fait vivre de la colère et de l’agressivité envers toi-même ou quelqu’un d’autre. Lorsqu’un morceau ne passe pas, il se peut que ce soit parce que tu entretiens une attitude de victime dans un domaine en particulier, une attitude de « pauvre moi ».

Tu dois apprendre à accepter avec amour ce que tu crées au lieu de t’en vouloir d’avoir créé ou décidé quelque chose. C’est ainsi que tu en arriveras à ta véritable individualité. Il est intéressant de remarquer que la gorge est le passage entre le cœur et la tête, donc, en métaphysique, entre l’amour de soi et le je suis. En créant ta vie selon tes vrais besoins, tu t’ouvres à ton je suis véritable ainsi qu’à l’abondance. Te donner le droit de créer ta vie comme tu la veux t’aide à développer ta créativité.

 

CAUSES MENTALES (peurs et croyances)

La gorge est reliée au centre de la créativité. Il est donc important pour toi de te donner le droit de créer ce que tu veux et de vivre les expériences désirées sans te culpabiliser ou avoir peur de déranger les autres. Sache que, quelle que soit ta décision, tu peux toujours faire face aux conséquences. Ce n’est que lorsque tu laisses tes peurs prendre le dessus que tu crois ne pas pouvoir y faire face.

Voici un exemple personnel. À quelques reprises, j’ai eu de gros maux de gorge au début d’une série de conférences et de stages. J’avais de la difficulté à avaler le fait d’avoir plusieurs soirs de conférences dans la semaine en plus d’un atelier la fin de semaine sans compter mes autres occupations. Je croyais que mon corps me disait que c’était trop et je m’apitoyais sur mon sort. En réalité, c’était moi qui avais planifié cet horaire et personne ne m’y avait forcée. Aussitôt après avoir accepté ce fait, j’ai su que je pouvais faire mon travail avec amour et surtout que je pourrais assumer les conséquences. Même si je trouvais que mon horaire était très chargé, le mal de gorge a disparu avant qu’il n’empire et que je perde la voix.

Si tu te sens pris à la gorge, sache que c’est ta perception. Personne ne peut te prendre ainsi; il n’y a que toi qui a le pouvoir de te laisser prendre. De plus, ne te laisse pas déranger par les autres qui peuvent devenir des morceaux qui ne passent pas parce que tu ne peux pas les contrôler. En voulant contrôler les autres, il ne te reste ni l’énergie, ni le temps nécessaire pour créer ta propre vie.

Tu dois aussi laisser de côté l’idée que tu n’es pas normal ou que tu es égoïste lorsque tu décides de faire quelque chose qui ne convient peut-être pas à ton entourage.

 

BESOIN ET MESSAGE SPIRITUEL

Ton grand besoin est de t’AIMER, d’accepter tes peurs du moment. Prends le temps de trouver ce dont tu as PEUR POUR TOI dans cette situation. Ton Dieu intérieur t’invite à accueillir cette peur qui te pousse à agir ainsi, en te rappelant que tout est temporaire. Il te dit d’accueillir tes limites actuelles et de reconnaître davantage ta propre valeur. Ce n’est qu’après t’être accueilli dans tes peurs et tes limites que tu pourras te diriger vers ce que tu veux vraiment. Souviens-toi que cette partie en toi qui a peur est convaincue de te protéger. Si tu te sens capable d’assumer les conséquences de vivre selon les besoins de ton être, rassure-la.

– Émotions en relation avec les douleurs aux talons, chevilles ?

PIEDS : représentent la capacité de s’adapter au monde, à la réalité, et symbolisent notre rôle social, officiel. Des douleurs aux pieds peuvent traduire une sensation de tourner en rond, ne pas avancer, piétiner.

Pieds plats : manquer d’appui et d’aide, manque de confiance en soi. Besoin d’être sécurisé, rassuré. Frontières personnelles mal délimitées. Parfois trop attaché à sa mère, collé à elle. (aucun espace entre soi et la terre-mère).

Pieds creux : personne recroquevillée sur elle-même par besoin de sécurité et de protection. Souvent des personnes hyperactives, pressées, impatientes, peur constante. Colonne vertébrale très chargée, porte des fardeaux, se tient à l’écart, silencieux, difficulté à aller vers les autres, communiquer. Fuit la mère pour être autonome ou différent d’elle.

Marcher les pieds tournés vers l’intérieur : refus de grandir, nature introvertie.

Orteils en marteau :

Se retenir d’avancer, attitude de peur ou de contrôle dans la vie, ou incarnation incomplète, personne qui n’accepte pas la vie

Hallus Valgus : (ou oignon)

Gros orteil tourné vers l’extérieur : peut traduire une personne qui peine à prendre sa place et qui se croit obligée de répondre aux attentes des autres

CHEVILLES :

Décisions à prendre, s’impliquer, être flexible (ou non). Des problèmes aux chevilles peuvent traduire le fait que nous devons prendre une orientation qui ne nous convient pas, et que nous refusons de s’y conformer, ou que nous culpabilisons de l’avoir suivie.

Ou aussi, lorsque nous ne pouvons pas aller dans la direction qu’on souhaite, mais qu’on n’ose pas l’affirmer, et que nous sommes découragés ou retenus.

Si on se blesse aux chevilles pendant nos loisirs, il est possible qu’on se permet pas de prendre du bon temps pour soi, de se faire plaisir ou s’amuser.

Entorse :

La personne qui est sujette à une entorse peut se sentir obligée d’aller dans une direction contraire à ce qu’elle voudrait vraiment.

Elle se laisse diriger, va plus loin que ses limites et s’en veut de ne pas pouvoir dire NON aux autres.

Elle a peur de faire une entorse au règlement ou à ce qu’on attend d’elle.

Cette entorse lui donne l’excuse nécessaire pour prendre un temps d’arrêt

TALONS :

Timidité masquée par une forte affirmation de soi (surjouée), attaché aux valeurs du passé ou parentales. Sentiment de ne rien avoir sous les pieds. Souvent une personne qui a le désir d’aller de l’avant, de réaliser des choses ou de commencer des projets, mais ne se sent pas appuyée, hésite car besoin de consentement, d’approbation ou de permission. Etre coincé dans son travail, parfois talonné par un supérieur, avec le sentiment de ne rien pouvoir faire d’autre. Situation de dépendance financière ou pour les besoins de base, ce qui peut donner l’impression de ne pas vivre sa propre vie mais chercher à plaire aux autres, faire ce qu’ils attendent ou à vouloir reproduire la vie de quelqu’un d’autre.

Épine calcanéenne :

Se sentir inférieur à des collègues ou des frères et soeurs, qui ont mieux réussi. Colère d’avoir fait des efforts pour rien. Sentiment de dévalorisation, de ne pas être reconnu.

Ne pas oublier que nous pouvons nous encourager nous-mêmes et être notre meilleur soutien !

Ne pas soucier du jugement des autres et faire nos propres choix.

– Lise Bourbeau et la sclérose en plaques:

Blocage émotionnel:

La personne atteine de sclérose en plaques est du genre à vouloir se durcir pour ne pas souffrir dans certaines situations. Elle perd toute souplesse ce qui l’empêche de s’adapter à quelqu’un ou à une situation. Elle a l’impression que quelqu’un joue avec ses nerfs et une révolte intérieure s’installe contre cette personne. Ayant dépassé ses limites, elle s’abandonne complètement et ne sait plus de quel côté aller.

On dit aussi d’une personne sclérosée qu’elle est figée, n’évolue plus. Elle désire que quelqu’un la prenne en charge mais elle se force pour ne pas paraître dépendante car elle ne veut pas avouer sa dépendance. C’est le genre de personne qui voudrait que tout soit parfait et qui s’en demande beaucoup. Elle veut plaire à tout prix. Comme elle ne peut y arriver seule à satisfaire cet idéal non réaliste, en devenant handicapée, cette personne se donne une excuse pour ne pas avoir la vie parfaite qu’elle désire. Elle a aussi beaucoup de difficulté à accepter que les autres qui en font moins qu’elle, en aient plus qu’elle.

Blocage mental :

Plus la maladie est grave et plus ton corps t’envoie un message important et urgent. Il te dit de laisser sortir ta douceur naturelle et d’arrêter de te durcir, c’est-à-dire d’être dur envers toi-même et d’avoir des pensées dures envers les autres. Donne-toi le droit d’être dépendant au niveau affectif avant de le devenir complètement avec ta maladie.

Lâche prise, tu n’as plus besoin de t’en demander autant. Je te suggère de regarder l’idéal de personne que tu essaies d’atteindre et de réaliser que cet idéal est au-delà de tes limites. Tu n’as rien à prouver à qui que ce soit. Tu n’as plus à entretenir cette grande peur de déplaire qui t’empêche d’être toi-même. De plus, cette attitude t’empêche d’évoluer comme ton coeur le désire.

Il se peut fort bien que tu aies tellement été déçu de ton parent du même sexe, que tu fais tout maintenant pour ne pas être comme lui ou elle, ce qui a pour effet de trop t’en demander. L’acceptation et le pardon (surtout envers toi-même pour avoir tant jugé ce parent) peuvent avoir un effet considérablement bénéfique pour ta guérison.

– Jacques Martel et la sclérose en plaques :

C’est comme si mon corps était piégé, placé dans une cage et de plus en plus limité dans l’enchaînement de ses mouvements. Si je suis atteint de sclérose en plaques, je suis généralement affecté par de grandes souffrances me faisant voir la vie avec découragement.

Quelque chose ou quelqu’un me paralyse, je me sens coincé.

Je ne suis plus fringant face à la vie.

La vie manque de douceur, de miel (sé-myel-inisation). Une profonde révolte anime tout mon être.

Je me sens obligé de devoir tout faire moi-même; étant très perfectionniste et intransigeant, je refuse de me tromper et j’accepte difficilement de l’aide.

J’accepte difficilement les contraintes, spécialement celles qui me proviennent de ma famille.

J’ai une volonté à toute épreuve.

Je prends conscience que je dois, pour ce faire, être très dur avec mes pensées et rester éloigné de mes émotions. La pensée de l’échec me terrorise.

J’ai de la difficulté à me pardonner et à pardonner aux autres. Je peux m’en vouloir d’avoir laissé filer une opportunité.

Je crains d’être laissé pour compte, d’être plaqué là. J’ai très peur qu’on me laisse tomber.

Je peux aussi avoir peur de tomber, autant au sens propre qu’au sens figuré, et craindre que cette chute entraîne la mort. Toutes ces peurs impliquent un déplacement vertical et qui peuvent m’amener à croire que ma vie est en danger peuvent déclencher la sclérose en plaques.

Ce peuvent être la chute d’une échelle, le risque de tomber dans un précipice, la perte abrupte d’altitude dans un avion, quelque chose qui me tombe sur la tête, etc…

D’une façon symbolique, « tomber en amour » ou « tomber enceinte » devient dangereux pour moi.

La chute peut dont être physique, morale ou symbolique. Je trouve toutes ces situations bouleversantesrenversantes et je suis sidéré.

J’ai peur de tomber de très haut ou « que la mort me tombe dessus.

Je peux aussi me sentir dégradé par quelqu’un d’autre ou j’ai peur de perdre mes grades, une position privilégiée par exemple dans mon travail.

J’ai l’impression de ne plus avoir aucun avenir.

Très souvent, je me juge ou je peux juger les autres très sévèrement, ce qui entraîne un grand sentiment de dépréciation, de dévalorisation et de diminution de ma personne.

Lorsque je me sens diminué, rabaissé, j’ai l’impression que la vie m’écrase et j’ai tendance à ramper au lieu de me tenir droit,

Je peux même m’arrêter, m’immobiliser n’ayant plus la force d’avancer, de me mouvoir.

Ainsi, c’est d’abord par mes jambes que la maladie manifeste ses premiers signes et que je peux avoir l’impression d’être écrasé. Être de moins en moins capable de marcher, de me déplacer, de bouger, peut me donner l’impression que je suis plus en sécurité ainsi.

Le fait de ne plus pouvoir avancer peut m’empêcher de faire face à une situation que je veux éviter à tout prix…

… Quel que soit mon âge, on ne m’autorise pas à avoir des projet, à grandir, à donner mon avis.

Je prends sur mes épaules de réaliser les désirs de ma mère ou de mon père: je deviens « leurs bras et leurs jambes ».

Je me rends vite compte que je suis impuissant à jouer ce rôle. J’en viens à ne pas me trouver assez bon pour eux.

Ma défense à toutes ces peurs qui m’habitent sera de vouloir tout contrôler, de vouloir que tout se passe comme je le veux.

La critique, qui est souvent dirigée vers moi-même, emprisonne ma vie. Je crois que la souffrance fait partie de mon lot de tous les jours et que je ne mérite pas le repos.

Mes efforts pour me dépasser sont constants et, malgré tout, toujours insuffisants.

Mon corps fatigué refuse ainsi de poursuivre cette lutte du plus fort et veut me faire comprendre que je peux aussi avoir besoin des autres et que j’ai à apprendre à faire confiance.

Je résiste au bonheur, à ma valorisation .

Je me renie.

Le fait qu’on m’ait déjà dénigré et abaissé me fait croire que je ne vaux pas grand chose.

Je suis comme un arbre qui plie. Je me sens anéanti.

Je me détruis tellement avec ma pensée que c’est maintenant la maladie qui me détruit.

L’inflammation implique une rage brûlante et très émotionnelle, pouvant affecter toute mon existence. Je peux me questionner : « Est-ce que je souhaite vraiment être libre? »

Je peux inconsciemment, de cette façon, me venger de quelqu’un qui gravite dans mon univers et qui ne m’a pas manifesté suffisemment d’amour!

Cette forme de cage, dans laquelle mon corps se retrouve, me protège peut-être de devoir admettre  mes vrais sentiments!

En me taisant ainsi, je me sens dans l’obligation d’emprunter certaines routes pour faire plaisir aux autres au lieu d’avancer dans la direction que je veux prendre.

Au lieu d’être dans le mouvement et le changement, je suis dans la stagnation, l’inertie.

Puisque je ne veux plus rien sentir, mes nerfs sensitifs sont atteints. La répression émotionnelle peut me conduire à une incapacité d’aller de l’avant dans mes émotions, entraînant ainsi une confusion musculaire et mentale.

Lorsque je suis atteint de sclérose en plaques, je deviens dépendant des autres. Je deviens comme un enfant qui a besoin de quelqu’un pour s’occuper de ses besoins de base. Je dois m’accrocher aux autres, m’agripper pour ne pas tomber, autant physiquement qu’émotionnellement.

Je dois me demander si mes responsabilités en tant qu’adulte sont trop lourdes à porter.

Je préfère peut-être retourner dans un état de dépendance au lieu de toujours avoir à faire les efforts pour acquérir ou garder ce que je possède.

J’étais tellement bien quand ma mère veillait sur moi… Je la trouvais admirable. Mais je ne verrai plus jamais la douceur de ces yeux… J’ai maintenant l’impression que ma vie est sans cesse agitée, en pleine effervescence.

Mon corps me dit de lâcher prise, de me libérer de mes chaînes. La clé se trouve à l’intérieur de moi.

J’accepte de faire confiance à mon guide intérieur et je reconnais en chacun la présence de ce guide, qui amène chaque personne à agir au mieux de sa connaissance. Je manifeste alors plus de flexibilité et de compréhension.

J’accepte de donner un sens à ma vie. Je reprends la maîtrise de ma vie en assument pleinement mes sentiments. L’approbation des autres n’est plus nécessaire . J’accueille les sentiments qui m’habitent. Ils font partie de moi. Je laisse derrière moi les commentaires négatifs qu’on a pu avoir à mon sujet, autant de ma famille que de tout mon entourae. Je me donne plus de douceur. Je suis le flot de la vie et de ces douceurs, ce qui me permet d’évoluer harmonieusement. Je laisse mon costume de clown pour laisser transparaître ma lumière intérieure. La paix intérieure grandit chaque jour.

– Cause émotionnelle des ACOUPHÈNES

BLOCAGE PHYSIQUE

Ce malaise est une sensation auditive de sifflement, de tintement ou de bourdonnement perçue par quelqu’un et qui ne vient d’aucunes stimulation extérieure. Ces bruits ne sont perceptibles que par cette personne. Ce n’est pas une hallucination. Ce malaise est directement relié au centre d’équilibre, c’est-à-dire à l’oreille interne.

 

CAUSES ÉMOTIONNELLES (désirs bloqués)

Ces sensations sont causées par un trop plein de bruit mental. Se peut-il que tu te laisses trop déranger par ce qui se passe en toi, par tes pensées, t’empêchant ainsi de bien écouter ce qui se passe à l’extérieur? As-tu peur de perdre l’équilibre, le contrôle de toi-même? Il est fort possible que tu veuilles donc donner l’impression d’être équilibré et que tu fasses tout pour cacher tes peurs alors que tu désires, au plus profond de toi-même, laisser voir ta vulnérabilité.Se peut-il en plus que tu aies de la difficulté à entendre des critiques à ton sujet sans te dévaloriser? Après les avoir entendues, tu es toujours libre d’en faire ce que tu veux. Personne d’autre ne peut détenir la vérité à ton sujet.Il est aussi probable que tu aies de la difficulté à écouter le silence, car pour toi, le silence peut représenter une personne fermée, froide, alors que ton âme a besoin de périodes de silence.

 

CAUSES MENTALES (peurs et croyances)

Il est important de réaliser que tu as tendance à te méprendre entre ton intellect et ton intuition. Ce que tu crois être ton intuition est en réalité un truc de ton ego. Ce que tu écoutes est davantage ton ego qui est une création mentale. Regarde quelle est la peur en toi qui t’empêche de lâcher prise sur les petites voix dans ta tête et de faire confiance à l’Univers pour ce qui vient dans ta vie. Tu veux tellement te montrer courageux et équilibré que tu te laisses diriger par ta perception mentale de ces qualités. Ton intuition n’arrive pas à percer la cacophonie de tes pensées, ce qui affecte ton équilibre intérieur. Écoute davantage ce qui vient de l’extérieur, ce qui te permettra de mieux utiliser ton discernement. Accepte que ta perception du silence vient probablement d’expériences vécues étant jeune et qu’il peut être très sage parfois de demeurer silencieux plutôt que de dire n’importe quoi.

 

BESOIN ET MESSAGE SPIRITUEL

Ton grand besoin est de t’AIMER, d’accepter tes peurs du moment. Prends le temps de trouver ce dont tu as PEUR POUR TOI dans cette situation. Ton Dieu intérieur t’invite à accueillir cette peur qui te pousse à agir ainsi, en te rappelant que tout est temporaire. Il te dit d’accueillir tes limites actuelles et de reconnaître davantage ta propre valeur. Ce n’est qu’après t’être accueilli dans tes peurs et tes limites que tu pourras te diriger vers ce que tu veux vraiment. Souviens-toi que cette partie en toi qui a peur est convaincue de te protéger. Si tu te sens capable d’assumer les conséquences de vivre selon les besoins de ton être, rassure-la.

– Cause émotionnelle des MAUX DE TÊTE

La tête est le centre de communication et est reliée à l’individualité.

La tête est souvent appelée le centre de contrôle. C’est par elle que passe toutes les émotions.

Les maux de tête peuvent avoir leur origine dans différentes parties du corps. C’est pourquoi un soin Reiki traite toujours la personne dans sa globalité.

Il y a plusieurs causes de maux de tête. Par exemple: le stress et la tension, quand je m’efforce tant bien que mal « d’être » d’une certaine

façon ou de faire telle chose.

Le mal de tête apparait souvent quand j’essaie trop fort mentalement d’accomplir quelque chose. Je peux aussi réagir à des fortes pressions exercées par des situations ou des événements qui m’entourent. Je veux peut-être trop comprendre, aller trop vite, vouloir savoir ou avoir réponse à mes questions trop vite.

Un mal de tête au niveau du front aura plus attrait à une situation dans mon travail ou liée à mon rôle social tandis que s’il se situe sur le côté de la tête (près des tempes), c’est plutôt mon côté émotionnel (famille, couple) qui est impliqué.

Quelle quand soit la cause, le mal de tête est directement lié à l’individualité et j’ai à apprendre à être plus patient et plus flexible envers moi-même et envers les autres.

Les migraines sont souvent associées à des troubles de la vision et de la digestion. Je ne veux plus voir et je ne veux plus digérer ce qui se passe dans ma vie. Ce sont des angoisses, de la frustration face à une situation où je suis incapable de prendre une décision. Je peux avoir le sentiment de quelque chose qui doit être accompli ou qui m’est demandé.

La migraine expose ma résistance reliée à mon incapacité d’accomplir ce qui m’est demandé. Ma tête surchauffe et me fait mal juste à l’idée de du but à atteindre qui me semble inaccessible. Je dois comprendre que, lorsque j’ai une migraine, j’ai une prise de conscience à faire, j’ai des choses à changer et je dois être capable de les changer, c’est-à-dire de passer à l’action. La migraine me donnant un temps d’arrêt, cela peut aussi être une façon d’obtenir davantage d’amour et d’attention.

Les migraines sont le deuxième type le plus rencontré de l’enseignement primaire des maux de tête. Les migraines affectent les enfants comme les adultes. Avant la puberté, les garçons et les filles sont également touchés par la migraine, mais après la puberté, plus de femmes que d’hommes sont touchés. On estime à 6% les hommes et jusqu’à 18% les femmes qui feront l’expérience d’une migraine.

Habituellement les maux de tête se produisent sporadiquement, mais ils peuvent se produire fréquemment et même tous les jours chez certaines personnes.

Sources : Article de Josette Sauthier (www.josettesauthier.ch), basé sur les ouvrages suivants :
Ton corps dit Aime-toi, Lise Bourbeau ; Dictionnaire des malaises et des maladies Jacques Martel ; La maladie cherche à me guérir, Philippe Dansart Métamédecine,et Claudia Rainville.

 

vu sur : https://www.zenensoi.com/2015/08/27/la-maladie-le-mal-a-dit-relation-entre-les-%C3%A9motions-et-les-maladies/

pour soulager naturellement vos petits bobos du quotidien….testez le NaturaPatch…

geoarmonie geobiologie geobiologue coach coaching natura4ever bodyspiritzen bodyspiritharmony emrys 0660560777 stephane barmes 217